Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/03/2016

SAINT-GENIES-DE-MALGOIRES

Les 26 - 27 et 28 février 2016

FESTIVAL DU FILM TAURIN ET CAMARGUAIS

Au bonheur des afeciouna

DSC_3848.JPG

L'affiche de la dernière Cocarde d'Or pour Youssef Zekraoui
aux côtés des organisateurs d'Arles (Gérald Rado, Luc Jalabert)
et le manadier Hubert Manaud

DSC_3704.JPGLa météo capricieuse est venue perturber les animations extérieures, malgré ce, cette 19e édition du Festival du film taurin et Camarguais fut couronnée d’un succès retentissant.

► Joël et Sylvie Linsolas invités à évoquer la belle histoire de Garlan

Le travail de Robert Féline, François De Luca et leur équipe a été encore une fois salué avec enthousiasme par le public. Ils ont su redonner avec mérite à ce petit village de la Gardonnenque ses lettres de noblesse dans la bouvine. De tout temps, les nobles Seigneurs cornus de Camargue furent accueillis dans les petites arènes qui autrefois bordaient l’Esquielle.
DSC_3813.JPG Jean-Pierre
et Florence Clauzel,
très ému
après le fim sur Greco

Dimanche, l’après-midi de clôture affichait salle comble pour la projection de “15 minutes de bonheur” dans laquelle Gréco de Saint-Antoine faisait monter une émotion palpable chez ses manadiers et les spectateurs. Le film “Orthèse” d’Henri Vigne récompensé par la première place de la compétition, laisse entrevoir un avenir prolongé aux barricadiers par la pose de protections aux membres antérieurs. Et enfin, “Duel sur le sable” film retraçant la Cocarde d’Or avec les talentueux Zekraoui et Cadenas, redonnait, comme pendant cette course extraordinaire, le frisson à toute l’assistance. “Fleur de Rocaille” de Fred Rippert se classe second, alors que “La passion l’emporte” de J.-P Hucheda s’offre la 3e place. Sans omettre tous les courts métrages présentés et pleins d’intérêt qui permettent à leurs réalisateurs de donner une âme à ce festival.

Confortée par ce nouveau succès, l’équipe annonce déjà une programmation extraordinaire pour fêter les 20 ans du Festival... en 2017.


ERIC MARC
PHOTOS E. M. ET C. I.

Les incontournables et indispensables

DSC_3683.JPG

DSC_3597.JPG

DSC_3672.JPG

DSC_3795.JPG

DSC_3853.JPG

DSC_3759.JPG

************************

26/02/2016

SAINT-GENIES-DE-MALGOIRES

Les 26, 27 et 28 février

François de Luca : «L’âme du Festival
c’est la course camarguaise»

francoisdelucaPHMALI.jpg

L'an dernier quand François de luca offrait
avec humour du foin à un manadier

Ils n’ont plus d’arènes mais bénéficient d’un club taurin “de compétition”. Ils n’organisent pas de courses mais, depuis 19 ans, font vibrer les afeciouna... Paradoxe d’une petite ville où la passion des taureaux camarguais et des pratiques de la piste s’expriment par l’image rééditant chaque année l’exploit de déplacer quelques milliers de spectateurs. L’Union taurine a la course camarguaise dans les gènes et son Festival en contient tout l’ADN.
Une seule direction donc ce week-end : Saint-Geniès-de-Malgoirès et son Festival du film taurin et camarguais.
« La course camarguaise c’est le fleuron, la locomotive. Le jour où elle se se sent mal, tout le monde va mal..., attaque François de Luca, la course camarguaise c’est l’âme du festival ». Et si les projections font la part belle aux traditions, au costume, aux chevaux, aux grandes figures de tous les temps, à l’environnement, aux archives... ce sont les cocardiers, leurs éleveurs et les raseteurs qui font vibrer. « 2015, c’est la saison du renouveau, avec les jeunes raseteurs qui nous ont fait palpiter tels Katif, Zekraoui, Cadenas et des événements comme la Cocarde d’Or, le taureau Greco à la finale des As, ou la dernière année de Garlan... les films sont là pour en attester ».
francoisdeluca2PHMALI.jpgDes images coups de poing, du rythme, du son qui tiennent les spectateurs en haleine.... Karine Vianès et François de Luca à la présentation, un jury présidé par Thierry Bourdy pour le concours, et des invités de prestige tels Mandy Graillon, Reine d’Arles, les organisateurs arlésiens ou les héros de la Cocarde d’Or...
Avec un enthousiasme toujours renouvelé, l’Union taurine et son président Robert Féline ont élaboré l’ordre des films, ont apprêté les salles de projection, préparé des matinées animées (samedi et dimanche, festivals d’abrivado) et prévu des tentes chauffées pour les repas. A Saint-Geniès pas de chichi ponpon, mais du dévouement, de la spontanéité et du savoir-faire pour du plaisir, de l’humour et des émotions à partager.


