Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/10/2009

MANADE CAVALLINI : LES 25 ANS

CAVA2.jpgSamedi 17 octobre 2009

SALIN-DE-GIRAUD


POUR FETER LE QUART DE SIECLE
DE LA MANADE SAINTOISE
ON SE SOUVIENDRA...


... de ces arènes du "bout du monde" balayées par le mistral et de l'implication du club taurin Prouvenço aficion pour une capelado soignée  (avec les groupes folkloriques Camargue Sauvage et l'Estelle de l'Avenir ainsi que deux demoiselles d'honneur de la Reine d'Arles, Elodie Bretagne et Marion Picard) et les gardians de la manade Cavallini, au centre desquels se sont présentés, à cheval,  Laurent et Laura Cavallini ;

CAV ALAUETLAUR.jpg... des larmes d'émotion de la demoiselle du Mas de Pioch, portant si joliment le costume d'Arles ; du sérieux de Laurent certainement touché par les marques d'amitié mais aussi par la mesure de ce quart de siècle passé à poursuivre son rêve qui jour après jour se fait réalité : faire courir des taureaux de valeur ; du plaisir des spectateurs et des proches agitant les couleurs de la manade blanc, rose, bleu ;

CAVASAL.jpg... de la présentation de Salinié, révélé dans ces arènes où il a aussi fait sa despedida ;

... de la course où hormis  l'honneur du manadier à sortir une complète, le comportement des taureaux a donné satisfaction avec des cocardiers qui se livrent et donnent du jeu. Les raseteurs sous la présidence  bienveillante de Jacky Faure (à droite Chig, D. Maurel, D. Martinez ; à gauche Ferriol, M. Sanchez, Aliaga ; tourneurs : Lieballe, Duran, G. Rado et Euzeby) ont fait de leur mieux, Chig recevant le bouquet du meilleur animateur. Carmen a bien sûr salué les performances des cocardiers mais avec mesure ce qui a été appréciable.

Baigneur : des poussées puissantes à la planche mais aussi quelques "lâcher-prise", il se blesse après 6 minutes et rentre. Goëland utilise au mieux le terrain et donne des ripostes cocardièrement satisfaisantes pas toujours conclues. Petit à petit prend l'ascendant et riposte par quelques belles enfermées (Ferriol, Sanchez). Rentre son 2nd gland.
Premiers échanges plein pot et un peu brouillon avec Chenebier qui montre un coeur énorme dans les enchaînements. De bonnes actions avec Chig qui le défie pour un corps à corps et Maurel.

CAVAB.jpgTauzin (◄ photo avec Chig) a bien défendu son statut de "vedette" de l'élevage. Rigoureux par son placement, attentif et puissant, il pousse avec franchise et brille par ses conclusions. Se ménage un peu répit, puis termine sur un bon passage avec Sanchez sur la longueur et Aliaga dans les cornes. Une ficelle à la maison.
Bellas s'engage jusqu''aux planches avec envie. Il appuie sur la finition notamment sur Ferriol, Sanchez, Chig.
Reste l'espoir Beauvoisinois pour sa première course sous son nom. 5 ans et des qualités qui ne demandent qu'à s'exprimer. Des engagements appuyés après Maurel (3), Chig, Sanchez. Et même s'il tire un peu la langue en fin de temps, son envie d'en découdre augure d'une belle carrière.

CAVATRIO.jpgCAVATROPHEE.jpg... une sympathique réception d'après course où tous les - nombreux eh oui ! - trophées de la manade Cavallini sont exposés et la famille réunie pour recevoir les manifestations de sympathie et d'encouragement à poursuivre. 25 ans c'est beaucoup (de temps, de travail, de déceptions, d'espoirs, de remises en cause) mais en course camarguaise cela  marque un premier cap et ouvre les promesses d'un bel avenir.

Martine ALIAGA
Photos Eric AUPHAN

 

Beauvoisinois, N.412, avec sa corne gauche épointée.
De la vigueur dans les coups de barrière
(ici sur Maurel, plus bas sur Sanchez)
et une belle volonté dans les poursuites. Taureau à suivre

CAVAA.jpg

 

CAVAC.jpg

**********************************

 

19/09/2009

SAINT-ETIENNE-DU-GRES * AVENIR*

Samedi 19 septembre : Coupe des Espoirs du Trident d'Or et Souvenir Honoré-Tardieu

COUP DOUBLE POUR CHIG

St Etienne du Grès 059.jpg
Les lauréats CALINOUS et Chig

Entrée : 1/3 d'arène. Organisateur: Comité des fêtes. Présidence: Philippe Gibert. Raseteurs droitiers: Chig, Martinez, Maurel; gauchers: Ferriol, Khaled Tourneurs: Lieballe, Rado, Tourki.
St Etienne du Grès 033.jpgAvec 46 points Chig remporte le 11e souvenir Honoré-Tardieu et le prix du meilleur animateur mais ce fût loin d’être facile. Ferriol (40 pts) lui a tenu la dragée haute jusqu’au dernier. Calinous, dominateur aux ficelles, remporte la coupe des espoirs du trident d’or dans une course homogène et à suspense. Maurel, Martinez et Khaled assurent aussi alors que la pena de Saint-Etienne-du-Grès joue à domicile.

