Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/08/2018

SOMMIERES *AS FINALE DU TROPHEE EMILE-BROS*

Course du dimanche 5 août 2018

Lou Guechou, patron

sommières,lou guechou,soliman,aïoros,brennus,geoffrey robert,course camarguaise

Lou Guechou - Geoffrey Robert

Geoffrey Robert, meilleur des deux courses
du Trophée Emile-Bros
 2e Ziko Katif

Quand les taureaux dictent leur loi, comme Aïoros, Brennus ou Lou Guechou, les hommes s’appliquent et le public apprécie la difficulté. Et quand la brillance et les coups d’éclats prennent le dessus - avec Brusc et Soliman - les spectateurs participent et l’ambiance va crescendo. Cette finale du Trophée Emile-Bros a bénéficié de la diversité des cocardiers choisis et de bons moments des hommes. Geoffrey Robert le plus en vue monte sur le podium, 2e Ziko Katif. Meilleur cocardier, Lou Guechou de La Galère.

Muscadin (Fournier).- Fonce tête basse un peu dans la pagaille au début et, vaillant, se cabre aux planches pour 2’50 les rubans.Mieux posé aux ficelles (il en rentre une), vive réaction sur Aliaga et de jolies séries bien dessinées. 3 Carmen et retour.

sommières,lou guechou,soliman,aïoros,brennus,geoffrey robert,course camarguaiseAïoros (Les Baumelles).- Tient à l’œil toute la troupe et raccompagne sèchement cornes pointées. Change régulièrement de terrain et défend ses glands 5 minutes. Vigilant, il oblige les hommes à l’application. Sort en force sur Katif, Aliaga, enferme Ciacchini. Pousse un peu moins les deux dernières minutes mais garde ses ficelles. 5 Carmen et retour.

▼ Brennus offensif sur Jérémy Ciacchini

sommières,lou guechou,soliman,aïoros,brennus,geoffrey robert,course camarguaiseBrennus (Occitane).- Du terrain du toril, il pousse ses ripostes au ras, s’envoie après Ciacchini, et pointe méchamment les cornes vers les avant-bras. Solide, il ne lâche pas un pouce de son terrain et mène le jeu à sa guise. Il lui faudrait plus de pression mais il termine par un magistral coup de barrière avec bascule sur Ciacchini. Rentre un gland. 2 Carmen et retour.

Lou Guechou (La Galère).- Vite fait les rubans en mouvement.Un peu brouillon dans ses trajectoires au début mais ses réactions sont vives et les hommes souvent écartés. Puis, se poste et se la joue en patron par des anticipations et enfermées magnifiques (Charrade, Robert, Katif, Aliaga...). Les hommes n’arrivent pas à résoudre l’équation et Lou Guechou se régale de déjouer leurs plans.Les deux dernières interventions sur Katif et Robert font applaudir le public. Rentre ses ficelles. 8 Carmen et retour.

Cupidon (Lautier).- Attaqué bon train, ses rubans volent sans élégance.Cupidon se livre trop franchement et se fait vite déborder. 2 belles finitions (Carmen) mais trop tendre, rentre nu à la 7e.

▼ Brusc sur Geoffrey Robert

sommières,lou guechou,soliman,aïoros,brennus,geoffrey robert,course camarguaise

Brusc (Ricard).- Il se joue des barrières, après l’homme ou seul. Placé ou décalé, à son rythme, il décide de participer ou pas. Puis la mécanique s’enclenche, coup de barrière sur Ciacchini, et Robert qui lambine se fait éclater aux tubes. Geoffrey se prend au jeu et Brusc traverse les planches puis frappe encore après lui. Termine sur Ciacchini et Allouani. Rentre ses ficelles. 4 Carmen et retour.

Soliman (Saumade, hp, 8 minutes, remplace Eos).- Un jeune étalon de 4 ans tout beau et frétillant. Bien positionné, il ne se jette pas pour rien mais quand il vient, ça déménage. Un gros coup sur Katif et un décollage plus haut que les tubes sur Aliaga (lire ci-dessous), coup de barrière sur Robert, pour bien finir. 4 Carmen et retour.

MARTINE ALIAGA
PHOTOS LAURENT SONZOGNI

Course du dimanche 5 août.

Entrée : presque plein. Org. : CTLou Carmen.Président : Marc Moucadel. Raseteurs droitiers : Allouani, Ciacchini, Charrade, Katif. Gauchers : Aliaga, Méric, Robert, Sabde. Tourneurs : Benafitou, Beaujard, Estève, Jockin, Ull.

Trophée des As : Katif, 18 points ; Charrade, 12 ; Robert, 7 ; Allouani, 6 ; Aliaga, 4 ; Ciacchini, 3.

