Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/11/2017

SAINT REMY DE PROVENCE *"35 ANS DE LA MANADE CAILLAN*

Samedi 04 Novembre 2017

ESTRELLOUN LA BONNE ÉTOILE DE LA MANADE CAILLAN…

IMG_3058.jpg

Engagement d'Estrelloun (Caillan) sur Damien Martin Cocher

Entrée: ¼ Organisateur: CT des Alpilles Présidence: F Fassi - A Paillet Droitiers: Marignan, Moine, Pradier Gauchers: Bouharguane, Deslys, Martin Cocher, Méric Tourneurs: Dumas, P Rado, Thierry.

Estrelloun de la manade Caillan fête avec bonheur les 35 ans d'existence de la devise orange et marron que portait autour d'une rose les arlésiennes et la demoiselle de Saint Rémy. Après quinze ans de loyaux services, le barricadier loin d'être une étoile filante et déjà là pour les 25 ans tire sa révérence après une longévité exceptionnelle. Les applaudissements nourris à son entrée ont crépité longuement à sa sortie sous l'ovation. La course s'avère sérieuse et plaisante et récompense les manadiers de leurs nombreux efforts. Les raseteurs travaillent en équipe et s'impliquent dans un bon état d'esprit malgré les défections de Bruschet et Robert avant la course. Plus de travail n'aurait pas nui à l'ensemble mais l'hommage à Estrelloun au palmarès impressionnant et les superbes rasets de Marignan valaient le déplacement. En prélude 3 taureaux jeunes emboulés ont été rasetés par l'école taurine de Chateaurenard.

A quatorze ans, ESMERO (1er n° 308) prouve qu'il a de bons restes. Malgré son handicap visuel, c'est avec les gauchers Bouharguane (5), Deslys (2), et Martin Cocher qu'il est percutant mais aussi après Pradier et Marignan. Dix coups de barrière bien frappés avec 9 Carmen et retour porteur d'un gland. Cocardier, ROLLIER (2nd n°929) excelle dans le placement. Il crée de la difficulté en baissant la tête et c'est lui aussi après les gauchers qu'il est le plus incisif cornes en avant jusqu'aux planches. Sérieux et classique lui aussi rentre un gland en musique jouée deux fois. Mobile, on tarde à attaquer ADURIZ (3ème n°108). Calé c'est pareil. Agressif, il tape cornes aux planches qu'il fait sauter. Il se défend bec et cornes et mettre la main n'est pas aisé. D'ailleurs cocarde et second gland partent dans les deux dernières minutes preuve de la difficulté. 1 Carmen et rentrée.

ARCHIMÈDE (4ème n°925) possède la science du placement et du changement de terrain. Il excelle dans les séries et les rasets arrêtés de Stéphane Marignan sont un régal. Il accélère sur les reprises, tient tête aux hommes et ramène ses ficelles au toril. 6 Carmen dont retour. Vaillant, RUSCASSIER (5ème n°808) effectue des poursuites limpides même s'il est trop décollé des planches. Il termine au ras des bois cornes menaçantes (Bouharguane et Deslys) ou de manière criminelle (Pradier). Il conserve brillamment une ficelle. 6 Carmen et rentrée. Brave, RAPHAEL (6ème n°219) perd ses rubans en trois minutes. Il passe la tête après Bouharguane mais malgré sa position centriste il reste volontaire pendant douze minutes tranquilles. 3 Carmen et retour. Pendant le discours d'adieux au public, ESTRELLOUN (7ème n°203) piaffe d'impatience. Les hommes semblent électrisés par l'enjeu et ce n'est qu'à mi-course que cela s'anime le bioù venant scintiller aux planches après Deslys (2) Martin Cocher et Bouharguane. Le quart d'heure passe trop vite et après la trompette les hommes continuent les rasets comme suspendus par le temps. Émotion sur les gradins pour la famille Fassi les yeux remplis d'étoiles. 4 Carmen et retour longuement ovationné.

