Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/10/2014

REMOULINS *FINALE LIGUES LR*

 remoulins,finale ligue lr,courses camarguaises

Samedi 18 octobre 2014

Les belles promesses de François Martin
et du N.808 du Pantaï

L’Union taurine remoulinoise arbore ses chemises bleues du plus bel effet et se démultiplie pour offrir une journée tip-top au nombreux public de cette finale des Ligues Languedoc Roussillon : cavaliers de la manade Martini, Arlésiennes et organisation sans faille. La grande famille fédérale réunie autour du président Gérard Batifort veille au bon fonctionnement institutionnel de l’ensemble. Des huit jeunes cocardiers, trois se font remarquer : le N.808 du Pantaï pour la prestation la plus aboutie, mais aussi le N.997 de Saumade et le 883 de Saint-Pierre. Côté stagiaires, se détache François Martin, avec facilité, Geoffrey Robert (avant sa blessure, 5e) et Antoine Charrade.

Le N.982 de Guillierme se met petit à petit au travail en passant le pitre en conclusion dans des séries bien menées. A mi-parcours, tire la langue, perd son placement et se défend sur un petit périmètre. Perd sa 1re ficelle sur la sonnerie.
Le N.804 de Martini se livre généreusement et franchement pour 5 minutes. 1 Carmen et retour.

remoulins,finale ligue lr,courses camarguaises

Photo avec François Martin - Le N.883 de Saint-Pierre se fait respecter en poussant fort dans le raset jusqu’au ras des planches. Déculotte Charrade qui s’en tire bien sur le coup. Positionné, s’engouffre à la poursuite des blancs et conserve sa 2e ficelle. Musique.
remoulins,finale ligue lr,courses camarguaisesLe N.808 du Pantaï ► photo sur Charrade trouve vite la bonne position, leste, sérieux, pointe après Charrade, bouscule Robert qui y laisse aussi son pantalon. Rigoureux dans ses ripostes, gagne du terrain  et, patron en piste, rentre son gland en musique déjà entendue. Excellent.

Le beau N.997 de Saumade enchaîne de bon cœur le long du pourtour. Petit à petit se chauffe et s’engage aux barrières pour 7’30 crescendo. 3 Carmen et retour.
Le N.927 de la Vidourlenque prend l’angle du toril, droite-gauche enchaîne pour des ripostes inégales. Il faut parfois le forcer et s’il tape droit puis presse après Charrade (Carmen), se soulève sur Marignan, l’impression sur 8’45 reste mitigée.
Vaillant jusqu’aux planches, le N.907 de Fabre-Mailhan supporte le rythme mais 4 minutes suffisent – certes agréables - plus une pour l’élastique. 3 Carmen et retour.
Armé de deux aiguilles le N.908 de Lagarde se montre agile et finisseur pour quelques coups mais ses sauts continuels ne le servent pas. Il finit épuisé.

A la remise des prix, Hubert Manaud (manade du Pantaï) reçoit le trophée pour son cocardier des mains de Dominique Perron, président de l'union des CT Paul-Ricard partenaire de la FFCC, et chaque stagiaire son diplôme.

MARTINE ALIAGA
Photos CHRISTIAN ITIER

remoulins,finale ligue lr,courses camarguaises

▲ Le Saumade aux trousses de Fabre

* Finale des Ligues PACA, le samedi 8 novembre aux Paluds-de-Noves

* Entrée : 3/4 d'arène. Org. Union taurine remoulinoise. Président de course : Didier Gaillard. Raseteurs : Charrade, Martin, Marignan, Méric, Robert, Guerrero. Robert se retire au 5e, Fabre le remplace. Tourneurs : Dunan, Curtil.

****************

LES STAGIAIRES
(confert le site fédéral ffcc.info)

Accédent au groupe 3, Espoirs - Trophée de l’Avenir : stagiaires de 2e année : Antoine Charrade, Stéphane Dunan,   Marvin Méric.  Stagiaires de 1re  année : Vincent Marignan, François Martin, Geoffrey Robert.
Sont reconduits pour une 2e année en ligue :  Enzo Bernard, Nicolas Carta, Bastien Courgeon, Anthony Fabre, David Guerrero, Sébastien Machi, Vivien Rodriguez, Tegy Romero, Vito Viscomi.
Cas particulier :  Le stagiaire Tom Vacaresse, en raison de sa blessure contractée lors de sa 1re année, est accepté à titre exceptionnel  en 3e année.
Ne sont pas reconduits et de ce fait ne sont plus maintenus en ligue :  stagiaire de 3e année, Habib Bouha. Stagiaires de 2e année : Nicolas Baptiste, Sofiane Ben Ammar, Mathieu Laurent, Jordan Magnetto, Corentin Martinez, Sébastien Ruiz. Stagiaires de 1re année : Yacine Fahim, Aurélien Paris, Gaël Vallée.

