Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/08/2016

14.08.16 - PEROLS - Finale de la Ficelle d'Agent - As

UNE FINALE SIMPLEMENT ARGENTEE

A Marquis (Ricard) et Stéphane Dunan la Ficelle d’Argent

IMG_9052 - CHICO (Lautier) sur FAVIER.JPG

⇑ Chico (Lautier) et Maxime Favier, en duo ⇑

Entrée : 2/3 - Organisateurs : Commission des Festivités - Présidence : Joris Alvares

Raseteurs : Droitiers : S Dunan, L Faure, R Ibarra, Z Katif - Gauchers : J. Ouffe, M Favier, N Benafitou, N Oleskevitch

Tourneurs : JL Ull, L Esteve, H. Kerfouche

C’est sans grands moments, mais avec quelques coups d’éclats que s’est déroulée cette finale de la ficelle d’argent. Laos la science par sa gestion en première partie et Ajax la brute après la pause ressortent d’un ensemble au comportement irrégulier qui avait bien débuté  par Monro.

Chez les hommes, l’implication de Favier est remarquable et est à l’origine des moments percutants de l’après-midi. Ouffe pas en reste, Katif, Dunan efficaces rejoint par N. Benafitou (2sd)  avec 13 points et R Ibarra ont donné du rythme. Faure arrive à la 3 eme place avec 9 points.

Monro (Bon) : Après un début désordonné avec 8 sauts pour rien, il assume parfaitement son rôle avec de IMG_8999 - MONRO (Bon) sur KATIF.JPGsèches réponses conclues par un engagement aux planches (Ibarra, Favier, Faure) ou un saut (Katif, Ibarra 2). Ficelles intactes il reçoit son 3 eme Carmen à sa rentrée.

       Monro se soulève derrière Katif Zakaria

Laos (Cyr) : Une gestion de la piste et de l’espace sans faille en font un sérieux client surtout sur les droitiers, où son anticipation est fulgurante et ses arrivées IMG_9029 - LAOS (Cyr) sur OUFFE.JPGlimites.  A gauche plus réticent, ceux qui rentreront dans son terrain trouveront réponse. Les autres  …….. Retourne avec ses ficelles doublées et le disque joué une fois pendant.

⇑   Laos coupe la route à Julien Ouffe

Chico (Lautier) : Brouillon, les pompons partent en moins d’une minute. Plus gaucher que droitier, Favier le sortira de son placement aléatoire pour l’embarquer dans de belles enfermées serrées. 14’avec le Carmen final qui avait résonné 6 fois.

IMG_9096 - ULMET (Blanc) sur OUFFE.JPGUlmet (Blanc) : Décollé des planches et dans de brèves ripostes, cocarde et glands partent en 2’. Aux ficelles, essentiellement gaucher, ses réponses sont conclues quasiment chaque fois. Favier (7), Bénafitou (2) et Ouffe (3) le feront dresser sur les bois. A noter une enfermée frissonnante sur Ouffe à mi-course. Ficelles autour des cornes et un 7 eme Carmen le raccompagne.

⇑ Ulmet dans une de ses arrivées. Ici sur Julien Ouffe

Bizet (Laurent) : Abordé sans retenue,  1 minute et place aux ficelles dont la 1ère IMG_9112 - BIZET (Laurent) sur IBARRA.JPGpartira 3 minutes plus tard. Se signale derrière Ibarra, Favier avant de laisser la seconde à Katif. 9’40 pour 2 Carmen.

   Trajectoire collée-serrée avec Rémy Ibarra   ⇒

IMG_9128 AJAX sur KATIF.jpgAjax (Occitane) : Dans la pagaille et pas ménagé, cède ses principaux attributs en moins de 3 minutes et se valorise dans de brutales arrivées derrière Favier (5), Ouffe (2) et Katif (⇐ Photo). Aux ficelles, bien que prenant goût à faire voler les planches,  les tampons sont autant brutaux derrière Favier, Katif… Fort éprouvé, la brutalité laisse place à la vulnérabilité  et les hommes le privent du reste de ses attributs. 14 minutes éprouvantes, des Carmen et des bravos.

