Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/08/2018

MAUGUIO *AS*

Course du mardi 14 août 2018

DARDAILLON EN PATRON

mauguio,dardaillon,cadenas,marignan,course camarguaise

Dardaillon, un cocardier de vérité, qui classe les hommes.

Ici avec Cadenas

 
Cadenas remporte aux points le prix du souvenir  Manu et José 2018.
Marignan est présent sur tous les taureaux. Katif brille après l'entracte.
Coquet signe un quart d'heure de combattant valeureux et Dardaillon impose sa maitrise et sa dangerosité. 
 
VAUBAN (Paulin).-Pas grand chose à relever. Le taureau ignore presque tous les cites. Les ficelles rentrent dans l'indifférence et quelques sifflets du public.
 
BECASSIE (Lautier).- Serre Zékraoui. Cadenas pose sa main lourde pour éclater la première ficelle.Marignan la lève à la 3e. Envoie la corne derrière Ciacchini. le rythme est soutenue et il fléchie à la 6e en perdant sa 2e ficelle au bénéfice de Cadenas. 2 Carmen et retour.
 
COQUET (Cuillé).- Les hommes l'attaquent avec une grande pression et il reçoit une avalanche de rasets. Coupe cocarde à la 4e. Avec un gros moral il reprend le dessus. L'affrontement est âpre. Enferme Aliaga, riposte costaud sur les gauchers. Perd sa cocarde à la 9e, son 2e gland à la 12e. 3 Carmen et retour. 15' de haute lutte.
 
DARDAILLON (Lafon).- Trouve vite sa place. Efficace dans son évolution, il se fait respecter. Katif, Marignan et Martin s'y frotte. Le taureau très incisif domine surtout à gauche où il envoie dur dur et enferme avec vitesse. 11e et 13e pour ses glands levés par Katif avec pugnacité. 4 Carmen et retour. 
 
MELGUEIL (Rouquette). - Katif bien en jambe dans cette 2e partie le fait accomplir ses plus belles poursuites. Plus facile que le précédent et moins tranchant malgré quelques finitions aux bois. Il tient 9 minutes. 2 Carmen et retour. 
 
GAOU (Ricard).- Au petit trop au début, sans pression, il promène. Marignan l'entreprend et Gaou réalise des actions hautes en couleur. 5 coups de barrières majeurs avec passage apres l'homme. Aux ficelles un brin de manque de travail lui fait défaut. En perd une quand même dans le crochet d'Allouani. 4 Carmen et retour. 
 
MARENGO (Vellas) Hp.- Briseur de planches d'entrée, on le sent décidé. Lui donnant sa chance, il effectue des coups aux planches avec fracas. Met de l'impact derrière Ouffe et Rassis par 3 fois Katif lui ravit 2 glands et une ficelle. 5 carmen et retour. 
JEANNOT
 
Course du mardi 14 août. Entrée : le plein. Organisation : CT Le Melgueil. Présidence : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : Marignan, Cadenas, Charrade, Katif, Allouani, Ciacchini. Gauchers : Aliaga, Ouffe, J. Martin, Rassir, Zekraoui.
Tourneurs : Dunan, Lopez, Estève, Beaujard. Zekraoui sort au 6ème ainsi que son tourneur.
 
Trophée des As : Cadenas, 10.5 - Katif, 5 - Charrade, 5 - Marignan, 3,5 - Allouani,  2 - Zekraoui, 2 -  Martin, 1 - Ouffe, 1 - Ciacchini, 0.5

20/05/2018

MAUGUIO *AVENIR HT*

Dimanche 20 mai 2018 - Course du samedi 19 mai

Une grande vaillance

Les plus jeunes Rio, Milo et surtout Melgueil
relèvent le défi

MAUGUIOMELGUEIL2PHMALI.jpg

Chaud pour Castel, Melgueil à ses trousses

Le public de connaisseurs a apprécié la très grande vaillance de la plupart des cocardiers. Mention aux plus jeunes (8 ans) Rio, Milo et surtout Melgueil qui rajoute sa vista pour prendre l’ascendant. Les blancs fournissent un travail correct avec une petite baisse de régime en 2e partie.

Boudet (Les Baumelles, N.943).- Il durcit vite son jeu notamment avec les gauchers en rajoutant des intentions meurtrières, cornes à l’affût. Rude premier qui rentre ses glands.

