Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/06/2016

LE GRAU-DU-ROI * TROPHEE DES AS*

Ce dimanche 12 juiin 2016 - Souvenir Olivier-Arnaud

Les Saumade au Grau

SCIPIONPHCD.jpgLes températures montent, la saison estivale commence. Au Grau-du-Roi, où, néophytes et afeciouna se côtoient et se mêlent, ce week-end s’annonce radieux. La fête de la Saint-Pierre et des pêcheurs battra son plein avec toute la gamme des animations festives en ville, en mer et dans les arènes où la Royale de la manade Saumade est programmée dimanche. La Saint-Pierre ce sera d’ailleurs le thème sur lequel l’imagination sans limite de Patrice Blanc s’est exercée pour l’avant-course. Un spectacle certainement haut en couleurs, au rythme joyeux et à la beauté délicate, tel que le scénographe le réinvente à chaque fois... Et gageons que le public sera en bonne disposition pour accueillir ensuite les cocardiers de la Grande Abbaye. «C’est la Royale du moment, explique Sabri Allouani en charge des courses pour la SAS Ribera. Elle a fait ses preuves, encore dernièrement à Lunel mi-mai (sans Eos, NDLR), avec ces taureaux de Saumade qui vont du classique au spectaculaire. Et une seconde partie qui devrait monter en intensité avec Scipion (Photo ci-dessus), Baucis, et les démonstratifs Pourpier et Eos». L’occasion également de se rappeler d’un raseteur parti très jeune et de perpétuer sa mémoire. Le Souvenir Olivier-Arnaud en est à sa 23e édition et la famille, comme l’an passé, sera en piste pour remettre les prix.
Au final, donc, une journée complète de tradition à savourer avec, en ville (10h30), un défilé des groupes traditionnels, entre procession (9h30) et sortie des bateaux en mer (11h). Ou tout simplement en baladant sur les quais avant de s’installer aux arènes.

MARTINE ALIAGA
PHOTO CYRIL DANIEL


* Course, dimanche: 16h30, 12€
Réservations: tél. 04 66 51 12 12. 10h-13h et 15h-18h. Dimanche, guichets ouverts non-stop à partir de 9h. Ouverture des arènes, dimanche, 15h30.

* LANSARGUES : Royale de Cuillé, ce dimanche, Trophée des As, 16h30, 11€
Le Biòu d’Or en titre, Mignon, et avec lui Givalond, Mandarin, Notaire, Coquet, Mustang et Ciceron. Côté raseteurs: autour de Joachim Cadenas, Bruschet, Faure, Jourdan, ; à gauche, Rassir, Zekraoui, Ouffe et Sanchez. 
* Autre course aux As, dimanche, Châteaurenard, concours de manades 16 h30, 11€.

 

18/09/2010

ELECTION DE LA " COCARDIERE D'OR "

Le Grau du Roi - 18/09/2010 - Résultats du vote

OPALE du BRESTALOU " COCARDIÈRE D'OR 2010

OPALE.jpg

OPALE (Brestalou) Cocardière d'Or - 13 voix

EVA (Ricard) Cocardière d'Argent  - 7 voix

DUCHESSE (Chaballier) Cocardière de Bronze - 6 voix

Luc PERO

17/08/2010

LE GRAU DU ROI *AS*

Dimanche 15 Aout

GUEPARD, YVAN, RODIN, ALESIEN, NIZAM
FONT CHAVIRER LE GRAU

GUEPARDGROS.jpg

hispa.jpgGradins bondés avec en ouverture un tableau hispano-Camarguais,réalisé entre autres par le groupe l'Etoile de l'Avenir, Renaud Vinuesa et Olivier Boutaud. Une Capelado originale s'en suit et le traditionnel concours du 15 Aout pouvait débuter. En piste Gros, Violet fers de lance, Allouani, Poujol la classe à l'état pur, Auzolle batailleur, A.Benafitou, Ouffe et Moutet pour de bons passages. Cinq tourneurs. A la présidence Jacques Valentin dans une forme olympique prêt pour battre un record, "booste" au maximun les acteurs en s'époumonant pour annoncer les fortes primes. Tous les cocardiers ont dans l'ensemble répondu aux attentes d'un public satisfait à la fin de la course.

