Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/04/2017

Saint Laurent d'Aigouze - Printemps des Royales - 22.04.27

saint laurent d'aigouze,printemps des royales,lagarde,course camarguaiseDES LAGARDE SEDUISANTSsaint laurent d'aigouze,printemps des royales,lagarde,course camarguaise

3ème course du Printemps des Royales en ce samedi 22 avril qui avec un soleil éclatant a permis aux bourgeons de la devise Verte, Blanche, Jaune d’éclore et séduire

A l’heure de la capelado, ce sont 8 raseteurs et 4 tourneurs (remis à l’ordre plusieurs fois) qui se présentent à Thierry Cure, qui officiait au micro et à Arnaud Chabanon, Président du Club et DJ de course.

Chez les blancs, G. Robert, E. Bernard, V Félix et R Ortiz tirent la course suivis de T Vacaresse et R. Fouque et se mettent en valeur face aux jeunes pousses de Bernard Lagarde qui ont laissé une très bonne impression, notamment  le vétéran Rouffian ainsi que les jeunes Maquisard, Gabier, Bougnat  et surtout Galaad.

IMG_0317 - ROUFFIAN sur R FOUQUE.JPGRouffian (n°707) : Tout sauf un premier, sa prestation est allée crescendo. Avec vivacité dans ses répliques, cocarde et glands partent rapidement. Aux ficelles, il se place,  se jette dans les rasets en jouant d’un coup de revers. Il ne lâche rien, il termine tout ce qu’il commence. C’est ainsi que Vacaresse, Fouque (2), Robert (4), Bernard et Ortiz seront raccompagnés au-dessus des planches. Sa seconde ficelle (à 200€) retourne au toril avec les honneurs joués 5 fois auparavant.

Maquisard (n°073) : Le tacheté de service vaIMG_0351 - MAQUISARD sur R ORTIZ.JPG œuvrer tout en vaillance tout en conservant ses pompons près de 4 minutes, tout en se montrant menaçant aux planches derrière Ortiz (3) et Félix. Il s’engage tête basse en faisant légèrement le pas, pousse sur le raset et ne lâche jamais prise. 11 minutes plaisantes, porteuses d’espoirs récompensées par le disque pour la 7ème fois.

IMG_0391 - GUAPO sur ROBERT.JPGGuapo (n°101) : Le placement n’est pas son fort. Sur les rasets longs, il peut répondre brièvement comme appuyer ses poursuites. Consenti dans les planches, il brille dans de jolies séries et n’hésite pas à passer la corne à l’arrivée (Robert)…. Par contre attention, quand l’homme fait la faute ou est hasardeux,  il le voit. 2 Carmen plus rentrée.

Gabier (n°098) : D’une petite maille et de surcroît doté de petites cornes les IMG_0413 - GABIER sur FOUQUE.JPGhommes ne le craignent guère mais attention à ce qui ne paye pas de mine. D’entrée derrière Bernard, l’action est tellement puissante, que les planches brisent. Dès lors, les hommes s’en méfient. Actions encore derrière Fouque, Bernard, Robert. Des Carmen (6) pendant pour ses actions, sa vaillance, son grand cœur ainsi qu’à son retour fortement applaudit.

IMG_0431 - BOUGNAT sur ALARCON.JPGBougnat (n°059) : Abordable, 45 secondes de course, il ne lui reste que ses ficelles, dont la première partira dans le crochet de Robert 4 minutes plus tard. Ses arrivées sont de plus en en plus serrées, jusqu’à la 6ème minute où il enjambe derrière Fouque, qui va frôler l’accrochage. Ouf ! Même sort pour Alarcon 2 minutes plus tard avant de réintégrer à la 10ème avec le disque qui avait résonné 2 fois.

Avant dernier, et pour 12 minutes, règlement fédéralIMG_0450 - GALAAD sur BERNARD.JPG oblige Galaad (n°120) va apporter la cerise sur la gâteau. Morphologiquement différent, il laisse entrevoir, avec une envolée derrière Bernard, son aisance aux planches. Tout en étant volontaire sans refus, il va multiplier les actions aux planches. Tampons derrière Alarcon, Bernard, sauts derrière Vacaresse, Bernard. En plus, son œil vif lui permet de surveiller de toute part… Il retourne au toril fortement applaudi avec Carmen, qui avait résonné 4 fois.

Pour conclure, le vert, tendre et dissipé Yvain (n°104 – Hors Point). Dès le premier raset, coince sans mal apparent Bernard contre les tubes. Puis des sauts, des sauts mais jamais tout seul, souvent à côté mais toujours dans l’élan derrière un raseteur. A revoir son énergie canalisée. Toutefois Carmen le raccompagne…..

