Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/09/2017

JONQUIERES ST VINCENT - Finale du Trophée Louis THIERS

Course du 23.09.17

CHARDON, ORCA, ANDY

TRIO NOIR DU THIERS avec R. FOUQUE

jonquieres saint-vincent,finale trophée louis thiers,course camarguaise

IMG_2125.JPGTrès intéressante et prometteuse cette Finale du Trophée Louis Thiers avec des taureaux porteurs d'espoirs face à des hommes entraînés par le quator  Michelier, Y Martin,IMG_2128.JPG Y Pradier et R Fouque récompensé par le prix final.

En ouverture, Carla et Kevin Pelissier avait proposé un spectacle de plein de grâce, de classe et de complicité avec leurs chevaux camargue.

IMG_2133 - LOU TAI - MICHELIER.JPGLou Taï (Guillierme N.031) : Rude premier qui demande à être secoué. Rentré, présente une menace comme après Chahboune – secoué au saut- et Fouque ou le disque retentit. Conserve ses ficelles.IMG_2151CABERNE - VACARESSE.JPG
Caberne (Raynaud N.050) : Borgne, il s'engage malgré tout et parfois fortement avant de se dresser à l'arrivée derrière Zbiri, Michelier (2) et basculer après Fouque. Sa fin, plus terne lui fera conserver une ficelle.IMG_2166 - CAPRICE - MICHELIER.JPG
Caprice (Cavallini N.159) : Rapidement on passe aux ficelles. Quelques allonges dans la pression après Michelier et Fouque, il cède la première (4ème). Plus résistant il défend avec hargne et brio la seconde après avoir tapé sur Zbiri. 4 Carmen plus rentrée.CHARDON - FOUQUE.JPG
Chardon (Rhône N.009) : Qui s'y frotte s'y pique. Calé ses ripostes sont sèches et intentionnées et d'une extrême puissance surtout derrière les gauchers. Il tamponne cornes en avant après Pradier, Michelier, Fouque (2), Zbiri et Martin où il va se projeter dans le couloir. La musique, jouée 9 fois le raccompagne porteur d’un gland.
IMG_2210 - ANDY - Y  MARTIN.JPG
Andy (Chapelle Brugeas N 152) : Se fixant que rarement, répond dans de jolies allonges assorties d'un coup de tête dont Pradier fera les frais et se faisant suspendre. Interruption. Le biou revient. Gros tampon après Michelier  deux poussées derrière Zbiri puis s’impose et conserve ses ficelles. 3 fois le disque plus retour au son de la sono et battant des cloches.

Cazaubon (La Galère N.121) : Volontaire, tout IMG_2255 - CAZAUBON - FOUQUE.JPGtrouve réplique le temps des pompons. Pour la suite,  autant de bravoure, finitions sur Fouque (2), Vacaresse dans une brillante prestation récompensée par les honneurs joués 5 fois.
IMG_2291 - ORCA - MARTIN.JPG
Orca (Lautier N.026) Hors Point : De la vivacité chez ce noir et blanc qui mène sa course dans les planches qu'il franchit, cogne plusieurs fois dans l'élan ou caresse de la corne Final extra avec 3 Carmen plus retour.

Entrée : Presque Plein
Organisateur : CTPR L’Aficion
Présidence : André Paillet
Raseteurs droitiers : R Fouque, T Vacaresse, Y Michelier,  YPradier (sort au 5ème)
Gauchers : S Zbiri,  A Chabboune (sort au 1er) Y Martin
Tourneurs : P Rado, E Lieballe, D Dunan

Texte et Photos Cyril Daniel

 

01/10/2007

JONQUIERES-SAINT-VINCENT le 29.09 * AVENIR*

FOUR VENDANGE LE RAISIN D'OR
DRAGON TOUT FEU TOUT FLAMME

medium_Raisin_d_Or_005.jpg
B. FOUR


 

Entrée: plein. Organisateur: CT L’Aficion. Présidence: G. Garcin. Raseteurs droitiers: Biscarrat, Guyon, Marquier, Moine. Gauchers : Clarion, Four, Mebarek, Ricci. Tourneurs: Curtil, P Rado, Rouveyrolles.

Belle entrée à Jonquières Saint-Vincent où se joue la finale du Raisin d’Or mais aussi quelques points au Trophée de l’Avenir (course unique, demi-points). Les premiers sont présents mais l’ensemble manque un peu de travail malgré l’équilibre entre les gauchers et les droitiers. Four, Moine, Marquier et Guyon assurent le gros du travail, Ricci et Mebarek par instants, Clarion est discret et Biscarrat privilégie les beaux rasets. Four remporte le Raisin d’Or sur la saison et Moine est désigné meilleur animateur de la finale. Un prix auquel Guyon pouvait également prétendre mais il faut parfois trancher.
Rio (Bon) est récompensé sur la saison pour sa course du 6 juillet tandis que Dragon (Blatière-Bessac) s’impose sur la finale. Remise des prix en piste avec les gardians de la manade Briaux, les Arlésiennes et la pena de Nîmes.
Un premier solide ce TONEN (Fabre-Mailhan) qui évite la pression par ses changements de terrain. Pas spectaculaire mais terriblement efficace il conserve ses ficelles en musique entendue 4 fois.
Pas le plus raseté, PAVOUN (Saint-Pierre) est craint pas son côté fantasque et bondissant. Dans ces conditions, il rentre un gland. 2 Carmen et retour.
Changement de rythme pour ANTARES (Hervas) qui sera le plus charbonné. Mobile, franc et sans difficulté il effectue sept minutes agréables qui réveillent les hommes.
Calme, VERONE (Lautier) brille dans de longues séries de rasets qui déclenchent les Carmen. Il rajoute quelques finitions intéressantes mais sur la fin il subit la pression et s’incline en treize bonnes minutes. 6 Carmen et rentrée. Comme tous les pensionnaires de la cabano di égo, CHICUELO (Bon) est charpenté. Alors c’est sûr, il est un peu lourdaud mais quand on lui donne sa chance et que la poursuite s’allonge, il finit de fort belle manière soit par un coup de barrière soit par un saut. Volontaire il rajoute de la difficulté en baissant la tête et ne concède sa cocarde à Guyon qu’une minute avant le terme. 6 Carmen et retour.
Pétillant, méchant tel est DRAGON (Blatière) qui pète le feu dès sa sortie mais refroidit les hommes. On le sent décidé quand il percute sur le premier vrai raset de Moine à la sixième. Il saute après Guyon à la huitième et tient le terrain des planches. Guyon coupe la cocarde à la dixième que lève Moine à la douzième. Un saut après Clarion et 4 gros coups de butoir ou envolées après Guyon son meilleur adversaire qui lui ravit  un gland sur le dernier raset. Dominateur il reçoit 5 Carmen dont retour.
RACANEL (Cuillé) déborde d’énergie. Il est vaillant, pousse aux planches en envoyant un méchant coup de revers et s’échauffe au fil des minutes dans les séries. Rentre une ficelle après 10 minutes toniques et 8 Carmen plus retour. RENOUARD (Vinuesa) est agressif et sauteur mais il semble un peu perdu dans la piste. Son comportement est brouillon et il lâche souvent le raset même si sur la fin de ses dix minutes il saute après Four. A revoir à une autre place.  

Texte et photos Eric AUPHAN

medium_Raisin_d_Or_001.jpg
DRAGON de Blatière-Bessac
medium_Raisin_d_Or_002.jpg
CHICUELO de Bon
medium_Raisin_d_Or_003.jpg
D. MOINE