Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/06/2015

LA GRANDE-MOTTE *SAMEDI ET DIMANCHE*

Les 27 et 28 juin 2015

Le week-end camarguais du Gregau

la grande-motte,ct lou gregau,courses camarguaisesLe CT Lou Gregau fait vivre les traditions camarguaises tout au long de l’année avec et pour les Grand-Mottois et se démultiplie l’été venu pour les nombreux touristes. Et si les taureaux-piscine animent les arènes Juan-Bautista, en juillet et août (mardis, jeudis et dimanches soirs, 21 h 30), en ce dernier week-end de juin, c’est toute la palette des animations camarguaises qui sera présentée.

Abrivado et bandido vont rythmer les festivités et dimanche (11 h) c’est la roussataïo de la manade Marié qui défilera en ville jusqu’aux arènes. Les jeunes des écoles de raseteurs seront mis en avant en ouverture des deux courses. Pour les deux affiches, le casting est soigné tant au niveau bétail que raseteurs. Chez les blancs, quelques belles pointures comme Katif et Aliaga, samedi ; dimanche, le retour de Four, Ouffe l’homme en forme du moment accompagnent Ayme, A. et I. Benafitou, Clarion, Gleize et Jourdan. Les néophytes autant que les afeciouna devraient y trouver leur compte. D’autant que l’ambiance est chaleureuse dans ce coin de Petite-Camargue qui cultive l’authentique au pied des modernes Pyramides.

MARTINE ALIAGA

AU PROGRAMME

SAMEDI

11 h 30, festival d’abrivado, 6 manades. 15 h 30, taureaux emboulés de Lautier pour l’école de raseteurs de Portiragnes. 16 h, 7 €, Avenir, Trophée Michel-Séverac. Dans l’ordre de sortie : Queribus, Farfelu, Cenote, Byros, Renard, Picpoul et Cupidon. 18 h, festival de bandido.

DIMANCHE

11 h, roussataïo manade Marié de l’avenue de l’Europe jusqu’aux arènes. 11 h 30, festival d’abrivado, 5 manades. 15 h 30, taureaux emboulés du Levant pour l’école de raseteurs de Marsillargues. 16 h, 10 €, As, Trophée de la Grande-Motte. Dans l’ordre de sortie : Vibre, Perceval, Artiste, Roussillon, Phœbus, Léo, Papalino. 18 h, festival de bandido. Possiblité de restauration sur place. Animation : peña Cinq à Sète.

 

22/01/2014

LA GRANDE-MOTTE - AG DU CT LOU GREGAU

Samedi 18 janvier 2014

Prêts pour la saison 2014

la grande-motte,ct lou gregau,courses camarguaises

Le bureau avec le président de la FFCC

 

la grande-motte,ct lou gregau,courses camarguaisesIl ne fallait pas arriver en retard, samedi soir, au Domaine de Haute-Plage, pour l’assemblée générale du CT Lou Gregou. Vite fait bien fait, le président Marcel Lautier et son bureau ont fait le bilan de l’année passée, après les traditionnels vœux et les remerciements d’usage aux adhérents, municipalité et sponsors. Le temps de revenir sur la bonne participation aux différentes sorties, ferrades, manifestations diverses et courses camarguaises du club taurin, la bonne marche des toro-piscine, une baisse de fréquentation au spectacle Cavadelis, pour un nombre total de 14 300 spectateurs aux arènes. Un aperçu du bilan financier (déficitaire à 4 920€) « mais avant comptabilisation des sponsors, aide municipale et adhésions », explique le président. Donc pas de problème pour ce club en bon état de marche avec sa bonne centaine d’adhérents pour attaquer la saison 2014 et qui  affiche son dynamisme par un programme de qualité. La photo pour la presse, quelques mots avec le président de la FFCC Gérard Batifort et « le bar est ouvert », de lancer le président face à une salle copieusement garnie. La soirée ne faisait que commencer…

MARTINE ALIAGA

 

la grande-motte,ct lou gregau,courses camarguaises

 

* Suivez le CT Lou Gregou sur son site internet  lougregau.fr

PROGRAMME

Samedi 24 mai, ferrade à la manade Boch.