IMG_9155.JPGAbsolu (Ricard) Hors Point : Absolument impossible de le tenir en piste.

Des sauts, des sauts, encore des sauts (11) au point d’en dégonder les portes de la contrepiste. Cède uniquement ses glands. 1 Carmen touristique.

Trophée des As :   M Favier 17, Z Katif, 17, J Ouffe 4, L Faure 2

Trophée des Raseteurs :  N Benafitou 12, R Ibarra 4

                                                               Texte et Photos Cyril DANIEL

Lire la suite

07/08/2016

PEROLS *AS*

Dimanche 7 août 2016 - 1re journée de la Ficelle d'Argent

Pirate à l'abordage !

perols,ficelle d'argent,course camarguaise

Pirate fracasse les planches à la poursuite de Nabil Benafitou

Entrée : 1/2 arène. Organisateur : comité des fêtes. Président : J. Alvarez. Raseteurs droitiers : I. Benafitou, Dunan, Faure, Aroca (sort au 1er), Ibarra. Gauchers ; N. Benafitou, Ricci. Tourneurs : Ull, F. Lopez.


La présidence réclame l’indulgence des spectateurs en ce jour de multiples courses dont 4 aux As, et de période propice aux blessures des raseteurs. Et de fait, sept blancs et deux tourneurs se présentent à la capelado en cette première journée de la Ficelle d’Argent. Il manque du monde. Les présents ont fait ce qu’ils ont pu, Ilias Benafitou en tête, mais le temps s’est étiré longuement durant les quarts d’heure. Marquis (6e) réveille les gradins, quant à Pirate, (7e hp), il saborde les planches avec rage et part à l’abordage des raseteurs haut et fort. Finalement, les spectateurs s’en contenteront et puis c’est à la fête à Pérols.
Ulysse (Rouquette).- Impressionnant de froideur quand, placé, il jauge les hommes ; impressionnant de puissance et de méchanceté quand il sort de sa querencia, la corne pointée jusqu’au ras des planches ou plus. I. Benafitou le défie courageusement pour des conclusions frappées (3 Carmen). Mais les glands resteront sur les cornes. Quel rude premier.
Mandarin (Cuillé).- Trouve les bonnes positions et met du cœur à tout honorer. Se livre bien, fait le pas au départ pour une cocarde à 300 € qui nargue les hommes et qui rentre. 5 Carmen et retour.
Rameau (Lautier).- Difficile à convaincre mais I. Benafitou l’embarque et Rameau met les gaz. Une série bien menée, puis un saut impromptu qui surprend un spectateur en contre-piste. Course arrêtée 4 minutes. Au retour, quelques enchaînements puis se fait réticent et rentre 1 gland.
Orion (Saint-Antoine).- Donne du jeu en toute franchise, en poussant ce qu’il faut. Bien positionné, garde 4 minutes ses rubans, s’engage dans des enchaînements pour 12 minutes agréables. 4 Carmen et retour.
Cigalon (Fabre-Mailhan) se livre plein pot, les hommes ont vite fait la cueillette. Droite-gauche, tout en vaillance sans hésiter avec parfois un petit pas d’anticipation. Il en prendrait même un peu plus. Défend sa 1re ficelle avec conviction et rentre la 2e. 3 Carmen et retour.
Marquis (Ricard).- De multiples sauts, quelques timides rasets et soudain (10e), un gros coup après Dunan. Le public est réveillé. Les primes sur la cocarde montent, les hommes tentent, Marquis s’engage avec fracas : 2 énormes coups de barrière sur Dunan, deux sur I. Benafitou. Et le chiffon rouge à 500€ qui réintègre. 4 Carmen et retour.
Pirate (Blatière-Bessac, hp).- Démolisseur dans l’âme, agressif en finition, une vraie bête de scène. A chaque bonne occasion, il s’escampe, bascule, fracasse... Faure, I. et N. Benafitou, Ibarra sont gratifiés d’énormes coups de semonce. Une planche vole au 2e rang des gradins. Aziz, le menuisier, est à l’œuvre, sous la menace de Pirate qui réjouit le public. Rentre un gland. 6 Carmen et retour.


