Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog


08/05/2010

NOBLESSE TAURINE ?

Dimanche dernier 2 Mai aux Saintes-Maries-de-la-Mer

INSOLITE !

BALTIC le jeune et prometteur cocardier de Anne et Yves Janin, nous a offert dés son entrée sur le sable Saintois de bien belles courbettes... Pendant sa minute  de reconnaissance avant la sonnerie d'attaque, le bioù s'est plusieurs fois agenouillé... Etonnant et surtout insolite !

1.jpg
2.jpg
3.jpg
4.jpg
5.jpg
6.jpg
Photos Luc PERO

08/09/2009

ADIEU "OURAL"

Mardi 8 septembre 2009

OURAL.jpg
OURAL le célèbre cocardiergé de 23 ans) de la manade Anne et Yves Janin est allé rejoindre ses glorieux congénères au paradis des grands Biou de Camargue.

15/07/2009

MAUGUIO *Avenir*

Mauguio 14 juillet 2009

 NIZAM POUR LE FEU D'ARTIFICE

NIZAM.jpg
Entrée : 1/4 d’arène. Présidence : Laurent Hénin. Organisateur : mairie. Raseteurs droitiers : Gros, Jockin, R. Mondy. Gauchers : T. Mondy, Ricci. Tourneurs : Cuallado, Lizon, P. Rado.

Il a fallu attendre les dernières minutes du dernier taureau pour que le feu d’artifice tiré par Nizam illumine les gradins melgoriens. Jusque-là malgré la "très" bonne volonté des hommes présents (5) le public était sur sa faim même si les cocardiers de cette complète de Blatière-Bessac ne déméritent pas.
Othello.- Frappe sur Ricci, Jockin et répond aux sollicitations dans un comportement de premier. Rentre ses ficelles.
Diego.- Souvent distrait, intéressé par les planches et l’intérieur du pourtour, sa course est décousue. Quelques sporadiques réactions et un gland au toril.
Baccarat.- Un chevronné qu’il faut aller chercher dans son terrain et les répliques sont alors de qualité. Aux ficelles, le travail et la pression lui faisant défaut, il les rentre.
Panturle.- Dès sa sortie, il se soulève après Jockin (3 fois), Gros et utilise intelligemment la totalité de la piste. Le manque de travail suivi ne l’avantage guère, c’est dommage car les qualités sont présentes. Rentre ses ficelles et entend 2 Carmen en course, pas à la rentrée ?
Quasimodo.- Sur la première attaque, saute sur Gros. Il frappe sur Jockin et semble avoir un potentiel intéressant. Mais les occasions de l’étaler sont beaucoup trop rares. Peu ficelé, il cède sa seconde ficelle, à la 13e. 2 Carmen.
Césarion.- Porteur de la devise, il fait de suite honneur à ses couleurs en se soulevant au contact des bois au terme de bons enchaînements. Toujours prêt à donner la réplique, il excelle quand on le charbonne. 14 minutes et 6 fois le disque.
Nizam (hp pour dix minutes).- L’espoir barricadier des Iscles débute en frappant sur Jockin (3 fois), R. Mondy (2), Gros. Mais par la suite, l’opposition n’est suffisante. Finalement, c’est sur les dernières minutes effectuées tambour battant avec plusieurs gros coups de barrière que le biòu se hisse à son niveau. Des Carmen et sa cocarde au toril.
Texte et Photos Luc PERO

Trophée de l’Avenir : Gros, 9 points.
Trophée des Raseteurs : Jockin, 17 points ; T. Mondy, 11 ; R. Mondy, 8 ; Ricci, 5.
NIZAM 2.jpg
NIZAM toujours avec Frédéric Jockin

20/06/2009

A CODOGNAN LA DER...

Samedi 20 Juin 2009

... DE " KABYLE ".

KABYLE.jpg
Aujourd'hui agè de 14 ans, il avait effectué sa première course en taureau jeune dans ces arènes, il referme donc içi son livre de cocardier. Généreux barricadier, sa brutalité forçait le respect et l'admiration. Désormais dans la quiétude des pâturages des Iscles, il va enfin savourer le repos... du guerrier qu'il était.
Photos Luc PERO
K 1.jpg
K 2.jpg
K 3.jpg


 

10/11/2008

ANDALOU ET MATHIS FONT LEUR SHOW...

