Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/05/2018

PALAVAS-LES-FLOTS *Niveau As HT*

Lundi 7 mai 2018 - Course du dimanche 6 mai

Attila, Milhaudois et Gigolo
le trio du 1er acte du Trophée Dubout

palavas,milhaudois,attila,gigolo,course camarguaise

Un des beaux engagements de Gigolo sur Félix.

A la sortie des arènes, l’impression d’ensemble est bonne avec la 2e partie où Attila, Milhaudois et Gigolo livrent de bien belles prestations face à des raseteurs tous consciencieux. Il a juste manqué la petite étincelle qui enflamme. 
Talleyrand (Le Joncas).- Au petit trot, sans se fixer, on est vite rendu aux ficelles. Là le rythme monte, les séries se font soutenues. Talleyrand se chauffe et accélère (après Félix, Zekraoui, Aliaga), se bat et, sérieux, rentre une ficelle. 4 Carmen et retour.
Galopin (Blanc).- Se laisse raseter sur ses déplacements. Aux ficelles, reste véloce, acquiert du placement, enclenche parfois la vitesse supérieure. Peut aussi lâcher le raset mais va au bout après Aliaga et Zekraoui lequel lui sert une magnifique longueur. La 1re ficelle part sur la sonnerie. 4 Carmen et retour.
Biterrois (Rouquette).- Vadrouille, enquille droit après Robert puis passe le poitrail. Placé un temps, décalé souvent, montre du jus sur les bonnes trajectoires, retrouve du tempérament barricadier après Félix, Aliaga (2), Robert et Auzolle. Garde ses ficelles. 5 Carmen et retour.

▼ Attila pousse fort après Ayme

palavas,milhaudois,attila,gigolo,course camarguaise


Attila (Lautier).- L’unicorniste pousse fort des deux côtés et va au bout inquiéter Robert. Aux ficelles, prend les angles, et de là se livre. Serre Zekraoui plusieurs fois, « une-deux » superbe Félix-Robert et belles passes serrées sur l’ensemble des blancs. Cocardier sérieux qui connaît son boulot et qui rencontre le travail académique des raseteurs. C’est bien ! Une dizaine de Carmen et retour avec une ficelle.

▼ Méchant coup de barrière de Milhaudois sur Aliaga

palavas,milhaudois,attila,gigolo,course camarguaise


Milhaudois (Lagarde).- Une rafale aux rubans lui fait perdre son ardeur barricadière qu’il retrouve aux ficelles en se jetant après le tourneur Dumont. Entrepris, les méchantes conclusions s’enchaînent (Robert 2, Félix 2, Aliaga 2, Auzolle), bascule après Félix. Et même s’il tire la langue, il reste dangereux et offensif . Garde ses ficelles. 6 Carmen et retour.

▼ Gigolo à l'attaque sur Robert après qui il bascule 

palavas,milhaudois,attila,gigolo,course camarguaise


Gigolo (Michel).- Jamais vraiment arrêté mais toujours attentif. D’un coup place une énorme accélération aux trousses de Félix qui traverse la piste, chaud ! chaud ! Enchaîne, décuple d’ardeur avec le travail, conclut sur Zekraoui, bascule sur Robert. S’engouffre aux trousses d’Errik après qui il brise les planches. Coups de barrière puissants sur Félix, Aliaga, Robert pour une ficelle qui rentre. 7 Carmen et retour.
Saint-Eloi (Blanc, pour dix minutes)).- Promène, prend ce qui passe, accélère un peu pour la 1re ficelle à la 8e minute dans un final sans musique.


MARTINE ALIAGA
PHOTOS CHRISTIAN ITIER


Course du dimanche 6 mai. Entrée : une grosse demi-arène. Organisateur : CT Fiesta y Toro. Président : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : Auzolle, Ayme, Félix. Gauchers : Aliaga, Errik, Robert, Zekraoui, J.Martin.Tourneurs : F. Lopez, Perez, Jockin, Ull, Dumont.

19/09/2017

LANSARGUES *AVENIR/HONNEUR*

lansargues,3m,gigolo,manade michel,course camarguaise

La Camargue en liberté
par Renaud Vinuesa

Course de dimanche 17 septembre 2017

Just a Gigolo et Robert

lansargues,3m,gigolo,manade michel,course camarguaise

Belle capelado d’ouverture de Renaud Vinuesa pour cette 10e journée du Trophée 3M et clôture de la temporada lansarguoise. L’ensemble des raseteurs s’investit tout au long de la course, les cocardiers n’ont pas été à la fête. Cabochard, Jason et Gigolo se sont bien défendus. Au palmarès: Gigolo de Robert Michel, meilleur taureau ; Geoffrey Robert meilleur raseteur.
Balaire (Guillierme, N.204).- Il bisque, parfois saute les planches et conserve ses rubans 4 minutes. Raccompagne Castell et Félix jusqu’aux bois et conserve ses ficelles. 1 Carmen et retour.
Ullin (Plo, N.812).- Entrepris, ses rubans résistent 2 minutes. Puis placé, serre Rassir, Félix, Robert, Oudjit lève la 1re ficelle à la 6e. Reçoit la foudre pour sa 2e, balourde, qu’il cède à la 9e. 5 Carmen et retour.


