Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/06/2017

GRAU DU ROI - TROPHEE DES AS - ROYALE DE LAURENT

Course du Dimanche 4 Juin 2017

LES ECLATS DE LA RACE

Aragon, Jupiter et Lebrau chefs de file des Marquises.

IMG_3475.JPG

Entrée : 2/3 - Organisateurs : SAS RIBERA - Présidence : Jacques Valentin

Raseteurs : Droitiers : Z Katif, Chekade, I Benafitou, S Dunan

                Gauchers : M Favier, R Errik, H Poujol, L Alarcon, J Pinter

Tourneurs : JL Ull, M. Bensalah, E Cuallado, D Dunan

Spectaculaire, émotionnante et même sérieuse,  voilà tant de qualificatifs que l’on peut attribuer à la Royale de la Manade Laurent dont les 3 titrés forment l’ossature principale, complétée, mais un ton en dessous par Roméo et Arlatet bien que trop facile en ce jour.

I Bénafitou, M Favier et R Errik seront les plus entreprenants dans une équipe qui n’a pas toujours donné  le rythme qu’il aurait fallu pour un ressenti d’une autre dimension…. Le manque d’entente régnant y étant sûrement pour quelque chose.

IMG_3488 - FOUQUET - ERRIK.JPGFouquet (n°756) : Sans réellement rentrer dans la course il faut le forcer pour qu'il s'active un peu. 3 enfermées derrière Favier pour 3 Carmen plus rentrée avec ses ficelles. IMG_3498 ROMEO - BENAFITOU.JPG
Roméo (n°763) : Même si le placement fait parfois défaut il se prête au jeu. Sur les rasets allongés c’est spectaculairement qu'il conclut ( Benafitou, Chekade, Dunan, Katif 2). Rentre une ficelle en musique jouée 5 fois.

IMG_3533 LEBRAU - ERIK.JPGLebrau (n°821) : De suite en place, il tient la distance. Benafitou a la reprise s'en sort à un écart. Sans faiblir, même dans les enchainements, il menace de la corne à l'arrivée. Après Favier (3), Errik, Dunan et Poujol la finition est engagée sur les planches. Le disque 7 fois réitéré a son retour avec une ficelle.IMG_3558.JPG
Cassius (n°604) : Pas dans ce coup, s’amuse avec les planches ou les franchit par deux fois où il tarde. Malgré un manque de tonus, signe deux jolies allonges derrière Favier et Bénafitou. Retour en silence avec ses ficelles.

IMG_3587 - ARPAGON - FAVIER.JPGAragon (n°761) : Rapidement (1’30) les pompons volent. Une envolée derrière Favier (8e). Bis-repetita à la 11e avec une puissance inouïe. Au grand cœur et avec allant, il se livre sans retenue avant de se dresser à l’arrivée après Errik, Favier (2), Poujol, avant se basculer derrière Benafitou et Poujol. Des Carmen pendant (7) ainsi qu’à son retour sous l’ovation.IMG_3604mod - ARTALET - FAVIER.jpg

Artalet (n°816) : Fournit 8’, sans difficulté majeure mais ô combien spectaculaires avec une dizaine d’actions dont certaines avec sauts sur Benafitou, Katif et Favier. Carmen, joué 6 fois le raccompagne.

IMG_3630 mod - JUPITER - FAVIER.jpgJupiter (n° 619 - Hors Points) : Tout en bouléguant, il accepte les rasets et les séries, le laissant présager plus vaillant que spectaculaire. Mais très vite, la machine à coups de barrières s’est mise en route derrière Poujol, Katif (2), Bénafitou. IMG_3628 JUPITER BENAFITOI.JPGPrenant la hargne, les actions sont de plus en plus brutales et il se jette, pattes en avant, en propulsant Favier et Benafitou contre les tubes… c’est violent, c’est prenant, c’est explosif. Le disque tourne mainte fois….  Le retour se faisant sous l’ovation en fanfare.