LANCIER de Lautier, a fait sa course habituelle, mettant parfois du danger sur les blancs ou les ignorant totalement.
ALESIEN de Briaux, si ce n'est pas trop sa place de sortie, il s'en accommode parfaitement et fournit une prestation sérieuse et spectaculaire. Des enfermées, des arrivées sérrées pour Gros, Benafitou, Ouffe, des coups de barrières et six fois la musique avec ses ficelles au retour.
EROS de Ricard, rentre ses ficelles aprés avoir joué dans le registre classique qu'il agrémente brillamment par des enchaînements toniques. Pour sa vaillance cinq fois la musique.
Aprés la pause, un peu de nostalgie avec les adieux de PESQUIE de Saumade, le barricadier va désormais rejoindre TRISTAN dans le prés des retraités.
YVAN du Pantaï, le petit taureau du Château d'Avignon fournit une fois de plus une prestation de haut niveau. Anticipations, enfermées et poursuites dangereuses (Auzolle 3 fois) c'est son registre qu'il étale volontiers. Allouani lui sert un caviar longueur de piste pour une arrivée percutante aux planches. Allouani encore travaille, et fait exploser la premiére ficelle que Moutet lève à 1200 Euros. La deuxième rentre et cinq Carmen sont entendus.
RODIN des Baumelles, est craint, d'ailleurs sa cocarde ne sera levée qu'à la septième minute. Le biou domine par son placement et sa vista pour faire avorter les attaques. Auzolle tente mais ... c'est Poujol qui parvient à le faire briller. On aurait aimé voir plus de travail car le taureau semblait être au top. Trois Carmen et les ficelles à 1500 Euros rentrent.
GUEPARD de Cuillé, au top il l'a été... comme à son habitude promeneur presque dilettante et pourtant il voit tout, s'intéresse à tout, surveille tout. Ses assaillants, Gros principalement sont gratifiés d'actions superbes ou l'engagement n'a d'égal que la dangerosité. Auzolle s'en mêle et subit le même traitement aux planches. En fin de quart d'heure Guépard se place et enchaîne une grosse série alors que les primes pleuvent sur sa ficelle... 50 Euros de plus, 100 Euros de plus, la ficelle est portée à 1900 Euros et la direction la porte à 2000 Euros, Gros esuie encore un monumental coup de barrière et la ficelle rentre. Public debout, ovation et des Carmen.
NIZAM de Blatière-Bessac, hors-points, difficile de sortir aprés les cracks, pourtant le Blatière pur jus va relever le défi et de belle manière. Un final explosif avec des actions d'une rare violence. Il brise plusieurs fois les planches, les traverse entièrement mais se prête aussi avec énergie au jeu des séries. Un feux d'artifice que les honneurs récompensent de nombreuses fois.

Texte et Photos Luc PERO

CAPELADO.jpg
La Capelado
PESQUIE.jpg
PESQUIE
ALESIEN.jpg
ALESIEN - Gros
YVAN 2.jpg
YVAN - Auzolle
YVAN.jpg
YVAN - Auzolle
RODIN.jpg
RODIN - Poujol
GUEPARD-GROS.jpg
GUEPARD - Gros
GUEPARD3.jpg
GUEPARD - Auzolle
GUEPARD 1.jpg
GUEPARD - Gros
GUEPARD 2.jpg
GUEPARD - Auzolle
NIZAM.jpg
NIZAM - Gros
NIZAM 2.jpg
NIZAM suite de l'action au dessus
NIZAM 4.jpg
Après le passage de NIZAM
NIZAM 3.jpg
NIZAM et toujours Romain Gros




 