MARTINE ALIAGA


*Si les abrivado, samedi ou dimanche, étaient annulées par la météo, les organisateurs ont prévu une projection de films entre 10 h 30 et 11 h.

LE PROGRAMME

FRANCOISDELUCA3PHMALI.jpg

Vendredi 26 février : 18 h, ouverture avec “Le Pont de Laute” (Michel) vainqueur 2015 et “Les portiers” ( Vigne). 
Projections : 21 h : “Impression taurine autrement” (Soler, Deluca), “Ventadour” (Delon,Curran), “Au-dela des risques” (Quesnet), “Fabien Grammatico” (Studio FM), “Orthèses” (Vigne), “Au cœur de la roussatine” (Bonnet).
Samedi 27 février : 9 h, déjeuner sur le site, 10 h, festival d’abrivado (11 manades). 11 h, course de la manade Thibaud.
Projections : 15 h 30, “Si je vous parle d’elle” (Montjaux), “Au pays des Moines Citeaux” (Osty), “Parodie Poujol”, “Charles Fidani” (Studio FM), “Toril” (Berizzi), “La passion l’emporte” (Hucheda), “La Camargue gardoise” (Michel), “La Rencontre François - Garlan” (Vigne, Masse, Michelier, Arnaud, Deluca).
A partir de 21 h, “Course libre” (Montjaux), “Luc Mézy” (Vigne), “Fleur de rocaille” (Ripert), “Jan Matiéu” (Auguste, Brun ), “Le petit Lucas” (Roux), “Cuillé, 5 Biòu d’Or” (Studio FM).
Dimanche 28 février : 9 h déjeuner sur le site. 10 h, festival d’abrivado (11 manades), défilé camarguais, animation “Les fanfarons”.
Projections : 14 h 30, “Mon idéal” (Auguste), “La Requête” (Lou Pissou), “Il était une fois nos arènes” (Deluca, Faget). “Greco, 15 minutes de bonheur” (Studio FM). 16 h 30, palmarès en présence de la Reine d’Arles. 17 h, projection du film vainqueur. 17 h 30, film “Duel sur le sable, 83e Cocarde d’Or” (Deluca).
19 h, apéritif offert par UCTPR et l’Union taurine de Saint-Geniès-de-Malgoirès.
 
Tout le week-end : restauration possible sur place sous chapiteaux chauffés (14 €, enfants 8 €), vendredi soir, samedi midi et soir, dimanche midi. 

 

29/01/2016

CASTRIES

Les 23 et 24 janvier 2016

FESTIVAL DES RENCONTRES DE CULTURES TAURINES

Une bonne cuvée pour la 8e édition

castries,films,courses camarguaisesLe rideau est tombé dimanche soir sur le 8e festival des rencontres de cultures taurines avec la remise des prix des différents concours. Une bonne cuvée mélangeant les images camarguaises, espagnoles et landaises pour un public nombreux et bon enfant.

► Photo : Goya a été évoqué en paroles et en images avec les anciens raseteurs et Jean Roumajon

Et si le niveau qualitatif oscille largement pour les films amateurs en concours « manquant souvent d’angle et de scénario construit », a indiqué le président du jury Philippe Brochier, cela est compensé par la passion des cinéastes transmise au travers des différents sujets. De la maladresse certes mais beaucoup d’amour à partager. L’intérêt premier du festival à savoir le mélange des cultures taurines a été largement respecté. Toreros, raseteurs, ganaderias, manades, écarteurs et vaches landaises se sont partagé l’écran tout le week-end. Tandis que les exposants recevaient les badauds et acheteurs dans la salle ou à l’extérieur et le CT Le Trident assurait avec brio l’intendance.
La 9e édition est déjà sur les rails et même la 10e. Gilbert Pastor, maire de Castries, n’a-t-il pas lancé à Jean Roumajon : « Il faudra prévoir une édition spéciale pour 2018... » Voilà qui est de bon augure.


