Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/08/2012

SAINT-GENIES-DES-MOURGUES *AVENIR*

Dimanche 19 août 2012 - Complète de Raynaud

saint-geniès-des-mourgues,complète de raynaud,ratis,course camarguaise

 Ratis et le petit plan chavire..

Entrée : plein. Org.: CT Le Trident. Président : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : Cano, Oudjit, Granier. Gauchers : Rassir, Servière, Orange. Tourneurs : Cano, Lopez, P. Rado, Euzeby. Fait marquant : le raseteur Orange lève sur un seul coup de crochet la cocarde, les 2 glands et la 1re ficelle.
Course dédiée à la mémoire de Patrick Ricard, pdg de la Sté Pernod récemment disparu.

Les manadiers Raynaud ont tenu leur promesse menant leur Royale et leur vedette à Saint-Geniès, comblant le CT Le Trident, le maire, les Saint-Geniérois et les afeciouna venus en nombre. Histoire de fidélité, d’amitié. Les Raynaud mènent à Saint-Geniès depuis 1930. Ratis est venu, a tout vu et a vaincu. Public debout ovationnant l’élu rentrant sa cocarde. Au final, une journée réussie dont tout le monde repart conquis. Les raseteurs apportent leur pierre, Rassir en tête qui reçoit le Trophée des jeunes.
Mouisset.- Il coopère à son rythme, calme voire placide. Les hommes grattent les ficelles sans le sortir de son calme. 13 minutes et une de plus pour l’élastique.
Marco Mau.- Participatif, enchaîne sur un bon tempo dans un registre classique. Bonne position d’où il honore les belles trajectoires proposées. Une enfermée sur Oudjit. 14 minutes 30, 6 Carmen et retour.
Le jeune Criquet se montre vif et énergique. Une fois placé, les blancs s’en méfient, Criquet prend de l’assurance et appuie ses poursuites jusqu’à sauter après Rassir et taper sur Cano. Rentre son unique ficelle. 2 Carmen et retour.
Quand Escamillo vient, il ne fait pas le déplacement pour rien, Granier,  Oudjit, Rassir sont violemment raccompagnés au-dessus des planches. Décollé, il faut le défier. Orange adroit lève la 1re ficelle au prix d’un “soleil” en contre-piste. Rugueux et pas facile, rentre une ficelle. 7 Carmen et retour.
Agressif, Rabino se livre de tout son poids pour 9 minutes les pompons. Il bombarde méchamment aux bois, en bascule après Oudjit,  tape sur Cano, Rassir plusieurs fois. Démonte quelques planches, et rentre ses ficelles. 4 Carmen et retour.
saint-geniès-des-mourgues,complète de raynaud,ratis,course camarguaise

Attendu comme le messie, ▲ Ratis porte la devise de la marque. Le Biòu de l’Avenir trouve vite sa position et ne supporte rien dans son entourage. Il fait le vide et agresse méchamment. Ses engagements violents sont accompagnés par les oh et ah du public et la musique en boucle. A l’affût, Ratis s’emporte, Ratis passe à travers, Ratis fracasse et frappe, frappe... Des coups comme s’il en pleuvait. Cocardier et maître de la piste, il laisse juste un gland en pourboire, et rentre sa cocarde à 400€. Le public exulte, l’ovation est formidable. Merci les Raynaud !

 


MARTINE ALIAGA
PHOTO MALI

 
Trophée de l’Avenir : Rassir, 17 points ; Orange, 14 ; Cano, 9 ; Servière, Granier, 4 ; Oudjit, 3.

**********

▼ Roger Pascal, Roger César et Jean Cabanis, anciens raseteurs à avoir raseté la grande Royale de Raynaud honorés à la capelado

 

saint-geniès-des-mourgues,complète de raynaud,ratis,course camarguaise

*******************

* Voir d'autres photos sur le blog de benjibiou

http://benjibiou.midiblogs.com

*******************

 

 

02/04/2012

LES SAINTES MARIE DE LA MER *AVENIR*

Dimanche 1er Avril 2012

RATIS COMBATTANT EXCEPTIONNEL

 Les Saintes 01 04 076.jpg

▲ Ratis spectaculaire à souhait aux trousses de Jérémy Aliaga très en jambes.