Sortie le 21 juin, journée à la manade Raynaud.

Les journées camarguaises des 29 et 29 juin : festivals d’abrivado bandido, défilé, roussetaïo, animations autour des arènes Juan-Bautista. Course à l’Avenir (Souvenir Michel-Severac) le samedi avec Lou Beu du Grand Salan, Rouget de Cavallini, Burano de l’Aurore, Quentin de l’Occitane, Iroko du Brestalou, Cerbère de Lautier, Noirlac de Michel. Dimanche aux As, Trophée de la Ville avec Fanfaron de rousseau, Renard du Brestatlou, Boer de l’Occitane, Escamillo de Raynaud, Gardoun de Lautier, Fétiche du Joncas et un 7e.

Du 1er juillet au 28 août, les mardi, jeudi et dimanche, toro-piscine à 21h30.

En septembre, participation au Boulevard des Associations.

21 septembre, ferrade de fin de saison à la manade Robert Michel à Lattes.

22/03/2013

LA GRANDE-MOTTE

Le CT Lou Gregau a présenté sa saison

 la grande-motte,ct lou gregau,course camarguaise

la grande-motte,ct lou gregau,course camarguaiseL’assemblée générale du club taurin Lou Gregau de La Grande-Motte s’est tenue le 26 janvier 2013, à Haute-Plage, en présence de Stéphan Rossignol. Le maire a assuré de son soutien au CT pour : « perpétuer les traditions camarguaises, empreinte de notre patrimoine culturel, dans une ambiance festive et pour le plus grand plaisir des estivants comme des aficionados. C’est en grande partie grâce à son unique club taurin, que je remercie, que cette volonté se réalise ».

Marcel Lautier, président du club taurin entouré des membres du bureau et du conseil d’administration, a présenté les rapports d’activités et financiers suivi de la présentation de la saison 2013 dont les journées camarguaises des 22 et 23 juin (courses au As et à l'Avenir), les spectacles taurins, la Nuit du cheval « Cavadélis », le 4 août, et les nombreux toros-piscine.

La soirée s'est prolongée par la présentation des vœux et la galette des rois. Sympathique soirée en compagnie des adhérents et de l'équipe de bénévoles qui contribuent fortement à faire vivre les arènes de La Grande Motte en partageant leur passion s’attachant ainsi à conserver et à promouvoir la culture taurine.

 

10/12/2009

LA GRANDE MOTTE - CT LOU GREGAU

Samedi 5 décembre, à l’hôtel Mercure de La Grande-Motte

LE PRESIDENT LUCIEN PUECH PASSE LA MAIN

La date restera marquée dans l’histoire du CT Lou Gregau. Le samedi 5 décembre 2009, lors de l’assemblée générale, l’emblématique président Lucien Puech annonce qu’il ne se représente pas. A la tête du Gregau depuis sa création en 1998 et l’acquisition des arènes de Manzanarès el Real qui, depuis, sont le centre névralgique des fêtes camarguaises grand-mottoises, Lulu a su avec passion et ambition ancrer les traditions entre mer, sable et pyramides. Depuis dix ans se sont succédé dans les arènes municipales des courses au Trophée des As, Avenir, concours d’abrivado, bandido, taureaux-piscine, nuit du cheval et entraînement pour les écoles taurines de la région. Une jolie programmation avec de beaux morceaux de bravoure : l’organisation du 57e Congrès de la FFCC le 10 mars 2002 ; la finale du Trophée des Raseteurs en 2004 ; réunion du comité départemental Hérault de la FFCC en 2009 à Haute-Plage.
Un peu tristouille quand même le Lulu au moment de passer la main : « J’ai fait mes 15 ans au club taurin... Maintenant j’aspire à un peu plus de tranquillité... J’ai de bons gars pour continuer. Le CT se porte bien. Je le laisse entre de bonnes mains avec une situation financière saine (excédent financier 2009, 2 000,36€)». Mais connaissant l'hyperactivité de Lucien, nul doute qu'il gardera un oeil sur "son bébé", les arènes, et qu'il s'emploiera avec d'autres centres d'intérêts.
Et bien sûr, les invités de congratuler l’ex-président. Henri Itier pour la FFCC, Brice Bonnafous pour la mairie de La Grande-Motte et Marcel Lautier pour Le Gregau.