M. A.
Photo C. I.

▼ Le CT Le Trident mobilisé
pendant les deux jours du festival (photo A. C.)

castries,films,courses camarguaises

LES PRIX

DIAPORAMA

1 - Au coeur de la Camargue de Benjamin Alcon

2 - Garlan, les adieux de Christian Itier

3 - Mignon de Benjamin Alcon

CORRIDA

1 - Mon tercio de varas de Maurice Daussant

2 - Ganaderia San Sebastian du Cercle taurin Toros y toreros

3 - Marc Serrano torero de Jacques Lemerre

CAMARGUE

1 - Sus li piado d'uno reino d'Alain  Berizzi

2 - Insolentes beautés de Bernard Porras

3 - Par amour par passion de Gérard et Nicole Osty

COUP DE COEUR

Le curé de Valverde de Jean Roumajon

PRIX DU PUBLIC

La bête du Vaccarès de Valentin, Crepon et Soler

 

 

21/01/2014

CASTRIES : FESTIVAL DE FILMS TAURINS CE WEEK-END

Samedi 25 et dimanche 26 janvier 2014

Au rendez-vous des cultures taurines

castriesfilms2014.pngL'événement ce week-end c'est la 6e édition du Festival des rencontres de cultures taurines. Deux jours portés par le Cercle taurin Le Trident et la municipalité castriote sous la houlette de Jean Roumajon.
La particularité de ce rendez-vous étant de promouvoir la culture taurine... toutes les cultures taurines. Espagnole, landaise, camarguaise.
Cette 6e édition ne dérogera pas aux habitudes maintenant bien rodées : des films, des diaporamas, un concours d’amateurs mais aussi des coups de cœur, des invités-surprise, des expos photos et artisans... Des films donc et des montages photos pour plonger au sein des traditions, visiter ganaderias et manades, suivre les taureaux et les toros dans les rues, les fêtes et les arènes espagnoles, camarguaises ou landaises...
Bref de bons moments à partager autour de toutes les passions sudistes. Le tout dans une ambiance familiale. L’entrée est libre tout le week-end au foyer Hippolyte-Paulet de Castries.

M. A.


Renseignements : tél. 06 08 35 01 72

En avant-gout, regardez les bandes-annonce

http://www.youtube.com/watch?v=Nip37G8ej94

http://www.youtube.com/watch?v=-u8YqDjNDB0



http://www.youtube.com/watch?v=-u8YqDjNDB0&feature=em...

bande annonce film Ratis


http://www.youtube.com/watch?v=i_X9SglfSuI

 

castries,festival des cultures taurines,films,diaporamas,courses camarguaises

castries,festival des cultures taurines,films,diaporamas,courses camarguaises

castries,festival des cultures taurines,films,diaporamas,courses camarguaises

*****************************

05/12/2013

LUNEL DIMANCHE 1ER DECEMBRE 2013

Salle Georges-Brassens

La culture taurine offerte en partage

lunel,gala porras,films,courses camarguaises

L'hommage à Patrick Castro a ouvert l'après-midi

Quand les biòu restent en pays, les afeciouna sont heureux de continuer à cultiver leur passion. Dimanche dernier, ils se sont pressés au Gala du film de cultures taurines organisé et offert depuis 6 ans, par Bernard Porras, avec la bénédiction de la municipalité lunelloise.

lunel,gala porras,films,courses camarguaises

L’homme orchestre a mené l’après-midi de main de maître, tour à tour présentateur, chanteur, devant et derrière la caméra en empathie avec ses invités et ses sujets, un brin d’humour en prime.

L’hommage à Patrick Castro a déplacé nombre de spectateurs et d’anciens raseteurs émus à l’évocation des obsèques du Pescalune et jamais rassasiés d’images évoquant l’homme et son immense carrière.

lunel,gala porras,films,courses camarguaisesAvec les danses du Velout pescalune en charmant intermède entre les films, tout comme les chansons (Régine Pascal, Stéphane Louche et Bernard Porras), les montages photos... Taureaux dans les rues, gazes, en pays, cocardiers et raseteurs en piste... Bref les participants se sont démultipliés pour mettre en valeur toute la richesse de la culture taurine camarguaise. Yves Alguno, René-Patrick Chaussier, Vidéo Gardian, Nicole et Gérard Osty, Rémi Dumas, Jean Roumajon, les images signées TV Sud - j’en oublie c’est sûr ! - ont apporté leur collaboration et leurs angles de vue personnels à la manifestation. Cerise sur le gâteau, les images d’André Soler rassemblées par Romain Bofi. Bravo à tous.

Prochain rendez-vous du même tonneau : le 6e festival des Rencontres de cultures taurines de Castries, les 25 et 26 janvier 2014. Là toutes les tauromachies seront évoquées.

MARTINE ALIAGA
Photos C. ITIER 

 

lunel,gala porras,films,courses camarguaises

*****************************