Texte et Photos
CYRIL DANIEL

La capelado de la manade Tommy Maire

Photos MALI

▼ Jeu du bouquet

grau-du-roi,royale de laurent,course camarguaise

▼ Attente au fer par  par Romain et Nicolas

grau-du-roi,royale de laurent,course camarguaise

▼ Saut de cheval à taureau par Vincent

grau-du-roi,royale de laurent,course camarguaise

grau-du-roi,royale de laurent,course camarguaise

grau-du-roi,royale de laurent,course camarguaise

grau-du-roi,royale de laurent,course camarguaise

grau-du-roi,royale de laurent,course camarguaise

▼ Tommy et Nais

grau-du-roi,royale de laurent,course camarguaise

grau-du-roi,royale de laurent,course camarguaise

********************

 

 

 

12/04/2015

BEAUCAIRE *TROPHEE DES AS*

 DSC_5820.JPG

Dimanche 12 avril 2015 - 1re journée du Muguet d’Or

Royale de la manade Laurent

Bouhargane - Bizet, duo de feu

beaucaireBIZETBOUHARGANEPHCI.jpg

Entrée : une grosse demi-arène. Organisateur : service des affaires taurines. Président : Joris Alvarez. Raseteurs droitiers : I. Benafitou, Cadenas, Cano, Marignan, F. Martin, Sanchis, Gros. Gauchers : Errik, Bouhargane, Allam. Tourneurs : Lopez, Duran, Ull, Estevan.

Après une capelado digne d’une finale, la course a commencé doucement en première partie pour changer de physionomie à la seconde avec Troubadour. Et ensuite par Bizet dans un quart d’heure où il a marqué les esprits avec, comme principal adversaire, Bouhargane qui a fait régaler les spectateurs par ses actions “collé-serré”. Jupiter termine sur une excellente note.

Cyrano.- Prend une avalanche à la sortie en “testégeant” devant le toril où il laisse ses pompons en 2 minutes. Puis percute sur Bouhargane et enferme sévèrement Cano sur un raset hasardeux. Termine devant le toril avec une ficelle.

Teflon.- Imprévisible, il saute après le tourneur Duran qui se fait des frayeurs. Puis sur une action, il percute sur Bouhargane qui lui enlève le gland et cocarde. Collé aux planches, il faut aller le chercher car il ne vient pas à tous les coups. Les hommes se méfient et le mettent à la faute. Il passe la corne sur Cano puis sur Cadenas. Garde ses ficelles.

Fouquet.- Les rasets sont clairsemés car quand on le rentre, il pointe à la barrière où il bouscule Tourki qui avait oublié de s’accrocher en contre-piste. En faisant preuve de méchanceté sur chaque raset où il s’envoie quand il sent l’homme à sa portée.

DSC_5933.JPGTroubadour.- Dès la sortie, coopératif, il percute sur Bouhargane. Puis une belle série sur Cadenas qui le tire au maximum. Avec en enchaînant, une grosse action sur Bouhargane en musique. Placé au toril, des grosses finitions sur Errik pour ensuite enchaîner par une grosse série en se faisant respecter. Il percute sur Bouhargane (2) et garde une ficelle. 3 Carmen plus rentrée.

Bizet.- Le plus de l’après-midi. Sur le premier raset, il s’envole sur Errik puis sur Benafitou en affichant une grosse méchanceté. Il percute ensuite sur Errik et puis 2 fois sur Bouhargane. Le cercle s’agrandit en piste car le danger est présent à chaque raset où il cherche l’homme. Avec une grosse percussion sur Bouhargane qui a été son principal adversaire. Un gros quart d’heure avec 6 Carmen plus rentrée, ovationné.

Indian.- Fantasque au début, il saute seul puis percute sur Errik, mais sans refus. Il saute sur un spectateur dans la contre-piste, Jacky Maurin, qui se fait bousculer sans mal. Grosse bourre à la 2e ficelle avec 3 Carmen plus rentrée sous l’ovation.

