Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/06/2013

CODOGNAN *AVENIR*

Dimanche 16 juin 2013

Nanou domine, Katif séduit... encore

codognan,ct les enganes,courses camarguaises

Nanou de la manade Saliérène dans un duo rapproché avec Katif

Entrée : 1/2 arène. Organisateur : CT Les Enganes. Président : Alain Soubeyran. Raseteurs droitiers : Gautier, Katif, Salinesi, Marquier. Gauchers : Fargier, G. Perez, Ferriol, Ricci (sort au 5e). Tourneurs : Duran, Lebrun, Estève.

Nanou (3e, Saliérène) domine largement les débats mais c’est Wagram (2e, Cyr) qui remporte le prix du jour. Bon... c’est le choix du jury. En revanche, pour le meilleur raseteur, il n’y a pas eu photo. Zico Katif, entreprenant, infatigable et stylé remporte les suffrages de ce 3e Souvenir Patrick-Aumède. Une course intéressante même si le rythme des blancs s’est emballé dans les facilités, l’ensemble est plaisant.

Mercure (Vitou).- Soumis à un fort tempo, son énergie n’y suffit pas. Quelques évasions, une paire d’enchaînements en musique et Gautier met un terme en 6’30 en levant l’unique ficelle.

Wagram (Cyr).- Se fait cueillir d’entrée et son placement flottant voire centré, n’ordonne pas le travail des blancs. Mais il se reprend et sous les sollicitations notamment de Katif, il se livre de belle manière et appuie ses ripostes. 12 minutes intéressantes. 6 Carmen et retour.

Les affaires se corsent avec Nanou (Saliérène) qui rode, chasse, se poste, attentif à tout. Se dégageant un large terrain de domination, il s’engouffre cornes pointées après les blancs, jusqu’au ras des planches. Katif sur tous les rasets d’attaque s’octroie coupe, cocarde et 1er gland. En confiance, le jeune raseteur se fait anticiper, traverse toute la piste dans le berceau, trébuche et se sauve sous l’estribo. Ouf. Pas de mal. Nanou, lui, rentre ses ficelles. 3 Carmen et retour.

Gévaudan (Guillierme).- Pas aussi déterminé que d’habitude, il se laisse manœuvrer et n’arrivera pas à trouver son bon terrain. Dommage car une fois posté, les séries qu’il donne sont longues et rythmées. 12 minutes inégales. 4 Carmen et retour.

Arcanel (Lagarde).- Généreux, la rafale blanche balaie les pompons. Aux ficelles, il se chauffe, enchaîne et se dresse en finition. Avec Fargier, le duo est parfait. 10 minutes d’un bonheur partagé. 5 Carmen et retour.

Perdigau (Briaux).- On sent qu’il en a sous le sabot mais n’arrive pas à se poser dans des débats décousus. Pourtant il affiche sa présence et sa vitesse sur certaines interventions. Mieux placé, il hausse le ton aux trousses de Katif, oblige Marquier à rompre, pousse après Gautier. Rentre une ficelle. 2 Carmen et retour.

Mistral (Lou Pantaï, hp).- Tout feu, tout flamme, il se livre avec franchise pour conclure avec panache. Katif termine comme il avait commencé en levant la 2e ficelle sous les applaudissements à la 10e. 4 Carmen et retour.

MARTINE ALIAGA

Trophée de l’Avenir : Katif, 21 points ; Gautier, 7.

Trophée des Raseteurs : Marquier, 18 ; Ricci, 8 ; G. Perez, 6 ; Ferriol, 5. 

codognan,ct les enganes,courses camarguaisesEn attendant le rétablissement de leur président Cyril Daniel en rééducation au Grau-du-Roi après une chute de cheval en abrivado, les membres du CT Les Enganes lui adressent un sympathique message affiché à l'entrée des arènes.