Rio (Paulin, N.052).- Il se rend prestement à toutes les invites. Bien placé, enchaîne sans faiblir pour 3’30 les rubans. Secoué sur sa 1re ficelle, il riposte de tout son cœur jusqu’à la 6e. Attentif, défend ardemment la 2e qu’il rentre, après avoir trouvé la force de conclure sur Moutet. 4 Carmen et retour.

Melgueil (Rouquette, N.005).- Lui aussi a du cœur, du placement et une vitesse d’exécution qui le pousse jusqu’aux planches. Il a aussi la vista pour déjouer les trajectoires. Accélère après Castell, s’engage fort après Laurier qu’il écarte le raset suivant tout comme Castell. Garde 10 minutes ses pompons. Aux ficelles, il finit de prendre l’ascendant et les rentre. 6 Carmen et retour.

Roitelet (Lautier, N.886).- Droite - gauche, tout lui va pour de très longues séries. Aux ficelles, se stabilise et enchaîne sans baisser le ton. 12 minutes de vaillance. 4 Carmen et retour.

▼ Mangin sur Y. Martin

IMG_1610.JPG

Mangin (Joncas, N.920).- Attaque à grande vitesse, sert des deux côtés et peut conclure (Castell, Moutet, Martin). Il n’a pas un placement terrible mais sa régularité est notable. D’autant que quelques accélérations viennent agrémenter des séries données bouches fermées jusqu’à la fin. Rentre une ficelle, 7 Carmen et retour.

Milo (Le Ternen, N.073).- D’entrée livre un long enchaînement. Quand il est entrepris, il se chauffe et appuie ses finitions pour frapper en rafale. Un très bon passage à mi-course. Moins sollicité, se centre, il s’envoie alors après le tourneur Castel, se blesse et rentre à la 14e avec ses ficelles. 3 Carmen et retour.

MAUGUIOMILOBERNARDPHMALI.jpg

Un beau coups de barrière de Milo sur Bernard

MARTINE ALIAGA

Course du samedi 19 mai.

Niveau Avenir HT. Entrée : 200 personnes. Organisateur : CT Le Trident. Président : Didier Gaillard. Raseteurs droitiers : Moutet, Soler, Castell, Laurier. Gauchers : Y. Martin, Méric, Bernard, Naim. Tourneurs : Toureau, Castel, Estève, Daniel.

 

01/04/2018

MAUGUIO *AVENIR HT*

Dimanche 1er avril - Course du samedi 31 mars 2018

Charron, Castell
dans un bon ensemble

mauguio,course camarguaise

Une des multiples finitions de Charron
ici sur Castell

 
 
Les absents ont eu tort, le CTPR le Melgueil a présenté pour sa première de la saison un agréable concours de manades. Si Charron et Castell se mettent en évidence, Laurier se fait remarquer,  dans un ensemble de qualité. Sirocco bon premier, Escapa au moral d’enfer complètent une course agréable de bout en bout. Bravo à tous.
Sirocco (Vellas, N.808).- D’un aspect froid, se montre valeureux dans les échanges. Bien armé, il vient finir ses poursuites au ras des planches, se dresse sur Jourdan, Laurier. Légèrement décalé il ne pardonne aucune faute, maîtrise en fin de course. Bon premier, rentre une ficelle avec 7 Carmen.
Becassoun (Lafon Iris, N.154).- Avec ces cornes en scorpion se montre un redoutable escrimeur. Vif, il honore tout les cites avec hargne, adore les séries. A la présidence, se tourne tel un chat dans des reprises interminables. Se cale et pose problème. Rentre ses ficelles avec 4 fois le disque.
Pinard (Rouquette, N.220).- Les yeux partout, il vient avec vivacité sur les attaques, Chahboune dans la longueur, Zelphati idem, le biòu demande de la profondeur. A ce jeu, Castell excelle, c’est un régal ! 14 bonne minutes avec 7 Carmen. 
Maffre (Paulin, N.050).- Gabarit imposant, il est pris dans la tourmente. Doit se faire violence pour ce sortie de l’étreinte blanche. Aux ficelles se décale mi piste, se montre sélectif, bonne conclusion sur Zelphati, s’envolle sur Chahboune. Se blesse en retombant, réintegre le toril à la 13eme minute avec ces ficelles. 5 Carmen.
Charron (Rouquette, N.027) .- Un sang d’enfer ! Surprend Zelphati à la planche qui bascule (sans mal). Change de terrain avec intelligence, de multiples finitions où le biòu se dresse. Faure, Montésinos, Laurier, et surtout Castell le font briller. Toujours bien placé, voit tout et mestrege. Rentre ses ficelles. 10 Carmen et ovation.
Escapa (Lafon Iris, N.057).- Sort avec envie, surprend Montésinos qui chute lourdement. Sa vaillance le perd un peu dans les échanges, mais avec un moral à toutesépreuve, il vient finir ses actions corne pointée. Castell au bout du bout... Quel sang, quelle vaillance ! Une série d’enfer pour la sauvegarde de la seconde ficelle en musique, les bravos et 7 Carmen.
Saint-Loup (Vellas, N.0106,  pour 10 minutes).- Fantasque, il ne sera pas travaillé à son avantage. Chasse tout ce qui bouge en contre-piste, quelques gros tampons, rentre ses ficelles avec 3 Carmen. A revoir avec plaisir.
 
