Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/07/2017

LANSARGUES *AS*

Dimanche 9 juillet 2017

Rassir avec le sourire

Toronto et Scipion, chacun dans son style,
relèvent le défi dans une course rythmée

lansargues,rassir,scipion,toronto,course camarguaise

Sofiane Rassir et Scipion, de beaux tête à tête

Les raseteurs n’étaient pas venu faire de la figuration, et les cocardiers se sont fait remuer. Rassir et Cadenas en chefs de file mènent le bal et, au final, c’est Sofiane qui remporte l’adhésion du public, omniprésent, et toujours avec le sourire. Toronto et Scipion relèvent le défi pour un ensemble sans temps morts.
D’Arbaud (Saumade).- Costaud pour affronter des assauts de toute part, et une bonne gestion de la piste pour se sortir de l’étau. Alterne sélection et belles sorties, Rassir et Cadenas pour tous les attributs en 8’30. 3 Carmen.
Beleu (Lou Pantaï).- Beaucoup plus mobile, c’est la ruée aux pompons. Aux ficelles, Beleu trouve son poste au toril où il revient toujours. De là, il lance des offensives jusqu’au ras des planches plus quelques conclusions (Katif, Errik, Zekraoui, Cadenas). Tire la langue et se montre moins tranchant sur la 2e ficelle qui part à la 12e. 4 Carmen et retour.
Folco (Bon).- Il a son rythme, petit trot, et baroule, les rubans volent. Les hommes se mettent à sa vitesse et Folco malgré quelques trajectoires aléatoires, s’emporte facilement. Les planches cèdent à plusieurs reprises (Rassir 2 fois, Cadenas 2, Katif, Zekraoui, Martin). Mais à 13’30 donne des signes inquiétants et réintègre avec ses ficelles. 6 Carmen et retour.
Toronto (La Galère). Pas de temps d’observation, le travail est brouillon, les rasets incessants. Aux ficelles, le cercle s’éclaircit et Toronto peut donner toute sa mesure. Il se place, sa rapidité, ses anticipations et sa capacité à conclure le font briller. En fin de temps, il sélectionne et rentre une ficelle. 4 Carmen et retour.
Mustang (Cuillé).- Un grand galopeur qui se fait choper ses premiers attributs au vol. Poursuit son marathon, pourtant il sait faire le boulot comme ces belles anticipations ou ces longueurs après Cadenas, Rassir. Rassir qui l’embarque pour une méchante explosion où le raseteur se fait coincer la cheville. 2 Carmen, ficelles au toril en silence.
Scipion (Saumade).- Grande pagaille aux pompons. Changement aux ficelles, avec plus de placement, pour des ripostes sèches, agressives. Sous les assauts c’est sa vaillance qui ressort. Rassir se démultiplie pour de superbes duos, grosse sortie sur Cadenas. Le rythme ne baisse pas pour 12’20 denses. 3 Carmen et retour.
Médoc (Saumade, hp).- Cocardier et finisseur (6 impacts) bien que très remuant, lui aussi est entrepris sur un bon rythme. Rassir est à l’attaque et se fait propulser dans la 2e contre-piste, le public encourage. Sofiane et Médoc font le spectacle. Un joli final. Les ficelles rentrent. Des Carmen.


MARTINE ALIAGA
Photos CHRISTIAN ITIER
et MALI


Trophée des As : Cadenas, 17 points ; Rassir, 14 ; Katif, 9 ; Zekraoui, 6 ; Errick, 6 ; Ouffe, 4 ; Ciacchini, 4.
Trophée Honneur : Jourdan, 12 points.
Course du dimanche 9 juillet.
Entrée : plein. Organisateur : comité des fêtes.Président : Aurélien Laget. Raseteurs droitiers : Cadenas, Jourdan, Katif, Ciacchini. Gauchers: J.Martin, Ouffe, Rassir, Zekraoui, Errik. Tourneurs : Lopez, Beaujard, Kerfouche, Khaled, Estève.

