Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/10/2010

VALLABREGUES : LES LAURENT EN LIGUE

Beaucoup de monde sur les gradins le jeudi 30 septembre pour une course complète de la manade Laurent rasetée par les jeunes stagiaires de la FFCC. Beaucoup d'organisateurs aimeraient pareille affluence à l'Avenir. Il faut dire que la Grasilho comporte de nombreux supporters dans la région. Une ferveur perceptible sur les gradins dans les yeux des afeciouna. On sent sur chaque action une attente trépidante. Sous l’œil attentif d’Henri Laurent les pensionnaires des Marquises ont fait preuve de beaucoup de sang. Le n° 615 a fort bien clôturé la première partie. Le n° 607 a bien démarré la seconde et a fait une grosse frayeur à El Hajjouji déshabillé pour la circonstance. Les n° 618 et 619 ont affiché des principes et des sauts percutants. Le petit dernier le n° 762 est très sérieux pour son âge et présente un gros potentiel. Seuls El Hajjouji et Coulomb s’y frottent vraiment. Le pélot Henri Laurent pouvait arborer une grande satisfaction et au final, les organisateurs étaient heureux de l’engouement suscité.

 

Vallabrègues 30 09 006.jpg

 

Le n° 619 à la poursuite d'El Hajjouji Fouad.

 

Vallabrègues 30 09 024.jpg

 

Joli et sérieux le N° 762

 

Vallabrègues 30 09 037.jpg

Anticipation du n° 762 sur Florian Coulomb

 

Vallabrègues 30 09 043.jpg

Finition du n° 762 sur Florian Coulomb sous l'oeil attentif d'Henri Laurent

Texte et photos Eric AUPHAN

 

09/07/2009

AU REVOIR " CANDELO "

 

UNE BELLE SURPRISE !

Juste avant la capelado, un brin de nostalgie a plané sur l'amphithêatre arlésien, quand Claude Chevalier annonça que CANDELO de la manade Guillierme allait sortir en présentation. Lecture de son palmarés, deux petits tours de piste et le valeureux guerrier qu'il fut, surtout à l'occasion de cette si difficile compétition, a reçu la grande ovation du public, des raseteurs...

CANDELO.jpg
CANDELO 2.jpg
Bonne retraite Taureau !
Photos Luc PERO

04/05/2009

PALAVAS - 3 MAI - AS

FLAMBOYANTS LES " CUILLÉ "
RENOIR, TASSOU, TITOUAN METTENT LE FEU...

RENOIR.jpg
RENOIR a retrouvé son peps !

 

Entrée : 3/4 d’arène.
Organisateur : CT Fiesta y toros.
Présidence : J. Valentin.
Raseteurs droitiers : Allouani, Jockin, Jourdan, Outarka, Noguera.
Raseteurs gauchers : Martin-Cocher (sort à la pause), Martinez, Oleskevich, Ouffe.
Tourneurs : Beker, Benzegh, V. Dengerma, Tourki, Zerti.