*************

21/10/2013

CASTRIES *FINALE DES LIGUES LR*

Samedi 19 octobre 2013

UNE SECONDE PARTIE ATTRAYANTE

 ffcc,finale ligue lr,course camarguaise

Le N.950 du Ternen se dédouble sur Stéphane Dunan.

Linéaire bien qu’intéressante en première partie, la finale des courses de Ligue Languedoc-Roussillon est montée en intensité jusqu’au final très prometteur du taureau du Ternen. Le prix étant attribué au cocardier de Paulin (7e), c’est mérité ! Les stagiaires raseteurs ont travaillé correctement même s’il a manqué un peu d’éclat à l’ensemble. Après la prestation appréciée des jeunes Kévin et Carla Pellicier de l’Association des cavaliers de Gallus et l’animation de la peña La Gardounenque, place à la course.

N.897 Saint-Pierre. - Généreux, affiche sa franchise dans de belles poursuites. 6 minutes. 1 Carmen et retour.

N.803 Nicollin.- Se laisse raseter sans se poser. Sollicité, se met dans le bain, enchaîne de bon cœur. Ortiz inattentif est obligé de se coucher devant lui. Rentre une ficelle. 2 Carmen et retour.

N.870 de Daumas.- Petit gabarit, vif et rapide, toujours à l’affût. S’envoie au départ de l’action et emboîte l’homme jusqu’aux planches (Méric, Cadenas). Pas de refus pour de bons enchaînements. Rentre ses ficelles dans dix bonnes minutes. 4 Carmen et retour.

N.822 Saint-Gabriel.- Un peu lourd, il compense par une belle volonté. Le travail s’intensifiant, il appuie ses poursuites et passe le moure. Sort en force sur Méric, Ben Ammar. Tire la langue mais enchaîne une belle série pour finir. 1 ficelle rentre. 3 Carmen et retour.

N.726 Saumade.- Son placement et sa fougue obligent au sérieux. Dunan et Ben Ammar sont prestement raccompagnés. Le gland résiste 6 minutes. Puis les hommes en prennent la mesure pour de bons échanges même si la cocarde reste en place jusqu’à la 11e. Rentre ses ficelles. 2 Carmen et retour.

N.836 Cuillé.- Cul aux planches et provocateur, il débride par son comportement fantasque, une course jusqu’à là très linéaire. De belles attaques aux planches bien frappées. Oblige Dunan mal engagé à se coucher... Plus posé à la 2e ficelle qu’il conserve, rajoute la vaillance à sa palette de qualités. 5 Carmen et retour.

N.826 Paulin.- Chasse, emboîte le pas après l’homme et frappe. Un peu instable mais que d’envie et d’éclats dans ses actions aux planches. Plus d’une dizaine de beaux coups notamment avec Soler, Vic et Ortiz. 8 Carmen et retour avec ses ficelles.

N.950 Le Ternen.- Le plus jeune du lot, remuant et sauteur, a de l’énergie à revendre. Mais pas seulement, du placement aussi. Alors il enchaîne et bombarde après notamment Soler et Dunan, pour neuf minutes très prometteuses. 7 Carmen et retour.

MARTINE ALIAGA
PHOTOS C. ITIER 

 

ffcc,finale ligue lr,course camarguaise

Le N.826 de Paulin en action sur le stagiaire Rodrigue Ortiz.

Samedi 19 octobre. Entrée : 2/3 d’arène. Organisateur : CT Le Trident. Président : Nicolas Manchon. Raseteurs : à droite Cadenas (remplacé par Soler au 5e), Dunan, Ortiz, Vic. A gauche, S. Ben Ammar, Méric. Tourneurs : Arnel, Ribera.

Prix : meilleur cocardier, N.826 de Paulin. Tous les stagiaires raseteurs ainsi que les élèves d’écoles taurines participant à la course du matin ont reçu attestations et médailles de la FFCC et des partenaires.