Texte et photo
VENTADOUR
 
Course du 31 mars.
Entrée : 300 personnes. Organisateur : CTPR le Melgueil. Président : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : Castell, Faure, Montésinos, Laurier, Jourdan.  Raseteurs gauchers : Y. Martin, Chahboune, Zelphati, Chebaiki. Tourneurs : Castel, Jockin, Khaled, Grando.

26/03/2018

MAUGUIO *AS HT - 1re journée Trophée 3M *

Lundi 26 mars 2018

Muiron et Katif
maîtres du jeu

mauguio,trophée 3 m,course camarguaise

Belle anticipation de Muiron sur Ziko Katif

Capelado des grands jours pour cette 1re journée du trophée 3M, gardians, arlésiennes, amazones, devant une bonne assistance. Le spectacle fut dans l’ensemble de bonne facture pour ces biòu qui, dans leur première sortie de la saison et après de mauvaises conditions climatiques, donnèrent une réplique satisfaisante.
Mention spéciale à Muiron et Timoko. Le local (manade du Ternen) fit preuve d’un classicisme cocardier qui ne supporte aucune faute et sa maîtrise lui vaut le prix de la journée, Timoko combattant émérite le talonne. Chez les hommes Katif démarre la saison en fanfare et Aliaga, travailleur infatigable sont honorés par le jury.
Lou Taï (Guillerme, N.031).-Vite placé il fait front aux attaques en redoutable escrimeur, ne se laisse pas enfermé, de judicieux changement de terrain, Bouhargane dans les cornes. Il faut le charger pour avoir le change. Bon premier conserve 1 ficelle avec 6 fois la musique.
Grasilho (Rouquette, N.009).- Joli tau qui se donne sans rechigner dans les échanges. Aux ficelles se montre bon partenaire face au travail soutenu des razibles, se soulève sur Aliaga. Un cœur immense pour 13 minutes de course avec 5 Carmen.
Saint-Eloi (La Galère, N.654).- Grande carcasse qui distribue allégrement les coups de boutoir (Aliaga, Ciacchini). C’est puissant ! Ne se laisse pas submerger et répond au coup par coup. Hélas sur un engagement, se blesse à la 11e minute. Réintègre le toril avec 1 ficelle et 6 Carmen.

▼ Saint-Eloi sur Jérémy Ciacchini

mauguio,trophée 3 m,course camarguaise


Muiron (Le Ternen, N.956).- Le cocardier pur jus. Tour de piste, se place et gère sa course. Peut-être un petit manque de sang mais il compense par son sens du combat, change de terrain. Quand il est légèrement décollé, la chose n’est pas facile, Aliaga dans les cornes, Marignan main au frontal, Rassir, Katif, c’est intense, les primes montent (1 000€), le public se régale. Il finit en patron rentre sa ficelle 7 Carmen, ovation et le prix.
Chicharito (Caillan, N.909).- Vaillant, il honore les cites avec bravoure. Katif, Ciacchini dans les cornes. Placé mi piste, il surveille. Bonnes séries avec le disque. Mais on l’a connu plus percutant. De bonnes répliques sur Aliaga, Rassir. Le tout manque de liant, conserve ses ficelles avec 6 Carmen.
Attila (Paulin, N.931).- Imposant gabarit sous un aspect lourdaud fait preuve d’agressivité comme après Aliaga dans le berceau. Se montre alternatif dans ses réparties, quelques passages par le centre, 14 minutes de course avec 2 Carmen.
Timoko (Lautier, N.025 pour 12 minutes).- Quel sang ! Il voit tout, enferme tout et utilise un placement judicieux. Après Katif, Bouhargane, ça va vite et ça tape. Aliaga sera son adversaire idéal dans de belles longueurs pleine d’émotions. Beau final. Rentre avec les ficelles, 8 Carmen et les bravos.

