Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/08/2017

MAUGUIO * TROPHEE DES AS *

Vendredi 18 août 2017

Rex honore Sparagus

 

Comme un clin d’œil à l’histoire de la manade Janin, alors que Sparagus fera son dernier tour de piste  après l’entracte, son congénère Rex prendra le prix mérité du meilleur taureau de la course. Et dans un style cocardier souvent comparable à son aîné (vitesse, placement, vaillance) à qui nous souhaitons une bonne retraite dans ses prés du Grand Vallat.

A l’inverse, les autres biòu souvent brouillons ou manquant de carburant, n’ont pas brillé. Côté raseteurs, l’équipe  a été régulière au début pour finir dispersée.
Katif s’octroie le Trophée Louis-Rouquette aux points ; Ciacchini, Allam, pour les plus assidus.
Fouquet (Laurent).- Distrait, il promène, prend les rasets de passage.Les hommes l’obligent pour quelques ripostes (Four, Katif, Allam, 1 Carmen). Récalcitrant, rentre ses ficelles.
Ivanhoé (Blatière-Bessac).- Randonne longuement, change de trajectoire...Il faut lui tomber dessus, comme en  fin de son temps pour qu’il s’enflamme dans des répliques cohérentes où il étale sa brutalité aux planches. Rentre ses ficelles. 3 Carmen et retour.
Rex (Janin).- Il a du gaz, prend tout avec volonté. Accélère sur une série cadencée. Décolé ou placé, il est toujours partant, enchaîne et pousse jusqu’au bout. Disponible et concentré, peut conclure droit devant. Termine cette prestation sérieuse par une grosse série où Katif lève la 1re ficelle, l’autre rentre. 3 Carmen et retour.
Coubertin (Cuillé).- Puissant mais aux réactions diverses. Le long des planches, plus ou moins concerné, prend un raset et part. Dur à déclencher à gauche, lourd à droite, n’accepte que de rares tête-à-tête. Quelques sursauts, les dernières minutes, dans la bagarre pour sa 2e ficelle qu’il perd.
Cigalon (Fabre-Mailhan).- Droite-gauche, il enchaîne à fond, tout le temps. Petit répit avant d’attaquer les ficelles. Puis tel un métronome, en donnant la tête, se rebelle en se cabrant après Four, Ciacchini, Auzolle. Les séries reprennent, rentre une ficelle. 3 Carmen et retour.
Médoc (Saumade).- Difficile à fixer, fantasque avec un placement aléatoire. Four le capte pour deux belles ripostes, plus tard coup de barrière sur Ouffe. Bouge sans arrêt et après les rubans, les hommes laissent tomber.  3 Carmen et retour.
Grasilho (Rouquette, hp).- Le jeune étalon trouve rapidement ses repères et fait preuve de vaillance. Enchaîne de bon cœur et se bat jusqu’au terme de ses 10 minutes. 4 Carmen et retour.


MARTINE ALIAGA


Trophée des As : Katif, 13 points ; Ciacchini, 12 ; Allam, 9 ; Four, 7 ; Marignan, 7 ; Ouffe, 5 ; Auzolle, 4.
Course du jeudi 17 août. Entrée : 1/2 arène.Organisateur : CT Lou Biòu. Président : Jacques Roumajon. Raseteurs droitiers : Auzolle, Ayme, Ciacchini, Katif, F.Martin, Marignan. Gauchers : Allam, Four, Ouffe. Tourneurs : Estève, Beaujard, Kerfouche, Moulin, Fouque.

10/08/2015

OBSEQUES

Lundi 10 août 2015

L'hommage à Yves Janin

 BLOGJANIN.jpg

L’abbatiale Saint-Geniès n’a pu contenir tous ceux que le décès du manadier Yves Janin a ému. Et le parvis a accueilli une partie des amis, des Saint-Geniérois, des gens de bouvine qui tenaient à marquer leur attachement et leur respect et à soutenir Josy son épouse et Anne sa fille.  Précédé des  deux chevaux de ce grand cavalier  et porté par les manadiers, le cercueil s’est avancé parmi les Arlésiennes en costume de deuil, les gardians en tenue, accueilli par la chorale accompagnant la messe. Les éloges d’Henri Laurent, Pierre Aubanel, Guy Chaptal ont souligné le rôle  du défunt au sein des associations de manadiers et de la Nacioun Gardiano, notamment dans la création du Pèlerinage des gardians à Lourdes (en 1985) et dans la maintenance des traditions. Jeannot Lafon, très ému, a rappelé les 50 ans d’amitié, chez Lhoustou-Vedel et Zuccarelli, nommant les cocardiers prestigieux Saint-Geniès, Saint-Hilaire, Oural, Sangar Biòu d’Or 1991 ou la vache Pénélope... et soulignant les qualités de cet éleveur de métier, ses actions auprès des Services vétérinaires, défendant la race des taureaux de Camargue tout autant que les abrivado, bandido et course camarguaise.