LA PROGRAMMATION 2010

1.jpgEn attendant la nouvelle équipe dirigeante (réunion en début d'année prochaine), les manifestations 2010 ont été programmées. En voici un avant-goût: 24 avril 2010, course intercommunale ; début mai, ferrade à la manade Occitane.
26 et 27 juin, les journées camarguaises avec festivals d’abrivado-bandido et des courses camarguaises. Le samedi à l’Avenir, sont programmés : Pagis de l’Ilon, Albator de Rousseau, Berenge de Rambier, Chenebier de Cavallini, Zeus du Brestalou, Tenor de Lautier, Menelas du Ternen. Raseteurs, Aliaga, N. Benafitou, Ayme, Valette, Clarion + 1. le dimanche aux As, Gitan du Soleil, Typhon du Brestalou, Courbet de Chaballier, Lieutenant ou Co Blanco de Lautier, Raimana de Cavallini, Mazarain du Joncas, Juli de Lopez. Raseteurs Clarion, Ouffe, Gleize, Auzolle, Ayme, Jockin et A. et N. Benafitou. Le 8 août, la nuit du cheval ; le 11 septembre, ferrade traditionnelle à la manade Michel.
Voilà pour 2010, souhaitons au Gregau de perpétuer ce sérieux mêlé d’estrambord qu’a si bien inculqué le président Puech.

Martine ALIAGA

29/06/2009

WEEK-END A LA GRANDE-MOTTE

A beau plateau, belle affluence. Le CT Lou Gregau peut être satisfait de son week-end autour des arènes façon bodega, expo et  marché ainsi que sur le sable où l'ensemble des taureaux proposés sur les deux jours est satisfaisant et les équipes de raseteurs parmi les meilleures du moment. Si samedi l'ambiance est à retenir, dimanche les gradins presque pleins sont une belle récompense.

Dimanche 28 juin 2009 : Trophée de la ville - Trophée des As

FUSAIN RÉCOMPENSÉ :
UN PREMIER DE CHOIX

Sous la présidence de Jacques Valentin, se présentent en piste, raseteurs droitiers : Allouani, Auzolle, Jockin, Gleize ; gauchers : Four, Ouffe, Clarion, A. Benafitou. Tourneurs : Dunan, V. Dengerma, T. Garrido, Benzegh, Zerti.
Avec ces raseteurs-là, on savait que ça allait raseter et on n'a pas été déçu même si les tourneurs se sont faits trop voir - et surtout entendre. Four mène la gauche et se fait remarquer ; Ouffe entreprenant ; Allouani et Auzolle en demi-teinte ; Gleize à l'abordage ; Benafitou discret ; Clarion se taille un joli succés avec le public ; l'appétit vient à mangeant à Jockin qui totalise.
Fusain (Cavallini) fait un excellent premier qui monte en puissance et en méchanceté au fil des minutes. Maître escrimeur qui excelle quand il est obligé de se battre. Les ficelles rentrent aux Saintes.
Petras (L'Ilon).- Toute la fougue et parfois la naïveté d'un tau. Mais au départ de l'action une vitesse d'action vertigineuse qui donne de superbes anticipations. 12 minutes.
Apis (Le Brestalou).- Toujours décollé des planches et souvent en mouvement, il surprend Ouffe obligé de passer sous l'estribo. La difficulté c'est sa vitesse et quand il fait la tour de contrôle au milieu, la tâche se fait ardue. Rentre une ficelle.
Vaillant dans la tourmente, Chanéac (Chaballier) se fait surprendre par l'ardeur des blancs qui ne mettent pas la manière. 9 minutes.
Khéops (Le Joncas).- A fond pour les  premiers attributs, Khéops fait face droite-gauche. Mine de rien, par ses vives poursuites abouties jusqu'aux planches, il tient tout le monde à distance. Placé, Khéops surveille et fait sa sélection. La bourre sur sa première ficelle ouverte le chauffe et il se bat comme un diable, Four à la lève sur la sonnerie. Compliqué !
Condor (Lautier).- Franc, placé, il pousse sur les rasets mais ce n'est pas un 6e. Clarion, inlassablement, le cite et les séries se dessinent pour 8'30.
Chouan (Lafon, hors points).- Brave, il trouve Clarion pour briller et Jockin pour s'envoyer aux planches. Encore vert pour ce niveau.
Dommage, la course aurait mérité, après les difficultés, un final un peu plus brillant. Ce sera pour l'année prochaine. Promis