 **********

▼ D'Arbaud - Cadenas

lansargues,rassir,scipion,toronto,course camarguaise

Beleu - Ciacchini

lansargues,rassir,scipion,toronto,course camarguaise

▼ Cadenas - Folco

lansargues,rassir,scipion,toronto,course camarguaise

▼ Toronto - Katif

lansargues,rassir,scipion,toronto,course camarguaise

▼ Mustang  - Cadenas

lansargues,rassir,scipion,toronto,course camarguaise

 

Rassir-Médoc (7e)
le spectacle

lansargues,rassir,scipion,toronto,course camarguaise

04/07/2017

SAINT-GEORGES-D'ORQUES *AS*

Dimanche 2 juillet 2017

Muiron maître du jeu

saint-georges-d'orques,as,muiron,katif,rassir,course camarguaise

Allam en difficulté avec Muiron du Ternen

 
Arlésiennes, gardians, groupes folkloriques, démonstration de tambourin, spectacle équestre, école de flamenco... le CTPR Le Trident n’avait rien oublié pour cette 3e journée du Trophée 3 M, Souvenir Michel-Laurens. Muiron  domine les débats sans conteste et cumule les prix en jeu (3 M et Michel-Laurens), Catigo vaillant combattant, Sultan  agressif et barricadier ressortent  du lot. Katif et Rassir se distinguent mais le local Vic et Bouhargane totalisent dans un ensemble pleins de vitalité de bonne augure a la veille de la Cocarde d’Or
Braconnier  ( Ricard, N.917).- D’entrée inquiète Zekraoui. Assailli, fait par quelques fusées, se tient dans les planches en baissant la tête sur les cites. Se dresse sur Rassir. Aux ficelles, prend position, durcit son jeu, ne vient qu’à coup sûr, conserve ses ficelles. 3 Carmen. 
Canio (Blatière-Bessac, N.519).- Méchant se jette sur les planches à sa sortie. Perd de son influx au fil des minutes. Grosse bourre pour les ficelles. Se soulève sur le bannet aprés Rassir. 9 minutes de lutte. 3 Carmen.
Perille  (Grand Salan, N.501).- De belles finitions avec le poitrail. Tous les coups font mouche. Enferme Ciachinni , énorme envolée sur Zekraoui. Un coup de moins bien, se reprend à l’ultime ficelle mais doit se rendre sous la pression des hommes. 9 minutes, 3 Carmen plus retour.
Muiron  (Le Ternen, N.956).- Mobile en début, cède cocarde et gland en 5 minutes. Aux ficelles, le jeu change de main et c’est lui qui possède les atouts. Cul a la planche, il voit tout, surveille tout, ignore les mauvais appels... Pour faire court, c’est lui le patron. Allam part à l’aventure, se fait ratrapper à la planche et se sauve en passant sous le marchepied non sans avoir été piétiné.  Katif, Rassir, Aliaga, tout ce beaux monde est reconduit à la planche sans fioriture. Le disque joue, le public se régale... 450 € la premiere ficelle au toril. 11 Carmen, l’ovation et le prix!
Estepous (Guillerme, N.401).- Pas évident aprés le client précédent , il s’opposera avec sa vaillance face a la déferlante mais le combat seras vite plié. 5 minutes, il a fait de son mieux.
Catigo  (Sylvéreal, N.702).- Gauche,  droite, vient sur tout en poussant aux planches menaçant l’homme  avec ses grandes cornes. Bouhargane, Katif, Aliaga... ça va vite, à la limite de l’accrochage. Et ce qui devait arriver arriva.  Ciachini dans les cornes, saute en catastrophe. Touché par les cornes, il culbute lourdement et doit se retirer. Le travail se fait plus réfléchi. Rassir encore en danger dans une fin de course pleine de vaillance. 7 Carmen pour 12 minutes de course agréable, et les bravos.
Sultan (Vellas, N.907, hors points pour 12 minutes) .- Belle prestance, se montre agressif sur les attaques. Katif, Bouhargane, Aliaga, Rassir, Zekraoui... C’est puissant ! Il se tourne bien sur les attaques, bon changement de terrain. Le  final qu’il fallait pour cette journée.  9 Carmen. Rentre ces ficelles.
 
