Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/05/2017

REMOULINS - TROPHEE DE L'AVENIR ESPOIR - 60 ANS de l'UNION TAURINE

Course du Dimanche 14 Mai

JOYEUX ANNIVERSAIRE !!

ANTONIO (Guillierme) et G. GUYON EN  CADEAUX

IMG_1986.JPG

Arlésiennes, Cavalières « Les Ecuries de Faustine » en caroussel, Pena, Mistral de Lunel rien  ne manquait pour le 60ème anniversaire de l’Union Taurine dont l’histoire et les moments forts ont été longuement retracés au grand désespoir de certains spectateurs peu respectueux sifflant l’orateur de service. Chez les cornus, Antonio au registre complet s’impose sans forcer (et recevra le prix), Milo conclut spectaculaire alors que Cruchot laisse entrevoir un petit quelque chose. Chez les blancs, le travail est continu. E. Bernard séduit sans relâche, mais le jury optera pour R Guyon, présent aussi…. Les autres à leur rythme et selon leurs facultés apportent leur contribution.

IMG_2002.JPGVelegean (Lautier – n°924) : La droite connaît pas, la gauche un peu plus avec des réactions plus constantes ou il menace des cornes l’homme en blanc. Il entend 1 Carmen dans une course qui a paru interminable ou il cède néanmoins une ficelle.


Muscadin (Fournier – n°508) : Mobile aux pompons  (4’)IMG_2013.JPG ses arrivées derrière Bénafitou, Guyon et Bernard sont serrées. Correctement positionné, il démarre, tête basse pour défendre ses ficelles (qu’il conserve). Sous la pression de la dernière minute de course, il brille dans 2 séries. Peut-être que c’est ce qui lui manqué précédemment pour se donner à fonds ? 4 Carmen plus rentrée.

HUGO - AMERAOUI.JPGHugo (Joncas – n°853) : 1 minute et place aux ficelles. Des planches il est présent des deux côtés et pousse par intermittence. Secoué il tient pied ardemment. Rentré une ficelle avec les honneurs joués  6 fois.

IMG_2059.JPGAntonio (Guillierme – n°153) : Vite placé, bien armé ses réactions sont intentionnées et sévèrement conclues par la corne ou un engagement.  Pas facile à manœuvrer, quand le raset tarde, IMG_2077.JPGil fonce sur le tourneur. Tamponne Bernard, Favier, Guyon, Ameraoui et notamment Bernard à la limite du saut. Un sans-faute pour 5 Carmen pendant rejoué à sa rentrée.

IMG_2091.JPGCruchot (La Vidourlenque – n°022) : Avec une volonté certaine se montre présent sur chaque cité avec par moment une pointe d'accélération. Sans laisser indifférent, avec de  l’énergie à canaliser, il effectue 8'30, récompensées le disque qui avait retenti 4 fois auparavant.

Douanier (Occitane – n°103) : Brouillon, il se perdre dans le raset ou le lâche IMG_2111.JPGpour sauter (7 fois). 10 minutes réglementaires pour ce jeune élément qui ne demande qu’à apprendre.

Milo (Ternen – n°073 - HP) : S’engage lestement  sur les rasets pour accélérer sur les longueurs et exceller aux planches en tapant derrière Ameraoui (2), Villard, Guyon (4), Bernard et Martin. Un quart d’heure (sic) en apothéose récompensé par le disque joué 10 fois.

IMG_2141.JPGTrophée de L’Avenir : E Bernard 14, L Ameraoui 13, M Meric 9, Y Martin 2

Entrée : Le Plein

Organisateur : UT Remoulinoise

Présidence : André Paillet

Raseteurs Droitiers : R Guyon, B Villard, L Ameraoui

                    Gauchers : N Benafitou, Y Martin, E Bernard, N Favier, M Meric

Tourneurs : JL Ull, J Daniel, T Tourreau, A Duran

                   Texte et Photos Cyril Daniel

 

01/04/2016

A REMOULINS, LA COMPLETE DE CAILLAN

Dimanche 3 avril 2016

Avec Chicharito, Ruscassier et Estreloun

CHICHARITO.jpg

Chicharito le grand espoir de la manade Caillan


C’est une belle journée de bouvine qu’a préparée l’Union taurine remoulinoise pour ce dimanche 3 avril. Dès 9h, le déjeuner est offert par le comité; 10h30, festival de bandides avec les manades avec les manades Labourayre et La Clastre. 12h, apéritif dans la cour salle des associations animé par DJ Nico.M.