▼ La maîtrise de Timoko
Le travail de Jérémy Aliaga

mauguio,trophée 3 m,course camarguaise


VENTADOUR
PHOTOS MALI


Course du 25 mars.
Entrée : demi-arène.. Organisateur : SCTP. Président de course : Joris Alvarez. Raseteurs droitiers : Marignan, Katif, Ciacchini.
Gauchers : Bouhargane, Rassir (sort au 6e), Aliaga, Ouffe.

20/08/2017

MAUGUIO - TROPHEE DE L'AVENIR

Course du 18.08.17

SANS GRAND MOMENT

MAIS DE BONS MOMENTS

IMG_8328.JPG

Organisé dans la cadre de la fête, ce concours de manades a souffert du manque d’implication régulier des hommes. Améraoui, Benammar et Y. Martin ont mouillé le maillot  et les autres se sont investis à moindre dose surtout en seconde partie. Chez les Biou, chacun s’exprime en fonction de l’opposition reçue. Mais ce qui est fait, est bien fait. IMG_8334 - APARICIO (Rouquette) - MERIC.JPG

Aparicio (Rouquette N.714) : Sans se laisser submerger en changeant constamment de terrain, il répond à un travail timoré en se mettant en valeur derrière Meric et Martin. 3 Carmen plus rentrée avecIMG_8355 - CADORET (Brestalou) sur M MERIC.JPG ses ficelles.

Cadoret (Brestalou N.602) : Du placement, une charge plus innée à gauche qu'à droite ou il demande plus d’engagement, il se met en valeur dans une série et des arrivées serrées après Meric (2) et Laurier. Cède une ficelle. Retour en musique joue et 6 fois.

IMG_8373 - VINUM (FM) sur J OUFFE.JPGVinum (F.Mailhan N.576) : Une minute et place aux ficelles. Remué honore les enchaînements et conclu derrière Brunel et Ameraoui. Se défend avec à-propos mais le tout manque de présence des hommes. 5 Carmen plus rentrée.

Kalum (Les Termes N.923) : Classique il surveille, IMG_8391 - KALOUM (Les Termes) sur S BENAMMAR.JPGanticipe légèrement mais manque d'application sur la suite de l'action si ce n'est derrière Meric (2) et Laurier ou il pousse jusqu'aux planches. 11 minutes pour 6 Carmen.
IMG_8416 - MADIBA (Blatiere-Bessac) sur P LAURIER.JPG
Maniba (Blatiere Bessac N.119) : Il va falloir attendre les ficelles pour qu'il se place et qu’il puisse se mettre en évidence dans échanges ou il manquera toutefois une pointe de vitesse. Le disque 5 fois plus rentrée. Rentre une ficelle avec les honneurs pour la 6ème fois.
Azulejo (Janin N.202) : Dès l'attaque saute sur IMG_8429 - AZULEJO (Janin) sur P LAURIER.JPGJ. Daniel qui frôle la correctionnelle. Ce jeunot affiche une belle vaillance puis progressivement se désunit face au manque de constance des hommes.  A revoir. Conserve une ficelle. 2 Carmen plus rentrée.

Scampi (Saumade N.136) Hors Points : Quelques IMG_8467 - SCAMPI - MARTIN - SCAMPI (Saumade) sur Y MARTIN.JPGtentatives, et de loin ne lui permettent pas de démontrer son savoir-faire si ce n’est aux 8ème, 10ème et 11ème ou ses dispositions à la planches avec des cornes menaçantes derrière Martin vont laisser présager l’avenir……

Entrée : Env 180 - Organisateur : CT Le Biou -  Présidence : J Roumajon

Raseteurs Droitiers : L Ameraoui, P Laurier, Y Michelier - Gauchers : M Meric, J Ouffe, Y Martin, J Pinter, A Brunel, S Benammar

Tourneurs : JL Ull, J Daniel                    

Texte des Photos Cyril Daniel

                                                                                                                                   

18/08/2017

MAUGUIO * TROPHEE DES AS *

Vendredi 18 août 2017

Rex honore Sparagus

 

Comme un clin d’œil à l’histoire de la manade Janin, alors que Sparagus fera son dernier tour de piste  après l’entracte, son congénère Rex prendra le prix mérité du meilleur taureau de la course. Et dans un style cocardier souvent comparable à son aîné (vitesse, placement, vaillance) à qui nous souhaitons une bonne retraite dans ses prés du Grand Vallat.

