Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/11/2017

MARSILLARGUES *NIVEAU AVENIR HT*

Des nouvelles de Mesrine par son pelot Renaud Vinuesa

"Mesrine souffre d'une fêlure de l'onglon, on va lui mettre une cale pour le soulager et avec du repos, ça devrait aller"

(Onglon : Enveloppe cornée de l’extrémité du doigt chez les animaux à pied fourchu, comme les ruminants. Wikipedia)

***********

 

Course du dimanche 12 novembre 2017 - Clôture du CT Lou Bajan

Dommage pour Mesrine !

BOMESRINE.jpg

Deux gros coups aux barrières
et à la 4e, Mesrine se blesse

Après une première partie pimentée par Escanin (Blanc, 2e), le public attendait Mesrine, la vedette de la manade Vinuesa. Et celui-ci d’attaquer en force aux planches... Hélas, une blessure à la patte l’obligeait à réintégrer à la 4e. Dommage pour le taureau, dommage pour la course qui, du coup, perdait en intensité. Mais pour cette clôture, l’esprit bon enfant a prévalu tant chez des blancs tranquilles que pour un public de bonne composition.

Chamaco (Vinuesa, N.466).- Du lourd pour attaquer. Chamaco en impose et les blancs passent au large. Bien en place, le long des planches, demande de l’investissement mais se montre plutôt coopératif. Au fil des minutes, restreint sa charge, enchaîne quelquefois et rentre sa cocarde seulement coupée.

Escanin (Blanc, N.717).- S’il commence de manière brouillonne avec quelques sauts, il se met vite au travail, menaçant de sa seule corne droite au fil des planches. Une fois stabilisé, les séries sont rythmées. Clarion l’embarque et Escanin traverse les barrières. Enchaîne à vive allure et reste agréable jusqu’au bout. Rentre son 2e gland. 5 Carmen et retour.

Escanin accélère, Romain Fouque passe juste

blogescanin.jpg

Galopin (Blanc, N.870).- Un peu inconstant, alterne placement et vadrouille sous le travail irrégulier des raseteurs. Des accélérations intéressantes après Clarion (2) et Montesinos. Les ficelles rentrent. 3 Carmen et retour.

Mesrine (Vinuesa, N.590).- D’entrée conjugue placement et agressivité aux barrières. Conclut méchamment après Aroca. Deux-trois rasets et s’escampe violemment encore après Aroca. Se blesse, boite et doit réintégrer à la 4e. Musique. Quel dommage !

Safran (Vinuesa, N.082).- Itinérant, sauteur, attiré par la contre-piste, les hommes tardent à l’intéresser. Se dresse sur Clarion, quelques actions par ci par là pour les deux glands à Clarion. Trouve un peu de stabilité sur la fin pour serrer Méric et Montesinos. Garde sa 2e ficelle. 4 Carmen et retour.

Misti (Blanc, N.235).- Quelques rasets au passage et s’évade allègrement à de multiples reprises, sans jamais se fixer. Quand les blancs le forcent, fait preuve de rapidité et de finition. Une-deux Clarion-Montesinos avec conclusion et bascule. Se cabre sur Clarion, quelques enchaînements pour 12 minutes les rubans. Avec la fatigue, le jeunot se tient un peu plus pour s’envoyer après Montesinos et une dernière fois après Méric. Garde ses ficelles. 3 Carmen et retour.

▼ Misti, le jeunot a des qualités, à revoir

ici sur Clarion

blogmistimali.jpg

Texte et photos
MARTINE ALIAGA

Course du dimanche 12 novembre. Entrée : 2/3 d’arène. Org. : CT Lou Bajan. Président : Jacques Servière. Raseteurs droitiers : Fouque, Vic, Montesinos, Aroca. Gauchers : Y. Martin,Méric, Robert, Clarion. rneurs : Daniel, Dunan, Arnel.

11/03/2014

VENDARGUES : MAIN D'OR 1re journée

Dimanche 2 mars 2014

Une première "Main" en rodage

 vendargues,1re journée de la main d'or,vinuesa,mesrine,course camarguaise

Offensif et puissant, Mesrine aux trousses d'Ilias Benafitou

 

Niveau Avenir HT.  Entrée : 3/4 d’arène. Organisateur : CT La Muleta. Président : Marc Moucadel. Raseteurs droitiers : Allouani, I. Benafitou, Caizergues, Jourdan, Katif. Gauchers : A. Benafitou, Bouhargane, Sanchez. Tourneurs : C. Daniel, Estève, C. Garcia, Kerfouche.
Un air primesautier souffle sur les gradins presque pleins pour cette agréable première journée de la Main d’Or et la complète de la manade Vinuesa. 6 cocardiers de belle présentation et affichant du caractère, manquant d’espace pour certains, notamment Mesrine. Des blancs, Ilias Benafitou ressort, assidu et combatif. L’ensemble a parfois manqué de cohésion. Bref des blancs et des noirs en rodage. Chacun à la recherche de ses repères et des bonnes distances.
Rugueux et colérique, Chamaco passe d’entrée le poitrail aux planches. Il a du mal à se fixer, parfois distrait et brouillon, mais s’engage avec force après Katif (Carmen). Indiscipliné, il laisse beaucoup de jus dans ses sauts, et rentre ses glands.
Orage se livre de bon cœur jusqu’à sauter lestement après l’homme (I. Benafitou, Carmen) ou seul. Toujours très mobile, ne refuse aucune invite, mais ses ripostes sont inégales. De longues séries en musique où il se bat jusqu’à la 12e minute pour sa 1re ficelle. Secoué par le rythme imposé, il rentre tout de même la 2e.
Magnum ne se laisse pas submerger par la fougue des blancs qui cumulent vitesse et précipitation. De multiples échanges quelquefois bien poussés. Les dernières minutes, il manque de jus mais termine fort après Allouani puis Katif. Rentre une ficelle en musique déjà entendue 3 fois.
Plein gaz, Pavoun s’approprie la piste et prend les rasets au passage. Anticipe Bouhargane (Carmen). Un dur qui n’en fait qu’à sa tête, fuse ou fait du large. De bons échanges avec Katif et une conclusion sur Allouani (Carmen) dans son presque quart d’heure.
Mobile, Dilun s’offre pour les premiers attributs. Aux ficelles, brille avec Bouhargane, presse I. Benafitou. Utilise tout le pourtour, se décolle parfois mais se livre superbement sur les belles trajectoires d’Ilias. De belles séries et rentre sa 2e ficelle en musique (+ 3 en course).
La vedette Mesrine toise les blancs, tête haute, puissant. Bien positionné, il se fait vite respecter par quelques arrivées serrées (Katif, I. Benafitou). Au fil des minutes, il semble manquer d’espace, se durcit mais finit fort en basculant après Allouani, coups de barrière après Jourdan, Katif, I. Benafitou. Rentre ses glands en musique déjà entendue 8 fois.


