Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/08/2017

FOURQUES - TROPHEE DE L'AVENIR

Course du Samedi 12 Août

 

LE SOUFFLE DE MURANO

LA MAITRISE DE PANISSE

 IMG_7510.JPG

Des moments intéressants, d’autres moins prenants font que ce concours de manades a été irrégulier dans sa tenue. En première partie, Panisse par sa prestance et Arquet par sa hargne retiennent l’attention. En seconde, Murano séduit par sa bravoure. Chez les hommes, Améraoui et Gaillardet  ne sont pas venus pour faire acte de présence et furent les plus constants avec Chekade IMG_7523.JPGpar moment.

Peu Se (Blanc-Espelly N.652) : 5' de réactions tête basse et cornes virevoltantes avant de durcir le jeu tout en se montrant présent mais bon, c’est longuet. IMG_7543.JPG
Panisse (Sylvereal N.714) : Vite positionné devant le toril, il fait réfléchir. Il prend un raset et se déplace. Chekade tente mais se fait enfermer avant de se faire menacer aux planches alors qu’Auzolle ne peut atteindre la tête. Action après Gaillardet et IMG_7573.JPGCarmen au retour joué 3 fois ficelles en place.
Arquet (Guillierme N.154) : Volontaire ne laisse rien. Battu et pénétré par la colère, il tamponne simultanément après Ameraoui et Chekade avant de remettre ça sur Auzolle et Villard. 14'30 pour 7 Carmen.IMG_7593.JPG

Murano (Fournier N.928) : Vaillant on arrive vite aux ficelles. Plein de bravoure les enchainements dans le terrain des planches n’en finissent plus. Sans perte d’allure et toujours prêt pour la reprise les hommes en profitent et le dépouillent à la 11ème. Le disque en continu pendant ainsi qu’à son retour.

IMG_7631.JPGBousieu (Raynaud N.165) : Sans vice, à la 5ème il ne lui reste qu'une ficelle. Il se place et les hommes lèvent le pied. Alors que derrière Gaillardet la trajectoire est serrée, le reste du temps, il se contente de répondre à son rythme en faisant parfois le pas. Sa fin de course plus réticente laisse dans l’ambiguïté. Rentre sa ficelle en silence. IMG_7646.JPG
Vermet (Plo N.9103) : Ca commence fort. Un coup de buttoir après Gaillardet  - Carmen - et un saut où il propulse Améraoui contre les tubes – Carmen - . La suite sera moins convaincante de par son irrégularité. Ficelles en place, il rentre en silence.

Trophée de l’Avenir : Améraoui 13, GAillardet 11, Zbiri 7, EL Mahboub 4

Entrée : 3/4 -  Organisateur : CT Lou ChinChei

Présidence : Norbert Nesty Raseteurs Droitiers : L Ameraoui, L Auzolle, B Villard, A Chekade -Raseteurs Gauchers : Y El Mahboub,  J Gaillardet, V Rodriguez, S Zbiri

Tourneurs : F Levy, JL Ull, C Garcia, E Lieballe                  Texte et Photos Cyril Daniel

30/07/2017

MARSILLARGUES *AVENIR/ESPOIR*

Dimanche 30 juillet 2017

Boa étrenne les nouvelles arènes

Le cocardier de Nicollin et Romain Fouque
gagnent le 10e Bajan d'Or

Le jeune cocardier de Nicollin, Boa, réussit son examen de passage dans cette piste marsillarguoise aux belles proportions et étrenne ainsi les nouvelles installations. Il remporte le 10e Bajan d’Or avec Romain Fouque, meilleur animateur. 
Offley (Ricard, N.469).- Il coupe le ruban d'inauguration à sa sortie du toril, et s’il tient son placement, son esprit fantasque s’exprime par quelques actions intempestives (1 Carmen) et des sorties du raset parfois contraires.  Les hommes sont prudents. 11’ les rubans et rentre ses ficelles.
Cerf (Saint-Pierre, N.629).- Surveille, un peu décalé des planches, poursuit cornes pointées, pousse et de temps en temps joue des cornes. Trois belles accélérations sur les longueurs proposées par Fouque. 4 Carmen et retour avec ses ficelles.
Boa (Nicollin, N.122).- Se lance avec fougue et franchise, ne laisse rien sans réponse et va au bout. Ses ripostes rapides prennent de l’ampleur comme ses attaques aux planches. Des actions agressives jusqu’à basculer après Fouque. Fatigué sur la fin, mais il garde  du moral et ses ficelles. 8 Carmen et retour.
Dakar (Occitane, N.124).- Meilleur quand il reste dans les planches, en revanche retient ses charges dès qu’il se centre. Aux ficelles, demande encore plus d’investissement, mais la pression manque et il retombe dans ses travers. 11’.
Izarac (Vinuesa).- Choisit le devant du toril où il revient toujours. Jusqu’au-boutiste sur quelques passes allongées par Bernard. Loin de sa base, il n’est pas partant. Zekraoui essaie de près pour une charge dangereuse, tout comme Fouque, 2 fois. Pas facile, rentre ses glands. 3 Carmen et retour.
Pourpre (Blanc).- Remuant et véloce, pour plusieurs belles accélérations. Bien placé après les rubans (6’), il se livre avec vivacité (Ameraoui) et se cabre méchamment après Zekraoui. Garde une ficelle. 5 Carmen et retour.
Aptel (Cuillé, N.075, hp, 12’).- Saute seul ou après l’homme, mais bien titillé, appuie ses finitions jusqu’à basculer. Des actions bien frappées où il laisse beaucoup d’influx. Rentre un gland. 4 Carmen et retour.
MARTINE ALIAGA
 
Trophée de l’Avenir : Bernard, 14 ; Ameraoui, 6 ; Fouque, 2 ; Y. Martin, 2 ; Michelier, 2.
Course du samedi 29 juillet. Entrée :  presque plein. Organisateur : CT Lou Bajan. Président : A. Laget. Raseteurs droitiers : Fougère, Fouque, Michelier. Gauchers : Y. Martin, Zekraoui, Bernard, Ameraoui. Tourneurs : Toureau, Arnel, Lopez.
 
*********
Les arènes marsillarguoises
s'offrent un coup de neuf
Nouveaux gradins, nouvelle billetterie, sanitaires à l'intérieur, du tube rouge, du bois pour ceinturer la contre-piste et une piste conservée... Les nouvelles installations marsillarguoises ont de la gueule. Et conservent leur charme entre les murs crèmes de l'église, le château, la mairie (un peu en décrépitude) et - dommage - le Café français fermé. En ce jour de première course, les habitués cherchent leurs nouveaux repères "Ah l'entrée a changé de place, comment je rentre aux travettes ?", les raseteurs mesurent la contre-piste "on dirait qu'elle est moins large"... les spectateurs essaient les places pour la meilleure vue... A la présidence, on teste le nouveau matériel. Reste l'angle du grand portail qui devrait changer de configuration. Au final, l'impression est plutôt bonne, la mairie a fait le job, les Bajans et les autres peuvent plonger de bon coeur dans leur fête.
 
 

14/07/2010

TAU A CAVAILLON

 

affiche 17 juillet copie.jpg