Fort de l’amitié qui lie le CT et la manade Caillan, c’est la complète de l’élevage qui est proposée aux afeciouna. Sept cocardiers en provenance de la manade de Saint-Rémy-de-Provence parmi lesquels le fameux Chicharito, un espoir pétri de qualités, Ruscassier sévère cocardier et Estreloun, barricadier connu de toutes les pistes du Languedoc et de La Provence, qui entamera là sa tournée d’adieux. Avec eux, Eden, Rollier, Archimède et Tamelier. Côté blanc, les jeunes raseteurs promus à l’Avenir et expérimentés seront associés pour le meilleur du spectacle.
Capelado à 15h30, 9€.

MARTINE ALIAGA
Photos UTR

Première course de la tournée d'adieu d'Estreloun

ESTRELOUN.jpg

Raseteurs invités : Yannick Martin, Nicolas Favier
Enzo Bernard, Stéphane Dunan

Antoine Charrade, Jérémy Soler
Nabil Benafitou, David Sabatier

Infos auprès d’André Paillet (président de l’UTR), tél. 06 13 06 71 03 et David Castillo (vice-secrétaire communication), tél. 06 31 97 27 48.

25/10/2015

REMOULINS *JUBILE*

 remoulins,jubilé grammatico,course camarguaise

Samedi 24 octobre 2015

Dernière course de Fabien Grammatico :

sur l'air "des copains d'abord"

remoulins,jubilé grammatico,course camarguaise

 C’est un homme bien, apprécié, respectueux et fiable qui quitte sa tenue blanche. Et les arènes bien remplies se sont levées pour accompagner son dernier tour de piste. Entre rires et beaucoup d’émotion partagée, Fabien Grammatico termine sa carrière sur cette belle image. Il n’a oublié personne à l’heure des remerciements, son copain d’enfance, sa compagne, ses parents, ses proches, ses amis raseteurs et bien sûr le public venu en nombre. L’après-midi a commencé sur une capelado impressionnante de plus d’une trentaine de raseteurs (jeunes et moins jeunes), et les premières émotions pour Fabien à la lecture de sa carrière par Didier Gaillard. 

Avec au micro en alternance, les présidents de course de pistes où Fabien a raseté bien des fois, la complicité visible entre les hommes ne se démentait pas pour raseter les 2 premiers taureaux emboulés (Chaubet du Joncas et Batistou de Pla) qui ont vu déferler sur eux les vagues blanches plus ou moins stylées, mais toujours entreprenantes. 

 remoulins,jubilé grammatico,course camarguaise

Fabien avec Forain

 Le rythme ne faiblissait pas, rythmé par les Carmen, pour les 6 cocardiers en pointe suivants, bien choisis et tous très participatifs. Dingo (Blatière-Bessac).- Très bon partenaire pour des séries soutenues jusqu’aux planches. Auzias (Guillierme).- Spectaculaire à souhait par des arrivées tempétueuses. Pétillant et vaillant, il laisse ses 2 ficelles à Villard. Numa (La Galère).- Jeune et fougueux, rapide dans ses interventions. Droite - gauche, sans refus et un moral à toute épreuve.

Tarpon (Plo).- Se livre bon train avec générosité sous le tempo rapide des blancs. Lansac (Fournier).- Honore tous les cites. Combatif à l’extrême, jusqu’à se greffer après Moine, Guyon... Tenace, attentif, concluant.. Bref très intéressant. Quant à Forain (Joncas), c’est avec panache et vaillance qu’il vient fort pour des coups aux planches engagés. Le dernier, pour son nouveau pelot, Fabien Grammatico, sous les applaudissements.

Ce fut un très beau jubilé, il y eut des larmes, des rires et beaucoup d’amitié partagée.

Texte et photos
MARTINE ALIAGA

 remoulins,jubilé grammatico,course camarguaise

▼ Avec Dingo de Blatière-Bessac

Entrée : plein. Organisateur : Union taurine. Présidents de course : D. Gaillard, P. Sabatier, L.Allemand, N. Beltri, S.Ferrand, A.Laget, A.Paillet. Plus d’une trentaine de raseteurs et de tourneurs à la capelado (en gras ceux qui ont raseté en pointe). Parmi lesquels : Moine, Zerti, Estevan, Violet, Martin Cocher, Villard, Zucchelli, Gougeon, Ginoux, Ricci,  Bruschet, Guyon, Bellagama, Khaled, Dunan, Rouveyrolles, Muscat, D. Martinez, Savajano, Dumas, Ouffe, Fouad, Artal, Ruiz, Paillet, Gauthier, Mombel (et certainement quelques autres).... et Grammatico. 