MARTINE ALIAGA
PHOTO CHRISTIAN ITIER


Trophée des As : I. Benafitou, 19 points.
Trophée des Raseteurs : N. Benafitou, 14 ; Ibarra, 8 ; Ricci, 4.

09/08/2015

PEROLS *TROPHEE DES AS*

Dimanche 9 août 2015

Sans envie, sans éclat... sans rien

BLOGPEROLSPERROQUETPHMALi.jpg

Une des rares possibilités de s'envoler pour Perroquet.
Sur Ilias Benafitou
Entrée : 2/3 d’arène. Org. : Service des festivités. Président : Joris Alvarez. Raseteurs droitiers : Ayme, I. Benafitou, Bruschet, Chekade. Gauchers : Bouhargane (sort au 6e), N. Benafitou, Allam.
Tourneurs : Abbal, F. Garrido, Baccou, P. Rado.
 
Une affiche a priori sympathique pour cette finale de la Ficelle d’Argent qui clôturait la fête votive et au final une morne après-midi. Les raseteurs ne se sont pas impliqués. Sans locomotive, sans envie, ils ont égrené les taureaux se contentant du strict minium.
Bouhargane gagne la Ficelle d’Argent, 2e I. Benafitou, 3e Bruschet. Meilleur taureau : Offley de Ricard (course du 2 août).
Pirate (Lou Pantaï).- Il fait savoir d’entrée qu’il va falloir s’impliquer. Souvent stoïque, il faut vraiment le rentrer alors il peut fuser dangereusement (Bouhargane) ou enfermer (I. Benafitou, 2 fois). Pas assez pressé, il rentre ses ficelles.
3 Carmen et retour.
Elegant (Lautier).- Le long de planches, droite-gauche, il se livre sans forcer. Les rasets s’ajoutent aux rasets sur un petit tempo. Chekade de près, une série où Elégant pousse après N. Benafitou (Carmen) et les ficelles rentrent sans enthousiasme.
Sobrero (Vellas).- Magnifique étalon, il impressionne par sa stature. Il prend position d’entrée... pas un blanc à l’horizon. Alors, il fonce dans le tas. Chekade tente, Sobrero enclenche à toute vitesse. Tactique, prend un raset ou plutôt une tentative de raset, puis repart se placer. Il ne se laisse pas séduire facilement surtout à gauche. Ayme et Chekade essaient sur la fin, mais Sobrero garde ses glands en musique.
Ivanhoé (Blatière-Bessac).- Balade les blancs au petit trot et manque nettement de travail. D'un coup s’emporte sur I. Benafitou, mais raseté au compte-gouttes, malgré les primes qui montent, il lui en faudrait plus pour qu’il s’exprime. Quelques séries sur la fin, mais ça reste poussif. Rentre ses ficelles à 600€.
Perroquet (Ricard).- Se place de suite... rien ne se passe, alors il saute d’ennui ou dans l’élan après quelques essais d’Ilias Benafitou. A la 14e, Ilias le cite dans les règles et Perroquet s’emporte (deux fois, 2 Carmen). Le 2e gland à Chekade à la limite du temps. Bronca pour les hommes.
Quarante Sous (Saint-Antoine).- Lui se livre, sans retenue avec franchise et cœur. Sans se poser, il s’offre et parfois conclut. Pas un refus, il enchaîne, tape sur Bouhargane qui se fait mal en retombant. 1 beau coup sur Chekade, une série et rentre une ficelle. 4 Carmen et retour.
Lebrau (Laurent, hp).- Baroule, saute dans l’élan, se place, les blancs tirent des plans et laissent filer le temps. Un tampon sur N. Benafitou pour 7’30 les rubans. Rentre ses ficelles.
 
Texte et Photo
MARTINE ALIAGA
 
Trophée des As : Bouhargane et Chekade, 11 points ; Ayme, 5 ; I. Benafitou et Allam, 4 ; Bruschet, 3.

 

Trophée des Raseteurs : N. Benafitou, 4.