Texte et photos
VENTADOUR
 
Séquence émotion encore
quand Catigo pique Ciacchini

saint-georges-d'orques,as,muiron,katif,rassir,course camarguaise

 
 
Trophée des As : Katif, 18 points ; Rassir, 11 ; Bouhargane, 10 ; Ciacchini, 8 ; Zekraoui, 8 ; Allam, 5 ; Aliaga, 4.
Trophée Honneur : Vic : 10 points.
Course du dimanche 2 juillet. Entrée : presque plein. Organisateur : CTPR Le Trident. Président : T. Tosas. Raseteurs droitiers : Vic , Katif, Ciachini. Gauchers : Bouhargane, Aliaga, Zekraoui, Rassir, Allam, Ouffe. Tourneurs :  Esteve , Lopez , Ull , Beaujard. 
Les prix : 
Trophée 3M : Ziko Katif et Muiron du Ternen
Souvenir Michel-Laurens : Sofiane Rassir et Muiron du Ternen

03/08/2016

INFOS

Mercredi 3 août 2016 - GRECO : GUERISON EN BONNE VOIE


infos,rassir,cupidon de cavallini,course camarguaise,pourpier,ulmetArrêté pour blessure à l’antérieur droit depuis la fin avril, sans savoir quand il pourrait à nouveau reprendre le chemin des pistes, Greco de la manade Saint-Antoine est sur le chemin de la convalescence.
Les derniers examens du vétérinaire l’attestent, le taureau est sur la voie de la guérison. Bien sûr, la famille Clauzel va lui laisser le temps qu’il faudra jusqu’à ce qu’il retrouve l’intégrité de son physique. Mais après le retour de Ratis de Raynaud, voilà une autre bonne nouvelle qui réjouira toute l’aficion.

 

Lundi 25 juillet - LUNEL : A POURPIER LE PESCALUNE

infos,rassir,cupidon de cavallini,course camarguaiseA Lunel, les clubs taurins et groupes de tradition membres du Trophée Pescalune ont élu Pourpier de la manade Saumade, meilleur cocardier du Pescalune 2016.

Une saison particulière puisque les arènes Sanjuan sont désormais fermées avant les grands travaux qui devrait durer jusqu’en mars 2018. En conséquence, la finale du Pescalune, prévue le dimanche 30 octobre, se déroulera aux arènes de Vauvert.
Photo Martine Aliaga

**************

 

Lundi 25 juillet - BEAUCAIRE : A ULMET LE CAMARINA
infos,rassir,cupidon de cavallini,course camarguaiseL’association taurine Camarina a élu Ulmet de la manade Jean-Claude Blanc et lui remettra le trophée Camarina lors d’une soirée au Casino de Beaucaire le vendredi 18 novembre. « Après Rascaillon en 2004, voici Ulmet qui enlève sur le fil le Trophée Camarina 2016 après une belle lutte avec Jupiter et même Margasse, explique le président Bernard Dumarcher. Doté d’un sang généreux, il a su faire face aux Cadenas, Zekraoui et Favier lancés dans une lutte sans merci.
Brillant à la planche, placé, d’une vaillance sans borne, il a emporté les votes du jury face à un Jupiter (Manade Laurent) une fois de plus délesté de ses attributs trop tôt (9 minutes) et un Margasse (manade Rambier) qui fut une découverte pour beaucoup »
.
Photo Martine Aliaga

************

Lundi 18 juillet - CUPIDON DE CAVALLINI BLESSÉ
Alors que Ratis de Raynaud va faire son retour en piste, après sa blessure d’Arles en début de saison, c’est Cupidon de Cavallini qui, après sa prestation lunelloise du 10 juillet, boîte et montre un problème au boulet. Deux mois de repos sont prescrits au bel étalon qui paye peut-être la force de ses engagements aux planches.

************

Lundi 18 juillet - DES NOUVELLES DE SOFIANE RASSIR
Dimanche 10 juillet, lors de la 1re journée du Trophée du Muscat, Sofiane Rassir se fait attraper au pied et déséquilibrer par Bayle de Vinuesa dans un puissant coup aux planches. Suite à cet accrochage, le raseteur souffre d’une déchirure du muscle pectiné (muscle de la loge médiale de la cuisse) et d’une désinsertion du tendon du long adducteur. Son état nécessite un repos d'au moins 2 mois avec rééducation. Nous lui souhaitons un bon rétablissement et surtout de garder un bon moral et ce sourire que les spectateurs apprécient tant.