Cette 1re journée du Trophée Albert-Dubout démarre on ne peut mieux avec une première partie solide, sérieuse mais aussi spectaculaire. La seconde partie s’avère brillante et "émotionnelle" à souhait. Les hommes sont tous à féliciter pour leur travail de grande qualité.
FANAL.- Un premier volontaire dans les échanges, efficace dans son placement et ses déplacements et bon finisseur. Intelligemment et brillamment, Fanal gère son quart d’heure avec des coups de boutoir sur Allouani (4), Noguera, Martinez, Jockin pour 6 Carmen.
MERLIN.- Pas de round d’observation, de suite dans le rythme, il défend ses pompons en s’aidant d’un gros coup de revers. Aux ficelles, calé contre les barrières, il délivre de superbes enfermées. Sérieux, il rentre ses ficelles après avoir écouté cinq fois le disque.
TITOUAN.- Toujours aussi fantasque, il aime la bagarre et le contact des planches et ne s’en prive pas. A ce rythme, il s’octroie des plages de répit mais repart toujours au combat avec la même agressivité. Sur la fin, moins sollicité mais plus réservé, il conserve ses ficelles. Ses multiples coups de boutoir dont une bascule après Allouani, lui valent six Carmen.
GUEPARD.- Il ne tient pas en place, mais bien cadré par les blancs, il se signale dans des poursuites dangereuses menées au bout. Difficile et compliqué aux ficelles, les hommes tergiversent et le biòu domine. 5 Carmen pour son côté spectaculaire.
RACANEL.- Abordable, les hommes ne le ménagent pas mais les taureaux répond présent dans des enchaînements et des conclusions brillantes. Dix minutes et cinq fois le disque.
TASSOU.- D’entrée c’est un coup de barrière sur Allouani puis c’est une envolée contre le burladero sur le même homme. Raseté avec prudence Allouani puis Jourdan l’emmènent dans de belles envolées. Encore et toujours Sabri le consent au mieux et le taureau brille dans quinze minutes six fois récompensées et une ficelle au toril.
RENOIR (hp).- La vedette de l’élevage semble avoir retrouvé ses moyens car d’entrée il s’envole derrière Martinez. Attentif à tout, le taureau répond coup pour coup et se soulève de multiples fois sur Jourdan, Jockin, Allouani, Martinez, pour un final tout feu tout flamme. Emotion lorsqu'il ramène Outarka en piste en le crochetant au saut de la barrière. La musique et l’ovation générale saluent son retour.

 


Trophée des As : Allouani, 14 points ; Ouffe, 11 ; Outarka, 6 ; Jourdan, 5 ; Martin-Cocher, 4 ; Martinez, 3.
Trophée des Raseteurs : Jockin, 11 points ; Noguera, 3.

 

Texte et Photos Luc PERO

 

 

FANAL.jpg
FANAL
MERLIN.jpg
MERLIN
TITOUAN.jpg
TITOUAN
GUEPARD.jpg
GUEPARD
RACANEL.jpg
RACANEL
TASSOU.jpg
TASSOU
*************
RENOIR malmène L. Outarka
RENOIR 1.jpg
RENOIR 2.jpg
RENOIR 3.jpg

03/04/2009

DU CÔTÉ DE PIOCH-BADET

LE " MERCATO " DE CAVALLINI

SALINIE.jpg

La retraite de SALINIÉ, une nouvelle sélection,
des nouvelles recrues, une page est tournée à Pioch-Badet.

TAUZIN-SIFFLEUR 3.jpgA l’heure où les Clubs de Football faisaient leur traditionnel marché de la mi-saison, Laurent Cavallini se mettait lui aussi en quête de nouvelles recrues. Le manadier Saintois soucieux de pouvoir honorer sérieusement ses contrats 2009, trouvait l’opportunité de renforcer son éffectif en acquérant des cocardiers de valeur sûre chez un confrère. Une occasion qu’il ne manqua pas et voilà que FUSAIN, BASTIDON, FOSSEEN, ROGNONAIS etc… Veau8x12.jpgdébarquent à Pioch-Badet. Ceci nous incita à faire une visite du côté des Saintes. Au cours de la promenade, le pélot nous expliqua le « Pourquoi » d’une telle démarche : « J’ai avec mon nouveau bayle-gardian, révisé mes choix de sélection et dans l’attente des nouveaux produits, il me fallait bien du matériel pour courir sans léser les organisateurs qui me sont fidèles depuis mes débuts… ». Explications données, nous avons continué notre chemin en admirant les cocardiers nés sur le pays, SIFFLEUR, LEBRAOU, TAUZIN, CHENEBIER et le retraité SALINIE. Un petit tour ensuite par les taureaux jeunes issus de la nouvelle sélection (ils pètent la santé !!!), pour terminer par le clos des vedélières dont quelques unes sont déjà accompagnées de leurs progénitures. Pour les anciens et nouveaux pensionnaires de Pioch, la saison peut commencer, l’équipe est prête à relever tous les défis… !

