Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/06/2009

LE GRAU DU ROI : *AS*

Dimanche 7 juin

GUEPARD SORT SES GRIFFES

GUEPARD.jpg
GUEPARD de Cuillé

Entrée: demi-arène. Organisateur : Régie municipale. Présidence : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : Allouani, Jourdan, Sabatier. Gauchers : A. Benafitou, Ouffe, Mebarek, Oleskevich (sort à la pause). Tourneurs: Benzegh, Beker, Kerfouche, Zerti, Bensalah (se retire au 2e).
Manque d’entente, manque de motivation pour certains, et les hommes n’ont jamais su imprimer un tempo régulier et constant pour permettre aux cocardiers de totalement s’exprimer. Pourtant il y avait chez les noirs, de quoi répondre aux attentes du public.
Generous (Nicollin).- Un sacré coup de revers rend peu aisée l’action de poser la main. Assidu dans les répliques, Jourdan lui fait réaliser quelques jolies finitions. Deux belles poursuites sur Ouffe et il rentre ses ficelles avec 4 Carmen entendus.
Titouan (Cuillé).- Comme à son habitude toujours fantasque mais généreux en début de prestation. Il se montre toutefois moins incisif aux ficelles. A sa décharge, un manque de pression nécessaire pour que son agressivité explose. Une belle série à la 14e minute lui fait écouter le disque. Enferme une ficelle.
Ruy Blas (Cuillé).- Une course très cocardière dans son ensemble et spectaculaire par instants. Un placement irréprochable, des ripostes de la meilleure veine et pour parachever le travail plusieurs coups de barrière. Il ramène une ficelle au toril et écoute les honneurs déjà trois fois joués.
Badaïre (Nicollin).- De belle présentation, son début de temps est assez brouillon. Il se reprend vite et son combat devient plus sérieux. Des anticipations (Allouani, Ouffe) et des changements de terrain opportuns le rendent maître du jeu. Entrepris dans les deux dernières minutes, il donne de très beaux échanges. 6 Carmen.
Jodias  (Nicollin). – Une bonne entame avec du répondant sur les nombreuses sollicitations. Puis, les hommes le délaissent jusqu’à l’ouverture de la 1re ficelle qui donne lieu en final à une superbe envolée derrière Allouani. Aurait mérité plus de rythme de la part des hommes. 4 carmen.
Guépard (Cuillé).- Sérieux cocardier, dangereux barricadier, il ne permet aucune erreur. Sur Allouani, action grandiose et Guépard coince la jambe du raseteur. On arrive alors aux ficelles, et là les hommes abdiquent totalement sans toutefois chercher une solution. Supérieur, Guépard écoute 4 Carmen et rentre ses ficelles.
Alida (Cuillé, hp).- Donnée en supplément à l’occasion de la fête des mères, cette vache spectaculaire et volontaire à souhait, clôture avec plusieurs Carmen en récompense.

Texte et Photos Luc PERO

RUY BLAS.jpg
RUY BLAS - Sabatier
BADAIRE.jpg
BADAÏRE - Allouani
JODIAS.jpg
JODIAS - Allouani


Trophée des As: Allouani, 18 points ; A. Benafitou, 14 ; Ouffe, 11 ; Mebarek, 7 ; Jourdan, 6 ; Sabatier, 3.