Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/04/2010

BAILLARGUES *AVENIR*

Samedi 17 avril 2010

CONTRAT REMPLI POUR LES BLANCS ET LES NOIRS
MENTION A FIGARET ET PRIAM

PRIAMCHIG.jpg

Le final époustouflant de Priam (ici sur Chig)

Entrée : 1/2. Org. : CT Le Sanglier. Président : André Turquay. Raseteurs droitiers : Caizergues, Chig, Fougère, Sanchis, Valette. Gauchers : Aliaga, G. Perez, M. Sanchez. Tourneurs : Curtil, Euzeby, Molins, Grando.


Sortir une course complète pour une petite manade, c’est pas rien... Mais les frères Andréo peuvent rentrer à Candillargues pleinement satisfaits : les taureaux ont montré leurs qualités face à une équipe de raseteurs pas venue pour promener en tout bien tout honneur. Du bon boulot et c’est d’autant mieux pour les cocardiers qui, rasetés proprement avec un rythme soutenu, ont révélé leurs forces.
FIGARETALIAGA.jpgFigaret fait une course parfaite. Qu’il soit en mouvement (au tout début) ou placé, il donne des ripostes cinglantes sévèrement ponctuées aux planches (Chig, Fougère, Sanchis). Exploitant à merveille les angles, il oblige les blancs à l’application pour 10 minutes les pompons. Avec quelques enfermées (photo sur Aliaga) et répliques poussées, les ficelles resteront inaccessibles. 6 Carmen et retour.
Orion se fait cueillir à la traverse pour cocarde et glands. Puis le long des planches, c’est avec vaillance et combativité qu’il tient tête aux blancs (2 Carmen) qui, d’eux-mêmes lui accordent un instant de repos. Même si les deux dernières minutes lui sont difficiles, Orion a montré ses qualités. Et pourquoi pas Carmen au retour ?
ANGELUS (8).JPGLes pompons vite partis, Angelus (photo avec Fougère), sans se poser, participe à tout ce qu’on lui propose. Un peu trop sans doute, mais le biòu a le coeur à l’ouvrage. Il pousse fort dans le raset (Aliaga, Chig) et envoie parfois la corne. Aux ficelles, chaque blanc fait l’effort et Angélus réplique du tac au tac. 9’30. 4 Carmen et retour.
Prétorien, lui aussi, laisse partir ses premiers attributs. Aux ficelles, bien positionné, ses poursuites sont vives et abouties. Attentif et sérieux, 12 minutes cocardières. 1 Carmen et retour.
MENALAS ALIAGA.jpgMénélas se jette d’entrée dans la bagarre la fleur au fusil et se fait plumer. Mais aux ficelles, il s’encagne avec  méchanceté et explose par rafales après Aliaga (photo) (3 fois dont une bascule), Chig, Perez... Il dégonde même une planche des fameuses barrières baillarguoises. Dix minutes, 3 Carmen et retour.
Très attendu, Priam finit de conquérir le public. Au premier raset, il tape après Aliaga puis envoie Chig très très haut sur les tubes. Remuant, attentif à tout, très rapide, il catapulte Valette, bombarde Chig, pousse après Aliaga (4), Sanchis (3).... Maître de la piste, il utilise les angles pour tirer comme une mitraillette sur les blancs et enchaîner les agressions aux planches. La musique en boucle pour au moins une douzaine d’actions explosives et brutales. 8 minutes les pompons, la 1re ficelle dans le crochet de Chig à la 13e et l’autre qu’il ramène fièrement à la Jasse du Ternen. Bravo !

Martine ALIAGA
Photos Luc PERO

 

PRIAM ALIAGA.jpg
Priam - Aliaga : duo explosif

*************************