 

 

12/07/2015

REMOULINS *AVENIR*

Dimanche 12 juillet 2015

RUSCASSIER ET CUPIDON, LES GUERRIERS

remoulins,cerise d'or,cupidon,ruscassier,course camarguaise

▲ Ruscassier et Ciacchini

▼Cupidon et Robert

remoulins,cerise d'or,cupidon,ruscassier,course camarguaise

Robert, Dunan, Ciacchini, le trio de tête de la Cerise d’Or. 

Dimanche. Entrée : 3/4 d’arène. Organisateur : Union taurine. Président : Didier Gaillard. Raseteurs droitiers : Ciacchini, Dunan, Jourdan, Charrade. Gauchers : N. Benafitou, R. Marquis, Martin-Cocher, Robert. Tourneurs : Dunan, Rouveyrolles, Abbal, Lopez.

remoulins,cerise d'or,cupidon,ruscassier,course camarguaiseDans la fournaise remoulinoise, Ruscassier et Cupidon sont les deux pics d'une bonne 2e journée de la Cerise d’Or. Mis en valeur par des hommes déterminés, desquels Nabil Benafitou, Robert, Dunan et Ciacchini, jouent les premiers rôles. Les trois derniers cités étant en tête de cette compétition.

► Photo : Nabil Benafitou

Arlaten (Fabre-Mailhan).- Du bon Mailhan, volontaire, jusqu’au boutiste, avec la petite accélération qui va bien, et cette extraordinaire volonté qui le fait s’emporter en finition. 12 bonnes minutes, 5 Carmen et retour.

Limbert (Guillierme).- Les blancs lui tombent dessus, Limbert donne juste le change. Aux ficelles, devant le toril, il est au minimum syndical, même s’il jette parfois une corne dangereuse en finition. 14 minutes.

Ruscassier (Caillan).- Droite-gauche, il enchaîne de bon coeur et frise les planches. Se sort de l’emprise et se chauffe. Les blancs aussi. Dans la bourre, il excelle, raccompagne sévèrement et ponctue barricadièrement, jusqu’à basculer. Guerrier, il garde sa seconde ficelle de haute lutte. 6 Carmen et retour.

remoulins,cerise d'or,cupidon,ruscassier,course camarguaisePhoto :
Cupidon s'emporte
sur N. Benafitou
Cupidon (Paulin).- Donne le ton d’entrée en passant le poitrail. Remuant, offensif, affiche une grosse présence aux planches où il se dresse pour 6 minutes les pompons. Aux ficelles, il trouve les bonnes positions et les blancs tempèrent. Robert, Ciacchini, tentent. Mais c’est après un Nabil Benafitou entreprenant qu’il va se déchaîner. Cupidon envoie les bannes, frappe en rafales pour 2 minutes de feu. Les vagues blanches déferlent, Cupidon rend coup pour coup jusqu’à s’escamper après Nabil Benafitou qui frôle la correction. Excellent, rentre une ficelle. 6 Carmen et retour.

Métis (Daumas).- Attaqué sans ménagement, il montre sa vivacité, enferme Dunan (Carmen). Placé, il attend. Les blancs marquent le pas. Ça ne sert pas le taureau qui, raseté par à coups, réagit diversement. Même si chaque cite engagé trouve de bonnes ripostes. Rentre ses ficelles en musique.

Moka (Le Rousty).- S’engage violemment après l’homme et dans la pagaille, bouscule Nabil Benafitou qui chute en contre-piste. Anticipe Ciacchini, ne se jette pas pour rien, mais quand l’homme est en point de mire. Un peu décollé, ses ripostes sont moins tranchantes. Mais il serre Nabil Benafitou qui prend le tube dans la figure et conclut sur Robert pour 11 minutes. 3 Carmen et retour.

remoulins,cerise d'or,cupidon,ruscassier,course camarguaisePhoto :
Quintillien
après Robert
Quintillien (Le Ternen).- Frais et dispos, il attend les hommes lessivés. Bien en place, le premier coup de semonce est pour Robert. Enchaîne sur Dunan (2 fois), Robert (3 fois), Jourdan. Des pétards bien frappés, mais pas assez travaillés pour le feu d’artifice attendu. 5 Carmen et retour avec une ficelle.

