Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/07/2018

MILHAUD *AVENIR*

Lundi 30 juillet 2018 - Course du dimanche 29 juillet

Artaban et Moutet, duo gagnant

milhaud,course camarguaise

Spectaculaire coup de barrière
de Samba (Blatière-Bessac)

sur Moutet

Bonne course dans son ensemble qui a satisfait les afeciouna présents. Les raseteurs avec Moutet en locomotive ont fait un travail intéressant.

Gabier (Lagarde, N.098).- Chasse d'entrée avec beaucoup de gaz. Une rafale et à la 3e minute on passe aux ficelles. Tamponne sans retenue principalement sur Moutet (2). Continue avec un moral à toute épreuve pour 10 minutes. 5 Carmen et rentrée.

Bounty (Cougoulier, N.102) ;- Se jette dans la bagarre tête baissée en prenant tout. Calé, aux ficelles, il fait calculer. Enorme action sur Moutet puis grosse série pour la 1re ficelle, idem à la 2e. 5 Carmen et retour.

Samba (Blatière-Bessac, N.936).- Du jus à revendre, il se disperse en voulant tout prendre. Puis énorme envolée sur Moutet, contusionné mollet ouvert. Le raseteur passe à l'infirmerie et, courageusement, continue la course. Samba termine par un coup de barrière sur Lopez, Fougère. 4 Carmen et rentrée.

Artaban (Fabre-Mailhan, N.172).- Avec un air de pas y toucher, il annonce la couleur, avec un bon revers, sans négliger les finitions. Dans les séries, attention danger ! Quand on l'allonge, il se défend en pointant droite – gauche. Termine avec un bon moral et 2 grosses anticipations. Ficelles à la maison, 5 Carmen et retour.

Brando (Cougourlier, N.902).- Vaillant, il subit la tornade blanche en positivant par moments. Moutet l'allonge plusieurs fois en musique et il se dégage en fusant. S'engraine pour laisser l'unique ficelle. 5 Carmen et rentrée.

Bougnat (Lagarde, N.059).- Se jette dans la bagarre dès sa sortie avec franchise. Une minute pour les pompons mais attention, imprévisible, il s'envole simultanément sur Moutet puis Fougère. Le rythme baisse sur la fin. 1 Carmen.

REMY MARTIN
PHOTO GEORGE MARTIN

Course du dimanche 29 juillet. Entrée : 1/2 arène. Organisateur : mairie. Président : Bruno Pascal. Raseteurs droitiers : Ameraoui, Fougère, Moutet. Gauchers : Aliaoui, Zbiri, F. Lopez. Tourneurs : A. Benafitou, Fadli, Joseph, Lieballe.

Trophée Honneur : Moutet, 12 points ; Aliaoui, 11 ; Fougère, 10.

Trophée de l'Avenir : Ameraoui, 10 ; Zbiri, 8 ; F. Lopez, 2.

Trophée des Milhaudois : meilleur cocardier du jour, Brando du Cougourlier. Meilleur animateur : Moutet. Sur les deux courses Avenir : meilleur cocardier, Artaban de Fabre-Mailhan

 

27/07/2014

MILHAUD *AVENIR*

 milhaud,course camarguaise

 Samedi 26 juillet 2014

Le brio de Papagai, le sérieux de Lazare
dans un concours somme toute plaisant

milhaud,course camarguaise

Papagaï sur Aliaoui

Même gratuit et dans le cadre de la fête du village, le concours de manades servant de support au Trophée de la Ville a été loin d’attirer la foule des grands jours… D’une soixantaine personne à l’heure de la capelado orchestrée par la pen Los Sombreros en présence du groupe folklorique local de Camargue à Mistral, la remise des prix a dû s’effectuer devant environ deux cents personnes.
C’est donc à l’appel de Bruno Pascal, que les 11 tenues blanches (les 7 raseteurs invités + 4 tourneurs) se sont présentées avant de fournir un travail assidu et sans relâche (sauf bien sûr dans la difficulté). Si Youssef Zekraoui remporte les suffrages, Farid Aliaoui, Rémy Ibarra ou encore Christophe Clarion auraient pu se les octroyer. Chez les noirs, c’est Papagaï qui aura les faveurs du jury mais là encore, Lazare, dans un autre registre, aurait très bien pu les avoir sans contestation possible.