Cabochard (Lautier, N.894).-

► Photo : Cabochard et Jourdanlansargues,3m,gigolo,manade michel,course camarguaise

D’entrée, il se dresse aprés Félix. Ses pompons sont vite levés. Ensuite, il saute derrière Jourdan, sert de belles séries et cède sa 1re ficelle à la 7e. La 2e part à la 10e sur un bel enchaînement. 6 Carmen et retour.


Diamond (Chauvet, N.901).- Il prend tout, ses rubans résistent 2 minutes. Toujours en mouvement pour sa 1re ficelle, répond à des séries et la cède à la 8e ; la 2e la minute suivante. 2 Carmen et retour.
Jason (Blatière-Bessac, N.824).- Moins de 2 minutes pour attaquer les ficelles où il serre Félix et Robert. La première part dans le crochet de Y. Martin à la 5e minute. Puis se dresse après Rassir (2 fois), Jourdan. Défend sa 2e jusqu’à la 13e. 6 Carmen et rentrée.
Gigolo (Michel, N.060).- Dès sa sortie, Rassir passe sous ses pattes. Gigolo perd ses rubans en 2 minutes. Aux ficelles, s’envoie trois fois après Robert, change de terrain à bon escient. La 1re ficelle part à la 7e, la 2e à 10e. 5 Carmen et retour.
Libertin (La Galère, N169, hp).- Vite fait pour ses premiers attributs. Il se livre dans de belles séries pour la 1re ficelle levée à la 4e.. Volontaire, il défend sa 2e jusqu’à la 6e minute avec 3 Carmen et rentrée.


SAINT HILAIRE
PHOTOS GEORGES MARTIN


Trophée de l’Avenir : Félix, 15 ; Robert, 14 ; Y. Martin, 8 ; Castell, 3 ; Laurier, 2 ; Méric, 1.
Trophée Honneur : Oudjit, 17 ; Jourdan, 2.
Course du dimanche 17 septembre. Entrée : 1/2 arène.
Org. : comité des fêtes. Président : Aurelien Laget. Raseteurs droitiers : Félix, Castell, Oudjit, Laurier, Jourdan. Gauchers : Rassir (sort au 5e), Robert, Méric (sort au 6e), Y. Martin. Tourneurs : Daniel, Jockin, Perez, Lebrun.

19/05/2017

BEAUCAIRE *TROPHEE DES AS*

Vendredi 19 mai 2017 - Muguet d'Or

Beaucaire, jour de finale

BEAUCAIRE1.jpg

Joachim Cadenas, le retour en piste

BEAUCAIRE2.jpgCréer le spectacle ou des moments spéciaux  d’émotion autour d’une course camarguaise, Daniel Siméon sait parfaitement faire !  Et le public lui en sait gré. Pour ouvrir cette finale du Muguet d’Or (15 h 30), ce dimanche 21 mai, l’organisateur  a voulu honorer la mémoire de Jean Lafont décédé en janvier dernier. Deux grands témoins, gardians emblématiques de la marque, Jean-Pierre Gély et Jean-Pierre Durrieu, seront présents en piste pour évoquer le manadier de la devise rouge et verte. Hommage aussi, dans la continuité de cet élevage, à la manade Nicollin pour ses  20 ans d’existence. Les anciens raseteurs sont également associés certainement pour quelques anecdotes sur les taureaux de la célèbre devise.
A 16 h (11 €), place à la course. Côté taureaux, bon poids est fait aux cocardiers solides mais pas de monotonie ! Chacun affiche un caractère bien particulier, notamment jusqu’au 4e : à l’entame, Epervier de Cuillé, puis Monro de Bon, Sugar de Nicollin et Banaru du Rhône. Un peu plus brillant car susceptible de finitions, Serpatier d’Espelly-Blanc, puis barricadier d’envergure Arlésien de Chauvet. Pour terminer, le jeune Gigolo fera ses premières armes à Beaucaire.  Souhaitons le meilleur à la manade héraultaise de Robert Michel. 
Car en blanc, c’est le grand retour de Joachim Cadenas qui n’a pas son pareil pour électriser hommes et bêtes, et le public sur les gradins. Youssef Zekraoui,  auteur d’un superbe début de saison,  tient la tête du Muguet d’Or et ne l’abandonnera pas facilement, surtout avec Maxime Favier à 3 points derrière. L’affrontement devrait générer de belles joutes relevées par Chekade, également de retour de blessure tout comme Allam, plus Ciacchini, Dunan. 
Après - le matin à 10 h 30 -  le dépôt d’une gerbe avec les anciens raseteurs au monument dédié aux raseteurs  décédés devant les arènes,   l’abrivado à 11 h et la bandido après la course. Voilà une belle journée tauromachique en perspective dans et autour des arènes Paul-Laurent.
 