11/08/2014

PEROLS *AS*

Dimanche 10 août 2014

Mehdi Belgourari lève la Ficelle d'Argent

Le decorum est soigné avec Ana et Renaud Vinuesa pour un hommage à Jacques Rech, les Arlésiennes et Régine Pascal. Mais en piste, c'est électrique. Les blancs n'ont jamais travaillé dans l'entente ni dans le bon tempo. Belgourari remporte la Ficelle d'Argent (sur les deux courses). Chekade score. Les cocardiers eux ont quelquefois semblé un peu mous. Erasme tire son épingle du jeu et remporte le prix. Reste que l'aficion perolienne est bien là avec ce public prêt à vibrer. Et ça c'est la vraie récompense au terme de neuf jours de fête.

Il attend les blancs cul aux planches et il faut vraiment le rentrer pour qu'il coopère. De jolies sorties sur Favier, I. Benafitou et Chekade. Un premier austère qui garde ses ficelles.

Lou Barri (La Galère).- Lui se livre d'entrée de bon coeur et promène les hommes. Se place aux ficelles pour une paire de belles longueurs. Ficelle ouverte c'est la ruée. Les séries se musclent. Chekade passe à gauche et la lève. Lou Barri tire la langue mais se décuple dans la bourre avec quelques enfermées. Les blancs et le noir temporisent sur la fin. Une ficele rentre. 5 Carmen et retour.

Platon (Nicollin).- Avec beaucoup d'énergie, sans refus, se donne aux hommes comme cette poussée sur Chekade (Carmen). Pour cinq minutes trente de sincérité.

Estepous (Guillierme).- Met trop de temps à trouver la bonne place d'autant qu'en face ça part dans tous les sens. A la 4e, la 1re ficelle est levée. Deux belles allonges sur Aliaga et Chekade (Carmen), une série et la 2e part à 5'30.

Erasme (Cuillé).- Sort avec l'envie d'en découdre et se cabre en finition. Il ne tient pas en place et les premiers attributs filent sur ses déplacements. Aux ficelles, posé, il sort en force après Errik, Belgourari, Chekade. Il a de bons arguments qualitatifs, une légère anticipation et une bonne présence jusqu'aux planches comme ces coups de barrière sur Belgourari, Errik ou Chekade. Les primes montent mais il conserve sa 2e ficelle. 3 Carmen et retour.

Chico (Lautier).- Balade les hommes qu'il poursuit jusqu'aux planches. Belles longueurs avec Bruschet et I. Benafitou. Chekade se fait surprendre par sa réactioni et doit traverser la piste, gros tampons sur Favier, Aliaga, Fvier. Alternant les bonnes ripostes et quelques moments de retenue, Chico garde une ficelle. 8 Carmen et retour.

Saint-Rémois (Fabre-Mailhan, hp).- Toujours aussi jusqu'au-boutiste, il envoie un gros pétard sur Errik, tape sur tout ce qui bouge, puissants impacts sur Favier, Belgourari... Casse les planches, tape sur les piliers... et se blesse. Rentre à la 8e avec ses ficelles. 3 Carmen et retour.

MARTINE ALIAGA

Entrée : 2/3 d'arène. Org. Régie municipale. Président : Joris Alvarez. Raseteurs droitiers : Belgourari, I. Benafitou, Bruschet, Chekade. Gauchers : Aliaga, Errik, Favier. Tourneurs : Galibert, Cuallado, Khaled, F. Garrido, T. Garrido.

Trophée des As : Chekade, 30 points ; Errik, 14 ; Belgourari, 12 ; Aliaga, 4 ; Bruschet, 3.

PRIX - Ficelle d'Argent : 1. Belgourari, 2. I. Benafitou, 3. Bruschet.
Meilleur cocardier : Erasme de Cuillé.

Meilleur cocardier de la Ficelle d'Avenir : Orion de Saint-Antoine, course du jeudi 7.