Les prix de la fête

sommières,lou guechou,soliman,aïoros,brennus,geoffrey robert,course camarguaise

▲ Laura et Laurent Cavallini (photo Mali)

Meilleur lot taureaux jeunes, manade Cavallini.
Meilleur taureau jeune, N.441, manade Saumade.

Trophée Emile-Bros : meilleur taureau de la finale, Lou Guechou, manade La Galère. Raseteur le plus méritant sur les deux courses du Trophée Emile-Bros, Geoffrey Robert ; 2e Katif. Coups de cœur à Marcel Berna et au portier, Bernard, blessé à la Ligue du 31 juillet.

L'action du jour
Et Soliman s'envola…

sommières,lou guechou,soliman,aïoros,brennus,geoffrey robert,course camarguaise

Un raset pleine piste en fin du Trophée Emile-Bros, de Jérémy Aliaga et Soliman (7e, hp) de la manade Saumade se sent pousser des ailes à la poursuite du raseteur. Impact sur l’homme (photo de gauche) puis emporté par son élan et comme suspendu, l’étalon passe la tête bien au-dessus des tubes (photo à droite) faisant une belle frayeur aux spectateurs des premiers rangs. Avec ça le jeune taureau de 4 ans fait montre de placement et se livre encore sur trois actions bien frappées. De quoi attester des gènes de cogneur de son papa, Eos.

sommières,lou guechou,soliman,aïoros,brennus,geoffrey robert,course camarguaise

sommières,lou guechou,soliman,aïoros,brennus,geoffrey robert,course camarguaise

sommières,lou guechou,soliman,aïoros,brennus,geoffrey robert,course camarguaise

**************

GRADINS (photos Mali)

Rafraîchissement des tribunes

sommières,lou guechou,soliman,aïoros,brennus,geoffrey robert,course camarguaise

▼ Blessé samedi 4 août par Mesclun de Bon
(voir les photos ci-dessous)
Yannick Martin était, ce dimanche, en tribune
avec un gros hématome dans le dos

sommières,lou guechou,soliman,aïoros,brennus,geoffrey robert,course camarguaise

▼ Une brochette d'anciens
à la parlotte avec Sabri Allouani
Frédéric Durand et  Christophe Garrido

sommières,lou guechou,soliman,aïoros,brennus,geoffrey robert,course camarguaise

*****************

Samedi 4 août, complète de la manade Bon
l'action de Mesclun sur Yannick Martin
devant notre photographe Christian Itier


Photos Laurent SONZOGNI

sommières,lou guechou,soliman,aïoros,brennus,geoffrey robert,course camarguaise

sommières,lou guechou,soliman,aïoros,brennus,geoffrey robert,course camarguaise

sommières,lou guechou,soliman,aïoros,brennus,geoffrey robert,course camarguaise

************************

25/06/2018

SOMMIERES *AS*

Lundi 25 juin 2018 - Course du dimanche 24 juin

Pino étincelle avec Robert

sommières,pino,geoffrey robert,course camarguaise

La course anniversaire du CT Lou Carmen se débride totalement avec la rencontre de Pino des Baumelles et de Geoffrey Robert pour des actions terribles. Le prix des 20 ans leur est bien sûr octroyé. Avec ces deux vedettes, D’Arbaud de Saumade atteste de son sens cocardier et Pirate fait pétiller le final. Côté blancs, avec Robert, Chekade tire la course, Marignan et Katif bien présents, l’ensemble travaille bien mais avec parfois trop de précipitation.

Loubard (Cuillé).- Très mobile au début, se défend en tricotant des cornes. Surveille et fait traverser toute la piste à Ciacchini, Aliaga (1 Carmen). Mais les hommes en ont raison en 8 minutes.

Valat (Blanc).- Rafales désordonnées aux rubans. Aux ficelles, trouve du placement et de là distribue équitablement droite-gauche pour de bonnes réponses dont certaines bien poussées, notamment à droite (Chekade, Katif). 11 minutes. 2 Carmen et retour.

Aragon (Fournier).- D’entrée, Marignan le sent dans son dos.Mais trop pressé, Aragon perd pied. En revanche, son positionnement et ses ripostes vives lui permettent de tenir Dès la 6e minute, se tanque à la présidence et demande de l’investissement. Les hommes ne trouvent pas la clé. D’un coup fuse sur Robert mis en danger. Compliqué, Le 2e gland part à la trompette. 2 Carmen en cours.