DSC_6082.JPGJupiter.- Hors points. Un bombardier qui, d’entrée, percute sur Martin. Puis enchaîne par une envolée sur Errik puis surtout sur Bouhargane qui le fait briller au maximum. Il change de terrain après avoir pris la bourre en suivant, et une grosse envolée sur Cadenas (2) puis sur Errik. Termine brillamment l’après-midi avec 6 Carmen plus rentrée.

REMY MARTIN
PHOTOS CHRISTIAN ITIER

Trophée des As : Errik, 9 points ; Bouhargane, 9 ; I. Benafitou, 6 ; Allam, 3.

Trophée des Raseteurs : Sanchis, 30 pts ; Cano, 4.

**********************

▼ Guy Chaptal, à droite, capitaine de la Nacioun Gardiano
et Frédéric Lescot de la Confrérie des gardians
DSC_5823.JPG

 

29/03/2015

LUNEL *AS HT 1re journée du Pescalune

Dimanche 30 mars 2015

Troubadour et Jupiter les meilleurs des Laurent

lunel,1re journée du pescalune,royale de laurent,courses camarguaises

Troubadour cocardier complet

Si la prestation de Troubadour est la plus complète et Cyrano bon premier, Jupiter termine tambour battant ses 10 minutes. Le reste de la Royale étant très inégal. Mènent la course, Chekade qui fait passer le frisson par sa témérité, Katif, Allouani et Aliaga bien esseulé à gauche. Au final une petite mouture pour la 1re course du Trophée Pescalune. 

lunel,1re journée du pescalune,royale de laurent,courses camarguaises► PHOTO Cyrano met Chekade en difficulté
Cyrano. -
Une première moitié de course où il utilise intelligemment la piste et se montre dangereux après Chekade (3 fois). Petit à petit, il se décale, sélectionne et se fait réticent malgré quelques beaux sursauts (Chekade, 2 fois, Aliaga). Rentre ses ficelles. 4 Carmen et retour.

Fouquet.- Peu intéressé, il promène, se montre brouillon et ses sauts multiples et intempestifs gâchent un bien long quart d’heure. Rentre ses glands.

lunel,1re journée du pescalune,royale de laurent,courses camarguaises◄ PHOTO : Téflon-Katif
Teflon.-
Cul aux planches d’entrée, il faut vraiment le rentrer. Les hommes le forcent, alors les séries sont denses (Carmen) et il envoie souvent la corne en finition. 8 minutes les premiers attributs. Mais quand il retrouve sa position sous la présidence, il faut lui arracher les rasets. 

Troubadour.- Il se laisse plumer rapidement de ses cocarde et glands. Mais aux ficelles, il enchaîne magnifiquement en concluant rageusement au fil des planches. De superbes séries bien frappées où il ne laisse que sa 1re ficelle. Se réserve un peu sur la fin mais offre la plus belle prestation de l’ensemble. 8 Carmen et retour.

lunel,1re journée du pescalune,royale de laurent,courses camarguaises► PHOTO : Danger quand Romeo pointe  après Chekade
Roméo.-
Pas de tenue de piste, remuant mais quand Chekade prend le risque pleine piste, il est à ses trousses pour trois rasets qui font passer le frisson. Fantasque et peu sollicité, son quart d’heure s’éternise. 4 Carmen et retour. 

lunel,1re journée du pescalune,royale de laurent,courses camarguaises◄ PHOTO : Quo Vadis - Aliaga
Quo Vadis.-
La générosité même. Il se fait surprendre aux attributs par une longue série où les hommes le délestent. Mieux placé aux ficelles, sa franchise l’honore pour de longs échanges (Carmen) mais il manque de pétard pour tenir tête. 13’30 agréables.

Jupiter.- 10 superbes minutes d’actions violentes aux planches. Jupiter est leste, méchant, ses coups de barrière vont chercher les hommes haut sur les tubes. Des explosions de toute beauté pour un final en musique tout du long.

