Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/07/2018

FFCC *RENCONTRE AVEC LE PRESIDENT*

Dimanche 8 juillet 2018

Jean-Marc Soulas :
"Associer, fédérer, partager"

jean-marc soulas,course camarguaiseIl est arrivé à la tête de la Fédération le 16 mai, élu par le comité directeur après la démission d’Hadrien Poujol. Jean-Marc Soulas était alors trésorier adjoint, et déjà présent dans l’équipe qui depuis 2016 a œuvré pour sortir la FFCC de la situation catastrophique dans laquelle elle était. Après deux mois passés à renouer le dialogue entre les acteurs de la course camarguaise pour enfin, démarrer la compétition (le 3 juin), le président a tenu à faire le point, lister les objectifs et tracer quelques lignes pour le futur. Entouré de Francis Trinquier, trésorier adjoint, et ses deux vice-présidents Frédéric Niguet et Florent Lupi, c’est armé de pédagogie et de détermination que le président a lancé la conversation.
Tout d’abord, le besoin de marquer son appartenance car si Jean-Marc Soulas est depuis trois ans, dans le paysage fédéral, il est présent aux arènes depuis toujours, « avec mes parents qui me menaient aux courses à Lunel, aux Saintes, à Châteaurenard, etc. puis 25 ans à Nîmes où j’ai côtoyé Jean Lafont...». Son engagement à la fête de la Fédé : «Quand on a eu la confiance des élus, des collectivités locales en 2016, celles d’associations et même de privés, il faut l’honorer et s’engager. J’avais le devoir d’être là ».
Le président Soulas s’inscrit dans la continuité du projet « Poujol » : « Il est crédible et continuera : projet sportif avec le CTS Cyril Garcia, taureaux jeunes en promotion, plans citoyen, promotion de la course camarguaise vers les jeunes...» Côté actualité : « Je dois remercier tous les acteurs de la course camarguaise pour le démarrage de la compétition. Chacun d’entre eux est indispensable, chacun doit défendre sa corporation mais sans compromettre le projet global ». La création d’une commission permanente est annoncée qui « doit plancher durant 7 mois pour que le 31 décembre 2018, une solution pérenne soit trouvée au bénéfice de la course camarguaise et des afeciouna. Il faut se respecter, s’entendre pour dégager un consensus ».
Le président est aussi très attentif au projet économique : « Il ne faut pas confondre les subventions dédiées à financer des projets et les fonds propres. Pour l’instant, le fonctionnement est assuré mais il faut rechercher nos ressources propres pour une stabilité financière ». Autres volets majeurs : travail avec les écoles de raseteurs et perpétuer la formation des sportifs et cadres de demain tout en mettant en valeur du taureau : « Nous sommes une Fédération sportive, il faut donner les moyens aux sportifs, il ne faut plus opposer compétition et valorisation du taureau, nous sommes un sport traditionnel...». Concrètement un  grand pas a été fait avec l’Education nationale dans la reconnaissance des valeurs éducatives de la course camarguaise débouchant sur des classes aux horaires dédiés (dans plusieurs collèges)...
La route est cahotique et le travail de longue haleine mais pour l’instant, Jean-Marc Soulas a « hâte d’être en octobre aux finales de la compétition. J’espère qu’on va y arriver ce qui est sûr c’est qu’on va tout donner !»
MARTINE ALIAGA
PHOTOS ERIC MARC
 
EN BREF
jean-marc soulas,course camarguaiseFlorent Lupi, vice-président : « Il faut fédérer toutes les énergies et trouver l’équilibre entre le taureau et les raseteurs. Projet Unesco : approche globale comprenant les territoires, les acteurs de la culture, du patrimoine, le costume, la langue, les élevages de chevaux, taureaux, et la course camarguaise ».
Francis Trinquier, trésorier adjoint : « Il faut mettre la logistique en œuvre pour former et accompagner ; se développer économiquement...»
Frédéric Niguet, vice-président, suit (entre autres) la promotion de la course camarguaise côté Vaucluse et Avignon : « La passion nous mène et rien d’autre ; le magazine FFCC doit transmettre cette passion. Il faut de la confiance, l’envie de s’associer et partager ».

jean-marc soulas,course camarguaise

*********************

 

18/05/2018

FFCC

Vendredi 18 mai 2018

Jean-Marc Soulas
le nouveau président

SOULASJMPHFFCC.jpgAprès la démission d’Hadrien Poujol le 26 avril 2018, du poste de président de la Fédération française de course camarguaise, le comité directeur s’est réuni mercredi soir pour élire une nouvelle tête et recomposer le bureau.
Le premier communiqué officiel se limite, dans ce premier temps post-électoral, à lister la nouvelle configuration.
Jean-Marc Soulas endosse le poste de président (élu à 24 voix pour, 6 voix contre) ; vice-présidents Frédéric Niguet et Florent Lupi ; secrétaire Christian Vallat, adjoint Patrick Laurent ; trésorier Patrick Pascal, adjoint Francis Trinquier, membre Thomas Dumont.
Pour l’instant, la nouvelle composition du comité directeur n’a pas été donnée, certaines places se trouvant vacantes suite à des démissions et un décès.
Depuis 2016, Jean-Marc Soulas est présent aux côtés de Jacques Mailhan d’abord dans le comité de pilotage qui avait pris les rênes pour « sauver » la FFCC, puis dans la liste d’Hadrien Poujol élue le 17 février 2017. Le Nîmois devrait s’inscrire dans la continuité du projet fédéral. Une de ses priorités étant « de pérenniser financièrement la FFCC ». Homme de dialogue, il devrait aussi pacifier les relations entre les acteurs de la course camarguaise qui se sont à nouveau enflammées ces derniers temps.
En cette terre de passionnés si prompts à rugir, il pourrait être l’homme du consensus.


MARTINE ALIAGA