Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/06/2018

LUNEL *ESPACE ARENES*

lunel,espace arenes,course camarguaise

Dimanche 10 juin 2019 - Visite du chantier

Bientôt, le retour de l'arène reine

lunel,espace arenes,course camarguaiseWaouh ! Vu de l’extérieur, l’édifice est impressionnant d’ampleur et pourtant les fines nervures qui soutiennent coursives, poutres gigantesques et immenses tuiles ajourées de dentelles lui confèrent une légèreté aérienne surprenante.

Sur le parvis qui accueillera la billetterie et le PC sécurité, les escaliers s’élancent à l’assaut des étages, avec deux promenades-circulades aux garde-corps en mailles ajourées. Les arches anciennes (1861 et 1911) témoignent du passé. Le premier degré s’ouvre sur les gradins, spacieux, pentus, servis par 16 portes avec escaliers et ascenseurs. Un premier rang à ras de balustrade, plusieurs rangées où le regard plonge sans écueil, puis une desserte au-dessus. Aux places supérieures, pareil, rien n’arrête l’œil. La vision sur piste et contre-piste est totale. Au dernier rang, tout là-haut, le panorama est à couper le souffle. Le confort total. L’immense espace prend des allures de cocon intimiste, l’air que rien n’arrête crée une petite ventilation naturelle. Côté extérieur, le spectacle sur les toits de Lunel est totalement inattendu.

Piste et contre-piste
conservées

lunel,espace arenes,course camarguaiseDu centre de ce qui sera la piste, les énormes poutrelles tout là-haut rayonnent pour soutenir les pétales du toit ombrageant les gradins. Le diamètre historique du rond sablé est conservé, les poteaux soutenant les planches (de 4 cm) seront plats, il n’y aura plus d’angles saillants. La largeur de la contre-piste sera la même, en atteste Christophe Triol, ancien raseteur et élu.

lunel,espace arenes,course camarguaiseEt les fameuses travettes faisant le bonheur des habitués retrouvent peu à peu leur place. D’ailleurs, l’espace s’approprie tellement facilement qu’on se prend à rêver aux futures courses entendant déjà clameurs et Carmen. L’âme du lieu est conservée.

Les travettes en place

Voyons les dépendances : toril aéré, cases individuelles ; débarquement des taureaux camarguais et espagnols séparés ; vestiaires raseteurs, etc. La course camarguaise pourra retrouver largement ses aises.

lunel,espace arenes,course camarguaiseEt comme l’Espace arène est prévu multifonctions pour des manifestations culturelles et sportives, notamment pour des concerts, loges, salles pour les artistes, espaces techniques sont prévus. Si on rajoute une salle polyvalente (avec cuisine), à côté du Pavillon qui se situera au-dessous d’une immense terrasse donnant sur le parcours des abrivado et bandido (photo ci-dessus), des vitrines enchâssées dans les anciens murs qui raconteront l’histoire des lieux, de la ville, de son patrimoine, cinq buvettes, l’ancienne salle Calvet réaménagée à l’étage...

lunel,espace arenes,course camarguaiseBref le futur bijou lunellois va briller de mille feux avec ses 4 000 places assises (4 700 en version concert). Un ouvrage d’art unique en son genre où la sécurité, le confort des acteurs, spectateurs, techniciens, des personnes à mobilité réduite (31 places plus autant pour les accompagnateurs), bref des bêtes et des hommes ont été pris en compte.

Et ce qui semblait une douce utopie lorsque le maire Claude Arnaud avait annoncé le projet en 2015, se concrétise aujourd’hui de la plus belle des manières. A quelques mois de son inauguration prévue le samedi 29 septembre, l’Espace des arènes promet aux Pêcheurs de lune des milliers d’étoiles.

