Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/11/2017

GALLARGUES-LE-MONTUEUX *AVENIR HT*

Course du dimanche 12 novembre 2017 - Clôture de la Saint-Martin


Un au revoir de gala !

gallargues,desgressaire,zekraoui,libertin,course camarguaise

Desgressaire de Saint-Pierre
offensif aux planches sur Zekraoui


Pour cette dernière course, les acteurs nous ont offert un au revoir de gala. Noirs, blancs comme s’il y avait eu concertation, n’ont jamais franchi la ligne rouge qui consiste à voir de mauvais rasets, ou des taureaux sans envie. Le bonheur était dans ce plan pittoresque. En début de course, Hadrien Poujol fut honoré.
Charro (La Galère).- Intéressé en permanence, il excelle dans des séries qu’il termine avec une corne menaçante. 12 minutes d’un bon premier. 5 Carmen et retour.
Moundegai (Saint-Pierre).- Dans un style volontaire, il ne laisse rien au hasard. Même si les glands ont vite disparu, il met ses cornes à profit. Gougeon sans sort de justesse. 10 minutes de qualités. 5 Carmen et retour.
gallargues,desgressaire,zekraoui,libertin,course camarguaisePhoto Gulliver sur Ameraoui
Gulliver
(Blatière Bessac).- Il ne rechigne pas à la besogne. Aux ficelles, il est meilleur, certes on oubliera son épopée en contre-piste, car ses finitions ont une touche méchante. 7 fois Carmen dont retour.

Jason (Blatière Bessac).- On reconnaît d’entrée les gènes de la marque. Il est sur le qui vive, tout ce qui bouge fait l’objet d’un poitrail avancé. Il tape après Ameraoui, saute sur Vacaresse, ne ménage pas Zekraoui. Sa méchanceté et sa vision ne laissent que très peu d’espace. Applaudi copieusement, avec ses 2 ficelles, il rentre récompensé 8 fois.
Desgressaire (Saint-Pierre).- Sa bravoure donne de la consistance à ses réponses. Pour preuve ses deux superbes envolées sur Ameraoui et Zekraoui. Plus de peur que de mal. A la 11e, il succombe avec l’air de Bizet entendu 6 fois.
Libertin (La Galère).- Le gagnant du jour a accompli une prestation comme on aime. Des enchaînements bien terminés sur Vacaresse, sur Ameraoui, sur Gougeon. La cerise sur le gâteau sur Zekraoui qui se paye la 1re ficelle, il se laisse berner par Ameraoui pour la 2e à la dernière seconde. Musique.


GUY MARTINELLI
PHOTOS CHRISTIAN ITIER


LES PRIX


Souvenir Alain-Crouzet :
meilleur raseteur, Youssef Zekraoui
meilleur taureau, Libertin de La Galère.

gallargues,desgressaire,zekraoui,libertin,course camarguaise

Le Souvenir Alain-Crouzet à Libertin de La Galère

ici sur Ameraoui


Course du dimanche 12 novembre. Entrée : archi-plein. Organisateur: comité des fêtes. Président : T. Tosas. Raseteurs droitiers : Vacaresse, Ameraoui, Fougère. Gauchers : Gougeon, Zekraoui, Sanchez. Tourneurs : Lopez, Joseph, Fargier.

Jason de Blatière-Bessac
à l'offensive sur Zekraoui

gallargues,desgressaire,zekraoui,libertin,course camarguaise

L'équipe du jour

gallargues,desgressaire,zekraoui,libertin,course camarguaise

************************

12/11/2016

GALLARGUES-LE-MONTUEUX *FETE DE LA SAINT-MARTIN*

Course du 11 novembre 2016

A, A, A, Ah la belle nourride !

gallargues,guillierme,course camarguaise

L'action du  jour, Amistadou aux trousses de Clarion.

Araire, Arquet, Amourié, Ameloun, Amistadou, Abelu... Tous Guillierme, tous nés en 2011. Tous soigneusement et originalement baptisés. Un belle attention d'un manadier à ses cocardiers. La cerise des Espelly sur le gâteau de Guillierme. Et quelle belle nourride en ce 11 novembre de Saint-Martin à Gallargues-le-Montueux où le public se presse dans une ambiance bon enfant. La Gardounenque ouvre le bal, la cartagène de la famille Granier chauffe l'entracte et la bandido clôture dans les rues noires de monde. Entretemps, les raseteurs font de leur mieux, les qualités des jeunes cocardiers font naître de réels espoirs, le public est content... Une bonne après-midi de bouvine.

Araire.- Petit à petit se prête au jeu après avoir baroulé. Mais une fois en place, se livre avec fougue, trouve les angles, pousse après Vacaresse, Sanchez. Montre du caractère et de la maturité pour ses 5 ans et rentre une ficelle. 4 Carmen et retour.

Arquet.- Plus brouillon, il veut tout prendre mais avec un bel entrain se cabre après Sanchez (2 fois), brise les planches. Gagne en férocité pour frapper après Vacaresse. 10 minutes, inégales. 3  Carmen et retour.

Amourié.- Ne suit pas obligatoirement mais peut se jeter en finition. Alterne les ripostes puissantes et un peu de déchet. Laisse sa 2e ficelle au terme. 2 Carmen et retour.

Ameloun.- Un trait de rapidité, un trait de retenue, un trait de vigilance. Un cocktail de complexité qui tient les hommes en respect. Des enfermées (Montesinos), quelques anticipations, des enchaînements bien corsés et une cocarde qui monte à 200€ et qu'il se garde. 4 Carmen et retour.

Amistadou.- Se prête au jeu avec vaillance et se cabre au final envoyant une méchante corne en finition (Sanchez). Laisse un peu passer pour se reprendre et terminer son 1/4 d'heure a mas. Des actions aux planches dont ce terrible engagement après Clarion qui frise l'accrochage. Le gaucher mettra un point d'honneur à retenter sa chance pour de spectaculaires finitions. 5 Carmen et retour avec un gland.

Abelu.- Le grand banu se disperse, les hommes relâchent un peu le travail. Quelques échanges plus ou moins poussés (Clarion, Montesinos, Vacaresse). ça manque un peu d'intensité (Abelu garde ses ficelles avec 2 Carmen et retour) mais, peu importe, sur l'ensemble de la course, chacun - en blanc ou en noir - a fait le boulot. Carmen !

MARTINE ALIAGA
Photo LAURENT SONZOGNI

Vendredi 11 novembre. Entrée : plein. Organisateur : comité des fêtes. Président : Thierry Tosas. Raseteurs droitiers : Montesinos, Ameraoui, Vacaresse, Ibarra. Gauchers : Sanchez, Clarion, Gougeon. Tourneurs : Joseph, Ménargues, Fargier.