MAJOR (Les Baumelles) commande avec autorité et agressivité aux planches qu’il brise ou soulève. Son placement est souverain mais sur la fin il se réserve et conserve un gland. TAMBOURIN (Caillan) sonne juste et fort. Du jus à la sortie du raset et les cornes toujours à l’affût aux planches où il manque de surprendre Rado. Aux ficelles, il résonne et vibre dans des séries percutantes et en conserve une en musique entendue deux fois. Coureur aux attributs, JOSUE (Joncas) subit sur les déplacements. Vaillant aux ficelles, il donne le change énergiquement et percute Chig à deux reprises dans dix minutes volontaires. 3 Carmen et retour.
Rapidement délesté des attributs, LOU RAZIL (Saint-Pierre) se laisse raseter mais s’aide d’un coup de revers. Décollé des planches, sa fin de course est malgré tout animée pour l’attribution de la première ficelle sur le fil pour Ferriol qui prend la tête du trophée. 3 Carmen et rentrée. Attentif, CALINOUS (Blanc) garde six minutes ses pompons. Il se place et déplace les hommes à sa guise et joue des cornes sur le raset. Même s’il ne finit pas toujours, il enferme dangereusement Ferriol et sera peu inquiété aux ficelles qu’il conserve brillamment. 2 Carmen et retour. Avec l’enjeu de la victoire, MARLIN (Ribaud) est pris d’entrée dans une vague blanche. Aux ficelles il desserre l’étau et percute plusieurs fois aux planches jusqu’à vouloir mordre les blancs. Un final brillant et enjoué jusqu’à ce que Chig s’adjuge définitivement le trophée. 6 Carmen dont retour porteur d’une ficelle.

                                                 Texte et Photos Eric AUPHAN

St Etienne du Grès 082.jpg
MARLIN - Chig

24/05/2009

SAINT-GEORGES-D'ORQUES *AVENIR*

Samedi 23 mai 2009

LES RASETEURS MOUILLENT LE MAILLOT

malraux schuller.jpg

▲ Malraux anticipe Mathieu Schuller

Dans ce plan typiquement villageois où résonnent encore les échos de "grosses" courses de vaches cocardières et des exploits du raseteur local Serge Denis, le CT Le Trident a réussi - grâce à tout les acteurs - une belle "petite" course. Dommage que le public ne suive pas davantage, car tous les ingrédients étaient réunis : ambiance amicale, bétail adéquat, raseteurs impliqués, présidence dans le coup... c'est ça aussi la course camarguaise qu'on aime. Voyons de plus près.

Cyril Daniel au micro lance la capelado où défilent à droite Schuller, Chig ; à gauche C. Chanat, Cartalade et Sanchez ; tourneurs : Dumas, Abbal, Curtil, Sanchez.
Intelligemment Fauvet du Ternen (N.616, 13 ans) choisit le devant du toril d'où il revient malgré les sollicitations des tourneurs pour neuf minutes très agréables où les raseteurs s'appliquent dans de pur rasets.3 Carmen.
eole chig.jpgEole de Rousseau (N.240) livre une belle prestation avec des sorties pleines de fougue sur les hommes même s'il balade un peu trop. Une belle volonté sur des séries poussées grâce à laquelle il rentre une ficelle. 8 Carmen. ◄ photo avec Chig.
SPARTACUS SANCHEZ.jpgLe brave Spartacus (N.018) de l'Occitane, malgré un placement quelquefois flottant, montre un moral à toute épreuve dans de longs enchaînements qui vont a mas. Une ficelle rentre, 4 Carmen. ► photo avec M. Sanchez.

Malraux de Vitou (N. 009, un peu moins rigoureux qu'à Castries) cherche son placement et n'est abordé qu'avec parcimonie au début car ses ripostes sont sèches. A partir de la 7e minute, calé, il se fait alors respecter avec des enfermées dangereuses, rentre une ficelle, 5 Carmen.
Pas de temps morts avec Octanto (N.243) de Plo qui se livre franchement mais avec un bon coup de revers à la rencontre. Un peu brouillon mais vaillant dans de belles séries. Les ficelles au toril, 3 Carmen.
Le Bombero (Saint-Pierre, N.807) promène les hommes et ponctue au gré de son humeur. Schuller lui offre de belles longueurs, Chig et Sanchez finissent aux planches en fanfare. Le Bombero termine magistralement en s'envoyant comme un boulet de canon après Schuller. Garde ses ficelles, 6 Carmen.

Les blancs ont tout donné avec un maximum de beaux gestes et le Carmen final qui les salue - ainsi que le bétail - est une juste récompense à leur bon travail.

Texte et Photos Martine ALIAGA

 

MALRAUX CHANAT.jpg

Malraux et  Charles Chanat

**************************************