 

 

Texte et photos
MARTINE ALIAGA

▼ Extérieurs

lunel,espace arenes,course camarguaise

lunel,espace arenes,course camarguaise

lunel,espace arenes,course camarguaise

▼ Intérieur

lunel,espace arenes,course camarguaise

lunel,espace arenes,course camarguaise

lunel,espace arenes,course camarguaise

lunel,espace arenes,course camarguaise

lunel,espace arenes,course camarguaise

lunel,espace arenes,course camarguaise

▼ Vue du dernier rang des gradins

lunel,espace arenes,course camarguaise

▼ Dépendances

Salle polyvalente

lunel,espace arenes,course camarguaise

lunel,espace arenes,course camarguaise

▼ Le toril et ses cases individuelles

lunel,espace arenes,course camarguaise

▼ La résille de dentelle
légereté et ombrage

lunel,espace arenes,course camarguaise

Visite du chantier
avec

Christophe Triol, ancien raseteur,
élu délégué aux arènes et traditions camarguaises

Frank Janik directeur des arènes (photo)
Florent Poteau, directeur des services techniques
David Blot responsable bâtiments

lunel,espace arenes,course camarguaise

lunel,espace arenes,course camarguaise

Inauguration prévue le samedi 29 septembre

******************

 

08/07/2016

LUNEL

Vendredi 8 juillet 2016 - Trophée du Muscat les 10 et 16 juillet

Les dernières à San Juan

BLOGLUNELBRUSCRASSIRPHMALI.jpgAvec La Pescalune pour ultime souffle, les arènes San Juan vivent leurs derniers moments. Enterrement en grande pompe donc avec force estrambord et liesse populaire avant une renaissance grandiose telle que promise par les maquettes du futur Espace Arènes.
L’historique enceinte du haut de son siècle d’existence ne fermera vraiment que dimanche 17 juillet au soir, aux derniers accents de la fête, avec la soirée camarguaise de la manade Iris et Jean Lafon. Mais les cocardiers et les raseteurs, eux, formeront leurs derniers duels au sein de la mythique piste pour la finale du Trophée du Muscat, le samedi 16 juillet.
Avant cela, ce dimanche, place au 39e Trophée Roger-Damour et première journée du Muscat. Une course cocardièrement servie et ne cédant pas à la facilité. Avec Bendor de Ricard, Bayle de Vinuesa, Méphisto de Chapelle-Brugeas pour une première partie qui ne sera pas une promenade de santé pour les hommes. La seconde ne sombrera pas dans la tendresse non plus avec les menaçants Lebrau de Cyr, Sparagus de Janin et Camaï de La Vidourlenque, combattants aguerris et qui ne lâchent rien dans le combat. La note barricadière devrait venir de l’étalon Cupidon de Cavallini, féroce dans l’âme qui allie le calme de son placement avant la tempête de ses conclusions monumentales.
Côté blanc, Cadenas est blessé après sa rencontre arlésienne avec Jivago lors de cette grandiose Cocarde d’Or que le raseteur inscrit à la première ligne d’un palmarès qui ne tardera pas à s’étoffer, c’est sûr ! Malgré ce, il y aura du beau monde, des raseteurs aguerris et habitués à la difficulté de la piste : Aliaga, Allouani, I. Benafitou, Chekade, Four, Katif, Rassir, Zekraoui et le retour de Belgourari.
Capelado à 17 h 30.


MARTINE ALIAGA


Réservations : tél. 04 67 71 13 27
LA PESCALUNE, fête de Lunel, du 9 au 17 juillet.