DEUX TAUREAUX, DEUX STYLES
DEUX BELLES LUTTES

ANDALOU d'Espelly-Blanc et ses anticipations fulgurantes, MATHIS de Lautier et ses finitions tonitruantes ont assuré  le spectacle de ce 46e Gland d'Or, souvenirs François Fabre dit "Santen" et José Boulaire devant des tribunes abondamment garnies.

ANDALOU

1.jpg
2.jpg
3.jpg
4.jpg
5.jpg
6 h.jpg
**********************
MATHIS
M 1.jpg
M 2.jpg
M 3.jpg
M 4.jpg
M 5.jpg
M 6.jpg
Photos Luc PERO

DSC09852.jpg





 


22/10/2008

DOULOUREUSE FIN DE SAISON POUR RENOIR

RENOIR 1.jpg
Dur, dur la vie de barricadier. Paroles (virtuelles) de RENOIR : " En piste, quand la moutarde me monte au nez, rien ne m'arrête. Quoi des planches ? Je fonce ! Quoi un homme en blanc ? Je me balance ! Quoi un poteau ? J'explose ! Rien ne me fait peur, rien ne peut m'empêcher d'exprimer ma rage ! Mais le lendemain... "
Le bombardier de la manade Cuillé a fait cette saison étalage de sa formidable puissance. On se souvient du 14 septembre au Grau-du-Roi, où il avait enchaîné avec une rare méchanceté les engagements violents brisant les planches jusqu'à basculer en contre-piste. Pourtant une telle débauche physique se paye cash. Pour RENOIR les lendemains de course sont faits de douleurs. Le 12 octobre à Nîmes pour la finale du Trophée des As, le barricadier n'a pas dérogé à sa règle : entrer en piste et semer la tempête. Las, à la 9e minute, il devait réintégrer le toril, victime de ses formidables coups aux barrières. Depuis le taureau est l'objet de toute l'attention de ses propriétaires.
Pierre Cuillé explique : " Ça va mieux, des agrafes lui ont été posées car il était ouvert du genou jusqu'au sabot, quelques problèmes articulaires aussi et des agrafes à la paupière, à la tête... il va se reposer tout l'hiver ". Tranquille dans ses pâturages de Générac, RENOIR se refait une santé et attend les premiers beaux jours pour à nouveau pétarader en piste. " Moi RENOIR, même pas mal ! ".

Texte Martine ALIAGA
Photo Luc PERO



 

20/08/2008

REDESSAN 18-08 *Avenir*

TRAVAIL TROP PARCIMONIEUX
AUX FICELLES ...

9b17b6cc247d467aebbb20d162fc8d17.jpg
Manque de travail et les taureaux se font spectateurs... !
Violet et   N.Benafitou exempts de reproches, sont travailleurs et mènent la course. Gros, Rey, Bruschet, Grammatico, Thierry sont à la traîne. Alain Laget au micro fait de son mieux pour diriger.
POUGAOU de Hervas est bien brave pour un premier, mais saute sur N.Benafitou et lui déchire le pantalon. Dix minutes. ORGANDI de Plo, sérieux, rapide il va rapidement s'ennuyer dés que ses pompons sont levés. Rentre ses ficelles, un Carmen en course, pas à la rentrèe ?. OURASI de La Galère, véloce mais bien embarqué par Benafitou, Gros et Violet il conclut plusieurs fois. Rentre ses ficelles et trois Carmen. BRUTUS de Lautier, avant d'arriver aux ficelles il manque déjà de travail. Sérieux il faut le revoir dans un autre contexte. Quatre Carmen. ORACIO de F.Mailhan, saute seul et revient aussi tout seul en piste. Raseté effectue de bons échanges, mais le travail trop irrégulier ne lui permet pas de faire plus. Ses ficelles au toril et des Carmen. TANGO de Didelot, n'est pas travaillé sur un bon rythme et c'est bien dommage, car en plusieurs occasions il montre un aperçu ses possibilités dans des poursuites déterminées. Bouscule Thierry en contre piste et garde une ficelle. Musique. GUILHEM de Lagarde, hors points est trop délaissé pour être jugé.
Texte et Photos Luc PERO
676d0e6d59da98e95bf3130aff36e9b6.jpg
N. Benafitou à la tête de POUGAOU de Hervas
bffd7a5714d4add0a11c20a28a1f4d6e.jpg
N. Violet et BRUN de Lautier
*************