12/08/2013

PEROLS *AS*

Dimanche 11 août 2013 - Finale Ficelle d'Argent

Marquier - Sylverado


Entrée : 3/4 d’arène. Organisateur : Régie des festivités. Président : Jacques Valentin.
Raseteurs droitiers : Chig, Gros, Marquier, Chekade. Gauchers : Allam, Clarion, N. Benafitou (sort à l’entracte), Lafare. Tourneurs : Estevan, Bensalah, G. Rado, Beker, Lebrun.
Allouani en tête de la Ficelle, absent, Marquier et Chekade joue la première place. Finalement c’est Mathieu qui au terme de la course soulèvera le bouquet. Les blancs, dont de nombreux remplaçants, ont fourni un travail régulier. Marquier gagne aux points mais sans convaincre, Chekade, très présent,  le talonne, Clarion se fait voir. Chacun a travaillé selon son style et ses qualités. Côté noirs, Sylverado s’adjuge sans conteste le prix dans un ensemble agréable où Guépard fait une joli quart d'heure.
Scapin (Cuillé).- S’il sort énergiquement, toujours dans les planches, et sans rien refuser, c’est mollement qu’il défend sa 1re ficelle à la 3e minute. Marquier sonne le gong à la 8e.
Ivanhoé (Blatière-Bessac).- Mobile, cabochard et toujours dangereux, il se jette avec méchanceté. Les blancs n’abdiquent pas et Ivanhoé se met au diapason en enchaînant et concluant. Rentre une ficelle. 2 Carmen et retour.
Valmont (Lautier). - Attentif, il choisit ses partenaires avec une bonne gestion de l’espace. Cité arrêté, il garde l’avantage (Gros) et effectue quelques belles sorties serrées (Lafare, Chekade). Et même si certaines de ses ripostes manquent de punch, il rentre ses deux ficelles. 4 Carmen et retour.
Sylverado (Saint-Gabriel).- Premier essai, Chekade est fermement raccompagné, tout comme Marquier. Placé, prêt à bondir, les blancs calculent. Clarion tente, il est écarté, Chekade idem, Allam pareil. Maître du jeu, Sylverado menace de ses cornes et garde sa cocarde jusqu’à la 8e. Les blancs insistent et quand ça barde pour la 1re ficelle ouverte, Sylverado domine encore. L’autre rentre avec les honneurs (plus 9 Carmen).
Courlis (Layalle).- Courlis se livre avec de belles accélérations. Sans difficulté majeure mais avec volonté. Les dernières minutes lui sont difficiles d’autant que les blancs ne l’épargnent pas. 14 minutes, 2 Carmen et retour.
Guépard (Cuillé).- Le Biòu d’Or 2010 attaque sur un bon rythme et ne laisse rien sans réponse. Tape sur Gros, redouble sur Chekade. Défend ses glands jusqu’à la 7e minute. Attentif, bien positionné, il empêche bien des départs, et rentre fièrement ses ficelles. 5 Carmen et retour. Un beau cocardier de 12 ans qui, avec l'âge, trouve parfaitement sa place dans ce style de piste moyenne.
Apollon (Bon, hors points).- Promène et saute. Pas attaqué, seule sa cocarde est coupée.


MARTINE ALIAGA


Trophée des As : Lafare, 11 points ; Chekade, 11 ; Gros, 1.
Trophée des Raseteurs : Marquier, 32 points ; Clarion, 24 ; Chig, 12 ; N. Benafitou, 8.
Ficelle d’Argent : Marquier, 41 points ; Chekade, 34 ; Clarion, 21. Meilleur taureau : Sylverado de Saint-Gabriel.
Coup de cœur à Alain Estève, élu délégué aux festivités.

07/08/2011

PEROLS *AS*

Dimanche 7 août : 1re journée de la Ficelle d'Argent

COCARDIERS ET BLANCS A LA HAUTEUR

pérols,ficelle d'argent,courses camarguaises

Jérémy Lafare, un outsider
qui a emballé le public (photo avec Auroch, bon premier)

Entrée : 3/4 d’arène. Organisateur : Régie des festivités. Président : Jacques Valentin.  Raseteurs droitiers : Gleize (claquage au 3e), Gros, Miralles, Moutet. Gauchers : A. Benafitou, N. Benafitou, Clarion, Lafare, Four. Tourneurs : Benzegh, Beker, Lebrun, Baccou, Dumas.