▼ D'Arbaud dangereux sur Katif

sommières,pino,geoffrey robert,course camarguaise

sommières,pino,geoffrey robert,course camarguaisePhoto D'Arbaud
- Chekade

D’Arbaud (Saumade).- Rigoureusement placé et bien réactif, il rétablit la discipline. Chekade et Robert se font serrer de près. Les deux hommes vont d’ailleurs s’entendre pour, tour à tour, délivrer de belles passes. Sélectionne un peu plus au fil des minutes obligeant les blancs à partir de près pour de superbes rasets.Marignan, Robert, Chekade régalent. 14’30 très cocardières. 3 Carmen et retour.

▼ Napaca - Marignan

sommières,pino,geoffrey robert,course camarguaise

Napaca (Blatière-Bessac).- Pas de grâce aux rubans, ça part dans tous les sens. Napaca le long des planches exprime son agressivité, les menuisiers au travail. Mais s’incruste devant le toril et ignore superbement les appels. D’un coup, s’envoie après Ciacchini, Marignan.Rentre une ficelle.

Pino (Les Baumelles).- Sort avec du gaz et se livre sur des enchaînements bien rythmées pour 3’20 les rubans. Grosse action sur le beau cite de Robert, tampons sur Marignan. Robert dans le berceau pour un coup de barrière énorme avec bascule, où le raseteur est accroché (sans mal). De là, le patron c’est le taureau. Les candidats sont plus rares. Alors, Marignan tente mais c’est Robert qui le défie le mieux pour de vibrantes et étincelantes actions (4). Ficelles à 500 € à la maison sous l’ovation. 9 Carmen et retour.

Pirate (Blatière-Bessac, hp pour 10 minutes).- Il a du placement et de puissants engagements aux planches. Notamment sur Chekade, Marignan et Robert pour un final pétaradant. 5 Carmen et retour.

MARTINE ALIAGA
Texte et photos

▼ L'action du jour

Pino et Geoffrey Robert

sommières,pino,geoffrey robert,course camarguaise

sommières,pino,geoffrey robert,course camarguaise

sommières,pino,geoffrey robert,course camarguaise

sommières,pino,geoffrey robert,course camarguaise

 

Course du dimanche 24 juin. Entrée : 3/4 d’arène. Org. : CT Lou Carmen. Président : Marc Moucadel. Raseteurs droitiers : Chekade, Ciacchini, Katif, Marignan. Gauchers : Aliaga (se retire au 4e sur blessure), Ouffe, Robert, Allam. Tourneurs : Jockin, Beaujard, Ull, Khaled, Estève.

Prix du 20e anniversaire du CT Lou Carmen : Pino des Baumelles et Geoffrey Robert. Coup de cœur à Michel Arnaud des services techniques pour son aide.

Trophée des As : Chekade, 21 points ; Marignan, 20 ; Ouffe, 10 ; Robert, 10 ; Katif, 9 ; Ciacchini, 2 ; Allam, 2.

 

02/10/2017

LES SAINTES-MARIES-DE-LA-MER * TROPHEE DE L'AVENIR *

Dimanche 1er octobre 2017

 De bonnes impressions

La majorité pour le 3e Biòu d'Or à Mignon,
l'unanimité pour Pino, Biòu de l'Avenir
et la bonne teneur de la course

DSC_8272.JPG

Le relais culturel plein pour accueillir
le 3e Biòu d'Or de Mignon

Le soleil décline sur les étangs des Launes et de l’Impérial, et la silhouette de l’église forteresse des Saintes-Maries-de-la-Mer se perd petit-à-petit dans le rétroviseur des voitures rentrant de cette journée de bouvine. Au cœur des afeciouna le plein d’impressions louables et de bonnes images. Dès la fin de matinée, sous le soleil, entre arènes et Relais culturel - même si le suspense n’était pas haletant - la foule se pressait pour approuver de ses applaudissements l’élection de Mignon de la manade Cuillé au titre de Biòu d’Or 2017 et pour la 3e fois.

3e Biòu d’Or de Mignon

Reconnaissance de l’expérience, de l’excellence, de la régularité pour ce taureau exceptionnel qui, hier comme aujourd’hui, met toujours les raseteurs sous tension.

Pierre Cuillé : « C’est le troisième sacre consécutif de Mignon et la joie est aussi forte. Cela conclut une saison pleine, sans faux pas avec au moins trois grands quarts d’heure, Palavas, Châteaurenard et Alès. Très heureux pour sa dernière saison et sa dernière finale aux As. Mignon va avoir 15 ans, cela fait comprendre à de nombreuses personnes que certains taureaux commencent leur carrière un peu plus tard et qu’il faut les attendre, être patients quand ils sont jeunes, leur laisser le temps d’apprendre, alors la récompense est totale. Nous sommes très fiers de Mignon. »

Une finale
porteuse d’espoirs

Puis les arènes de la capitale de la Camargue de fermer les guichets bien avant la capelado, pour recevoir la jeune génération des raseteurs et des cocardiers. Ouverture colorée et festive avec le folklore mis à l’honneur par le maître de cérémonie Patrice Blanc, qui mettait aussi l’accent sur les piliers fondamentaux de la Camargue à savoir ses éleveurs de taureaux : Marcel Raynaud, Pierre Aubanel et Henri Laurent.