TANGO de Didelot fait danser Patrice THIERRY !

a968d6d95f6f6eba8f859bb257b44fe3.jpg

11b2c15b95f7bbcd40a93b905f977a6d.jpg

 



VAUVERT 17-08 *AS*

HADRIEN POUJOL 
 RENOIR, VIDOURLEN, CAMARINA
******************

1df33c4dd8412d91fb1ac71a3e644d91.jpg
Minute de silence à la mémoire de Jacques Espelly.
Difficile aprés-midi pour Claude Chevalier, le président de course. Des problèmes avec des tourneurs impétueux l'obligent à expulser (il n'était pourtant pas le seul fautif) l'un d'eux le temps d'un taureau. En piste H.Poujol animera avec passion, Villard et Khaled le suivront dans sa démarche. Sabatier, Jourdan, Mebarek, Clarion, Martin-Cocher, Auzolle rasètent selon leur humeur. Th.Dengerma, Th.Garrido, Fouque, Beker, Abbal tourneurs de service.
LE CONCOURS
MANDARIN de St Pierre, n'est guère motivé par les débats ou qu'en de trop rares occasions.
ba3c9926541222a0129bdfd9d8892428.jpg
VINCENT d'Aubanel-Baroncelli, il donne tout ce qu'il peut au début puis se réserve. Quelques bonnes répliques pour deux Carmen.
bb8fcfb014c044705dc9e0f385e5f5d9.jpg
FOURNELET de Blanc, beaucoup trop sur la défensive, Poujol essaie bien de le sortir mais il n'est pas beaucoup aidé ni par ses camarades, ni par le bioù.
df64a16494c5e9d7668768ce0aba5873.jpg
VIDOURLEN de Mermoux, malgré une terrible pression au départ, le cocardier déjoue tous les pièges et met finalement les hommes au diapason. Ses poursuites sont alors dangereuses dans le raset ainsi qu'à l'arrivée où ses cornes menaçantes font passer le frisson. Il coince le pied de Khaled, effectue des coups de barrières, rentre ses ficelles et entend huit fois les honneurs.
323c964431d3dd0db7012ac2beb2eaaa.jpg
1c13c1614d175199fb2ca9c58f08c722.jpg
CAMARINA de Chauvet est encore à créditer d'une bonne sortie même s'il faut relativiser la performance. A quatorze ans, il vient encore tutoyer les planches mais avec moins de puissance. Moment d'émotion quand Poujol chute devant lui pour une rouste spectaculaire, mais sans gravité. Hadrien, piqué au vif, entraîne ensuite le taureau dans plusieurs  mouvements de belle facture. Des Carmen.
ece566fdb3db7c5795edf42a8d7b0f5b.jpg
f4998ee5f3387df68d6b9c1f255dee36.jpg
RENOIR de Cuillé, s'il y a cette saison un taureau que l'on peut qualifier de cocardier et de barricadier c'est bien lui. Aujourd'hui ses quinze minutes sont, une fois de plus, pas faciles pour les hommes, mais un régal pour le public friand de grandes actions aux planches. Maintes fois la musique et les bravos au retour.
13c9053a096e47f0bd8059d40abb5281.jpg
a3e5bdd84ca856cf4215c51ab14693ea.jpg
f4710ed831abfb2fb3112d1fca02fef3.jpg
FOSSEEN de Lagarde, hors points, il clôture la course agréablement.
11c7239ee5783b9546cd26950a148f17.jpg

 