Texte et photos
MARTINE ALIAGA

19/04/2016

PEROLS *AVENIR*

pérols,manade robert michel,doriano,gigolo,course camarguaise

La médaille de la ville de Pérols offerte à la famille Michel

Dimanche 17 avril 2016 - Complète de la manade Michel

Gigolo et Doriano
les cogneurs de Fangouse

pérols,manade robert michel,doriano,gigolo,course camarguaise

Doriano s'envoie, les barrières ploient

Entrée : 1/2 arène. Organisateur : mairie. Président : Aurélien Laget. Raseteurs droitiers : Bruschet, Dunan, Ibarra, Auzolle, Vacaresse. Gauchers : N. Benafitou, Guin, Robert, Sanchez. Tourneurs : Dunan, Martin, F. Garrido.

 
Le “grand Robert“ respire mieux, la complète de la manade Michel se termine sur le potentiel barricadier de Gigolo et Doriano et la fierté de pouvoir mener sept cocardiers à terme. Hommage en piste à toute la famille et médaille de la ville par la municipalité. Pour leur première course de la saison, les jeunes cocardiers (8, 7 et 6 ans) ont montré de la volonté dans cette piste de taille respectable. L’équipe de blancs plutôt expérimentée a le plus souvent réagi sans acharnement devant la franchise des adversaires.
Roumanis.- Volontaire et d’une sincérité à toute épreuve, Il ne refuse rien et s’enfile quelques séries (Carmen) pour succomber rapidement.
Caliste.- Montre de la volonté à tout prendre, se sort de l’emprise en déplaçant les hommes. Dans la bourre passe la corne et, malgré des sollicitations soutenues, se fait un devoir de répondre. 12 minutes, 3 Carmen et retour.
Insolent.- Placé au toril, prend une première salve, change de terrain, s’offre une jolie anticipation sur Auzolle. Lui aussi est généreux et change volontiers de terrain. Prend le pas sur N. Benafitou, et conclut un bel enchaînement avec du moral. 8 minutes, 2 Carmen et retour.
Noirlac.- Mobile le long des planches, se dégage quand ça chauffe trop. Sans vice, il se livre benoîtement. Ne dit jamais non et y laisse beaucoup d’énergie. Pas assez corsé pour cette 4e place.
pérols,manade robert michel,doriano,gigolo,course camarguaisePhoto
Anticipation
et poursuite serrée
de Picpoul
après Dunan
Picpoul. - Remuant, plutôt bonasse au début, il hausse le ton, brille en anticipant sur Dunan. Décollé des planches, sans se fixer vraiment, Dunan l’allonge à plusieurs reprises pour de belles trajectoires. 4 Carmen et retour. 10 minutes.
pérols,manade robert michel,doriano,gigolo,course camarguaisePhoto
Gigolo
dans ses oeuvres
Gigolo.- Promène ses belles cornes en toisant les blancs et reste attentif. Placement aléatoire mais pour peu que les hommes lui offrent du champ, il s’exprime aux planches (Auzolle, Dunan). Le plus beau pétard de l’après-midi est pour Robert, suivent des impacts sur Auzolle (3), Guin, N. Benafitou dans un quart d’heure pétillant. 8 Carmen et retour.
Doriano (hp).- Une fois placé, peu s’y mesurent. Ibarra s’y colle et Doriano exulte aux planches, explose et bascule (Benafitou, Ibarra), plie un pilier (Ibarra), et termine brillamment après Dunan (2), Bruschet. Joli final musical.
 
Texte et photos
MARTINE ALIAGA
 
Trophée de l’Avenir : Dunan, 15 ; Robert, 8 ; Vacaresse, 3.
Trophée des Raseteurs : N. Benafitou, 13 ; Guin, 12 ; Ibarra, 6.
 

 

▼ CAPELADO
pérols,manade robert michel,doriano,gigolo,course camarguaise
▼ GIGOLO

pérols,manade robert michel,doriano,gigolo,course camarguaise

pérols,manade robert michel,doriano,gigolo,course camarguaise

▼ DORIANO
SUR BRUSCHET, IBARRA, DUNAN

pérols,manade robert michel,doriano,gigolo,course camarguaise

pérols,manade robert michel,doriano,gigolo,course camarguaise

pérols,manade robert michel,doriano,gigolo,course camarguaise

********************