A l’inverse, les autres biòu souvent brouillons ou manquant de carburant, n’ont pas brillé. Côté raseteurs, l’équipe  a été régulière au début pour finir dispersée.
Katif s’octroie le Trophée Louis-Rouquette aux points ; Ciacchini, Allam, pour les plus assidus.
Fouquet (Laurent).- Distrait, il promène, prend les rasets de passage.Les hommes l’obligent pour quelques ripostes (Four, Katif, Allam, 1 Carmen). Récalcitrant, rentre ses ficelles.
Ivanhoé (Blatière-Bessac).- Randonne longuement, change de trajectoire...Il faut lui tomber dessus, comme en  fin de son temps pour qu’il s’enflamme dans des répliques cohérentes où il étale sa brutalité aux planches. Rentre ses ficelles. 3 Carmen et retour.
Rex (Janin).- Il a du gaz, prend tout avec volonté. Accélère sur une série cadencée. Décolé ou placé, il est toujours partant, enchaîne et pousse jusqu’au bout. Disponible et concentré, peut conclure droit devant. Termine cette prestation sérieuse par une grosse série où Katif lève la 1re ficelle, l’autre rentre. 3 Carmen et retour.
Coubertin (Cuillé).- Puissant mais aux réactions diverses. Le long des planches, plus ou moins concerné, prend un raset et part. Dur à déclencher à gauche, lourd à droite, n’accepte que de rares tête-à-tête. Quelques sursauts, les dernières minutes, dans la bagarre pour sa 2e ficelle qu’il perd.
Cigalon (Fabre-Mailhan).- Droite-gauche, il enchaîne à fond, tout le temps. Petit répit avant d’attaquer les ficelles. Puis tel un métronome, en donnant la tête, se rebelle en se cabrant après Four, Ciacchini, Auzolle. Les séries reprennent, rentre une ficelle. 3 Carmen et retour.
Médoc (Saumade).- Difficile à fixer, fantasque avec un placement aléatoire. Four le capte pour deux belles ripostes, plus tard coup de barrière sur Ouffe. Bouge sans arrêt et après les rubans, les hommes laissent tomber.  3 Carmen et retour.
Grasilho (Rouquette, hp).- Le jeune étalon trouve rapidement ses repères et fait preuve de vaillance. Enchaîne de bon cœur et se bat jusqu’au terme de ses 10 minutes. 4 Carmen et retour.


MARTINE ALIAGA


Trophée des As : Katif, 13 points ; Ciacchini, 12 ; Allam, 9 ; Four, 7 ; Marignan, 7 ; Ouffe, 5 ; Auzolle, 4.
Course du jeudi 17 août. Entrée : 1/2 arène.Organisateur : CT Lou Biòu. Président : Jacques Roumajon. Raseteurs droitiers : Auzolle, Ayme, Ciacchini, Katif, F.Martin, Marignan. Gauchers : Allam, Four, Ouffe. Tourneurs : Estève, Beaujard, Kerfouche, Moulin, Fouque.

17/08/2017

MAUGUIO *AS*

Jeudi 17 août 2017 - 15e Souvenir Manu et José (course du 15 août)

L'excellence de Mignon
et du grand Jérôme Martin

Le CT le Melgueil soigne le decorum en préambule avec la manade Lafon, les Arlésiennes et enfants de Mauguio puis casse sa tirelire pour le 15e Souvenir Manu et José. Les enchères chauffent pour accompagner l'excellence de Mignon et récompenser l'assiduité de Jérôme Martin, grand en ce jour, avec cocarde et les deux glands du Biou d'Or en titre. Après une première partie où Dardaillon (Lafon, 2e), met les hommes au garde à vous, où Chico (Lautier, 3e) enclenche à mi-parcours, c'est Mignon qui enflamme l'arène, frais comme un jeunot, intelligent et dominateur. Les hommes y laissent beaucoup d'influx et les taureaux suivants manqueront de travail.

D'Arbaud (Saumade).- Solide et difficile à convaincre, Marignan (Carmen), J. Martin, Errik pour quelques trajectoires. Les ficelles rentrent en silence.