MARTINE ALIAGA
PHOTOS LAURENT SONZOGNI ET MALI

Trophée de l’Avenir : Robert, 15 points ; Dunan, 14 ; Ciacchini, 11 ; Charrade, 2.

 Trophée des Raseteurs : Jourdan, 13 pts ; N. Benafitou, 9.

**************

L'ENFERMEE ET LE TAMPON DE MOKA DU ROUSTY
SUR NABIL BENAFITOU

Photos Laurent Sonzogni

remoulins,cerise d'or,cupidon,ruscassier,course camarguaise

 

 remoulins,cerise d'or,cupidon,ruscassier,course camarguaise

remoulins,cerise d'or,cupidon,ruscassier,course camarguaise

***********************************

25/02/2015

REMOULINS *UNION TAURINE*

Samedi 21 février 2015

L’Union Taurine Remoulinoise présente sa saison…


remoulins,union taurine,cerise d'or,courses camarguaisesAlors que les présentations se suivent et se succèdent à l’aube de la temporada, le club remoulinois ne déroge pas à la règle et a su séduire les participants à cette soirée avec une projection de films qui aura tenu chacun en haleine. Suite à quoi le président, André Paillet, présenta le résultat d’une saison préparée avec le plus grand soin par une équipe toute jeune. Du côté des tenues blanches la mixité entre jeunes et plus anciens sera de mise, symbolisant ainsi le passage du relais. Le 14 mars sonnera l’ouverture avec une course de ligue à laquelle succéderont les autres, les réjouissances n’auront pas fini de surprendre avec un Trophée de la Cerise d’Or s’annonçant d’ores et déjà détonnant et pétillant à la lecture de son affiche. La clôture quant à elle aura lieu le 24 octobre avec le jubilé du local, Fabien Grammatico qui tirera sa révérence sur la piste qui l’a vue grandir dans l’art du raset.


ERIC MARC

 

remoulins,union taurine,cerise d'or,courses camarguaises

 

 

24/10/2014

REMOULINS *FINALE LIGUES LR*

 remoulins,finale ligue lr,courses camarguaises

Samedi 18 octobre 2014

Les belles promesses de François Martin
et du N.808 du Pantaï

L’Union taurine remoulinoise arbore ses chemises bleues du plus bel effet et se démultiplie pour offrir une journée tip-top au nombreux public de cette finale des Ligues Languedoc Roussillon : cavaliers de la manade Martini, Arlésiennes et organisation sans faille. La grande famille fédérale réunie autour du président Gérard Batifort veille au bon fonctionnement institutionnel de l’ensemble. Des huit jeunes cocardiers, trois se font remarquer : le N.808 du Pantaï pour la prestation la plus aboutie, mais aussi le N.997 de Saumade et le 883 de Saint-Pierre. Côté stagiaires, se détache François Martin, avec facilité, Geoffrey Robert (avant sa blessure, 5e) et Antoine Charrade.

Le N.982 de Guillierme se met petit à petit au travail en passant le pitre en conclusion dans des séries bien menées. A mi-parcours, tire la langue, perd son placement et se défend sur un petit périmètre. Perd sa 1re ficelle sur la sonnerie.
Le N.804 de Martini se livre généreusement et franchement pour 5 minutes. 1 Carmen et retour.

remoulins,finale ligue lr,courses camarguaises

Photo avec François Martin - Le N.883 de Saint-Pierre se fait respecter en poussant fort dans le raset jusqu’au ras des planches. Déculotte Charrade qui s’en tire bien sur le coup. Positionné, s’engouffre à la poursuite des blancs et conserve sa 2e ficelle. Musique.
remoulins,finale ligue lr,courses camarguaisesLe N.808 du Pantaï ► photo sur Charrade trouve vite la bonne position, leste, sérieux, pointe après Charrade, bouscule Robert qui y laisse aussi son pantalon. Rigoureux dans ses ripostes, gagne du terrain  et, patron en piste, rentre son gland en musique déjà entendue. Excellent.