Papagaï (Lagarde – n°305) est un premier de luxe. Idéalement placé, il se jette dans le raset en baissant la tête jusqu’aux planches où il passe une corne dangereuse quand il sent l’homme à sa portée. Ses  menaces sur Zekraoui (3), Aliaoui (2), Ibarra (3) et ses enfermées derrière Gautier et Ibarra déclencheront le disque une dizaine de fois. A 200 €, sa première ficelle rentre en musique.

milhaud,course camarguaisePhoto Zeus et Zekraoui
Zeus (Briaux – n°669) tout feu tout flamme défend cocarde et glands qui vont partir en moins de 4 minutes. Aux ficelles, il s’améliore au fil du temps en apportant plus de placement et de meilleures réparties derrière Zekraoui ou encore Ibarra. Raseté sans relâche, il sauve sa seconde ficelle. Retourne au toril en silence (?) mais bien applaudi.
Avant la pause, les hommes ne feront qu’une bouchée de Balourd (Félix – n°609)  qui en viendront a bout en moins de 7 minutes 30 où sa volonté lui a été fatale malgré  sa légère anticipation et ses timides finitions sur Sanchez (2), Clarion ou encore Gautier (2) récompensées par 4 Carmen, celui de la rentrée ne s’imposant pas.
Givalon (Cuillé – n°504) va effectuer 9 minutes très plaisantes ou après avoir cédé ses principaux attributs tout en mobilité, son positionnement va être meilleur et ses répliques ne pourront que s’en ressentir. Il s’engage bien dans le raset et pousse jusqu’aux planches où seule manque la finition. Sans vice et volontaire, il s’incline en 9 minutes récompensées par 4 Carmen, retour inclus.
milhaud,course camarguaisePhoto Lazare et Violet
Lazare
(Cyr –n°804) va faire réfléchir les hommes qui, en plus de ne pas se bousculer ne vont pas lui faire de cadeau, notamment sur les reprises le temps des principaux attributs (9’). Aux ficelles, il maîtrise et ne tombe pas dans les pièges et saisit chaque opportunité pour se mettre en valeur notamment derrière Clarion qui se verra menacé aux planches. Sa 1re ficelle reste en sa possession  et son unique  Carmen le raccompagne au toril.
Avec Péléon (Daumas – n°706), on ne peut pas dire que la régularité était à l’ordre du jour. Tantôt il vient et conclut (Aliaoui, Sanchez, Zekraoui pour autant de Carmen), tantôt démarre après coup et ralenti à l’approche des planches, tantôt il ne vient pas. A ce rythme, il rentre ses ficelles avec un Carmen  burlesque.
Pour conclure, la vache Octopussy (Chapelle – n°855), a réitéré sa course de sélection de Cabannes avec une quinzaine de sauts (seule ou dans l’élan sans conviction) tout en laissant entrevoir en fin de course (10 minutes) des dispositions non négligeables derrière Clarion, Gautier ou encore Aliaoui…. Avec sa cocarde coupée par Clarion, elle déclenche les dernier Carmen de l’après-midi…
 
Texte et photos
CYRIL DANIEL

 

Organisateur : Mairie. Entrée : Variant du début à la fin compte tenu de la gratuité mais relativement faible tout de même. Présidence : Bruno Pascal. Raseteurs : F  Aliaou – C Clarion – A Gautier – R Ibarra – M Sanchez – N Violet – Y Zekraoui. Tourneurs : F Jockin – P Ranc – JP Beker – F Levy

01/06/2014

MILHAUD *VACHES COCARDIERES*

Samedi 31 mai 2014

 GAZETTE, PANDORA, CARIOCA,HACIENDA
LE QUATUOR DE TETE

 milhaud,vaches cocardieres,courses camarguaises

Thibaud Douville meilleur animateur, photo avec Carioca

Très peu de monde  jusqu’à la gratuité de l’entrée, dans les arènes milhaudoises pour ce concours de manades de vaches cocardières organisé et monté avec soin par le Club Taurin Milhaudois. L’ensemble des cocardières a tenu  ses promesses,  sans moment exceptionnel il est vrai, mais surtout sans moment de lassitude de la première à la dernière et dont au final Pandora (Les Baumelles) se verra attribuer le prix de la cocardières et Boumiane (Saint Pierre) celui de la barricadière... Thibaud Douville sera récompensé incontestablement du prix du meilleur animateur  et ce en présence du groupe de traditions local Garrigues et Mistral.