16/06/2010

LE GRAU DU ROI *AS*

Dimanche 13 juin 2010

ATHOR, SPARAGUS
ET ROMAIN GROS

GROS.jpg
Les lauréats de ce 17e Souvenir Olivier ARNAUD, ne pouvait être que ATHOR de Daumas pour les cocardiers même si SPARAGUS de Anne et Yves JANIN fut à nouveau presque intouchable. Romain GROS encore au Trophée de l'Avenir à fait la "pige" aux As en prenant la course à son compte de bout en bout, et se voit trés justement récompensé par le prix attribué au meilleur raseteur. Avec technique il assure le spectacle et se permet le luxe de tutoyer les grands cocardiers de la journée.
PETIT LOU de Chaballier
PETIT LOU.jpg
Excellente course (13mn), Matray dont c'était le retour à la compétition se jette sur lui "comme un taureau jeune", mais ce vieux briscard le rappelle à la réalité en le crochetant à la planche. 4 Carmen.
GERICAULT de Chauvet
GERICAULT.jpg
Avec lui les affaires se compliquent durement. Toujours en mouvement il gêne les départs et n'hésite pas à venir taper aux bois en conclusion. Pas facile le bougre qui récolte 5 Carmen !
 
LYNX de Pierre Aubanel
LYNX.jpg
Encore bien vert pour ce genre de joutes malgré des qualités évidentes. 3 Carmen.
ATHOR de Daumas
ATHOR.jpg
ATHOR 1.jpg
ATHOR 2.jpg
Le cocardier qui monte,qui monte... réalise un quart d'heure complet, anticipations, poursuites jusqu'au terme où sa corne meurtrière fait mouche: Gros accroché par la chaussure, Moutet accroché au bas du pantalon. Sérieux mais aussi trés volontaire, il se bat avec détermination et brille aux barricades. Il rentre une ficelle, entend 8 Carmen et reçoit le prix du jour.
SPARAGUS de A et Y Janin
SPARAG.jpg
SPARAG 1.jpg
SPARAG 2.jpg
Le maître cocardier du jour, ne supporte pas la présence des tourneurs auprés de lui... ce qui n'arrange pas les affaires des hommes qui ne savent pas comment l'aborder. Sa vista, sa vitesse et ses anticipations ne font qu'augmenter la prudence et ce n'est qu'à la faute qu'il laisse ses rubans (11e mn). Dans les dernières minutes quelques tentatives plus conséquentes des hommes, mais le biou rentre ses ficelles. 5 Carmen.
MEROU de Saumade
MEROU 1.jpg
MEROU 2.jpg
Un sacré barricadier, tout en puissance et en brutalité. Certes moins agressif sur le raset mais gare à l'arrivée ! Des panneaux entiers sont pulvérisés par ce cogneur et 4 Carmen récompensent son côté spectaculaire.
CLODOMIR de Bon
CLODO.jpg
Que de mieux pour clôturer ce trés bon concours que la prestation de ce barricadier aux envolées multiples.
Du spectacle de haute voltige pour 5 Carmen.
Texte et Photos Luc PERO

20/09/2009

CLINS D'OEIL DU GRAU (2)

Jeudi 17 Septembre 2009

JEUDI CHAUD ! POUR CYRIL

Lors de la deuxième journée du Trophée de la Mer, Cyril Garcia un des meilleurs hommes du jour, a pas mal payé de sa personne, heureusement sans conséquences graves.

FANAL-Garcia.jpg
Cyril avec FANAL de Cuillé
ALESI2N 1.jpg
ALESI2N 2.jpg
et ALESIEN de Briaux.
****************************
D.Siméon.jpg
Daniel Siméon, l'organisateur prévoit tout...
même le "Bob" pour le soleil !
Photos Luc PERO

15/09/2009

CLINS D'OEIL DU GRAU

Dimanche 13 septembre 2009

OMEGA (Ricard) MET L'AMBIANCE

OMEGA 1.jpg
Outarka - Kerfouche une équipe unie dans les moments chauds !
OMEGA 2.jpg
Ouffe imprudent qui ne s'accroche pas...
OMEGA 3.jpg
...s'en tire finalement bien, Ouf !

18/08/2009

MATHIS LE PETARD DU 15 AOUT !