Texte et Photos Luc PERO

************************

LES NATIFS DE PIOCH

SIFFLEUR.jpg
SIFFLEUR
TAUZIN.jpg
TAUZIN
CHENEBIER.jpg
CHENEBIER
********************
DES RENFORTS
FOSSEEN.jpg
FOSSÉEN
FUSAIN.jpg
FUSAIN
********************
UN PEU DE MUSCU... PENDANT LA TRÊVE !!!

DISPUTE 1.jpg
DISPUTE 2.jpg
*******************
LA MATERNITÉ
Vedelières.jpg
Vedelières.jpg 2.jpg
Veau.jpg


 

25/03/2009

VISITE CHEZ " L'ARTISAN MANADIER "

 

POUR LE PLAISIR... ♫ ♫ ♫

APIS.jpg
APIS le taù de la manade.
CRESPIN.jpgIl se définit lui même, comme un artisan de la profession. Henri Gibert le pélot de la manade du Brestalou (une S.C.E.A) opère sur un petit domaine, avec un petit effectif en nombre de têtes, pas de structures pour accueillir et commercialiser son élevage, pas d'activités taurines autres que la course camarguaise. Le but de l'entreprise est simple: une sélection rigoureuse, calculée, réfléchie pour obtenir les meilleurs résultats, afin de présenter des cocardiers et des cocardières au meilleur standard possible. "Si rien n'est fait au hasard, il faut être patient, observateur, persérant, et avoir une grande passion..." nous confie-t'il ! Ensuite il est certain que Mère nature est là pour mettre ses barrières et apporter ses lots de surprises. Depuis la création de la manade les satisfactions n'ont pas manqué avec des vaches tout d'abord: FLORETTE (cocardière d'Or 2000), FUGUEUSE, OLYMPE, EMERAUDE pour n'en citer que quelques unes. Mais aussi avec les taureaux: VENEUR, MAZEL et surtout MONTVERT qui a quelque peu bousculé les données pré-établies. Aujourd'hui ce sont trois heureux retraités, par le mauvais sort pour MONTVERT qui a dû hélas abréger sa carrière pour des ennuis osseux. Mais APIS, RABOLIOT, TYPHON sont là pour défendre les couleurs (Noir, blanc, bleu), avec les jeunes pousses CRESPIN (photo çi-dessus), JAFFAR, PHARAON, ZEUS etc.
Henri est confiant pour l'avenir et continue à travailler en chantant  sûrement: "Pour le plaisir ♫ ♫ ♫" car c'est sa motivation principale !
Texte et Photos Luc PERO
MONTVERT 2.jpg
MONTVERT
PHARAON.jpg
PHARAON
ZEUS.jpg
ZEUS
EMERAUDE et FLORETTE.jpg
EMERAUDE et FLORETTE deux retraitées au soleil...
VEAU.jpg
Première naissance 2009... un mâle !

04/03/2009

VINS ET BOUVINE POUR UNE CUVÉE

affiche du ternen.jpg

* Cuvée spéciale de la Manade du Ternen, à l’occasion de la sortie de sa première course complète, le samedi 11 Avril à 15h  aux Arènes de Baillargues

 

* Péché de Bacchus Blanc.De terroir colluvions, cépage sauvignon. Pour l’apéritif, le poisson  et les coquillages :

De robe jaune paille, nez expressif et floral, bouche fraîche, typée et agréable à déguster entre 12° et 14°.

 

* Feu du Diable. De terroir colluvions exposés sud, cépage grenache, cinsault, syrah, accompagne tout le repas  légèrement frais entre 14° et 16°. Ce rosé pale et limpide , nez fruité, bouche légère et fruitée final très agréable.

 

* Péché de Bacchus, terroir galets roulés exposés sur les coteaux sud, ce vin rouge accompagne tout le repas légèrement frais  entre 14° et 16° à une robe vermillon aux reflets violacés, nez fruits rouges, cassis, framboises, bouche très plaisante, fruitée.