Dardaillon (Lafon).- A 7 ans, il a tout compris du manège. Vite retourné, cornes à l'affût, J. Martin prend la foudre au premier raset. Les hommes se font prudents. Gère son espace vital comme il l'entend, repousse les tourneurs, attentif à tout, et fermant la porte aux importuns. Les primes montent, la coupe cocarde à 9'20, le 2e gland à 14'30 sur les belles tentatives de Marignan, J. Martin, Errik. A gauche, le danger plane, à droite il va très vite. Du coup , rentre aisément ses ficelles. 4 Carmen et retour.

Chico (Lautier).- Il met du temps à se mettre à température, mais mis dans de bonnes conditions, fait preuve de vitesse jusqu'au bout. Après Ouffe, J. Martin, il se chauffe et enchaîne de belle manière. Conclut droit devant après J. Martin. ( 5 Carmen et retour).

Mignon (Cuillé).- Pour qui le premier raset ? Les blancs se motivent et François Martin se fait prestement écarter. Mignon, gaillard comme en son printemps, fait le ménage, et lance des anticipations féroces (F. Martin, Ciacchini, Marignan, Errik). Les primes s'enflamment et électrise les hommes. Mignon se sort de l'emprise, et s'engouffre sur les beaux cites de Jérôme Martin dont la cagnotte explose sous les applaudissements. Mignon lui poursuit sa conquête, les cornes frôlent les planches après Marignan, F. Martin, J. Martin s'empare du 2e gland à 1750€, à 13'30. Quelques pas dominateurs de plus et Mignon rentre ses ficelles sous l'ovation. 6 Carmen et retour.

Chicharito (Caillan).- Difficile de passer après Mignon, les hommes, une fois les rubans levés, ne lui offrent pas d'occasion de briller. Pourtant, le taureau a la vista pour déjouer les départs, la vitesse pour se retourner. Le passer arrêté, cela reste à faire. Jérôme Martin tente encore mais le moment de grâce est passé. A revoir. Carmen au retour.

Absolut (Ricad).- Placement flottant mais capacités spectaculaires indéniables. Le tempo des blancs n'est plus le bon, Absolut se disperse, passe les barrières. François Martin s'investit pour tous les rubans. Encore un grop sur Errik et sa 1re ficelle primée 1000€ rentre. 3 Carmen et retour.

Biterrois (Rouquette, hp).- Lui aussi attend les invites mais, les hommes jettent leurs dernières forces et et bien emmené, Biterrois sonnent quelques coups de canon bien frappés (Marignan, Errik, 2). De quoi finir en musique.

MARTINE ALIAGA

Trophée des As : J. Martin, 17 points ; Marignan, 8 ; F. Martin, 7 ; Errik, Ouffe, 4 ; Ayme, Bouhargane, 2.

Course du mardi 15 août. Entrée : 2/3 d'arène. Président : P. Gibert. Raseteurs droitiers : Ayme, Ciacchini, Marignan, F. Martin, Soler. Gauchers : Bouhargane, Errik, J. Martin, Ouffe. Tourneurs : Ull, Kerfouche, Moulin, Beaujard.

14/08/2017

MAUGUIO - 30 ANS DU C.T. LE TRIDENT - Trophée des AS

Course du 13 Août 17

I BENAFITOU ET QUITILLIEN SOUFFLENT LES BOUGIES

 DU CLUB TAURIN « LE TRIDENT »

IMG_7799.JPG

 

IMG_7782.JPGOn n’a pas tous les jours trente ans… Et pour l’occasion le CT local avait mis les petits plats dans les grands. Un spectacle équestre de Marie Barcelo  d’avant course enflammant les gradins, une capelado digne de l’évènement. Le Groupe de Tradition La Pitchote Camargue, la pena de Poussan, les gardians de la manade de l’Aurore. Mais hélas cela ne suffitIMG_7766.JPG pas. Pourtant les hommes (sans exception) ont su donner du rythme, même si ce dernier a été atténué aux ficelles, surtout dans la difficulté et sans harmonie entre eux. Chez les biou,  nous retiendrons Talleyrand en  premier et Quintillien en dernier. Les autres faisant ce qu’ils ont pu en fonction de leur envie ou de ce qui leur a été proposé.