MARTINE ALIAGA
PHOTOS CHRISTIAN ITIER

Niveau As HT. Entrée : 1/3. Organisateur : Lunel Toro. Président : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : Allouani, Ayme, Chekade, Katif, Miralles. Gauchers : Alarcon, Aliaga, Allam, Mebarek. Tourneurs : Baccou, Daniel, Khaled, P. Rado.

LE FESTIVAL DE JUPITER

 lunel,1re journée du pescalune,royale de laurent,courses camarguaises

▲ sur Alarcon

▼ sur Katif

lunel,1re journée du pescalune,royale de laurent,courses camarguaises

 lunel,1re journée du pescalune,royale de laurent,courses camarguaises

▲ sur Allaouani

▼ sur Katif

 

lunel,1re journée du pescalune,royale de laurent,courses camarguaises

*******************

09/06/2014

LUNEL * AS * ROYALE DE LAURENT

 lunel,1er souvenir patrick-castro,royale de laurent,courses camarguaises

Dimanche 9 juin 2014 - 1er Souvenir Patrick-Castro

Jupiter en lettres majuscules

avec Troubadour et Cassius,
il signe le bon retour des Laurent à Lunel

lunel,1er souvenir patrick-castro,royale de laurent,courses camarguaises

Entrée : 1/2 arène. Organisateur : Lunel Toro. Président : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : Allouani, Auzolle, Chekade, Rey. Gauchers: Aliaga, Favier, Four, Martin. Tourneurs : Bensalah, Daniel, Cuallado, Fouque.

lunel,1er souvenir patrick-castro,royale de laurent,courses camarguaisesJupiter signe en lettres majuscules le retour de la Royale des Marquises à Lunel. Avec lui, Troubadour et ses enchaînements torrides et la domination de Cassius ont conquis le public.

Le 1er Souvenir Patrick-Castro, pour lequel les anciens raseteurs ont défilé à la capelado, remis par le CT Goya et la famille Castro, revient à Auzolle. C’est mérité pour son assiduité à tous les taureaux (et les sifflets entendus sont tout à fait déplacés). 2e Four, c'est mérité aussi ! On peut rajouter Favier et Allouani, pour les 4 hommes forts de l’après-midi et Chekade qui score. 

Sisco.- Après avoir cédé ses premiers attributs, se fait stoïque et refuse bien des invites pour quelques belles réactions de dernière minute (3 Carmen) qui sauvent les 13 précédentes inégales.

Cyrano.- Bien placé et volontaire dans un registre classique mais ne passe jamais la vitesse supérieure. Prend la bourre sur sa 2e ficelle, levée par Allouani à la 12e.

lunel,1er souvenir patrick-castro,royale de laurent,courses camarguaisesTroubadour.- Un festival de mauvais rasets sur ses déplacements pour les 1ers attributs. Après, c’est plus la même musique. Attentif, raccompagne jusqu’au ras des planches sans lâcher les hommes des yeux. Une-deux, il commence à chauffer. Agressif sur Aliaga, il amorce une longue et magnifique série où, mordant, il raccompagne des deux côtés la corne à l’affût. Encore deux longs enchaînements de toute beauté, quelques actions individuelles, et rentre une ficelle sous les applaudissements. 7 Carmen et retour.

lunel,1er souvenir patrick-castro,royale de laurent,courses camarguaisesCassius.- Parade, surveille piste et contre-piste. Les blancs craignent ses réactions totalement imprévisibles. Auzolle et Favier sont les plus entreprenants pour des réponses poussées. Placé, Cassius fait deux pas et empêche ainsi les raseteurs de démarrer. Quelques évasions font monter la température en contre-piste. Dominés, les blancs ont du mal. Long cite de Favier, Cassius s’envoie. Enfin une série à la 13e. C’est tout. Le bel animal rentre un gland en musique et applaudi.

Téflon.- Vite en place sous la présidence où il revient toujours, il collabore mollement. Se décolle prend des séries. Et d’un coup, bombarde Favier et dans la reprise s’envole littéralement sur Allouani très haut sur les tubes. Ce sera son seul fait d’arme mais quel coup de barrière ! Carmen. Rentre une ficelle.