Le Grau du Roi 15 Aout 2009


UNE DES PLUS BELLES ACTIONS DU JOUR
MATHIS ET SABRI ALLOUANI

M1.jpg
M2.jpg
M3.jpg
M4.jpg
Photos Luc PERO
Voir plus bas le compte-rendu complet et les photos

16/08/2009

LE GRAU DU ROI *AS* 15-08

15 AOUT 2009

ET MATHIS ALLUME LE FEU...

DSC07445.JPG
MATHIS grand artificier de ce 15 Aout.
DSC07418.jpg a.jpgOn n'a pas fermé les portes(une grosse entrée quand même) pour cette traditionnelle affiche du 15 Aout, et pourtant le plateau valait le déplacement. Des cocardiers de tous styles, des hommes en nombre suffisant parmi les meilleurs du circuit. A la présidence Jacques Valentin toujours au top pour les grands rendez-vous salue Allouani, A.Benafitou, Auzolle, Garcia, Ouffe, Outarka, Poujol, Sabatier, Villard et leurs cinq tourneurs qui effectuent la capelado. Leur travail honnête, régulier a concordé avec le tempérament des cocardiers. KABYLE pour cinq minutes a fait ses adieux au Grau une de ses pistes favorites. Du concours outre MATHIS époustouflant, RENOIR, CLODOMIR, CIGALIE, GALLICIANAIS ont etalé toutes leurs qualités respectives.
PAZAC de Daumas n'est pas vraiment un premier. 7mn30 avec une préfence gauchère. Deux Carmen.
CIGALIE de Fabre-Mailhan joue franc jeu en se donnant sans limites. Des déplacements opportuns et des magifiques longueurs sur Benafitou, Poujol, dont plusieurs main sur le frontal lui font entendre les honneurs cinq fois dans dix bonnes minutes.
BADAIRE de Nicollin brouillon à son entrée en piste il perds vite ses pompons. Ensuitpe rasevté pa intermitence, pas toujours bien positionné son parcours est décousu. A son actif cinq grosses enfermées (Villard 3, Allouani 2) et trois coups de barrière sur Auzolle, Outarka, Sabatier. Ses ficelles autoril et des Carmen.
MATHIS de Lautier sort avec la rage et ses premières minutes sont tonitruantes. Des coups violents aux barricades sur Allouani, Villard, Benafitou, Outarka. Puis il enferme Villard pour un raset main sur la tête suivi d'une arrivée fracassante. Même traitement pour Allouani, enferme durement Outarka, oblige Auzolle à rompre mais le suit pour conclure aux planches. Les primes montent, J.Valentin s'égosille, les actions se succèdent, le disque joue et rejoue, Allouani lève la première ficelle à 1300 Euros et prend la deuxième à 800 Euros. C'est la treizième minute le public exhulte, l'ovation de retour est énorme... quel bonheur !
GALLICIANAIS de Briaux pas facile de sortir aprés la course du précédent. Pourtant le tau a tiré son épingle du jeu avec quelques belles finitions et de la volonté dans les séries. Douze minutes et trois Carmen.
RENOIR de Cuillé c'est son retour en piste aprés de longs mois de repos. C'est gagné pour lui, il n'a rien oublié... barricadier il l'est toujours, agaressif aussi. Cocardier volontaire c'est lui qui va même chercher l'affrontement. Pour ses coups de butoirs, ses dangereuses enfermées l'air de Carmen joue plusieurs fois ainsi qu'à sa rentrée porteur de ses ficelles(lourdes).
CLODOMIR de Bon va clôturer ce concours avec le brio attendu pour un dernier. Pas de difficultés majeures sur le raset mais des             arrivées ou des envolées fracassantes en conclusions. C'est bien, c'est bonDes Carmen.
Texte et Photos Luc PERO

CIGALIE de Fabre-Mailhan
1.jpg
2.jpg

09/05/2009

LE GRAU DU ROI - AS - 8 MAI

TERRUEL BON PREMIER
DRAGON BON BLATIERE

 

A2.jpg

Terruel - Bastien Four

Une bonne entrée quand J. Valentin président de course appelle les neuf raseteurs plus cinq tourneurs à participer à la capelado. Allouani omniprésent, Gleize entreprenant, Auzolle travailleur et les gauchers A. Benafitou et Four sont les plus en vue. Jourdan toujours en "colère", Noguéra, Mebarek, Fadli sont plus résérvés. Dans l'ensemble la course royale de Blatière-Bessac à quelque peu déçue.