16/02/2011

CODOGNAN : CT LES ENGANES

Vendredi 11 février 2011

HONNEUR AUX BÉNÉVOLES

codognan,ct les enganes,courses camarguaises
Les membres du CT Les Enganes autour de leur président

Décembre, janvier, février... Tous les clubs taurins sont en assemblée générale. Bilans, comptes rendus, espérances et déceptions sont défendus à toutes les  tribunes. Point commun : le travail acharné des bénévoles pour engranger l’indispensable argent qu’ils pourront investir pour leurs “votes“ et leurs courses. Soirées, lotos, chasse aux subventions, aux sponsors... l’hiver comme l’été, les adhérents sont sur le pont. Que seraient les villages, les fêtes et la course camarguaise sans ces indispensables  passionnés ?
A Codognan comme ailleurs, Le CT les Enganes doit  composer. Avec le comité des fêtes local, l’autre club taurin du village, la municipalité. Malgré quelques égratignures évoquées par le président Cyril Daniel, finalement tout le monde y met du sien et ça tournicote dans le bon sens.
Le souci municipal : la sécurité... Le maire Michel Julien prend exemple de l’accident du Grau-du-Roi pour lequel les élus ont été sévèrement condamnés. Pour Les Enganes : « on ne peut franchement pas faire plus. Le risque zéro n’existe pas ».
Autre problème général, la médiocrité de la saison 2010. « A Codognan, pourtant, on gagne une poignée de spectateurs en plus. La fidélité aux manadiers et aux raseteurs paye. La qualité a été au rendez-vous ».
Malgré ce bon point « les spectacles payants sont tous déficitaires et, pourtant, le club taurin finance 3 500€ de spectacles gratuits ».
Mais tant qu’il y aura des bénévoles  garants du lien social,  de l’animation du village et de la transmission des traditions « nous continuerons à faire vivre et partager notre passion, notre fe di biou » a terminé, Cyril Daniel.

 
Martine ALIAGA


La saison 2011
Vendredi 4 mars : 19 h, présentation de la saison avec le comité des fêtes et le CT La Ficelle.
Samedi 30 avril : journée du Trophée du Rhôny (abrivado, école taurine, course, bandido avec pena, folklore, attelages.
20, 21, 22 mai : fête du CT avec toutes les animations qui font le succès de Codognan, notamment les courses de vaches (plus de 25 ans de fidélité) le samedi ; et le 1er Trophée Souvenir Patrick-Aumède (Avenir) le dimanche. Plus des abrivado, course de nuit, bal,  expo photo, etc.
La journée en manade est reprogrammée, malgré le peu de fréquentation 2010 (ce qui est resté en travers de la gorge du président), en septembre ou octobre.

02/02/2009

CODOGNAN : CT LES ENGANES

UN CLUB TAURIN
AU CENTRE DE L’ANIMATION DE SON VILLAGE

DSC00588.JPG

 

DSC00586.JPGDéfendre les traditions et le patrimoine culturel, faire vivre son village, tel est le credo de toutes les associations. Vendredi soir, à Codognan, lors de son assemblée générale, c’est avec force que le président des Enganes, Cyril Daniel a réaffirmé la vocation de son club taurin et a mis les points sur les « i » nécessaires après quelques « tracasseries » qui visiblement devraient s’arranger avec une entrevue prévue avec le maire.
Face à une belle assemblée, les comptes rendus moraux et financiers ont été adoptés à l’unanimité résultat d’une confiance totale des membres envers les dirigeants. Françoise Peytavin (présidente de l’AETCC) n’a pas mâché ses mots pour « féliciter la vitalité du club qui fait la part belle à toutes les formes de tauromachie camarguaise », formulant les vœux pour qu’il n’y ait pas de problèmes sanitaires et félicitant Les Enganes qui « œuvre pour rentrer de l’argent l’hiver au lieu de faire fracasser des taureaux sur le goudron… ». Michel Julien (maire) a souhaité que « le club taurin et le comité des fêtes fassent vivre nos belles arènes pour le bien de tous » et a constaté DSC00587.JPGque « le club fait bien vivre le village ». Après que le président des Vaches cocardières Patrick Garcia ait formulé ses vœux pour 2009, Cyril Daniel a constaté que « bien peu de gens du village participent aux activités payantes ». Pourtant 5 000 € ont été consacré aux animations gratuites en 2008 pour une subvention municipale de 785 €. Le club travaillant l’hiver (et notamment par les lotos) à assurer sa trésorerie pour proposer tout au long de la saison abrivado, sorties, courses de qualité.