VUE DE LA MAQUETTE DU FUTUR ESPACE ARENES

lunelnouvelles arenes.jpg

11/03/2016

LUNEL *TEMPORADA 2016*

lunel,33e trophée pescalune,espace arènes,course camarguaise

Mercredi 2 mars 2016

Une année de transition
avant le début des travaux

lunel,33e trophée pescalune,espace arènes,course camarguaise

Le nouvel Espace des arènes devrait ouvrir en mars 2018

Les photos et la maquette des futures nouvelles arènes ont aimanté le nombreux public, mercredi 2 mars, à Castel, lors de la présentation de la saison. Un nouvel espace voué à fonctionner toute l’année, avec “Le Pavillon” reconstruit sur 300 m2, une salle polyvalente, 600 m2 de terrasses couvertes tout comme les gradins pour une piste conservée à l’identique. L’espace est attrayant, aéré et délicatement frangé de dentelles selon le style de l’architecte international Jacques Ferrier. « Conçu pour les 50 à 100 ans à venir, ce projet est une belle occasion de promouvoir l’image de Lunel, son tissu économique et culturel ainsi que les traditions camarguaises », dit Claude Arnaud, maire.
Deux Royales inédites
Mais en attendant l’ouverture en 2018, une année blanche se profile en 2017, et cette saison-ci est amputée. Les arènes fermeront après le dernier jour de La Pescalune en juillet. D’ici là place aux cocardiers. Après une saison et une finale 2015 terminée en feu d’artifice, Magali Saumade, organisatrice, annonçait « une saison charnière, tronquée, que nous avons dû aménager pour ne pas que les spectateurs soient lésés ». Les courses sont de valeur avec deux Royales inédites à Lunel, celle de la manade Ricard synonyme de spectacle et celle de Saumade « avec en chef de file Pourpier ». Les 4 concours de manades (As) affichent un niveau relevé (lire ci-contre) et pour la finale du Pescalune à Vauvert, ce sont quatre cocardiers de première catégorie qui sont déjà retenus : Mignon, Jupiter, Pourpier et Optimus. Outre les courses camarguaises, les clubs taurins pescalunes par la voix du président Gérard Gehin, s’investissent de belle manière dans les journées pédagogiques (24, 26, 27 mai), en pays à la manade Lafon et aux arènes, tandis que la semaine du 26 au 30 septembre est réservée à la sensibilisation aux traditions camarguaises pour les écoliers du Pays de Lunel. Lou Rasetaïre pescalune, lui, organisera le Trophée Belmonte (9 juillet) et le Nanou-Peytavin le 15 juillet. Avec la journée du Ruedo pescalune du dimanche 17 juillet, voilà de quoi attendre impatiemment le 20 mars, l’ouverture de la temporada.

MARTINE ALIAGA

lunel,33e trophée pescalune,espace arènes,course camarguaise

33e TROPHEE PESCALUNE

Dimanche 20 mars, Trophée des As, Sugar, Sylverado, manade Nicollin. Cruchot, Saint-Eloi de La Galère. Artemis des Baumelles, Cupidon de Cavallini.
Lundi 28 mars :
As, Royale de Ricard avec Vaccarès, Trident, Beefeater, Perroquet, Garlaban, Absolut, Brusc.
Lundi 16 mai :
As, Royale de Saumade, 3e Souvenir Patrick-Castro avec Baucis, Belagio, Castor, Trélus, Scipion, Pourpier.
Dimanche 19 juin :
concours de manades des Révélations, Avenir, Souvenir Jean-Calvet.
Dimanche 10 juillet :
As, Trophée du Muscat, 39e Trophée Roger-Damour, Bendor de Ricard, Bayle de Vinuesa, Lebraou de Cyr, Sparagus de Janin, Méphisto de Chapelle-Brugeas, Camaï de la Vidourlenque, Cupidon de Cavallini.
Samedi 16 juillet :
As, finale du Muscat, Pirate du Pantaï, Banaru du Rhône, Vincent d’Aubanel, Sylverado de Nicollin, Cruchot de La Galère, Mesrine de Vinuesa, Marquis de Ricard.
Dimanche 30 octobre, à Vauvert : As, 33e finale du Trophée Pescalune avec Mignon de Cuillé, Jupiter de Laurent, Pourpier de Saumade, Optimus des Baumelles.
Raseteurs en alternance : Aliaga, Auzolle, Belgourari, Benafitou, Cadenas, Chekade, Errik, Four, Katif, Martin, Poujol.
Réservations : bar Le National, 04 67 71 13 27

Réservations : bar Le National, 04 67 71 13 27 

Visitez la nouvelle Page Lunel sur Facebook

************ 

lunel,33e trophée pescalune,espace arènes,course camarguaise

lunel,33e trophée pescalune,espace arènes,course camarguaise

lunel,33e trophée pescalune,espace arènes,course camarguaise

***************************