 Le bioù de l’Avenir 2011 marque les esprits avec un moral à toute épreuve

Entrée: ½ Organisateur: Comité des fêtes Présidence: B Pascal. Droitiers: Benoît, Faure, Grammatico, Oudjit. Gauchers: Aliaga, Cartalade, Lopez, Sanchez. Tourneurs: Curtil, Euzéby, Grando, Noguéra.

Très attendue, la royale de la manade Raynaud remplit la moitié des arènes. Ratis confirme et effectue une course grandiose tandis qu’Angélo crée la difficulté. Aliaga s’impose et totalise bien secondé par Sanchez à gauche et le duo Grammatico-Faure à droite. MOUISSET (1er) débute timidement et défend ses ficelles après une minute trente mais il effectue une paire d’actions derrière Grammatico (4) et Oudjit (2) dans huit minutes honnêtes. Plusieurs Carmen (boîtier en panne) et retour.
Plus concentré, MARCOMAU (2nd) tient les planches et enferme Sanchez. Vaillant dans les séries, il neLes Saintes 01 04 035.jpg rechigne pas à l’effort avec une belle anticipation pour les gauchers dans douze minutes coopératives. 5 Carmen et rentrée.
ANGELO (3e) ► fait la sélection et la course monte d’un cran. Il surveille tout et onze minutes sont nécessaires pour lui ravir ses rubans. Prêt à profiter de la moindre faute blanche, il n’a pas un travail intensif aux ficelles. Dominateur, il les conserve, termine par une action après Aliaga et les rentre en musique.

Calme, RABINO (4e) enferme Oudjit, le percute puis brise les planches après Benoît. Le ton est donné. Attentif, il frappe les planches une dizaine de fois et ne perd sa première ficelle qu’à la dernière minute dans un registre plaisant. 4 Carmen et rentrée. Bioù de l’avenir 2011, RATIS (5e) annonce la couleur. Placement, déplacement, utilisation parfaite de la piste, comportement cocardier et finitions éblouissantes aux planches. Une vingtaine d’actions avec parfois bris de planches dans un quart d’heure de combattant au moral exceptionnel. Aliaga lève la première ficelle sur la sonnerie. Une quinzaine de Carmen et l’ovation au retour.
S’il termine aussi de façon spectaculaire avec une dizaine d’actions, ESCAMILLO (6e) manque un peu de nerf. De la volonté, mais parfois il sort du raset et se tient décalé des planches. La piste sans angles est-elle trop grande pour lui ou lui a-t-il manqué de pression? Sans démériter, il conserve une ficelle avec 7 Carmen et retour.

Texte et photos Eric AUPHAN

Trophée de L’Avenir: Aliaga (22) Faure (12) Oudjit (1).

Trophée des Raseteurs: Grammatico (12) Sanchez (9), Cartalade (6).

Les Saintes 01 04 011.jpg

▲ Mouisset spectaculaire aux trousses de Fabien Grammatico.

▼ Marcomau anticipe le raset de Marc Sanchez

Les Saintes 01 04 032.jpg

Les Saintes 01 04 039.jpg

▲ Marc Sanchez à la tête d'Angélo.

Les Saintes 01 04 046.jpg

▲ Rabino brise la planche après Benoît Benjamin.

Les Saintes 01 04 081.jpg

▲ Ratis à fait le show aux barrières, ici avec le talentueux Marc Sanchez

mais aussi avec le courageux Aliaga ▼

Les Saintes 01 04 132.jpg

Les Saintes 01 04 179.jpg

▲ Escamillo se dresse sur Marc Sanchez