Vombrissante d’encouragements, l’enceinte pouvait se consacrer aux duels des noirs et des blancs. Méritants, travailleurs, investis, les jeunes raseteurs ont tout donné, et surtout transmis du plaisir. Les cocardiers, eux, ont défendu avec vigueur leurs attributs. Pino, magnifique et prometteur, ramène aux Baumelles un titre incontestable de Biòu de l’Avenir.

Oui, une bien belle journée !

MARTINE ALIAGA
Photos CHRISTIAN ITIER

et MALI

Vote du Biòu d’Or des 18 membres de la commission du Trophée Taurin, le vainqueur 2016 des As, le représentant des raseteurs : 17 voix pour Mignon, 1 voix pour Boer d’Occitane, 2 bulletins nuls.

Les points de la course

Trophée de l’Avenir : Robert, 24 points ; Félix, 14 ; Méric, 8 ; Y. Martin, 5 ; Michelier, 4 ; Bressy, 4 ; Bernard, 3 ; Charrade, 1.

Les prix

Raseteurs : 1er. Félix, 1038 points. 2. Robert, 858. 3. Deslys, 649. 4. Bernard, 615. 5. Gaillardet, 592. 6. Pradier, 536. 7. Méric, 521. 8. Zbiri, 463.
Biòu de l’Avenir : Pino (manade Les Baumelles). Prix remis à Joël Linsolas (photo ci-contre) et prix au bayle.

La course

Entrée : le plein à guichet fermé. Organisation : SAS Taureaux des Saintes.

Présidence : Joris Alvarez. Raseteurs droitiers : Bressy, Charrade, Félix, Michelier. Gauchers : Bernard, Y. Martin, Mateo, Méric, Robert. Tourneurs : Jockin, Perez, Roux, Tourreau.

▼ Capelado

La Reine d'Arles Naïs Lesbros et ses demoiselles d'honneur

les saintes-maries-de-la-mer,pino des baumelles,vincent félix,course camarguaise,geoffrey robert

▼ En piste : Le concours des danseurs de la Capouliero de Martigues,
les Arlésiennes des groupes de Tradition...
Li Cabidoulo du Cailar, Le Ruban de Provence d'Avignon,
L'Étoile de l'Avenir d'Arles, Lou Velout Pescalune de Lunel,
L'Escolo d'Argenço de Fourques, 
La Maintenance et Marquis de Baroncelli des Saintes Maries de la Mer,
Les représentants des Manades invitées,
la Pena Taurine d'Alès...

les saintes-maries-de-la-mer,pino des baumelles,vincent félix,course camarguaise,geoffrey robert

▼ Les "sages" en piste

Garants de la vigueur de l'élevage camarguais et du respect dû aux biòu, les "sages" étient en piste pour inscrire toute cette jeunesse dans la longue histoire de la Camargue. Marcel Raynaud au centre, Pierre Aubanel à droite, Henri Laurent à gauche. Longo mai

les saintes-maries-de-la-mer,pino des baumelles,vincent félix,course camarguaise,geoffrey robert

▼ Les supporters de Vincent Félix

C'est plus qu'une famille qui s'est mobilisé auprès du vainqueur du Trophée de l'Avenir, Vincent Félix. Le village entier de Gallician a débarqué dimanche aux Saintes-Maries-de-la-Mer. Tout de rouge vêtus, ils ont créé une chaude ambiance, menant une "ola" qui a soulevé les gradins.

les saintes-maries-de-la-mer,pino des baumelles,vincent félix,course camarguaise,geoffrey robert

 

▼ PINO des Baumelles
incontestable Biòu de l'Avenir

DSC_8635.JPG

DSC_8620.JPG

▼ Très bon Campeon de Pagès 

DSC_8448.JPG

▼ Muiron et ses anticipations
et enfermées dangereuses

DSC_8499.JPG

▼ La joie du vainqueur Vincent Félix

avec son tourneur Arnaud Perez

DSC_8804.JPG

▼ La photo finale

les saintes-maries-de-la-mer,pino des baumelles,vincent félix,course camarguaise,geoffrey robert

*****************************