 Entrée : Environ 1/3 - Organisateur : CTPRC Lou Bandot

Présidence : Thierry Cure

Raseteurs Droitiers : V Félix, T Vacaresse, R Ortiz, R Fouque,

Raseteurs Gauchers : F Lopez, L Alarcon, G Robert, E Bernrd

Tourneurs : F. Lopez, A. Perez, B. Joseph, T. Tourreau

 Texte et Photos Cyril Daniel

13/11/2016

SAINT LAURENT D'AIGOUZE - CTPR LOU BAJAN de Marsillargues

Course du 13 novembre 2016

LA TREVE HIVERNALE AVANT L’HEURE

IMG_5740 - TOSCAN (Raynaud) - Ch CLARION.JPG

Toscan (Raynaud) s'engage derrière Christophe CLARION

Entrée : 1/3 - Organisateurs : CTPR Lou Bajan - Marsillargues. Présidence : Aurélien Laget. Raseteurs : Droitiers : T Roig (se retire sur blessure au 3e) , J Vic. Gauchers :  J Robert, R Marquis, C Clarion, R Errik. Tourneurs : M Arnel –  F Lopez

Avec leurs arènes démolies pour divers travaux, le Club Taurin marsillarguois a enjambé le Vidourle pou se rentre chez leurs amis saint-laurentais pour les derniers prémices de la saison.

IMG_5705.JPGLa course débute avec demi-heure de retard, les raseteurs constatant la piste glissante lors de la capelado, nécessitant le passage de la barre. IMG_5708.JPGF. Martin et G Montesinos défaillants sont remplacés. Avec 4  gauchers pour 2 droitiers (puis 1 après le retrait  de Roig) la course a souffert certes du  déséquilibre mais aussi d’un manque d’implication des blancs présents et ce même si Clarion et Robert se démènent par étapes.  A l’arrivée, le duo de la famille Raynaud (le plus raseté) domine ce concours, celui de la Famille Cuillé (un peu moins sollicité) s’en sort pas mal alors que le trio de la famille Blanc ne peut se mettre en valeur souffrant d’un manque d’opposition…..  1 cocarde, 2 glands et 14 ficelles retournent au toril. Les projecteurs s’allument au 5e taureau, les froideurs de l’hiver naissant pénètrent les spectateurs, le rideau vient de tomber sur la saison 2016. Il était temps !

IMG_5721 - EPERVIER sur G ROBERT.JPGEpervier (Cuillé) : Positionné aux planches il est plus incisif à gauche. 2 allonges de Clarion et de Robert déclenchent le disque rejoué au retour, ficelles en place.

Départ  d'Epervier sur Geoffrey ROBERT

Toscan (Raynaud): Rondinaïre de 1 ere, il dirige les débats. Se gaspillant pas inutilement, les cites les plus appliqués sont coupés et poursuivis avec vivacité jusqu’aux planches ou quand, la corne ne vient pas en menace, l’engagement est intentionné comme derrière Clarion (2), Errik (2), Marquis (2) et Robert. 8 Carmen retour inclus avec ses ficelles.

Verdoun (Blanc) : Instable, les hommes tentent mais n’y arrivent pas toujours. IMG_5771 - VERDOUN (Blanc)  et R MARQUIS.JPGPositionné, il s’engage mais a tendance à dévier sa trajectoire au contact des crochets en donnant un sec coup de tête dont Roig sera victime. Une série à la 10 eme ainsi qu’une ligne derrière Robert font tourner le disque. Ne cède qu’un gland.

                                     Tête à tête Rudy Marquis et Verdoun ⇑

IMG_5781 - FUSTIE (Blanc) sur G ROBERT.JPGFustié (Blanc) : Ce grand bannu ne recevra qu’une quinzaine de raset où  il laissera entrevoir des qualités notamment derrière Robert (2) et Errik. Ne cède que la coupe cocarde et un gland. 3 Carmen plus rentrée.

Fustié menaçant de ses grande corne Geoffrey Robert

IMG_5810 - MASSENANT tape derrière J VIC.JPGMassena (Cuillé) : De la volonté, de l’application dans ses échanges et ses finitions (tape sur Vic 2 fois et bascule derrière Marquis). Souffre d’un travail light. 3 Carmen plus rentrée.

⇐ Massena s'engage derrière Jonathan Vic

St Eloi (Blanc) : De vices réactions, accélérées sur lesIMG_5830 - ST ELOI (Blanc) sur G ROBERT.JPG longueurs en font un redoutable adversaire dans ses arrivées. Robert (2), Vic (2) l’entrainent avec eux sur les planches. Des Carmen, retour inclus, ficelles intactes.