TERRUEL, a fourni une course d'excellent premier. Agressif aux barrières quand il le voulait, il su faire courir les blancs pour ne jamais se laisser dominer. Coriace, parfois trés têtu mais toujours à l'affût de la moindre erreur son quart-d'heure trés méritoire valait bien les trois Carmen qu'il a entendu.
AARON, son coup de tête prononcé l'aide à conserver ses ficelles. Bof...
LANZA, coureur invétéré il est brave comme du bon pain, et se fait "bouffer"...
ROSTAND, peu combatif il lache souvent le raset et saute pour se réfugier en contre-piste.
SIFFLET, bien tendre devant l'adversité, il subit et reçoit un Carmen pour sa bonté.
A1.jpgDRAGON, un Blatière pur sang, méchant il démolit, il brise les planches mais s'intéresse aussi aux hommes et effectue quelques actions violentes en ripostes sur Allouani (photo ci-contre à gauche), Jourdan, Four, Auzolle, Mebarek, A. Benafitou. Musique
NEVERS, attendu comme le sauveur, le cocardier a servi une course remplie de vaillance et de bonne volonté. Cependant moins spectaculaire que pévu, il nous a paru surtout en manque de compétition ce qui explique sûrement son agressivité amoindrie. A revoir car les qualités sont là ! Musique.

On a remarqué et apprécié la magnifique présentation du bétail, c'est à souligner...

Texte et photos Luc PERO

 

A3.jpg
Nevers - Mebarek
▼Dragon - Gleize

A5.jpg

 

*************************************

 

03/05/2009

GRAU DU ROI - AS - 1er MAI

 

JANEIRO, CAMAÏ, CATHARE...

wwwx.jpg
JANEIRO catapulte Poujol !
Emotions, sensations fortesdans certaines séquences, mais l'ensemble n'a pas toujours été à la hauteur des espérances. Au micro Michel Bourrier dit " Le Fri " a mené en expert les débats devant un bon trois-quart d'arène. En blanc, A. Benafitou, Auzolle, Villard, Poujol, Four sont les patrons. N. Benafitou essaie, Noguera, Miralles, Mebarek et A. Perez sont bien discret.
JAMES de Ricard n'en fait qu'à sa tête, à son rythme et rentre une ficelle.
VACCARES de Bon pase bravement en sept minutes.
CATHARE de Bon décidé, volontaire et brillant il défend avec maîtrise son unique ficelle qu'il rentre d'ailleurs au toril. Des finitions dangereuses cornes menaçantes et la musique joue à cinq reprises.
CHIVAS de Ricard, cinq minutes de présence...
OMEGA de Ricard saute seul à maintes reprises, court beaucoup en piste. Sur la fin il donne bonne série et saute dangereusement sur Villard. Musique.
CAMAÏ de Bon sort avec " la rougne " et débute par plusieurs coups de butoir, puis au cours d'une incursion en contre piste il se coinçe dans un burladero et fortement affaibli par plus de vingt minutes nécessaire à le débloquer il est directement enfermé dans le char amené pour la circonstance dans l'enceinte des arènes.
JANEIRO de Ricard si son placement n'est pas du meilleur qu'il soit (centre), les hommes craignent et pour cause ses formidables envolées. Four puis Poujol en sont témoins. Hadrien se fera carrément propulsé hors-piste par le cocardier. Seuls les hommes forts l'affronte et Villard s'inscrit au palmarés avec cocarde et glands dans son crochet. Musique plusieurs fois.
Texte et Photos Luc PERO
XXXXW.jpg
OMEGA sur Villard