Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/11/2012

6e CHARROI DES OLIVES

Samedi 1er décembre, de Saint-Geniès-des-Mourgues à Villevieille

Les temps du Charroi

6e charroi des olives,saint-geniès-des-mourgues,saint-christol,sommières,villevieille,attelages,huile d'olives,courses camarguaises

Retrouver l’ancien temps. N’en garder qu’un temps, celui de la récolte d’olives. Prendre le temps d’atteler en charrettes d’époque. Et tailler la route de nuit, au pas des chevaux de trait pour livrer le précieux chargement au moulin. En ce temps de l’Avent, onze attelages referont samedi prochain (1er novembre) le périple des anciens, au départ de Saint-Geniès-des-Mourgues jusqu’à Villevieille.

Le temps d’une nuit, affronter la rudesse des températures, s’habituer à l’obscurité juste trouée par les loupiotes, humer les odeurs de cuir, de bois, l’oreille attentive aux sonnailles et grelots  des harnachements, quand les conversations se font murmures.

6e charroi des olives,saint-geniès-des-mourgues,saint-christol,sommières,villevieille,attelages,huile d'olives,courses camarguaisesLe petit voyage est maintenant bien rôdé. Et les convoyeurs savent en gérer les temps : marcher dans les pas des chevaux pour alléger leur charge. S’arrêter à l’invite des amis de Saint-Christol, café chaud autour d’un feu de bois et repartir via Boisseron, dans la campagne endormie. Au pont de la Benovie, quand les robes des chevaux fument sous l’effort, les meneurs ne sont plus que silhouettes découpées dans le halo des lampadaires.  Les marcheurs s’accrochent alors aux ridelles des charrettes pour garder le rythme, la fatigue se fait sentir, le froid est mordant malgré les capes et les grosses vestes.

Le temps passe lentement sous les frondaisons des derniers kilomètres, obscurité totale, ça et là des chevaux dans leurs prés s’agitent au passage du curieux défilé de leurs congénères au travail. Des chiens aboient. Au petit matin, le ciel change à l’Est, les couleurs s’invitent. Là-bas, Sommières sort de la brume. Il y a quelques lumières aux fenêtres. Les sabots claquent sur le goudron du pont romain. Magie de l’instant près des remparts sommiérois, les images du début du siècle dernier s’imposent. Le charroi a remonté le temps.

Le Moulin de Villevieille fourmille le temps du déchargement. Un à un chaque attelage dépose son butin. Les flashes crépitent, les voix sont fortes, les rires fusent. Chevaux dételés, pansés et couverts, il est temps de reprendre des forces. Déjeuner copieux, soupes, charcutailles. Le temps du retour passera à vive allure. Libérés du poids des olives, les chevaux boucleront le trajet en une paire d’heures. A l’arrivée, rapidement libérés de leurs traits et soignés, ils retrouveront leur liberté. Il sera alors temps de ripailles, dégustations et banquet. Et foi de charretier, cela prendra un certain temps.

Martine ALIAGA

Samedi 1er décembre 2012, 6e charroi des Olives, départ de Saint-Geniès-des-Mourgues (4 h), arrêt à Saint-Christol à l'invite des amis du Téléthon, traversée de Boisseron, Sommières, livraison au moulin oléicole (7 h),  animations puis déjeuner. Retour vers 12 h à la cave de Saint-Geniès-des-Mourgues, dégustation,  et banquet. Renseignements : Nicolas Vitou, tél. 06 36 55 82 03;

19/11/2007

CHARROI DES OLIVES

Dimanche 2 décembre

ac2d263369da605be2fcc243b0f7d8cd.jpg

DE SAINT-GENIES DES MOURGUES A VILLEVIEILLE
AU PAS DES CHEVAUX

 

5ae3bd407e34ecbda7bc17045f9aa29a.jpgSi au petit matin du 2 décembre, vous percevez bien au chaud sous votre couette, des hennissements, des "clop clop", des hue! et des roulements d'un autre temps, non vous ne serez pas en train de rêver, il y aura bien des chevaux et des charrettes sous vos fenêtres.

Née d'une poignée de fervents amoureux d'attelages, d'histoires anciennes et producteurs d'olives, l'idée est devenue réalité. A 4 heures du matin, ce jour-là, une douzaine d'attelages retraceront l'itinéraire des olives récoltées à Saint-Geniès-des Mourgues et menées en attelages jusqu'à la Coopérative oléicole de Villevieille. Ce ne sera pas une promenade pour nostalgiques ou autres passéistes, mais plutôt un hommage rendu aux aïeux. Vivre ne serait-ce qu'une journée, au pas des chevaux ; ressentir la pénibilité de cette époque pas si lointaine, sans voiture, sans chauffage, sans lumière ; éprouver les sensations, les bruits, le vécu de ce temps-là. En ce début décembre qui s'annonce glacé, un beau morceau de bravoure pour les participants. Pas de confortable cabriolet, calèche, landau mais des charrettes de travail ou des chars à banc au confort spartiate. Les meneurs comptent sur leurs partenaires à quatre pattes pour assurer : Quignon, Perle, Lanik, Pompon, Grisou ou Tabac, habitués des journées à l'ancienne et autres périples, se sont entraînés et en mémoire de leurs prédécesseurs voués au transport de raisins, fourrage, bois, ils mèneront bon train. La récompense sera au bout du chemin. Le convoi partira donc le dimanche 2 décembre, à 4 h du matin, de la cave de Saint-Geniès-des-Mourgues, chargé des olives à remettre au Moulin de Villevieille. Là, vers 7 h du matin, un petit-déjeuner les accueillera. Puis retour à Saint-Geniès où un repas préparé par le Traiteur de L'Aubaisienne accompagné des vins de la cave coopérative de Saint-Geniès, est ouvert à tous ceux qui voudront participer à la fête.

Martine ALIAGA
Photos Luc PERO

Inscriptions auprès du Traiteur de l'Aubaisienne : 06 09 22 84 89 – 04 66 80 24 85.

VENDREDI 16 NOVEMBRE, 19 H: LES ESSAIS POUR LES ATTELAGESa69a0069668f7ed0fa31c388510d0441.jpg

516202945af1fb1d29ea75ce214c31e7.jpg
430afa5d13d6386dcf28dc0ff691b9fa.jpg
4f61afae536bfaad3f8c1423ff0f5a97.jpg
0064db60e11f064e56e71ca61077dd5d.jpg
ef2de856eb95f2b7987973e0f1889885.jpg
f2375b08a2f9abbcc7849fa21a9539c2.jpg
aaeba35e108c3a340b36aa62b7382af8.jpg
3b759021d0f7fda5ef76ccc54174e0fb.jpg
6ebdc611ced37cf844d2f2d9fa3f77bb.jpg
c316c79e4f200494f7005d74cf26e1bd.jpg
2050f4f017ca52fc8bcf942780ee3b0b.jpg