Le beau N.997 de Saumade enchaîne de bon cœur le long du pourtour. Petit à petit se chauffe et s’engage aux barrières pour 7’30 crescendo. 3 Carmen et retour.
Le N.927 de la Vidourlenque prend l’angle du toril, droite-gauche enchaîne pour des ripostes inégales. Il faut parfois le forcer et s’il tape droit puis presse après Charrade (Carmen), se soulève sur Marignan, l’impression sur 8’45 reste mitigée.
Vaillant jusqu’aux planches, le N.907 de Fabre-Mailhan supporte le rythme mais 4 minutes suffisent – certes agréables - plus une pour l’élastique. 3 Carmen et retour.
Armé de deux aiguilles le N.908 de Lagarde se montre agile et finisseur pour quelques coups mais ses sauts continuels ne le servent pas. Il finit épuisé.

A la remise des prix, Hubert Manaud (manade du Pantaï) reçoit le trophée pour son cocardier des mains de Dominique Perron, président de l'union des CT Paul-Ricard partenaire de la FFCC, et chaque stagiaire son diplôme.

MARTINE ALIAGA
Photos CHRISTIAN ITIER

remoulins,finale ligue lr,courses camarguaises

▲ Le Saumade aux trousses de Fabre

* Finale des Ligues PACA, le samedi 8 novembre aux Paluds-de-Noves

* Entrée : 3/4 d'arène. Org. Union taurine remoulinoise. Président de course : Didier Gaillard. Raseteurs : Charrade, Martin, Marignan, Méric, Robert, Guerrero. Robert se retire au 5e, Fabre le remplace. Tourneurs : Dunan, Curtil.

****************

LES STAGIAIRES
(confert le site fédéral ffcc.info)

Accédent au groupe 3, Espoirs - Trophée de l’Avenir : stagiaires de 2e année : Antoine Charrade, Stéphane Dunan,   Marvin Méric.  Stagiaires de 1re  année : Vincent Marignan, François Martin, Geoffrey Robert.
Sont reconduits pour une 2e année en ligue :  Enzo Bernard, Nicolas Carta, Bastien Courgeon, Anthony Fabre, David Guerrero, Sébastien Machi, Vivien Rodriguez, Tegy Romero, Vito Viscomi.
Cas particulier :  Le stagiaire Tom Vacaresse, en raison de sa blessure contractée lors de sa 1re année, est accepté à titre exceptionnel  en 3e année.
Ne sont pas reconduits et de ce fait ne sont plus maintenus en ligue :  stagiaire de 3e année, Habib Bouha. Stagiaires de 2e année : Nicolas Baptiste, Sofiane Ben Ammar, Mathieu Laurent, Jordan Magnetto, Corentin Martinez, Sébastien Ruiz. Stagiaires de 1re année : Yacine Fahim, Aurélien Paris, Gaël Vallée.

*************

10/07/2011

REMOULINS *Avenir*

Dimanche 10 juillet 2011

LE SOUVENIR P. TRINQUIER
A BAROUDEUR de Martini
ET J. Aliaga

BAROUDEUR - Aliaga.jpg 3.jpg
Les lauréats en action

remoulins,aliaga,baroudeur,martini,avenir Neuf raseteurs et quatre tourneurs... " je recompte, oui c'est bien ça ", dans le public certains s'indignent : mais ils sont trop pour cette piste, la suite leur prouva que non...défilent à la capelado et viennent saluer G. Valentin le Président de course. Imbert se retire au troisième, Beaujard le remplace au pied levé, et fournit un bon travail (tout arrive en bouvine ! ). Rassir, Fouad, Ruiz, Sanchez, Ricci assurent à leur niveau du côté gauche et Estevan à droite fait son numéro... Mais deux hommes, deux " Formule 1 " sont là pour dynamiser les débats et donner une autre dimension au concours : le gaucher Jérémy Aliaga en marathonien du sable au style raçé et Boris Sanchis en crocheteur adroit mais qui s'en donne la peine. D'ailleurs devant la difficulté du jour, ◄BAROUDEUR de Martini, ce sont eux et eux seuls qui ont relevé le challenge, avec la main de Boris et les charges venues d'ailleurs de Jérémy pour un bien beau quart d'heure. Notons aussi les prestations prometteuses de PECABRUN de St Pierre, ESTEPOUS de Guillierme. A la sortie tout le monde satisfait, reconnaissait qu'un raseteur de plus que les traditionnels invités n'avait pas nui, loin s'en faut  à la course... A méditer !

