Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/08/2010

LE GRAU DU ROI *AS*

Dimanche 15 Aout

GUEPARD, YVAN, RODIN, ALESIEN, NIZAM
FONT CHAVIRER LE GRAU

GUEPARDGROS.jpg

hispa.jpgGradins bondés avec en ouverture un tableau hispano-Camarguais,réalisé entre autres par le groupe l'Etoile de l'Avenir, Renaud Vinuesa et Olivier Boutaud. Une Capelado originale s'en suit et le traditionnel concours du 15 Aout pouvait débuter. En piste Gros, Violet fers de lance, Allouani, Poujol la classe à l'état pur, Auzolle batailleur, A.Benafitou, Ouffe et Moutet pour de bons passages. Cinq tourneurs. A la présidence Jacques Valentin dans une forme olympique prêt pour battre un record, "booste" au maximun les acteurs en s'époumonant pour annoncer les fortes primes. Tous les cocardiers ont dans l'ensemble répondu aux attentes d'un public satisfait à la fin de la course.

LANCIER de Lautier, a fait sa course habituelle, mettant parfois du danger sur les blancs ou les ignorant totalement.
ALESIEN de Briaux, si ce n'est pas trop sa place de sortie, il s'en accommode parfaitement et fournit une prestation sérieuse et spectaculaire. Des enfermées, des arrivées sérrées pour Gros, Benafitou, Ouffe, des coups de barrières et six fois la musique avec ses ficelles au retour.
EROS de Ricard, rentre ses ficelles aprés avoir joué dans le registre classique qu'il agrémente brillamment par des enchaînements toniques. Pour sa vaillance cinq fois la musique.
Aprés la pause, un peu de nostalgie avec les adieux de PESQUIE de Saumade, le barricadier va désormais rejoindre TRISTAN dans le prés des retraités.
YVAN du Pantaï, le petit taureau du Château d'Avignon fournit une fois de plus une prestation de haut niveau. Anticipations, enfermées et poursuites dangereuses (Auzolle 3 fois) c'est son registre qu'il étale volontiers. Allouani lui sert un caviar longueur de piste pour une arrivée percutante aux planches. Allouani encore travaille, et fait exploser la premiére ficelle que Moutet lève à 1200 Euros. La deuxième rentre et cinq Carmen sont entendus.
RODIN des Baumelles, est craint, d'ailleurs sa cocarde ne sera levée qu'à la septième minute. Le biou domine par son placement et sa vista pour faire avorter les attaques. Auzolle tente mais ... c'est Poujol qui parvient à le faire briller. On aurait aimé voir plus de travail car le taureau semblait être au top. Trois Carmen et les ficelles à 1500 Euros rentrent.
GUEPARD de Cuillé, au top il l'a été... comme à son habitude promeneur presque dilettante et pourtant il voit tout, s'intéresse à tout, surveille tout. Ses assaillants, Gros principalement sont gratifiés d'actions superbes ou l'engagement n'a d'égal que la dangerosité. Auzolle s'en mêle et subit le même traitement aux planches. En fin de quart d'heure Guépard se place et enchaîne une grosse série alors que les primes pleuvent sur sa ficelle... 50 Euros de plus, 100 Euros de plus, la ficelle est portée à 1900 Euros et la direction la porte à 2000 Euros, Gros esuie encore un monumental coup de barrière et la ficelle rentre. Public debout, ovation et des Carmen.
NIZAM de Blatière-Bessac, hors-points, difficile de sortir aprés les cracks, pourtant le Blatière pur jus va relever le défi et de belle manière. Un final explosif avec des actions d'une rare violence. Il brise plusieurs fois les planches, les traverse entièrement mais se prête aussi avec énergie au jeu des séries. Un feux d'artifice que les honneurs récompensent de nombreuses fois.