Indian.- Les rubans volent rapidement. le taureau s’éparpille, un coup de barrière et bascule après Auzolle (Carmen), et à la 7e, Chekade met un terme.

Jupiter (hp).- Trompette... et déjà il explose après Four. Temps mort. Auzolle toujours d’attaque et Allouani bombardés coup sur coup. Tout intéresse Jupiter, piste et contre-piste, et il profite de tout l’espace de jeu. Mais il ne laisse pas passer le long raset de Favier qu’il raccompagne haut et fort, pas plus que celui de Sabri pour une réaction supersonique. Enchaîne violemment après Four (2), Favier (3) pour autant de pétards à répétition. Le public est ravi de ces neuf minutes de feu et le 2e gland à la maison. Des Carmen en boucle.

Texte et photos
MARTINE ALIAGA

Trophée des As : Chekade, 16 points ; Allouani, 14 ; Four, 14 ; Auzolle, 10 ; Favier, 8 ; Aliaga, 6 ; Rey, 2.

TROUBADOUR

Les yeux dans les yeux avec Henri

lunel,1er souvenir patrick-castro,royale de laurent,courses camarguaises

lunel,1er souvenir patrick-castro,royale de laurent,courses camarguaises

lunel,1er souvenir patrick-castro,royale de laurent,courses camarguaises

CASSIUS

 lunel,1er souvenir patrick-castro,royale de laurent,courses camarguaises

lunel,1er souvenir patrick-castro,royale de laurent,courses camarguaises

JUPITER

lunel,1er souvenir patrick-castro,royale de laurent,courses camarguaises

La capelado des anciens raseteurs

lunel,1er souvenir patrick-castro,royale de laurent,courses camarguaises

Pellegrin, Cabanis, César, Jouanet, Volpellière, Roumajon, Menegue, Muscat, Morade, Granier, Mézy, Roger Pascal, Bruno Pascal, Guerrero, Marchand, Travaglini, Dumas et quelques autres.

▼ Patrick et Henri Laurent

lunel,1er souvenir patrick-castro,royale de laurent,courses camarguaises

Le final avec Régine Pascal

lunel,1er souvenir patrick-castro,royale de laurent,courses camarguaises

* A la capelado, Denis Broton, président du CT Goya rappelle la carrière de Patrick Castro et son impressionnant palmarès*

**********************************

11/05/2014

PALAVAS *AS*

Dimanche 11 mai 2014, 11 h - Royale de la manade Laurent

Les Laurent sous la coupe des blancs

Le matin le vent ne s’était pas encore levé sur Palavas et  la dernière course camarguaise de la feria. Sauf en piste, où les cocardiers de la manade Laurent ont subi de véritables bourrasques.  Aucun n’a réussi à s’imposer et à vraiment se faire respecter. Des beaux cocardiers de 8 ans, pas encore assez aguerris. Les bonnes ripostes de Sisco et Cyrano, les 2 premiers,  n’équilibrent pas les nombreux refus. Entrepris, Cassius (4e) craint pour ses aller-retour au-dessus des planches, lâche quelques salves mais trop souvent aussi le raset. Troubadour (3e) et Teflon (5e) n’ont que leur bonne volonté à défendre face à la voracité des hommes. Bizet, malgré ses évasions, ne tient que 6 minutes. Reste Jupiter qui termine  avec brio par des coups aux planches de plus en plus mordants. Mais 8 minutes, c’est court.

Au fil de la course, les raseteurs se sont enhardis sentant les cocardiers à leur portée, et si Ziko Katif et Jérémy Aliaga (surtout en première partie pour le gaucher) s’appliquent, si Chekade s'investit et si Allouani fait parler de temps à autres son expérience et sa main toujours bien placée, l’ensemble du travail est brouillon face à la facilité, les tourneurs rajoutant à la cacophonie.