MIGNON de La Vidourlenque, six minutes pour un premier c'est léger ! Trois Carmen c'est aberrant !
ESPIGAOU de Fabre-Mailhan, un comportement assez retors, un gros coup de tête, quelques enfermées, un Carmen et une ficelle au retour pour un biou qui aurait du passer premier.
PECABRUN de St Pierre, un sérieux combattant qui excelle sur les cites de J. Aliaga. A revoir car sa course est écourtée pour boiterie à la 12ème minute. Trois Carmen.
TENOR de Lautier, distrait au possible, avec un gros coup de revers c'est pas du bonbon tendre. Des refus, six actions aux planches pour sept Carmen... le ridicule ne tue pas heureusement !
remoulins,aliaga,baroudeur,martini,avenirBAROUDEUR de Martini,► le morceau de choix de l'aprés-midi ! cocardier pur, il se place et donne précisément les règles : Le patron c'est moi, et seuls messieurs Aliaga et Sanchis ont le droit de jouer avec moi, que les autres regardent et prennent les leçons !!! Avec Jérémy les enfermées sont epoustouflantes, le raseteur attaque franchement et reste longuement dans les cornes, avec Boris le duel est plus direct mais non moins frissonnant pour glaner les attributs. Un quart-d'heure de haut niveau et une dizaine de fois la musique.
ESTEPOUS de Guillierme, un coeur énorme avec des séries toniques et parfois conclues au delà des planches sur Aliaga, Sanchis. Des beaux duos avec Sanchis et Aliaga pour sept frois les honneurs.
COURLIS de Daumas, hors points il va se signaler par un comportement trés barricadier terminant ainsi comme il le faut un bon concours. Musique.

Texte et Photos Luc PERO

remoulins,aliaga,baroudeur,martini,avenir
Les récompensés du jour, Jeremy ALIAGA
et Nicole OSTY pour BAROUDEUR

remoulins,aliaga,baroudeur,martini,avenir
Boris SANCHIS quelle adresse...!

remoulins,aliaga,baroudeur,martini,avenir
Jérémy ALIAGA s'applique sur ESTEPOUS

remoulins,aliaga,baroudeur,martini,avenir
COURLIS explose sur Eric BEAUJARD

15/05/2011

REMOULINS *AVENIR*

Dimanche 15 mai 2011 - ROYALE DE LA MANADE CUILLE

UN ŒNOLOGUE ENIVRANT

Remoulins 15 05 091.jpg

▲ Oenologue s'envole après Ruiz très travailleur.

Entrée: 1/3 Organisateur: U.T.Remoulinoise Présidence: Gérard Valentin Droitiers: Canales, Faure, Gautier, Grammatico (sort au 3ème). Gauchers: Marquis, Martin, Ruiz. Tourneurs: Bouchité, Causse, Zerti.

Cette complète de la manade Cuillé manque d’homogénéité et seuls Horacio et Œnologue amènent l’émotion. Avocat aurait pu faire partie du lot mais il se blesse sérieusement et son avenir parait malheureusement très incertain. Chez les raseteurs Ruiz travailleur fait preuve d’une belle réussite. Martin et Gautier rasètent avec loyauté. L’absence de Grammatico en deuxième partie a été préjudiciable. Si Faure continue son apprentissage, Marquis et Canales sont les moins en vue et se font de grosses frayeurs avec Œnologue.

A la rue, le nomade BOUMIAN (1er) court sans se fixer. Aux ficelles un léger mieux après les gauchers Ruiz et Martin mais l’ensemble manque de sérieux. 4 Carmen et une ficelle au toril en silence. Plus vif, SCAPIN (2e), se dresse d’entrée et fait une fourberie à Martin. Vaillant il accepte les séries avec un bon placement mais ne renouvèle pas sa précédente sortie. 2 Carmen et rentrée avec ses ficelles. Franc, SOUCHET (3e) lache rapidementRemoulins 15 05 045.jpg ses rubans. Sans vice, il se livre généreusement et sans difficulté. Volontaire dans l’effort il termine par une grosse percussion après Ruiz mais l’ensemble est très moyen. 4 Carmen et retour.