****************

13/06/2016

LANSARGUES *AS*

Dimanche 12 juin 2016 - Royale de Cuillé

Notaire et Mignon hissent les pavillons 

lansargues,royale de cuillé,mignon,notaire,cadenas,rassir,course camarguaise

Le stratège Mignon offensif sur les rasets engagés de Cadenas


Entrée : plein. Président : P. Chabanon. Organisateur : Comité des fêtes. Raseteurs droitiers : Bruschet, Cadenas, Faure, Jourdan, Sabot. Gauchers: Ouffe, Rassir, Sanchez, Zekraoui. Tourneurs : Khaled, F. Garrido, Joseph, Kerfouche.


Le public vibre sous l’intensité des échanges, galvanisé par un président de course qui porte la passion dans sa voix. A l’applaudimètre, Cadenas et Rassir s’envolent, bien accompagnés par Zekraoui et Ouffe. Notaire et Mignon assurent le sérieux de cette Royale de Cuillé et ramènent chacun une ficelle au Mas des Pavillons. Il a juste manqué l’étincelle de quelques impacts pour embarquer totalement les nombreux spectateurs.
Givalon reste en mouvement le temps des pompons. Tient mieux sa position aux ficelles où la cadence s’accélère et Cadenas se met déjà en évidence. Givalond riposte, frappe (Carmen) mais face à cette équipe de crocheteurs, 5’30 suffisent.
Mandarin a lui aussi la bougeotte. Quand il se pose, les hommes allongent les trajectoires et ses ripostes sont plus abouties. Les échanges s’excitent pour les derniers tours de ficelle. Ses changements de terrain lui permettent de tenir jusqu’à la 9e. 5 Carmen et retour.
lansargues,royale de cuillé,mignon,notaire,cadenas,rassir,course camarguaisephoto
Sofiane Rassir
embarqué par Notaire

Notaire montre son agressivité et sa brutalité. Bacèle après Bruschet. Il a de la tenue et choisit ses cibles, se cabre après Cadenas, tient ses attributs 5 minutes. Aux ficelles, sa vitesse fait mouche et Rassir se fait embarquer. Le raseteur réitère, l’enfermée est magistrale. Le public frissonne. D’autant que Cadenas lui sert une superbe courbe. Sérieux et solide, Notaire garde sa 2e ficelle. 5 Carmen et retour.
Mignon offre une leçon de stratégie. Un raset et se replace, tout en se ménageant un large périmètre. Le Biòu d’Or maîtrise calmement pour 7 minutes les pompons. Aux ficelles, les ripostes sont aussi sérieuses que les invités de Zekraoui, Cadenas, Ouffe. Mignon fait le pas au départ et ne prend pratiquement pas de reprise. Avec Cadenas, les échanges sont de haute tenue. Avec classe, Mignon garde sa 2e ficelle. 7 Carmen et retour.
Coquet a des fourmis dans les pattes, son manque de placement génère la pagaille. Il compense par des ripostes vives et abouties. Quand il se tient, chacun retrouve ses marques. Cadenas régale et prend des risques, le public apprécie. Mais la pression est forte sur le taureau qui s’incline à la 12e. 3 Carmen et retour.
Mustang reconnaît la piste à grandes foulées, remuant mais attentif. Faure entre en jeu et Mustang traverse les planches après lui, se cabre et frappe à nouveau sur le même puis sur Cadenas. Mustang perd beaucoup d’énergie sur ses déplacements mais mène une longue série tambour battant. La récompense à Rassir avec la 1re ficelle. L’autre rentre. 3 Carmen et retour.
Fougueux et rapide, l’étalon Cicéron (hp) tutoie les planches qu’il franchit à plusieurs reprises. Faure se met en évidence, impact sur Rassir et le dernier coup de barrière pour Cadenas. Les ficelles à la maison. 4 Carmen et retour.


