Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/07/2017

ARLES COCARDE D'OR

Lundi 3 juillet 2017

La Cocarde à Joachim

Très grosse affluence sur les gradins, pour cette 85e Cocarde d’Or jouée très stratégiquement en piste par des prétendants qui ont mis du temps à se déclarer. Après l’étonnement à la capelade devant le peu - c’est relatif - de raseteurs présents, 23 (plus de 40 l’an passé), dont seulement 11 du Trophée des As, les deux premiers cocardiers Tastaïre et Gregau la jouent un peu statu quo avec quelques fusées, sans plus. Le vainqueur 2016 assure la coupe au premier et la cocarde au second, Joachim Cadenas est sur les rangs des potentiels vainqueurs c’est sûr. M. Favier se positionne, Ciacchini aussi. Mais c’est quand Zekraoui ouvre son compteur points sur Sisley (3e) que l’affaire se corse. D’autant que le Blatière se montre offensif et répond de plus belle aux sollicitations. Ulysse de Rouquette met vite toute la troupe à l’heure. Le danger est palpable, la crainte aussi. Du coup, les cadors sont aux avant-postes. Cadenas, Ciacchini, Marignan rentre dans la danse avec le 1er gland, et le jeune Félix bien déterminé. Aux ficelles, les gauchers sont au point mort, Favier tente pour une magnifique réaction mais le public, en manque, commence à gronder. Les primes montent montent, quand Villard casse la tirelire à plus de 1 200 €. L’étalon de Rouquette finit tanqué et tranquille. La bourre reprend avec le début de course d’un Cardinal vif et finisseur qui s’emporte puis s’éteint, seul Marignan l’aimante, Cadenas, Zekraoui pour une ou deux finitions. Cadenas 7 ; Zekraoui et Ciacchini 6, Favier 5 avant que Colvert n’arbitre la course à la victoire, le cœur bien accroché et les cornes prêtes. Une frayeur pour Marignan qui se sauve sous le banet, la bagarre de la 2e ficelle est longue et dure, elle restera sur la corne, et Jo avec le 2e gland était déjà passé devant. Un point qui fait la différence et lui donne la victoire.

MARTINE ALIAGA

Au dernier cocardier, Saint-Vincent de Saint-Antoine inflige un coup de corne à Maxime Favier à la jambe.

COCARDE D'OR : Cadenas, 9 points ; Zekraoui, 8 ; Ciacchini, 7.

AUTRES PRIX

Meilleurs raseteurs arlésiens : Maxime Favier et Vincent Marignan

Meilleur cocardier, prix Charles-Farine : Colvert de la manade Chauvet

TROPHEE TAURIN

Trophée des As : Cadenas, 13,5 points ; Zekraoui, 12 ; Ciacchini, 9; Marignna, 7,5 ; Favier, 7,5 ; Villard, 6 ; Gros, 3 ; Auzolle, 3.

Trophée Honneur : Alarcon, 12 ; Ferriol, 6 ; Ricci, 3.

Trophée Avenir : Gaillardet, 3.