Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/12/2008

LA GRANDE MOTTE : AG CT LOU GREGAU

Samedi 29 novembre

UNE VILLE... UN CLUB TAURIN
POUR QUE SE PERPETUENT LES TRADITIONS

1.jpg

 

La Grande-Motte ? On pense tourisme, vacances, plage... Certes ! Mais La Grande-Motte c'est aussi des Grand-Mottois qui chérissent leur cité, leur région... et c'est un club taurin qui, animé par la passion de ses deux piliers Lucien et Marcel, se charge de répandre, d'entretenir et de faire vivre les traditions taurines. Ah ces deux là! Par amour pour les chevaux et les taureaux et par un inlassable travail, ils ont inoculé le virus de la bouvine alentour faisant naître un véritable engouement. En témoigne la nombreuse assemblée venue à l'assemblée générale, ce samedi soir... et à l'hôtel Mercure, s'il vous plaît... En terre des Pyramides, un certain standing s'impose, vite relativisé par la bonhomie et la simplicité de Lucien Puech.
2.jpgUn président qui mène tambour battant la réunion, rappelant la saison 2008 marquée par les 10 ans du CT, le baptême des arènes du nom de Juan Batista, l'inauguration du taureau de Giovanni Ingrato au fronton de l'édifice,  le spectacle Cavadélis pour la Nuit du cheval (www.equusdoc.com), les courses (As, Avenir, Ligue), les abrivado et les taureaux piscine, Equifiesta avec les cavaliers camarguais, ainsi que la participation aux festivités de la ville 1,2,3 Fiesta, les taureaux sur la plage, etc. sans oublier les journées du CT avec ferrade et paella. Un président heureux qui n'oublie pas de féliciter ses jeunes adhérents : "la relève est assurée avec Jessica, Jérémy, Julien, Olivier, Yannick".
Une trépidante activité et un bilan financier (présenté par Murielle Dufau, trésorière) excédentaire au final, malgré des investissements conséquents dans une sono, un véhicule, un coffre-fort... Lucien explique: "Les courses aux As, Avenir  coûtent cher et sont déficitaires, comme le spectacle équestre (malgré un plein de spectateurs)... mais nous y tenons beaucoup. Nous faisons avec nos moyens, cela nous fait très plaisir de les faire". Les taureaux-piscine en revanche sont excédentaires, ce qui l'un dans l'autre fait bouillir la marmite et permet de faire une programmation 2009 alléchante.

3.jpgLe programme est présenté par Marcel Lautier, vice-président:
17 mai : ferrade de début de saison à la manade Vitou à Castries (route de Saint-Brès à Fontmagne).
27-28juin : week-end camarguais avec, le samedi, festival d'abrivado, l'école taurine des saintes-Maries, course à l'Avenir (taureaux : Eole, Homère, Belzébuth, Typhon, Brutus... rasteurs : Four, Aliaga, Ayme, Valette, Oufdil...). Le dimanche : festival d'abrivado (Vitou, RTambier, Chaballier, Lafon et une équipe "Les amis de Marcel"; Et des Saintes, Course aux As avec Jupiter de Boch, Petras de L'Ilon, Apis du Brestalou, Chanéac de Chaballier, Khéops du Joncas, Chouan de Lafon ; raseteurs : Four, Clarion, Ouffe, A.Benafitou, Gleize, Allouani...
8 août : Nuit du cheval préparé par José et Martine Capdequi.
5 septembre : Soirée à la manade Robert Michel à Lattes.

4.jpgC'était au tour du maire, Stéphan Rossignol de conclure, après avoir affirmé son soutien au CT, rappelé les moments forts de la saison, les 40 ans de la ville concordant avec les dix du Gregau:"La Grande-Motte et les taureaux sont intimement liés, je félicite le CT pour son dynamisme et pour le travail des bénévoles. C'est important... La Grande-Motte est une ville touristique mais aussi une ville ouverte aux traditions".
Il était l'heure de passer à d'autres réjouissances... là aussi une tradition grand-mottoise.

Martine ALIAGA
Photos Luc PERO

* Le bureau du CT Lou Gregau : Lucien Puech, président; Marcel Lautier, vice-président; Cathy Laroze, secrétaire; Isabelle Lautier, secrétaire adjointe; Murielle Dufau, trésorière; Chantal Paduano,
trésorière adjointe.

 

5.jpg