Texte et Photos Luc PERO

CAPELADO.jpg
La Capelado
PESQUIE.jpg
PESQUIE
ALESIEN.jpg
ALESIEN - Gros
YVAN 2.jpg
YVAN - Auzolle
YVAN.jpg
YVAN - Auzolle
RODIN.jpg
RODIN - Poujol
GUEPARD-GROS.jpg
GUEPARD - Gros
GUEPARD3.jpg
GUEPARD - Auzolle
GUEPARD 1.jpg
GUEPARD - Gros
GUEPARD 2.jpg
GUEPARD - Auzolle
NIZAM.jpg
NIZAM - Gros
NIZAM 2.jpg
NIZAM suite de l'action au dessus
NIZAM 4.jpg
Après le passage de NIZAM
NIZAM 3.jpg
NIZAM et toujours Romain Gros




 

08/09/2009

SAINT-LAURENT-D'AIGOUZE : FINALE DU PRINTEMPS DES ROYALES

Dimanche 6 septembre 2009 : Trophée de l'Avenir

REPORTAGE PHOTO DE CHRISTIAN ITIER

Les vainqueurs 2009

ST LO SAUMADE CI.jpgST LO BLATIERE CI.jpg

Meilleure course :
manade Saumade
Meilleur raseteur
de la saison :
Mathieu Schuller
Meilleur taureau
de la finale :
Nizam
de Blatière-Bessac
Meilleur raseteur
de la finale :
Freddy Sabde

 Une finale de qualité devant des arènes pleines, capelado et remise des prix à la hauteur des bonnes idées du CT Lou Bandot. Et si Freddy Sabde l'emporte, Cyril Garcia mérite la citation.

ST LO GARCIA NIZAM CI.jpg
Cyril Garcia, présent dans les difficultés et sachant aussi faire briller, ici avec Nizam (7e hp)
▼ Freddy Sabde retrouve son niveau et paye de sa personne
ci-dessous avec Arcanel de Lagarde, 6e
ST LO SABDE LAGARDE CI.jpg

15/07/2009

MAUGUIO *Avenir*

Mauguio 14 juillet 2009

 NIZAM POUR LE FEU D'ARTIFICE

NIZAM.jpg
Entrée : 1/4 d’arène. Présidence : Laurent Hénin. Organisateur : mairie. Raseteurs droitiers : Gros, Jockin, R. Mondy. Gauchers : T. Mondy, Ricci. Tourneurs : Cuallado, Lizon, P. Rado.

Il a fallu attendre les dernières minutes du dernier taureau pour que le feu d’artifice tiré par Nizam illumine les gradins melgoriens. Jusque-là malgré la "très" bonne volonté des hommes présents (5) le public était sur sa faim même si les cocardiers de cette complète de Blatière-Bessac ne déméritent pas.
Othello.- Frappe sur Ricci, Jockin et répond aux sollicitations dans un comportement de premier. Rentre ses ficelles.
Diego.- Souvent distrait, intéressé par les planches et l’intérieur du pourtour, sa course est décousue. Quelques sporadiques réactions et un gland au toril.
Baccarat.- Un chevronné qu’il faut aller chercher dans son terrain et les répliques sont alors de qualité. Aux ficelles, le travail et la pression lui faisant défaut, il les rentre.
Panturle.- Dès sa sortie, il se soulève après Jockin (3 fois), Gros et utilise intelligemment la totalité de la piste. Le manque de travail suivi ne l’avantage guère, c’est dommage car les qualités sont présentes. Rentre ses ficelles et entend 2 Carmen en course, pas à la rentrée ?
Quasimodo.- Sur la première attaque, saute sur Gros. Il frappe sur Jockin et semble avoir un potentiel intéressant. Mais les occasions de l’étaler sont beaucoup trop rares. Peu ficelé, il cède sa seconde ficelle, à la 13e. 2 Carmen.
Césarion.- Porteur de la devise, il fait de suite honneur à ses couleurs en se soulevant au contact des bois au terme de bons enchaînements. Toujours prêt à donner la réplique, il excelle quand on le charbonne. 14 minutes et 6 fois le disque.
Nizam (hp pour dix minutes).- L’espoir barricadier des Iscles débute en frappant sur Jockin (3 fois), R. Mondy (2), Gros. Mais par la suite, l’opposition n’est suffisante. Finalement, c’est sur les dernières minutes effectuées tambour battant avec plusieurs gros coups de barrière que le biòu se hisse à son niveau. Des Carmen et sa cocarde au toril.
Texte et Photos Luc PERO

Trophée de l’Avenir : Gros, 9 points.
Trophée des Raseteurs : Jockin, 17 points ; T. Mondy, 11 ; R. Mondy, 8 ; Ricci, 5.
NIZAM 2.jpg
NIZAM toujours avec Frédéric Jockin