Samedi 27 juin  2009 : Trophée de l'Avenir

ACTE I REUSSI EN ATTENDANT LES AS

Fougere Typhon Le Brestalou.JPG
Dimitri Fougère et Typhon du Brestalou

Entrée: 1/3 d’arène. Organisateur: CT Lou Gregau. Président: J. Valentin. Raseteurs droitiers: Gros, Fougère, R. Mondy, Valette, Dumont. Gauchers: Four, Clarion, N. Benafitou. Tourneurs: T. Garrido, Bensalah, Curtil.

Le patient travail du CT Lou Gregau paye et permet de réunir une bonne équipe de raseteurs avec un plateau intéressant de cocardiers. Le premier acte est réussi, espérons-en autant pour le second, aux As (aujourd’hui). Le Trophée Michel-Séverac récompense Brutus (7e Lautier) et Fougère dans un ensemble de qualité. Eole, Typhon et Brutus donnent envie de les revoir tandis que les blancs dans une parfaite entente font plaisir.
Eole (Rousseau). – Ce n’est certes pas un premier mais quelle belle prestation pour débuter. Quinze minutes de vaillance, pas un refus, des séries, quelques belles enfermées (Gros, Four) et accélérations (Four, R. Mondy), une ficelle à la maison, plus 7 Carmen. Qui dit mieux…
Marcamau (Raynaud).- De la bonne volonté dans des enchaînements rythmés. 7 minutes agréables. 3 Carmen.
Homère (Le Ternen).- Pas de temps morts dans des séries enchaînées de bon cœur et un bel engagement sur Gros dans 9 minutes plaisantes. 3 Carmen.
Tristou (Lopez).- Un peu décollé des planches, avec une légère anticipation au départ, pour peu qu’on lui reste dans les cornes, il s’engage aux planches (Gros, Benafitou). 10 minutes, 3 Carmen.
Belzébuth (Vitou).- Il lui faut de la pression pour donner le meilleur, et là il en manque. Alors, il saute, vadrouille. En revanche, bien cité par Gros (Carmen) puis par R. Mondy, les répliques sont à la hauteur. Rentre une ficelle.
Typhon (Brestalou).- Il court, il court dans sa première moitié de course mais il garde tout le monde à l’œil, piste ou contre-piste et oblige Fougère à se coucher. Un méchant chasseur qui excelle dans les enchaînements qu’il peut conclure d’une manière cinglante aux planches (Gros, Four). 15 minutes pas faciles pour les blancs. 3 Carmen.
Brutus (Lautier, hp).- Placement, vitesse d’exécution, toujours présent jusqu’aux planches où il tape (coups de barrières sur Gros, Clarion) en menaçant de la corne. Four frôle l’accident à la planche. Ouf… trompette. Et la musique pour un bon final à la hauteur de la course.

Martine ALIAGA

Trophée de l’Avenir: Gros, 21 points ; Fougère, 18 ; Dumont, 5.