MARTINE ALIAGA

PHOTO CHRISTIAN ITIER

11/11/2013

VAUVERT *Avenir HT*

Lundi 11 novembre 2013 - Complète de la manade Vinuesa

MESRINE... LA VALEUR SURE
DANS UN ENSEMBLE DE QUALITE

 

vauvert,manade vinuesa,mesrine,pavoun,course camarguaise

Sous les yeux de son pelot, Mesrine agressif
aux planches sur Dimitri Fougère

Hier. Entrée : 1/5e d’arène . Organisateur : PFM. Président : Bruno Pascal. Raseteurs droitiers : Cano, Fougère, Charnelet, Paparone. Gauchers : Martin, Sanchez, Clarion, N. Benafitou. Tourneurs : Ull, Curtil, Lopez.

vauvert,manade vinuesa,mesrine,pavoun,course camarguaise


vauvert,manade vinuesa,mesrine,pavoun,course camarguaiseChevaux et taureaux... la manade Vinuesa au complet à Vauvert, cela valait le déplacement. L’étalon Maestro de Laute et sa progéniture méritent leur mise à l’honneur tandis que le cocardier Mesrine assied sa réputation de valeur sûre dans un ensemble de valeur. Placement, vaillance et qualités cocardières pour tous, plus pour certains d’âpres finitions bien frappantes. Les raseteurs ont fait ce qu’ils ont pu, souvent avec application et volonté face à ces biòu de caractère. Un bel après-midi de fin de saison.
Chamaco.- Un peu lourd parfois, mais bien cité, une fois qu’il est placé, il force après l’homme. Passe le mourre après Fougère, s’emporte sur Martin et envoie un puissant coup aux planches après Sanchez. Solide, conserve un gland. 4 Carmen et retour.
Dilun.- Plus léger et plus mobile que le précédent, se montre vaillant dans les échanges. Franc sur le raset, il affiche une belle présence jusqu’au ras des planches. La 1re ficelle pour Martin. 4 Carmen et retour.
Magnum.- A grande foulées, il déboule après les blancs et se soulève envoyant la corne. Des finitions bien frappées après Fougère (4), Charnelet, Benafitou, Clarion, en conclusion d’enchaînements. Gratté, il monte le ton et termine violemment sur N. Benafitou. 7 Carmen et retour.

vauvert,manade vinuesa,mesrine,pavoun,course camarguaise

Plus de peur de mal mais une grosse émotion
pour Nabil Benafitou

rattrapé aux planches et bousculé par Mesrine

Mesrine.- Tête haute, il tient les blancs à distance, se dégageant un large espace. Placement et déplacements magistralement gérés. Les tourneurs ne le leurrent pas, attentif, c’est lui qui décide. Coupe le terrain, anticipe Fougère. Bien calé, il n’en perd pas une et raccompage avec autorité. Bascule après Clarion, Cano passe juste, bombarde sur Fougère, et bouscule N. Benafitou dans une superbe action. Cocarde seulement coupée et un gland... c’est tout ce qu’il laisse aux blancs dans un quart d’heure dominateur. 6 Carmen et retour.
Bayle.- Met du jus dans ses poursuites mais, après Mesrine, l’adrénaline est retombée chez les blancs. Bayle montre beaucoup de bonne volonté dès que les propositions arrivent, vite retourné, il se livre de bon cœur. Fougère est raccompagné de la corne jusqu’au ras des planches. Rentre un gland. 1 Carmen et retour.
Pavoun.- S’il met du temps à se mettre dans le bain c’est qu’on ne le sollicite pas assez. Car une fois chaud, il met en avant sa vitesse d’exécution, sa puissance en finition et sa vista. Sanchez part à l’aventure, Pavoun a tout vu, lui coupe la route et Marc se jette sous l’estribo. Peu sollicité, il multiplie les changements de position et rasète les hommes. Dans les dernières minutes, il percute après Clarion, Martin. Lui aussi étale une belle palette de qualités. 4 Carmen et retour avec ses ficelles.

MARTINE ALIAGA
PHOTOS C. ITIER

▼ MESRINE SUR CLARION

vauvert,manade vinuesa,mesrine,pavoun,course camarguaise

▼ ENFERMEE DE PAVOUN SUR FOUGERE

vauvert,manade vinuesa,mesrine,pavoun,course camarguaise

**************************