La Ficelle d’Argent prend un bon départ avec un lot de taureaux cocardièrement intéressants et, chez les blancs, un raseteur qui s’épanouit, Jérémy Lafare qui tient tête de belle manière aux Benafitou, Four, Clarion ou encore Moutet avec qui, il termine, cette 1re journée ex aequo (13 points).
Auroch (Guillierme). Elit domicile devant le toril d’où il fuse pour quelques ponctuations. Aux ficelles, change de terrain opportunément et oblige les hommes à l’effort. Des séries et quelques tampons violents pour 10 minutes d’un bon premier. 6 Carmen et retour.
Inca (Paulin).- Ses ripostes sont inégales, plus ou moins soutenues mais avec quelques anticipations ou enfermées de choc (Lafare, Clarion), plus des poursuites sèchement abouties, il se fait respecter et rentre ses ficelles. 4 Carmen et retour.
Mirabeau (Saint-Pierre).- Montre de la vaillance mais, curieusement, raseté au compte-goutte, il manque de pression pour bien s’exprimer. Pourtant, il montre de l’envie sur les longues trajectoires de Lafare ou Moutet. Les ficelles rentrent avec 2 Carmen et retour.
Sugar (Saint-Gabriel).- Le long des planches, Sugar se livre à ceux qui rentrent dans son terrain. Bien travaillé, il ponctue les séries aux planches (Clarion, Lafare), ne laissant rien au hasard. 10’30 d’une prestation très cocardière. 5 Carmen et retour.
Espadon (Saumade).- Un caviar qui s’offre à ceux qui ont le cran de l’allonger pour exploser aux planches. Les courbes prennent de l’ampleur (N. Benafitou, Four, Moutet, Gros) pour de grosses conclusions (5) en 9 minutes pétantes. 6 Carmen et retour.
pérols,ficelle d'argent,courses camarguaises◄ Mathis (Lautier).- Quelques signes de sa légendaire agressivité, un bon placement et l’œil toujours aux aguets. Le vieux combattant montre moins de vélocité et de mordant. Mais les hommes temporisent et Mathis laisse un peu passer jusqu’à cette 1re ficelle démarmaillée... mais c’est trop tard ! Pour sa carrière, la peña lui offre un Carmen d’honneur et le public l’ovation !
Villazon (Blatière-Bessac, hp, compte pour la Ficelle d'Argent).- Peu attaqué, il roule les mécaniques mais quand c’est l’assaut, il bombarde à tout va jusqu’à briser les planches. 7 gros coups pour 9’30 explosives.

 
MARTINE ALIAGA
Photos CHRISTIAN ITIER


Trophée des As : A. Benafitou, Moutet, 11 points ; Gros, 9 ; N. Benafitou, 7 ; Clarion, 5; Gleize, 3 ; Four, 2.
Trophée des Raseteurs : Lafare, 14 points ; Miralles, 8.
Ficelle d’Argent : 1er ex aequo, Lafare et Moutet, 13 points ; A. Benafitou, 11.

pérols,ficelle d'argent,courses camarguaises

▲ Moutet - Auroch
▼Lafare - Inca

pérols,ficelle d'argent,courses camarguaises

▼ Adil Benafitou - Sugar

pérols,ficelle d'argent,courses camarguaises

▼ Nabil Benafitou - Espadon

pérols,ficelle d'argent,courses camarguaises

▼ Gros - Villazon

pérols,ficelle d'argent,courses camarguaises

***********************

 

08/08/2010

PEROLS *AS*

Dimanche 8 août 2010

ROMAIN GROS VAINQUEUR DE COEUR

GROS 2.jpg

Entrée : 3/4 d’arène. Organisateur : Régie taurine. Président : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : Gleize, Gros, Marquier, Mascarin, Moutet, Rey. Gauches : A. Benafitou, Clarion, Ferriol. Tourneurs : Dunan, Lebrun, Molins, Ull, Zerti.