Expert en placement ► HORACIO (4e)  est vif. Il frappe sur les gauchers Martin (2) et Marquis (2) mais aussi Gautier. Il change intelligemment de terrain et impose des rasets arrêtés qui viendront principalement de Gautier et Martin. Un sérieux qui garde un gland. 6 Carmen et rentrée. Sorti avec du pétard, VAGABOND (5e) perd vite son influx nerveux. Sans point d’attache, il part un peu à l’aventure. Si un coup de barrière sur Martin et une série déclenchent le disque le reste est moins expressif. 2 Carmen et rentrée avec une ficelle. Pour sa défense, AVOCAT (6e) passe rapidement à l’attaque. Il saute après Gautier, récidive après Martin. Puis il percute Gautier, reste en bascule et retombe lourdement en contre piste. Sur le raset suivant, il se dresse à la barrière, ses pattes arrière glissent sous le marche pied et il se blesse sérieusement. Il réintègre difficilement le toril à mi course. 2 Carmen et retour. Le millésime d’OENOLOGUE (7e) fait penser à Rousset. Un cocardier complet qui se cherche un peu au départ mais génère de l’émotion lorsque Marquis s’engage à la légère. Il se retrouve face au taureau et effectue un saut périlleux au dessus de la tête tel un récortador. A partir de là le bioù percute Ruiz, saute à la volée dans la contre piste et malmène Canales qu’il plie en deux dans le pourtour. Agressif, placé et rapide il décolle aux tubes après Ruiz et saute encore après Gautier. Sur le dernier raset Ruiz lève le second gland d’un cocardier au potentiel à consommer sans modération. Des Carmen et retour porteur de gros espoirs.

Remoulins 15 05 072.jpg

 ▲ Avocat à la poursuite de Gautier.

****************************************

▼ Kévin Marquis surpris par Oenologue.

Remoulins 15 05 078.jpg

Remoulins 15 05 079.jpg

Remoulins 15 05 080.jpg

Remoulins 15 05 081.jpg

**************************************

▼ L'accrochage de Damien Canalès par Oenologue ▼

Remoulins 15 05 085.jpg

Remoulins 15 05 086.jpg

Remoulins 15 05 087.jpg

Remoulins 15 05 088.jpg

Remoulins 15 05 089.jpg

Texte et photos Eric AUPHAN

Trophée de l’Avenir: Martin (9), Faure (6), Gautier (5), Canales (1).

Trophée des Raseteurs: Ruiz (16), Grammatico (7).

20/07/2010

REMOULINS - FINALE DE LA CERISE D'OR

Mardi 20 Juillet 2010

LA "CERISE" A ESTRELOUN (Caillan)
LE "MAYOR" A LUCIFER (Lautier)
GRAMMATICO MEILLEUR RASETEUR
GUYON BRILLANT SECOND

eeeeeeeeee.jpg
Les lauréats, ESTRELOUN et Fabien Grammatico
ESTRELOUN - Guyon jpg.jpg
ESTRELOUN - Rémi Guyon
ESTRELOUN - Guyon jpg.3.jpg
ESTRELOUN - Guyon
ESTRELOUN - Guyon jpg 2.jpg
ESTRELOUN - Guyon
ESTRELOUN - Gramma.jpg
ESTRELOUN - Grammatico
LUCIFER-gRAMMA.jpg
LUCIFER - Grammatico
Photos Luc PERO

22/07/2009

REMOULINS - 21e CERISE D'OR *Avenir*

Mardi 21 juillet 2009

CANBERRA, MILOU POUR LES COCARDIERS
GRAMMATICO, AYME, GROS POUR LES RASETEURS

CANBERRA 1.jpg
CANBERRA sur Violet
21e Cerise d'Or pour CANBERRA de St Pierre, Souvenir P. Mayor MILOU de Lagarde car à Remoulins comme l'a bien spécifié le président de course Gérard Valentin ce sont les taureaux qui sont avant tout récompensés. Ensuite les raseteurs F. Grammatico meilleur aux points sur les quatre courses. A. Ayme arrive second et le coup de coeur pour R. Gros.
Cette finale a permis à d'autres cocardiers et d'autres raseteurs de faire valoir leurs qualités, mais... seul le jury est maître des décisions. MOURVEDRE, MITHRA, RAIMANA pour les taureaux avaient aussi les atouts pour les récompenses, de même que N. Violet, C. Clarion, Errik chez les blancs pouvaient prétendre sans orgueil mal placé au coup de coeur.
Texte et Photo Luc PERO