Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/12/2016

LUNEL-VIEL *LES CLUBS TAURINS REUNIS*

Vendredi 9 décembre 2016

Tous pour un !

BLOGLUNELVIEL2.jpg
Les trois clubs taurins Lou Simbeù, Lou Biou, Lou Raset ont fusionné

Il y a le temps des discordes, puis vient celui de la réflexion qui, menée avec bon sens, aboutit à la bonne entente. Rassembler ses forces était primordial pour continuer la belle et longue histoire des courses de cocardiers dans le village, alors les trois clubs taurins Lou Simbeù, Lou Raset et Lou Biòu ont fusionné pour tripler leurs bonnes volontés, leurs adhérents et leurs potentiels spectateurs. Vendredi soir à Lunel-Viel, ce n’était pas un enterrement mais un joyeux baptême porteur d’espoir autour des Clubs taurins réunis Paul-Ricard de Lunel-Viel, nouvelle appellation.
Et pour gâter le nouveau-né, la mairie, par son premier édile Jean Charpentier, portait sur les fonts baptismaux la reconstruction des arènes (lire Midi Libre du 29 juin). Fermé par décision préfectorale en 2016 puisque non conformes (tubes endommagés), le site profitera de l’édification de 3 rangs de gradins, de vestiaires, de sanitaires et d’une nouvelle sonorisation, pour un budget global (déconstruction et reconstruction) d’environ 500 000 €.
Les représentants des 3 anciens clubs taurins - Jacky Baffali pour Lou Raset, Mathieu Angelini pour Lou Simbeù et Florent Tedeschi pour Lou Biòu - joignaient leurs voix pour placer tous leurs espoirs dans un travail commun au sein de belles arènes.
2017 sera une année de rodage, sans course, avec des sorties en manades, les lotos, des courses au plan et la participation à la fête d’été. Le bureau sera prochainement élu parmi les 20 personnes du conseil d'administration, et il se présentera aux adhérents lors de la soirée de renouvellement des cartes en février. Florent Tedeschi d’expliquer: «Deux des clubs taurins ont été dissous, on va changer les statuts et déposer le nouveau nom... Et pour que personne ne se sente lésé, nous aurons un nouveau siège, la mairie mettant une salle à notre disposition».
Dans le public qui s’était déplacé en force, les signes d’approbation se multipliaient ainsi que chez les nombreux manadiers présents, tout comme pour Arnaud Frades, représentant l’UCTPR qui se disait: «Heureux de cette réunification sous l’identité Paul-Ricard. On va partager encore de bons moments, tous ensemble !».
Il était alors temps de passer au premier verre de l’amitié de ce nouveau club taurin.

Texte et photos
MARTINE ALIAGA