IMG_2979.jpg

Anticipation taureau jeune de la manade Caillan sur Baptiste Rocarpin

IMG_2987.jpg

Gros coup de barrière d'Esméro (Caillan) sur Jamel Bouharguane

et Stéphane Marignan ci-dessous

IMG_3000.jpg

IMG_3014.jpg

Raset de Damien Martin Cocher sur Rollier (Caillan)

IMG_3022.jpg

Aduriz (Caillan) cornes pointées sur Joey Deslys

IMG_3036.jpg

Superbe attitude de Stéphane Marignan avec Archimède (Caillan)

IMG_3046.jpg

Arrivée criminelle de Ruscassier (Caillan) sur Yoan Pradier

IMG_3052.jpg

Geste précis de Stéphane Marignan sur Raphael (Caillan)

IMG_3057.jpg

Estrelloun (Caillan) la bonne étoile de la manade depuis 15 ans

IMG_3064.jpg

Estrelloun (Caillan) tape sur Joey Deslys

Texte et photos Éric AUPHAN

20/03/2011

MAUGUIO

Dimanche 20 mars 2011 - Niveau As HT

BALTIC, ICARE... LES JEUNES AU POUVOIR
DANS UN ENSEMBLE INTERESSANT

mauguio,estreloun,baltic,icare,courses camarguaises
ICARE et Matray

 

Dans deux styles différents, Baltic (Janin) et Icare (Paulin) créent la surprise pour l’ouverture de saison à Mauguio. A 6 et 7 ans, les jeunes - cocardier pour le premier (sorti 2e)  et barricadier pour le second (7e) - ont donné du fil à retordre aux raseteurs. Devant un tiers d’arène, les 10 hommes en piste (et cinq tourneurs) ont correctement animé les débats. Les autres cocardiers plus expérimentés ont entretenu l’intérêt. Notamment le spectaculaire Estreloun.
Josué (Joncas) est un buveur de rasets qu’il enchaîne à fond. Des séries incessantes et quelques accélérations au ras des planches lui valent 4 fois la musique ainsi qu’au retour à la 12e.
Baltic (Janin) : rapide, attentif, un bon placement. Des ripostes sèches et dangereuses, cornes pointées à chaque action. Sur un beau cite de Four, la réplique est à la hauteur, Outarka est serré de prés, Matray enfermé, beaux engagements sur Clarion et Four, les autres laissent passer devant la difficulté. Ficelles à la maison avec 2 Carmen et retour.
Toujours aussi coureur, Faru (L’Aurore) fuse dans le paquet. Deux ou trois actions bien finies (Matray, Oufdil, Laurent, Fougère). Mieux positionné par la suite, c’est Clarion qui tente le plus mais Faru garde sa 2e ficelle.
Avec expérience, Marcellin (Rouquette) enchaîne sans refus en tricotant des cornes. Il temporise parfois devant l’intensité des blancs et se montre souvent dangereux à la planche :  Clarion, Oufdil. Il se cabre sur Four et Matray et garde son second gland. 5 Carmen et retour.
Abordé avec prudence, Mathis (Lautier) a toujours son agressivité et sa vista. Et même s’il met moins d’intensité dans ses coups aux planches, les raseteurs n’en jouent pas. Four et Oufdil sont les plus présents pour de belles conclusions (4 Carmen). Rentre aisément ses ficelles en musique.
A grandes foulées, Estreloun (Caillan) est vite rendu sur les blancs qui marquent le coup. Bien placé, vigilant, Estreloun se montre spectaculaire avec Matray, Four, Outarka  et offensif dans les enchaînements (Clarion, Matray) pour 9 Carmen. Lui aussi ne force pas pour rentrer ses ficelles en musique.
Chasseur et plein d’envie, Icare (Paulin) s’escampe rageusement et tamponne allégrement. Le long des planches, il ponctue les séries de gros coups pour 9 minutes où il montre de belles qualités. Ficelles au toril, 6 Carmen.


Martine ALIAGA
Photos Luc PERO

mauguio,estreloun,baltic,icare,courses camarguaises
BALTIC de A et Y Janin

*****************************

CHAUD... POUR MATRAY AVEC MARCELLIN

mauguio,estreloun,baltic,icare,courses camarguaises

mauguio,estreloun,baltic,icare,courses camarguaises

mauguio,estreloun,baltic,icare,courses camarguaises

20/07/2010

REMOULINS - FINALE DE LA CERISE D'OR

Mardi 20 Juillet 2010

LA "CERISE" A ESTRELOUN (Caillan)
LE "MAYOR" A LUCIFER (Lautier)
GRAMMATICO MEILLEUR RASETEUR
GUYON BRILLANT SECOND

eeeeeeeeee.jpg
Les lauréats, ESTRELOUN et Fabien Grammatico
ESTRELOUN - Guyon jpg.jpg
ESTRELOUN - Rémi Guyon
ESTRELOUN - Guyon jpg.3.jpg
ESTRELOUN - Guyon
ESTRELOUN - Guyon jpg 2.jpg
ESTRELOUN - Guyon
ESTRELOUN - Gramma.jpg
ESTRELOUN - Grammatico
LUCIFER-gRAMMA.jpg
LUCIFER - Grammatico
Photos Luc PERO