De cette 36e finale de la Ficelle d’argent, je ne vous parlerai que du meilleur : les 50 ans des arènes fêtés d’un envol de colombes ;  le décorum soigné avec La Gardounenque, le Velout pescalune, les cavaliers de la manade Robert Michel ;  le public debout pour ovationner Didier Abellan ;  les dédicaces de Jacques Valentin à la mémoire de Bruno Bourrier, frère de Michel (Le Fri) décédé accidentellement... Et surtout  le panache d’un jeune raseteur de l’Avenir, Romain Gros (3e dans les prix) qui a enflammé le cœur des spectateurs ainsi que le quart d’heure magistral de Gavot du Pantaï, meilleur taureau des trois courses. Sans oublier, les rasets émotionnants de Mascarin.
Et si la Ficelle va à Adil Benafitou,  49 points ; 2e Marquier, 32, c’est sans efforts particuliers à signaler.

Générous (Nicollin).- Davantage disponible sur les droitiers, il gère tranquille les débats avec quelques accélérations (Carmen).13 minutes.
Catalan (Daumas).- 4 Carmen. Après huit minutes de la meilleur veine (placement, corne dangereusement passée et conclusions sévères, notamment sur Gros), il se fait réticent. Rentre ses ficelles.
Vazel (Chauvet).- 3 Carmen et retour. Lui a envie, mais inexpliquablement les blancs calent devant sa franche générosité. Gros trace les plus belles trajectoires et l’embarque aux planches. Les ficelles rentrent.
Gavot (Lou Pantaï). - 8 Carmen et retour.Avec son placement sans faille, et sa corne dangereuse, Gavot demande de l’engagement, de la technique, voire de la témérité. Et là Romain Gros s’investit, les enfermées se succèdent (6), l’émotion au bout, pour les plus belles actions. Mascarin pour quelques rasets courts, Benafitou sévèrement raccompagné pour un quart d’heure de domination et les ficelles à la maison.
Banaru (Fabre-Mailhan).- 2 carmen et retour.Volontaire, c’est dans le registre classique que Banaru mène ses 13 minutes. Avec une "poussette" sur Mascarin qui traîne et un cabrage sur Gros. Agréable.
Gastaboï (Guillierme).- Avec toute son énergie et son envie, il se fait surprendre aux pompons. Peu d’élégance chez les blancs, qui ne lui laisse le temps de briller qu’en très peu d’occasions. Mais Gastaboï se révolte sur Rey, s’engouffre après Mascarin, tape sur Gros, et Rey pour 8 minutes et 5 Carmen.
Notaire (Cuillé, hp).- Superbe taureau de 5 ans, au placement rigoureux  et que sa fougue emporte après les hommes jusqu’à ce qu’il se blesse et réintègre prématurément le toril. Carmen au retour.


Martine ALIAGA
Voir autres photos sur Benjibiou


Trophée des As : A. Benafitou, 17 points ; Gleize, 9 ; Mascarin, 8 ; Rey, 6 ; Moutet, 3 ; Marquier, 2.

 

REPORTAGE PHOTO DE BENJI

 

PEROLS5.jpg
▲ Romain Gros fait la pige aux As en prenant
des risques avec Gavot
▼ Adil Benafitou avec toute la classe et la facilité qui le caractérisent
tel qu'on aimerait le voir plus souvent.
Ici avec Gavot
PEROLS4.jpg
Romain Mascarin dans un raset court dont il a le secret
malgré un physique pour le moins alourdi
embarque Banaru (5e)
PEROLS2.jpg
Gros continue son festival
avec Gastaboï (6e)
PEROLS3.jpg

L'émotion au rendez-vous pour un hommage
à Didier Abellan

Les arènes debout pour ovationner

l''ancien raseteur

 

PEROLS1.jpg

Hubert Manau félicité pour le prix à Gavot (manade du Pantaï)
par Christian Valette, maire de Pérols.

Celui-ci n'a pas été oublié
avec une dédicace spéciale à la remise des prix

pour son implication dans la course camarguaise

 

PEROLS6.jpg

**************************