Le pélot du Mas du Grand  Vallat est parti discrètement... à son image. Son esprit fédérateur, pondéré et plein de sagesse restera un exemple à suivre,  sa distinction naturelle et sa bonhomie teintée d’humour, un souvenir indélébile. Adessias  Monsieur Janin.

PHOTO C. ITIER

MARTINE ALIAGA

21/01/2010

TOMBE LA NEIGE...

 

... SUR LE GRAND VALAT

De la neige à St Hilaire de Beauvoir, Yves Janin en reste muet en regardant ses terres du Mas du Grand Valat. Pourtant les taureaux et chevaux de la manade eux ne semblent pas trop perturbés !

DSC_8444.jpg 4.jpg
Yvesneige.jpg
Le Pélot au milieu du pays
Sparagus 2.jpg
SPARAGUS avec un bioulet
Sparagus 1.jpg
Sparagus prêt à chausser les skis ?
DSC_8413.jpg A.jpg
Les remonte-pentes c'est où ?
DSC_8428.jpg A.jpg
Photos Luc PERO

30/11/2009

ASSEMBLEE GENERALE DES PRESIDENTS DE COURSE

Dimanche 29 novembre à la manade Anne et Yves Janin

 

PROPOSER, DIALOGUER, ECHANGER

 

JAN1.jpg

Yves Janin a clôturé l'assemblée

L'assemblée générale de l'association des présidents de courses est ouverte, depuis sa création - en 2007 - à tous, aficionados et bien sûr tous les présidents, membres ou pas. Pour cette 3e AG, une vingtaine de membres étaient présents sur les 35 de l'asso. (représentant un maximum de pistes car si une centaine de présidents sont licenciés à la Fédé certains n'animent qu'une ou deux courses dans la saison).

Face aux adhérents, Marc Moucadel, président ; Jacques Valentin, secrétaire ; Claude Chevalier, trésorier ; André Turquay représentant la FFCC et on entrait vite dans le vif du sujet avec le compte rendu moral de Jacques Valentin : "lors des sept réunions du bureau ont été évoqués des problèmes de présidence à Beaucaire, Mauguio, etc. ; la commission de discipline de la FFCC ne prend pas les décisions assez rapidement ; la condamnation par cette même commission de Marc Moucadel à 12 mois de suspension avec sursis  est une injustice"... Rapport adopté à l'unanimité. Claude Chevalier, trésorier, a présenté un solde positif de 339,90 €. Précision du président : une subvention du conseil général du Gard devrait dans les prochains jours être reversée à l'association - via le FFCC - et  servira à équiper les présidents d'une tenue commune (à suivre).
Vote du bureau : l'ensemble du bureau (Moucadel, Valentin, Chevalier, Gibert, Arnaud) se représente, il est élu à main levé.
Dans les questions diverses, Marc Moucadel revient sur la place de l'APCC au bureau de la FFCC promise par Henri Itier mais non avérée aujourd'hui. "L'asso. des présidents de courses doit être représentée au bureau tout comme celle des raseteurs, à l'égal des manadiers". Siégeant, en revanche,  à la commission fédérale "statuts et réglements", le président Moucadel explique que la proposition de nomination des présidents de course par la Fédé ne sera pas mise au vote  au comité directeur car refusée par cette commission.  Mais des propositions concrètes ont été faites et seront présentées au vote : primer dans un premier temps la cocarde et le 1er gland puis le 2e gland ; exclure immédiatement raseteur ou tourneur en faute  plus le quart d'heure suivant ; efforts à faire pour une commission de discipline plus rapide et (suite à une question de Philippe Gibert), l'entrée en piste des tourneurs sera précisée dans le réglement de la FFCC. . Marc Moucadel insiste : "Seul le dialogue peut apporter des solutions, d'ailleurs une réunion avec le président des raseteurs et des manadiers est prévue". Motif que reprenait Patrick Bonton, conseiller général gardois du canton Rhony Vidourle, "toutes les parties de la course camarguaise ont intéret à se rassembler... et à faire avancer les choses". Nicolas Noguera, président de l'Association des raseteurs, tenait par sa présence à assurer les présidents de course de l'intérêt qu'il portait à une intelligente discussion et collaboration entre les deux parties. Restait à Yves Janin de conclure brillamment avec tout le poids et le recul que lui confère sa grande expérience des bêtes et des hommes.

Martine ALIAGA
Photos Luc PERO

APRES LES TRAVAUX DE LA REUNION
LE COTE LUDIQUE AVEC LA VISITE DES TAUREAUX

 

JAN2.jpg

▲ Les cocardiers.

Parade des cabestros

 

JAN3.jpg

******************************************