Sisco.- Essuie une rafale avant de se caler et se réserver. Quelques fusées et beaucoup de refus. Bien sur Aliaga, Allam, Ouffe et Katif sur lequel il bascule en musique. Les ficelles rentrent. Un long quart d'heure.

Cyrano.- Beaucoup de déplacements, des sauts, mais aussi des séries en tricotant des cornes et baissant la tête où il pousse fort et parfois se cabre. Aux ficelles, souvent décollé, il alterne les belles trajectoires avec Ziko et Chekade et les actions bâclées. 5 Carmen et un tout petit à la sortie.

Troubadour.- Raccompagne avec vigueur sur ses déplacements. Les hommes ne lui laisse pas le temps de se poser. Aux ficelles, ses ripostes sont intéressantes et il s'engage fort à plusieurs reprises. Mais les blancs abusent de sa franchise et il perd ses ficelles dans la pagaille. 7 minutes, 2 Carmen et retour.

Cassius.- Vite posté, personne pour le citer arrêté alors il se livre à son sport favori, le saut des barrières aller-retour. Les hommes le craignent. Katif coupe la cocarde à la 4e, saut après Ayme, brise les planches après Katif, anticipe Favier mais lâche aussi le raset. Pour 8 minutes les premiers attributs. Quelques échanges qu'il abandonne au bout du 3e cite. Mais il sait aussi s'envoyer aux planches Favier, (2 fois), Ouffe et un superbe pour finir sur Katif. Les ficelles à la maison pour un quart d'heure en dent de scie. 4 Carmen et retour.

Teflon.- Volontaire, il est assailli et s'évade. Les blancs ne lui font pas de cadeaux et les premiers attributs volent dans le désordre. Il n'a pas une grosse tenue de piste et subit des séries d'enfer. Trop tendre face à l'appétit des hommes. Il a pourtant des arguments en tête-à-tête, frappe après Chekade. Et laisse sa 2e ficelle sur un rude enchaînement où il s'incline après avoir conclut 2 fois. 13 minutes, 4 Carmen et retour.

Bizet.- Du mouvement, beaucoup d'évasions, à 3'30 il ne reste plus qu'une ficelle. Quelques enchaînements plus tard, Sabri rappelle, pour ceux qui l'auraient oublié, que malgré sa main gauche protégée par une coquille, la droite est toujours magique, les deux ficelles dans le crochet. 5 minutes.

Jupiter (hors points).- Beaucoup de déplacements, des évasions certes mais aussi une belle envie après l'homme. Favier, Katif, Ayme bombardés à plusieurs reprises mais c'est surtout Chekade qui s'implique jusqu'à un rude contact final où Jupiter le tacle sévèrement et violemment, à la limite de la cornada. Le Beaucairois lève l'unique ficelle à la 8e minute. Des Carmen.

 

MARTINE ALIAGA

Entrée : 1/2 arène. Org. CT Fiesta y Toro. Président : J. Valentin. Raseteurs droitiers : Ayme, Allouani, Chekade, Katif. Gauchers : Aliaga, Allam, Errik, Favier, Ouffe. Tourneurs : Kerfouche, Cuallado, Bensalah, Daniel, Estève.

Trophée des As : Ayme, 18 points ; Allouani, 17 ; Favier, 8 ; Chekade, 7 ; Katif, 6 ; Aliaga, 6 ; Allam, 4 ; Outarka, 4.