MARTINE ALIAGA
PHOTOS CHRISTIAN ITIER


Trophée des As : Cadenas, 27 points ; Zekraoui, 16 ; Rassir, 11 ; Ouffe, 8 ; Bruschet, 4.
Trophée des Raseteurs : Jourdan, 16 ; Sabot, 4.

**************

La note artistique par Norbert Raynaud

Joachim Cadenas
avec Mustang...

lansargues,royale de cuillé,mignon,notaire,cadenas,rassir,course camarguaise

avec Mignon...

lansargues,royale de cuillé,mignon,notaire,cadenas,rassir,course camarguaise

 

*******************

 

 

01/11/2015

SAINT-GILLES * FETE DE LA TOUSSAINT *

Dimanche 1er novembre 2015

UN ENORME RATIS et UN RASSIR OMNIPRESENT
 
saint-gilles,gland d'or,trophée santen,rassir,ratis,courses camarguaisesIl faisait beau, l’affiche proposée était belle et  a tenu ses promesses. Que demander de plus si ce n’est qu’un peu plus de spectateurs sur les gradins ?  Quand est-ce que ces arènes seront récompensées à leur juste valeur ?
En ce dimanche, jour du Gland d’Or (récompensant le raseteur) et du Trophée Souvenir François Fabre, plus connu sous le nom de Santen (récompensant le taureau), partir déçu serait une facétie.
Après une première partie fort sérieuse avec Miro et  Vincent, la seconde allait continuer sur le même rythme avec Chico,  et surtout Ratis (▲ PHOTO ci-dessus avec Rassir), auteur d’une superbe et complète prestation. Lucas fut un bon premier, Cupidon un bon dernier. Seul Ulmet fut en demi-teinte.
Chez, les blancs, si certains craignaient leur manque d’engagement du fait de la fin de la saison, ils n’ont pu qu’accepter leur erreur. Parmi les 9 (plus 5 tourneurs) à se présenter à la capelado, Lucas Faure, Maxime Favier, Christophe Clarion, Sofiane Rassir, Stéphane Dunan ont été les locomotives, suivis par Loïc Auzolle,  Jamal Bouhargane et Youssef Zekraoui jusqu’à son retrait sur blessure durant le 5e.
saint-gilles,gland d'or,trophée santen,rassir,ratis,courses camarguaisesPHOTO:
Lucas et Faure
En premier, Lucas (La Galère – n°302) a fort bien assumé son rôle. Calme, sans forcer, et toujours dans le terrain des planches, il s’engage à son rythme pour ne terminer qu’à leur approche où il envoie la corne en prenant appui sur l’estribo. Favier (4), Zekraoui (2), Clarion (2) et Rassir (2) se feront menacer à l’arrivée. 3 Carmen + rentrée dépouillé à la 14e.  
saint-gilles,gland d'or,trophée santen,rassir,ratis,courses camarguaises► PHOTO:
Miro et Rassir
Un sacré client que ce Miro
(Blanc-Espelly – n°856).
 D’entrée aux planches, les principaux attributs vont partir en 3’ dans la confusion des blancs. Aux ficelles, imperturbable, il va gérer et faire légèrement le pas sur les départs ou anticiper à merveille (Favier). Il se dégage, se replace aussitôt, …. A  l’aise dans les séries il termine chaque raset à la limite. Sérieux, brillant, il cède sa 1re ficelle à 240 € à Clarion à la dernière minute de course. 5 Carmen + Rentrée.
saint-gilles,gland d'or,trophée santen,rassir,ratis,courses camarguaisesPHOTO: Vincent et Faure
Avant la pause, Vincent (Aubanel-Baroncelli – n°5108) ne va pas le faire dans la demi-mesure. Il peut ignorer ou demander un fort engagement des hommes comme il peut démarrer tel un bolide. D’ailleurs, Faure, fortement anticipé et enfermé sur la longueur se fera tamponner à l’arrivée, tout comme Favier et Auzolle avant de récidiver derrière Zekraoui. A 400 euros la 1re ficelle qu’il défendait depuis près de 5 minutes retourne au toril avec l’air de Bizet pour la 4e fois.
A la place de vedette, qui de mieux que  Ratis (Raynaud – n° 560), elle lui va tellement bien. La tête haute et fier, il rentre en piste sous les applaudissements. Deux petits tours et les choses sérieuses peuvent commencer. Placé idéalement, le classicisme et le spectaculaire vont alterner. Aujourd’hui, Ratis avait décidé de démontrer que l’on pouvait encore compter sur lui….. Puissants, ses coups de planches le sont autant à gauche, qu’à droite. Tient bizarre non ?  Et oui aujourd’hui il fut bidirectionnel. Alors qu’allez donc pouvoir trouver ses détracteurs comme reproche ? Ben rien ! Avec hargne et méchanceté,  C. Clarion, S, Rassir (3), Y. Zekraoui (3), M. Favier (3), L. Faure, L. Auzolle (2) et S. Dunan, qui laissera un peu trop traîner la jambe seront gratifiés d’une action d’envergure. Sa 1re ficelle à 500 euros reste sur les cornes alors que le disque tourne pour la 12e fois à son retour au toril…. Respect Maestro! 
saint-gilles,gland d'or,trophée santen,rassir,ratis,courses camarguaisesPHOTO:
Chico et Bouhargane
Chico (Lautier – n°557)
 Rapide, surtout derrière les gauchers, les échanges sont serrés et bien raccompagnés. C. Clarion (4), J. Bouhargane, S. Rassir et S. Dunan l’entraîneront avec eux dans de belles trajectoires récompensées chacune par le disque tout comme trois belles arrivées aux planches derrière J. Bouhargane (2) et C. Clarion. Même si son placement est parfois aléatoire, l’ensemble est plaisant. La 1re ficelle (à 280 euros) sera levée par S. Rassir alors que la 2sde (à 300 euros) retournera avec les honneurs pour la 10e fois.
saint-gilles,gland d'or,trophée santen,rassir,ratis,courses camarguaises PHOTO: Ulmet
et Dunan