 

La cuvée spéciale de la manade du ternen, sera disponible dans les points de ventes suivant au prix de 4€ la bouteille à partir du 15 avril 2009: Manade du Ternen Mas des Cabidoules 34130 Candillargues. Les coteaux de ST Christol av de la cave coopérative 34400 St Christol. Tabac Presse  centre commercial les Costières 34130 ST Aunés

08/01/2009

JOUR DE NEIGE AU MAS DU GRAND VALAT

ANNE, YVES JANIN AUX SPORTS D'HIVER...

1.jpg
Pas toujours "rose" la vie en manade...
2.jpg
Il faut soigner encore plus...
2,5.jpg
Casser la glace des abreuvoirs...
3.jpg
Il faut être vigilant et prévenant...
4.jpg
Même si certains semblent apprécier la situation...
5.jpg
C'est pas le cas pour tous...
6.jpg
Les noirs se regroupent...
7.jpg
SPARAGUS et FALLONE n'en croit pas leurs yeux...
8.jpg
OURAL (22 ans au printemps) cherche un peu d'abri...
9.jpg
Mais malgré tout ça, la vie continue au Mas du Grand Valat...
10.jpg
Bonne Année, vous avez dit Bonne Année...
Photos Luc PERO

 

17/08/2008

JACQUES ESPELLY EST PARTI

Dimanche 17 août

UN ANCIEN NOUS QUITTE

Discrètement, il s'est endormi pour toujours. Jacques Espelly est décédé hier, à 86 ans, dans sa maison des Saintes-Maries-de-la-mer. Il s'occupait depuis 1938 des bêtes de l'élevage de Guillierme dont il prend les rênes en 1989, à la mort de Fanfonne. Bien des cocardiers sont passés sous son oeil averti avant que Christian, son fils, prennent en charge la devise azur et or. Depuis 2007, Hubert, petit-fils de Jacques, perpétue la tradition des Espelly, mainteneurs de la manade Guillierme. 

Les obsèques se dérouleront demain, lundi, à 15 h, à l'église des Saintes-Maries-de-la-Mer. 

20/04/2008

SAINT-GENIÈS-DES-MOURGUES 26 AVRIL

CET APRÉS-MIDI A 16h30

ANNE ET YVES JANIN PRÉSENTENT LEUR ROYALE
*********************

83089c7845ceaa15a60351994474c79a.jpgdc02eaaf999923a7f9e76ebd0c1fdc27.jpg A l'occasion du 40ème anniversaire de la manade, les cocardiers du Mas du Grand Vallat défendront leur devise face aux raseteurs: N. Benafitou, Castel, C. Garrido, Jourdan, Oleskecich, Schuller.
La composition de la course alliant cocardiers confirmés et taureaux d'avenir a fière allure.
GUADALIX, ouvrira les débats il est déjà bien aguerri aux joutes de haut niveau et avec son rude placement il devrait donner le ton.
RESCATOR, un jeunot à l'armure dissuasive, tout comme ses anticipations et ses finitions.
CARDINAL, le Taù n'est pas un tendron ! il dispose de bons atouts à faire valoir, la condition est qu'on lui en donne les moyens.
SOLEDAD, le doyen du lot, a toujours des dispositions pour assurer le spectacle. Cocardier intelligent, il peut anticiper et terminer en se soulevant spectaculairement aux barrières.
FALLONE, un grand espoir pour ses propriétaires. Il sait tout faire et s'il débute timidement ses prestations, les fins sont tonitruantes. A suivre...
VAUBAN, encore un jeune élément, qui se bat avec vaillance en concluant cornes pointées dans les planches.
SPARAGUS, révélation aux courses de protections en 2007, rapide comme l'éclair, finisseur hors pair, il doit conclure avec le brio attendu cette course.

Texte et Photos Luc PERO

c3257a516385f5533096525ef8444450.jpg
ae8e87522dfa3bf0327f1379d943c9f2.jpg
a8f71ec28d9ac134b6dd9ca73e657344.jpg
93c4dc9246f1099206d01d597c64def3.jpg
067f47b3731b24d2b0a7cccf948de8fe.jpg
0cfab174d968237fde42737e39d47a48.jpg
60e467b4ab600eaacef4b1e18727721e.jpg