23/04/2014

PALAVAS-LES-FLOTS

Du lourd à la feria

Jeudi 8 mai, As, 16h30

SISLEY de Blatière

CHICO de Lautier

GRECO de Saint-Antoine

GARLAN des Baumelles

SCIPION de Saumade

RATIS de Raynaud

SAINT-REMOIS de Fabre-Mailhan

******

Dimanche 11 mai, As, 11h

ROYALE DE LAURENT

SISCO - CYRANO - TROUBADOUR

CASSIUS - TEFLON - BIZET - JUPITER

*****

Samedi 3 mai, Avenir, 16h30

Complète de Saumade

TRELUS - LIBER - CARUSO
CASTOR - BECHET - MEDOC - EOS

**************

Vendredi 9 mai, Avenir, 16h30

Complète de Cuillé

MANDARIN - GIVALON - SORBIER

IZOIR - POULIDET - DALLOZ - JOAILLIER

************

Réservations : 04 67 50 39 56

06/04/2014

BEAUCAIRE *AS*

Dimanche 6 avril 2014

Troubadour et Téflon

pour le retour de la Royale de Laurent

Hier. Entrée : une demi-arène. Organisation : Régie municipale. Président: Raymond Arnaud. Raseteurs droitiers: Auzolle, Chekade, Sanchis, Sabatier, Gleize. Gauchers: Errik, Favier, Four, Poujol, Ricci. Tourneurs : Bensalah, Fouque, T. Garrido, Noguera.

Le défi a été dur à relever pour les cocardiers de Laurent et les difficultés multiples : première course de la saison pour ces taureaux et première aussi pour eux dans une grande piste, premières journées du Muguet d’Or et du Trophée Taurin. Des taureaux qui vont s’aguerrir et dont Troubadour et Teflon sont les meilleurs élèves. Mais que c’est grand Beaucaire ! Chez les hommes, Chekade prend la tête du Muguet, Four se fait bien voir dans un ensemble qui a raseté correctement dans le respect des taureaux. Reste que le retour de la Royale “blanc, vert, rouge” est symboliquement fort et prometteur.

Sisco.- Vite fait les premiers attributs. Aux ficelles se place et choisit ses partenaires. Belles ripostes sur Chekhade et sur une série de rasets courts (2 Carmen). Au toril, un peu décollé, il se durcit, et finit réticent. 13 minutes.

Cyrano.- Beaucoup de déplacements où il prend tous les rasets. En tête à tête, il pousse. Vient mieux une fois placé le long des planches. Prend Sanchis dans son collimateur pour une longue poursuite en musique. La 2e ficelle qu’il garde n’excite pas les convoitises d’autant que Cyrano ne se montre pas coopératif.

Troubadour.- Pas de temps morts pour les premiers attributs qui volent rapidement. Volontaire, dans un registre classique, Troubadour montre une belle présence sur les longueurs et les conclusions : poitrail passé plusieurs fois (Auzolle, Poujol), se cabre après Poujol ou la corne à l’affût (Chekade). Des séries bien menées pour 12 minutes intéressantes. 4 Carmen et retour.

Cassius. - Il en impose et direct cul aux planches. Naïvement il se fait subtiliser ses pompons. Aux ficelles, il ne passe pas la vitesse supérieure, et lâche souvent la trajectoire. Se laisse distraire par la contre-piste et saute allègrement dans les deux sens mais a manqué de son agressivité habituelle. 2 Carmen et retour avec ses ficelles.

Téflon.- Lui aussi laisse partir facilement ses premiers attributs. Mais aux ficelles, bien calé dans les planches, il honore les longues trajectoires d’Auzolle et Four, explose sur Poujol. Il ne se livre pas pour rien. Bascule après Four, se cabre sur Auzolle sur lequel il conclut aussi une belle série. 10 minutes qualitatives. 4 Carmen et retour.

Bizet.- Méchant, brouillon, il se disperse trop. Difficile à fixer, à raseter, le travail des blancs est aussi brouillon. L’unique ficelle part à la 7e.

Jupiter (hp en sup.).- S’il se montre abordable dans les séries et navigue beaucoup, en revanche, bien cité, il s’exprime avec force aux planches, une dizaine de coups manquant de pétard, parfois avec bascule mais deux énormes boulets de canon sur Sabatier puis Auzolle. 9 minutes et l’unique ficelle part. 6 Carmen et retour.

MARTINE ALIAGA

Trophée des As : Chekade, 16 points ; Auzolle, 15 ; Errik, 11 ; Four, 11 ; Poujol, 2 ; Favier, 1.

Trophée des Raseteurs : Gleize, 16 points ; Sabatier, 14 ; Ricci, 4.