Texte et Photos Luc PERO


19/08/2008

LES SAINTES MARIES DE LA MER 16-08 *AS*

SABRI ALLOUANI ET MATHIS
IMPÉRIAUX
***********************

75fcd7659d80a7a92b062d3b6a2fb980.jpg
A la capelado M. Chassaing député-maire des Saintes-Maries
et M. Felline remettent la médaille de la ville et un cadeau
à Roger Pascal en l'honneur de sa brillante carrière.
LA COURSE
A la présidence Bruno Pascal n'eut aucun problème à résoudre. En piste Allouani, Villard, Martinez, Matray, Ouffe, Gleize, Khaled, Poujol, A.Benafitou (se retire au second) et les tourneurs Th.Garrido, Bensegh, Th.Dengerma, Dunan, Zerti. Au palmarès final du Trophée des Impériaux - Souvenir Paul-Garric, Sabri Allouani et MATHIS de Lautier sont récompensés.
EROS de Saumade, quelques répliques dans quinze trés, trés longues minutes.
24d99db5182121efdcb44f92858463d4.jpg
TOMMY de St Antoine, rentre ses ficelles, écoute quatre Carmen pour des bonnes enfermées sur les gauchers en particulier.
46f8781c368bb04232538bdace8e14d0.jpg
ANDALOU de Blanc-Espelly, se positionne difficilement, puis trouve son terrain et les débats sont alors agrémentés de belles ripostes. Compliqué malgré tout dans son attitude, il laisse parfois perplexe. Des Carmen et ses ficelles au toril.
064834a5809d2fbab325e8f5eabf56cd.jpg
d62981df73d035712ff0911c994b9222.jpg
MONTVERT du Brestalou, convalescent, mais pas moribond comme certains espéraient. Incorrigible anticipateur à droite, criminel sur la rencontre avec les gauchers, il domine la troupe blanche et ne laissera que la coupe de sa cocarde à Allouani dans quinze minutes tendues. Musique.
97585da012c42c8948091d0c2fa0c30d.jpg
15f46a5d535abb06f5967702db6e7ae2.jpg
127348c0ce69a0330aad7451e323bc49.jpg
49c05eaf7a33c948360c75cf01c586e4.jpg
RODIN des Baumelles, cinq fois les honneurs pour douze minutes où se succèdent les enfermées et arrivées au ras des barrières. Moral et tenacité au combat en font un élément de qualité. Des Carmen.
a269c3dca31dff8de9f4a9c19b9a0087.jpg
ddce75a59139d0a3e52ded09ef3b7a49.jpg
f2ea6b525b0fbd5abcfd72d93e745646.jpg
MATHIS de Lautier, quel guerrier ! Toujours prompt sur l'homme, il va multiplier les coups de barrières tout en apportant du danger. Quinze brillantes minutes, les honneurs maintes fois et le prix du jour.
a5398860316ae8200555ea2edf835709.jpg
f3f113ff4792fb15565a96d9e21580a2.jpg
5e8ea7215b4cbb5598df56031bb9f99f.jpg
447fee115de767b047d1a6a9f5df0594.jpg
BEL CANTO de Blatière-Bessac, hors points clôture avec brio. Musique.
857d97282bd2caa2ffea035ab5a3b197.jpg
Texte et Photos Luc PERO




15/08/2008

LANSARGUES 13-08 *AS*

QUELQUES BONNES SEQUENCES, MAIS SI PEU...
**************

c9d45805fe3a8678f0019014d4a55e68.jpg
Une des rares actions de INSOLAN, ici sur Jourdan
En piste, dix raseteurs plus cinq tourneurs. Allouani, Villard, Matray, Jourdan, Ouffe, Sabde, Mebarek, Poujol, Jockin, Valette (qui se retire dés le premier taureau fortement commotionné), aidés par Th. Dengerma, Bensegh, Th. Garrido, Abbal, Zerti. Au micro le local Jacques Valentin assisté de Régis Fesquet.
JUPITER de Boch, sérieux et difficile premier, dangereux à droite il surprend Valette. Musique et une ficelle au toril. PETIT LOU de Chaballier, avec lui le danger est toujours présent. Peu travaillé, il s'évade souvent. Rentre ses ficelles et Carmen plusieurs fois. COUTARD de F.Mailhan, du classique mais toujours agréable à regarder. Musique et les ficelles rentrent. INSOLAN de Nicollin, des Carmen pour une course sans trop de peps, mais valable par quelques actions bien conclues. GREGAOU de Saumade, réintègre le toril à la 6é minute sur une blessure à l'oeil. BONHEUR de Cuillé, à quatorze ans il à encore quelques bons réflexes barricadiers. RAIMANA de Lagarde, (hp) fantasque par ses arrivées cornes dans les bois, il met un peu d'ambiance.
Texte et Photos Luc PERO
43212caaef7a38dc204a7415eba01504.jpg
COUTARD - Poujol
033692759a6d81bf9893bcf970b17068.jpg
BONHEUR - Allouani
ae152dbc503fccbfae9fccbd75a0ceed.jpg
PETIT LOU - Jourdan