TALLEYRAND - I BENAFITOU.JPGTalleyrand (Joncas N.629) : Un excellent premier qui avec vaillance se défend en jouant d'un coup de tête. Quiché, il puise dans ses réserves et raccompagne Ouffe et Benafitou (3). Rentre une ficelle avec le disque joué 5 fois.VINCENT - KATIF.JPG
Vincent (Félix N.525) : Pas dans le coup, les hommes saisissent l'occasion pour le dépouiller comme ils peuvent des principaux attributs. Les glands encore en place, une ficelle explose. Un petit peu mieux par la suite, l’unique ficelle part à la 8ème. LAOS - KATIF.JPG

Laos (Cyr N.802) : Placé, il attend. Si à gauche il s’hypnotise sur le tourneur, à droite il en va tout autrement avec des départs devancés et une coupe du terrain indéniable. Benafitou et Katif l’entrainent avec eux dans de jolies trajectoires. Peu inquiété et maître de ses ficelles (pourtant doublées) son retour se fait en silence (?).
QUEYRAS - KATIF.JPGQueyras (Paulin N.632) : Son placement comme ses réactions est irrégulier. Sur ses meilleures réactions il n’est pas bon  traîner à l'arrivée où les cornes menacent en se plantant dans les planches ou en les frôlant. Avec un travail plus soutenu en fin de course tamponne après Katif (2) et Benafitou (2). Rentre en musique jouée 2 fois,  ficelles en place.OPTIMUS - KATIF.JPG
Optimus (Les Baumelles N.605) : Raseté tranquille, il répond pareillement en poussant de temps en temps jusqu'aux planches sans pour autant conclure hormis derrière Katif, Ciacchini et Ouffe.  Derrière Bénafitou la trajectoire est serrée. 2 Carmen QUINTILLIEN - SOLER.JPGplus rentrée avec ses ficelles.
Quintillien (Le Ternen N.956) : C'est le dernier, les hommes accusent la fatigue Tout en errant il prend les rasets et pousse sur les longueurs jusqu'aux bois où il cogne en puissance après Katif, Benafitou (2) et Soler où la contre piste s'ouvre. Les enchères montent démesurément ce qui motive un peu plus les hommes qui haussent le rythme et entraînent le biou dans des séries. La 1ère ficelle à 550 euros est pour Errik. La Sde reste en place. 8 Carmen plus rentrée.

 

Trophée des As : Errik 15, Katif 12, I Benafitou 9, Ciacchini 7, Soler 5, Belgourari 2, Allam 2, Ouffe 1

IMG_7948.JPGEntrée : 3/4IMG_7943.JPG

Organisateur : CT Le Trident

Présidence : Didier Gaillard

Raseteurs Droitiers : Soler, Belgourari, I Benafitou, Katif

                    Gauchers : Ciacchini, Errik, Ouffe, Allam

Tourneurs : Garcia, Beaujard, Esteve, Ull

    Texte et Photos Cyril Daniel                                                                                                                               

 

15/07/2017

14/07/17 - MAUGUIO - COURSE DE BLATIERE-BESSAC

Course du 14 Juillet

DES BLATIERE SANS FIORITURE

IMG_5878.JPG

Carmen en guise de Marseillaise, le Orange et le Vert au lieu du Bleu Blanc Rouge, c'est jour de fête camarguaise à MAUGUIO avec la complète des Iscles avec en front Omega et Muscat.
Chez les hommes, l'entente est parfaite, le travail correct bien qu'un tant soit peu retenu par moment.
MECANO - CHAHBOUNE.JPG
Mecano N° 713 : Bien que lourdaud s'engage puissamment et menace à l'arrivée avant de se caler et demander de l'approche. Action sur Belgourari, Soler. Sauve une ficelle. Carmen retour joué 3 fois.PRINTEMPS - SOLER.JPG
Printemps  N° 919 : 2 minutes de déplacements et place aux ficelles. Plus stable ses réactions sont alors irrégulières voir quasi absentes. Silence Radio.

OMEGA - SOLER.JPGOméga N° 915 : Puissance 3, il décuple son OMEGA - BELGOURARI.JPGénergie dans la bourre. Ses finitions sont fort engagées derrière Benafitou, Soler, Cano, Laurier, Belgourari, Zelphati et Errik avant de s'enchaîner à l'ultime instant. Les honneurs 7 fois plus rentrée, ficelles en place.
MUSCAT - CHAHBOUNE.JPG
Muscat N° 837 : Tout en bouléguant et fonçant sur tout, il répond. Concentré il s'engage vaillamment, pousse et plante les cornes à l'arrivée - Soler, Laurier- et se dresse derrière Chahboune. 2 Carmen plus rentrée. SAMBA- SOLER.JPG
Samba N°936 : Brouillon il vient pour dire de venir mais n'apporte guerre de suivi à ce qu'il entreprend sauf après Zelphati, Chahboune et Laurier. 1 Carmen non renouvelé.
BOSCO - SOLER.JPG
Bosco  N° 139 : Pas de vice, manque de métier et de maturité (5 sauts) mais des principes éclairs - enfermées après Soler qui bronche et un saut après Chahboune. 2 Carmen plus rentrée.
Courejau N°129 HP : Franc, les pompons COUREJAU - LAURIER.JPGrésistent 2’. Aux ficelles, il balade, prend les rasets et ralenti l'approche des planches sauf derrière Laurier où il les frôle de la corne. 1 Carmen plus rentrée ?

