Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/05/2009

PALAVAS - 3 MAI - AS

FLAMBOYANTS LES " CUILLÉ "
RENOIR, TASSOU, TITOUAN METTENT LE FEU...

RENOIR.jpg
RENOIR a retrouvé son peps !

 

Entrée : 3/4 d’arène.
Organisateur : CT Fiesta y toros.
Présidence : J. Valentin.
Raseteurs droitiers : Allouani, Jockin, Jourdan, Outarka, Noguera.
Raseteurs gauchers : Martin-Cocher (sort à la pause), Martinez, Oleskevich, Ouffe.
Tourneurs : Beker, Benzegh, V. Dengerma, Tourki, Zerti.


Cette 1re journée du Trophée Albert-Dubout démarre on ne peut mieux avec une première partie solide, sérieuse mais aussi spectaculaire. La seconde partie s’avère brillante et "émotionnelle" à souhait. Les hommes sont tous à féliciter pour leur travail de grande qualité.
FANAL.- Un premier volontaire dans les échanges, efficace dans son placement et ses déplacements et bon finisseur. Intelligemment et brillamment, Fanal gère son quart d’heure avec des coups de boutoir sur Allouani (4), Noguera, Martinez, Jockin pour 6 Carmen.
MERLIN.- Pas de round d’observation, de suite dans le rythme, il défend ses pompons en s’aidant d’un gros coup de revers. Aux ficelles, calé contre les barrières, il délivre de superbes enfermées. Sérieux, il rentre ses ficelles après avoir écouté cinq fois le disque.
TITOUAN.- Toujours aussi fantasque, il aime la bagarre et le contact des planches et ne s’en prive pas. A ce rythme, il s’octroie des plages de répit mais repart toujours au combat avec la même agressivité. Sur la fin, moins sollicité mais plus réservé, il conserve ses ficelles. Ses multiples coups de boutoir dont une bascule après Allouani, lui valent six Carmen.
GUEPARD.- Il ne tient pas en place, mais bien cadré par les blancs, il se signale dans des poursuites dangereuses menées au bout. Difficile et compliqué aux ficelles, les hommes tergiversent et le biòu domine. 5 Carmen pour son côté spectaculaire.
RACANEL.- Abordable, les hommes ne le ménagent pas mais les taureaux répond présent dans des enchaînements et des conclusions brillantes. Dix minutes et cinq fois le disque.
TASSOU.- D’entrée c’est un coup de barrière sur Allouani puis c’est une envolée contre le burladero sur le même homme. Raseté avec prudence Allouani puis Jourdan l’emmènent dans de belles envolées. Encore et toujours Sabri le consent au mieux et le taureau brille dans quinze minutes six fois récompensées et une ficelle au toril.
RENOIR (hp).- La vedette de l’élevage semble avoir retrouvé ses moyens car d’entrée il s’envole derrière Martinez. Attentif à tout, le taureau répond coup pour coup et se soulève de multiples fois sur Jourdan, Jockin, Allouani, Martinez, pour un final tout feu tout flamme. Emotion lorsqu'il ramène Outarka en piste en le crochetant au saut de la barrière. La musique et l’ovation générale saluent son retour.

 


Trophée des As : Allouani, 14 points ; Ouffe, 11 ; Outarka, 6 ; Jourdan, 5 ; Martin-Cocher, 4 ; Martinez, 3.
Trophée des Raseteurs : Jockin, 11 points ; Noguera, 3.

 

Texte et Photos Luc PERO

 

 

FANAL.jpg
FANAL
MERLIN.jpg
MERLIN
TITOUAN.jpg
TITOUAN
GUEPARD.jpg
GUEPARD
RACANEL.jpg
RACANEL
TASSOU.jpg
TASSOU
*************
RENOIR malmène L. Outarka
RENOIR 1.jpg
RENOIR 2.jpg
RENOIR 3.jpg