Seule ombre au tableau, la panne de sonorisation musicale (trompettes et Carmen) qui a rendu la tâche pas évidente à Jacques Roumajon et a plombé un peu l’ambiance. Une sono quasi-inaudible a été installé mais bon ...
milhaud,vaches cocardieres,courses camarguaisesPhoto sur Boyer - La première, à fouler le sable va être Hacienda (Cyr, n°563) qui va fort bien d’acquitter de son rôle. Sollicitée dans les planches, ses répliques sont déterminées et elle s’engage puissamment aux planches derrière Boyer (2), Boudouin (2), Douville et Dumont. Avec ses ficelles elle regagne le toril avec le disque pour la septième fois.
Seconde, Moustello (Chapelle, n°508) a mieux terminé que ce qu’elle a commencé en montrant un peu plus d’intérêt, notamment deux jolies réaction sur Ricci et quelques arrivées au fil des barrières. Ses glands sur les cornes, elle retourne avec les honneurs pour la troisième fois.
milhaud,vaches cocardieres,courses camarguaisesPhoto avec Dumont - En troisième position, Boumiane (Saint Pierre, n°201) après avoir sauté sur Douville, va taper aux trousses de Ricci, Dumont et Douville (2) pour autant de Carmen. Une série delenchera le disque avant qu’elle ne se réfugie dans le couloir (3 fois). Sa ficelle, à 100€, retourne à la maison en musique.
Juste avant la pause, Carioca (Raynaud, n°415) fait un parcours sans faute. Positionnée idéalement, elle à l’ œil partout et, pétillante, elle réplique vivement pour serrer au plus ses poursuites qu’elle conclut la majorité du temps en tapant des cornes le bois. Ses enfermées sur Ricci et Douville déclenchent le disque par 4 fois comme à sa rentrée.
milhaud,vaches cocardieres,courses camarguaisesA place de vedette, Pandora (Les Baumelles, n°720) ► Photo avec Boyer - était venue exhiber ses qualités. Après ses tours de chauffe et quand elle se place, personne de ne presse. Consentie elle ne se laisse pas enfermer et au troisième raset, glisse le long des planches pour partir à l’opposé. S’aidant aussi d’un coup de tête (Dumont faillit en faire les frais) elle sera privée de sa cocarde primée à 160 € par Ricci à la dernière minute d’une sérieuse prestation.
milhaud,vaches cocardieres,courses camarguaisesPhoto sur Salinesi - Une des vétérantes de l’étape, Gazette (Chapelle, n°315) est, cocardièrement parlant au top. On ne s’improvise pas Cocardière d’Or 2009 et 2011. Son placement, ses répliques et surtout ses arrivées sont toujours autant déterminées et appliquées. Salinesi (2), Douville (3) et Boudouin se feront sévèrement raccompagner voire coincer les pieds au moment du saut. Une pluie de Carmen (8) renouvelée a sa rentrée porteuse de ses ficelles à l’issue d’une très bonne prestation de cocardière.
Avant dernière, Gisèle (Blatière Bessac, n°318) ne va rentrer dans la course qu’occasionnellement. Ses nombreux déplacements font que les rasets ne trouvent pas toujours réponse ou trouvent mais après-coup. Une jolie finition sur Boudouin déclenche le disque pour la 3e fois rejoué a sa rentrée.
Pour conclure, Duchesse (Chaballier, n°309) débute fantasque en tapant sur tout ce qui se présente à ses yeux. Mais, très vite, elle va baisser de rythme pour reprendre de plus belle en fin de course. Salinesi (2) Dumont, Ricci seront raccompagnés brutalement... Des Carmen (4) au total pour une bonne fin de course.
 
CYRIL DANIEL
Texte et photos
Les points : Douville : 17 points – Ricci : 14 points – Dumont : 6 points – Clarion : 4 points – Boyer : 2 points.
 
Organisateur : Club Taurin Milhaudois. Entrée : Une toute petite centaine toutes catégories (Gratuites – Payantes) confondues. Présidence : Jacques Roumajon. Raseteurs : M Gougeon – C Clarion – G Douville – T Dumont – S Salinesi – JL Ricci – A Boudouin – F Boyer.Tourneurs : JP Beker – D Dunan – A Duran – S Fargier

 

24/06/2007

MILHAUD le 23-06 *Avenir*

GUYON, VIOLET
SAUVENT LE CONCOURS DU NAUFRAGE
*********************

medium_MIRABEAU-Violet.jpg
MIRABEAU sur N. Violet

Sur les sept hommes de la capélado, effectuée devant un maigre public, R.Guyon qui remporte le Souvenir J. Cavalier - P. Brunel, et N.Violet auteur des plus beaux engagements sont les seuls à mériter une attention particulière. Car devant du bétail (8 cocardiers) pas toujours trés coopératif (Quantité ne rime pas nécessairement avec Qualité) ils ont donné le maximun sauvant, ce qui était sauvable.
CAPUCIN de Lagarde, est le seul à être raseté par tous les hommes et dans un bon esprit. Il peut ainsi se donner vaillament avec des conclusions brillantes. Cinq Carmen, une ficelle au toril et le prix Souvenir J. Martinez - E. Astier.
MIRABEAU de St Pierre, trois Carmen, craint par sa vivacité et son placement il n'est pas submergé. Barricadier aussi il a été le taureau le plus sérieux de l'aprés-midi.

VIDOURLE

L'ACTION DU JOUR

CAPUCIN met R. GUYON en danger

medium_CAPUCIN_1.jpg
medium_CAPUCIN_2.jpg
medium_CAPUCIN_3.jpg

 

                                                                                                                                                Photos L. PERO