Tout avait bien commencé pour Ulmet (Blanc – n°511). Durant 5 minutes, chaque raset trouve réponse et l’arrivée se fait, pattes sur le marchepied, parfois au-delà (S. Rassir 2 – M. Favier – J. Bouhargane 2 – C. Clarion 2 – L. Auzolle 2). Mais aux ficelles, l’irrégularité dans ses réactions va nuire à sa prestation récompensée tout de même en son terme par les honneurs pour la 7e fois et ficelles autour des cornes.
saint-gilles,gland d'or,trophée santen,rassir,ratis,courses camarguaises Photo:
Cupidon et Favier
Pour conclure, l’étalon Cupidon (Cavallini – n°723) comptait uniquement pour départager en cas les ex-aequo. Manque de pot pour lui,  il y en avait trois (S. Dunan – S. Rassir – L. Auzolle). De ce fait pas ménagé et soumis à rude épreuve, il a été difficile pour lui de tenir le rythme. Tout de même, il s’est fait apprécier par ses arrivées aux planches aux trousses de S. Dunan (2), L. Auzolle, J. Bouhargane, L. Faure (2), M. Favier…. Un bon final tout de même récompensé par 6 Carmen.
 
TEXTE ET PHOTOS
CYRIL DANIEL
 
Entrée: 650 entrée.  Organisateur: Association des Festivités. Présidence: Didier Gaillard. Raseteurs: Lucas Faure, Maxime Favier, Christophe Clarion, Sofiane Rassir, Stéphane Dunan, Loïc Auzolle, Jamal Bouhargane, Youssef Zekraoui, Romain Bruschet. Tourneurs : Cyril Garcia, Eric Cuallado, Frédéric Garrido, Frédéric Jockin, Didier Dunan
 
***********
RATIS
Photos GEORGES MARTIN

saint-gilles,gland d'or,trophée santen,rassir,ratis,courses camarguaises

saint-gilles,gland d'or,trophée santen,rassir,ratis,courses camarguaises

**************************

 

08/08/2012

MONTFRIN *AVENIR*

Mardi 7 août 2012 - Finale du 54e Gland d'Or

Sofiane Rassir, superbe vainqueur
Rémi Guyon, formidable challenger

montfrin,finale du gland d'or,rassir,guyon,courses camarguaises

Entrée : plein. Organisateur : CT Lou Pougaou. Président : L. Allemand. Raseteurs droitiers : Faure, Grammatico, Guyon, Pradier, Estevan. Gauchers Aliaga, Fouad, Rassir, Chanat. Tourneurs : P. Rado, Grando, Lizon, Noguera.