Et le programme 2009 est alléchant. Quelques dates : 26 avril, avec le comité des fêtes et le CT La Ficelle, journée de fête avec taureaux emboulés, abrivado, repas, course des Blatière, bandido. En février, courses d’entraînement. Les 12, 13, 14 juin, fête annuelle : le vendredi, taureaux jeunes, course de nuit ; samedi, déjeuner, abrivado, courses de vaches cocardières, bandido et festival d’abrivado le soir (21h45) ; dimanche, fin de matinée, abrivado, 16h30, course à l’Avenir, bandido. Le 17 octobre, sortie à la manade Caillan… plus une journée en septembre avec le comité des fêtes.
Après les explications, l’heure venait des réjouissances qui, comme toujours à Codognan, ont été à la hauteur.

 

Martine ALIAGA
Photos Luc PERO

DSC00582.JPG
DSC00585.JPG

18/02/2008

CODOGNAN : CT LES ENGANES

Assemblée générale

TOUTES LES GENERATIONS CONCERNEES

C'est une des assemblées générales les plus suivies... plus de cent personnes ont pris place au pied de la tribune occupée par le président Cyril Daniel, les membres du bureau, la municipalité, Françoise Peytavin de l'AETCC, Patrick Bonton du Conseil général du Gard.

a63f661cb772f4342c71971efe126216.jpgFort de ses 40 années d'existence, le CT Les Enganes affiche une belle santé. Après une saison 2007, où le toril, l'infirmerie et l'entrée des arènes ont été mis aux normes, la saison 2008 débutera le 31 mai par une fête inaugurale après réfection des gradins. Preuve de la volonté municipale de perpétuer les traditions et, dira Mme Perez, élue « grâce aux bénévoles qui programment de nombreuses activités  ». Et effectivement, si le dynamisme de l'association, menée tambour battant par son président, peut se lire dans le programme, il se ressent aussi dans l'implication de ses membres et le nombre conséquent de participants aux activités. Démonstration à l'AG : les premiers rangs occupés par des ados qui ont été chaudement applaudis pour leur aide pendant la fête 2007 et encouragés à poursuivre ; dans la salle toutes les tranches d'âges représentées, des bébés en poussette aux papis et mamies ; des manadiers, des raseteurs, des présidents de CT, des amis, etc.
A Codognan, avoir la fe n'est pas un vain mot, le bioù est fédérateur, c'est le pilier de toutes les fêtes.

M. A.
Photos L. P.

PROGRAMME EN BREF

31 mai : 10 h, taureaux emboulés ; 11h30, inauguration des arènes ; 12 h, abrivado à l'ancienne de sept taureaux par la manade Vitou ; repas ; 16h30, course des Blatière-Bessac, Trophée de l'Avenir/Espoirs.

13,14, 15 juin, fête (avec le comité des fêtes) : vendredi 13, 16h30, taureaux emboulés ; 19h, abrivado ; 21h, course de nuit et bal ; samedi 14, 9 h, déjeuner aupré ; 11h30, abrivado ; 16h30, course de vaches cocardières ; 19h, bandido ; 21h30, festival d'abrivado et bal ; dimanche 15, 9h, déjeuner aux arènes ; 10h30, taureaux emboulés ; 11h30 et 11h45, abrivado ; 16h30, course Avenir/Espoirs 15e Trophée des Commerçants et artisans ; 19h bandido.

Plus une journée en manade.