 

Entrée : 1/5e -  Organisateurs : Sve Culture, Tradition et Patrimoine - Présidence : Bruno Séguier - Raseteurs : Droitiers : J Soler, M Belgourari, G Cano, P Laurier -       Gauchers : C Zelphati,  R Errik, A Chahboune, A Benafitou -  Tourneurs : C Garcia, H Kerfouche

Texte et Photos Cyril Daniel

21/05/2017

MAUGUIO - TROPHEE DE L'AVENIR -

Course du samedi 20 Mai 2017

TRANQUILLOU !!

IMG_2151.JPG

Entrée : Environ 250 - Organisateur : CT Le Trident

Présidence : Didier Gaillard

Raseteurs Droitiers : R Bruschet (sort au 3eme), T Castell, V Félix, J Soler, Y Michelier - Raseteurs Gauchers : Y Martin, M Meric, J Ouffe, G Robert -  Tourneurs : J Daniel, A Perez, S Lebrun

Tranquillou, c’est sans forcer la cadence que les hommes ont dirigé les débats. V. Félix à droite, G. Robert à gauche se distinguent et récoltent alors que Castell tente mais n’y parvient pas toujours. Pourtant avec 9 invités à l’affiche, on aurait pu penser que …..Ben il n’en fut rien.  Comme quoi le nombre ne veut pas toujours dire grand-chose. Il vaut mieux du nombre dans un bon esprit que peu dans la tourmente.

Chez les noirs, hormis le premier et le dernier, le quatre autres ont été plaisants à suivre même si aucun ne fait le petit plus qui lui permet dominer la course.

IMG_2158.JPGÉlégant (Lautier n° 637) : Quelques réactions suivies à gauche pour beaucoup d'irrégularités à droite ou il ne vient pas droit à la vue du crochet. IMG_2185.JPG
Voltaire (Les Baumelles n°005) : Mobile mais vaillant aux pompons il se canalise aux ficelles. Ses réactions deviennent intenses notamment derrière Robert, Félix, Ouffe,  Soler et surtout Bruschet dont une où il se fera bousculer. 7 Carmen plus rentrée.
IMG_2207.JPGPilou (Félix n°860) : Classique, et sans se laisser déborder, il s'engage en coupant le terrain. A 2 reprises Robert l'entraîne dans des trajectoires serrées. Sans pression il conserve une ficelle.2 Carmen plus rentrée.
Fougueux (Les Termes n°717) : Brouillon cocarde et glands, sa coure va monter IMG_2244.JPGd’intensité aux ficelles. Positionné, les hommes  ne lui laissent guère de répits et là il s’y plaît. Il pousse sur les longueurs et dans une extrême bravoure, il enchaîne des rasets. Rentre une ficelle avec les honneurs entendus 5 fois.

IMG_2286 - KLOROS (Paulin) sur.JPGKloros (Paulin n°058) : Sans quitter le terrain des planches i ce n’est pour se dégager, il prend les rasets de tous côtés, sans forcer le rythme hormis derrière les gauchers ou quasi-systématiquement il pousse jusqu’aux bois pour  s’y lever. Y Martin, Robert, Castell et Soler se feront raccompagner sous l’air Bizet joué 8 fois comme à son retour avec les ficelles.IMG_2316 - AYGADIER (Ternen) sur.JPG

Aygadier (Le Ternen n°213) : De son placement central, tantôt il ignore, tantôt il répond en baissant la tête en venant au bout sans pour autant conclure, dans 12 minutes réglementaire peu convaincantes. A revoir vu son jeune âge.

Trophée de l’avenir : Félix 12, Robert 11,

Michelier 6, Castell 6, Y Martin 5, Meric 2 --  Texte et Photos Cyril Daniel