montfrin,finale du gland d'or,rassir,guyon,courses camarguaisesDernière ficelle dans le crochet, Rassir va chercher Guyon et lui donne l’accolade. Sofiane est un superbe vainqueur du 54e Gland d’Or, Rémi fait un formidable challenger. Jusqu’au bout les deux raseteurs se sont livrés un homérique duel. 11 points d'écart avant la course, un point seulement en faveur de Rémi après les pompons d'Hadès (7e). Seule une ficelle litigieuse et trop longtemps discutée, entache ce concours. Dur, dur parfois de présider une course.  
Le combat des hommes a éclipsé la valeur des taureaux, toutefois après une 1re partie terne, les quatre cocardiers suivants ont livré de belles joutes, mention à Chicco de Lautier.
Picasso (Chauvet).- Reste froid dans la tourmente, avec une préférence droitière. Parfois réticent mais toujours capable de conclure (2 Carmen). Rentre une ficelle.
Méjean (Cuillé).- Remuant, ne veut rien voir à gauche, et peu à droite malgré l’insistance de Guyon (Carmen). Un jour sans pour Méjean.
Le Rouvre (Saint-Pierre).- Met la pression au départ des actions sans appuyer aux planches. Aux ficelles, ça s’anime, un bel engagement sur Rassir (Carmen) et une ficelle rentre en musique.
Lucas (La Galère).- Chaque raset trouve conclusion aux planches, droit, en biais ou plus. Bien calé, sort en force, signe une action d’envergure sur Rassir, ponctue sur Aliaga, Faure, Pradier, Guyon. Se dégage et s’explose après Rassir. Rentre une ficelle après un beau combat. 5 Carmen et retour.
Chicco (Lautier).- Se livre de belle manière avec des anticipations et une grosse présence en finition. Droite-gauche, les enchaînements sont rythmées, les beaux gestes se multiplient (Aliaga, Faure), les conclusions bien frappées (Faure, Guyon). Chicco tient tête sans se laisser déborder. 12’30 de belle facture. 5 Carmen et retour.
montfrin,finale du gland d'or,rassir,guyon,courses camarguaises

▲ Sofiane Rassir à la tête de Chicco de Lautier

Gasto Boï (Guillierme).- 4 premières minutes trépidantes où il est assailli et se défend parfois comme il peut mais souvent en tapant haut et fort (Estevan, Guyon, Rassir, Aliaga) dont un coup monstrueux sur Guyon. Avec un peu plus d’air à la 2e ficelle, il a le temps d’ajuster ses coups aux planches (Aliaga, Rassir). 12’30 trépidantes mais parfois difficiles. Quel cœur, quelle générosité ce Gasto Boï ! 9 Carmen et retour.

montfrin,finale du gland d'or,rassir,guyon,courses camarguaises

▲ L'énorme engagement de Gasto Boï sur Rémi Guyon


Quand Hadès (Fabre-Mailhan) sort, rien n’est joué. 1 point sépare les deux acteurs principaux. Dans ce contexte, ça barde pour Hadès qui s’escampe aux planches à tout va. Sofiane et Rémi se rendent point par point, le public se chauffe. Hadès chasse, repousse les assauts... La bagarre fait rage, litige sur la 1re ficelle. Fin de course houleuse, et personne n'apprécie à sa juste valeur le superbe dernier raset de Faure et l’explosion aux planches d’Hadès... Rassir a gagné.

MARTINE ALIAGA
PHOTOS LAURENT SONZOGNI

Trophée de l’Avenir : Rassir, 9, 5 points ; Faure, 2,5 ; Aliaga, 1,5.

54e Gland d’Or : 1er, Rassir, 103 points ; 2. Guyon, 98.
Meilleur animateur de la finale : Faure.
Meilleur taureau de sa saison : Ulmet (J.-C. Blanc).
Meilleur de la finale : Chicco (Lautier).
Coup de cœur à Jacques Estevan.