      Engagement menaçant de St Eloi derrière Geoffrey Robert ⇒

IMG_5856 MACHAIRE (Raynaud) sur G ROBERT.JPGMachaire (Raynaud) : Abordé sans hésitation, ses réactions sont intentionnées, cornes à l’affut. L’homme à portée, l’arrivée est puissante et l’engagement est total comme derrière Errik (2), Clarion, Robert (2 dont un avec saut). Les derniers Carmen résonnent (4).

⇐ Finition de Machaïre sur Geoffrey Robert

 

Texte et Photos
CYRIL DANIEL

12/11/2016

SAINT LAURENT D'AIGOUZE - * Ligue, Course de Presélection*

Course du 12 novembre 2016

L’AVENIR, VU DES GRADINS

IMG_5594 - n°151 (Lagarde) s'engage derrière Lucas DANNA.JPG

n°151 (Lagarde) s'engage derrière Lucas DANNA

Course de présélection pour les stagiaires 2017, organisée par le Club Taurin Paul Ricard Lou Bandot en clôture de sa saison.

IMG_5578 - n°122 (Nicollin) sur Belkacem BENHAMMOU.JPGIssus tout droit des écoles de raseteurs, ce sont 7 jeunes qui se sont présentés à Thierry Cure au moment de la capelado. Didier Dunan et Tommy Tourreau officiant comme tourneurs.

⇐  n°122 (Nicollin) sur Belkacem BENHAMMOU

Certains de ces jeunes ont laissé entrevoir un petit quelque chose dans leur comportement, leurs réflexes et surtout leur adaptation aux attitudes des taureaux. Mais dans l’ensemble, qu’ils se nomment Emeric Assenat, Tom Charrade, Corentin Barbier, Lucas Danna, Robin Ménargues, Dorian Mangion remplacé après la pause par Michelier ou  Belkacem Benhammou, aucun ne parvient à se démarquer. IMG_5559 - n°159 (Nicollin) sur Emeric ASSENAT.JPG

D’ailleurs, sur les gradins, biens garnis, les plus pessimistes se posaient des questions, les optimistes languissaient déjà les ligues de l’an prochain alors que les réalistes disaient que l’hiver allé porter conseil et que peut-être...

                                            n°159 (Nicollin) sur Emeric ASSENAT

IMG_5611 - Envole du n°117 (Lagarde) derrière Lucas DANNA.JPGQuoiqu’il en soit, avec un style qui leur appartient (prise de taureaux arrêtés, prise de taureaux en déplacement, prise de taureaux sur les reprises, rasets longs, rasets courts, rasets coquins, et oui déjà) chacun a su s’attirer les regards surtout en seconde partie. La première étant plus irrégulière et moins rythmée, le temps que tout le monde prenne ses marques et repères.

Envol du n°117 (Lagarde) derrière Lucas DANNA

Côté bétail, ce ne fut pas mal non plus. Alors que la manade Nicollin avait joué sur unIMG_5670 - n°120 (Lagarde) s'engage derrière Belkacem BENHAMMOU.JPG lot d’une noblesse sans reproche (n°159**, n°122*, n°354, n°323***) avec un petit plus pour le 1er et le dernier) la manade Bernard Lagarde a quant à elle  fournie 4 taureaux (n°112, n°151**, n°117**, n°210***), hormis le 1er, atomiques dans leurs arrivées aux planches et pleins de vaillance.

Envol du n°117 (Lagarde) derrière Lucas DANNA  ⇒

 

⇓ Yannick MICHELIER à la tête du n°354 (Nicollin)

IMG_5644- Yannick MICHELIER  à la tête du n°354 (Nicollin).JPG

  IMG_5571 - n°112 (Lagarde) sur Corentin BARBIE.JPG

n°112 (Lagarde) sur Corentin BARBIE

IMG_5698 - Arrivée serrée du n°323 (Nicollin) et Corentin BARBIE.JPG

▲ Arrivée serrée du n°323 (Nicollin)
et Corentin BARBIE

 Texte et Photos
CYRIL DANIEL

04/09/2016

SAINT LAURENT D'AIGOUZE - 21e FINALE DU PRINTEMPS DES ROYALES

Course du 4 septembre 2016 - Trophée de l'Avenir

A LA MANADE B. LAGARDE et V. FELIX
LE XXIe PRINTEMPS DES ROYALES

A BAYARD (Nicollin) et Z. ZEKRAOUI
LES PRIX DE LA FINALE

saint laurent d'aigouze, printemps des royales,course camarguaise

saint laurent d'aigouze, printemps des royales,course camarguaiseEntrée : 2/3

Organisateur : CTPR Lou Bandot

Présidence : Très attentive de Thierry Cure assisté de Alain Hugon et Arnaud Chabanon

Raseteurs droitiers : V. Félix, D. Fougère, G. Montesinos, R. Ibarra - Raseteurs gauchers : Y. Zekraoui, C. Clarion, R. Marquis

Tourneurs : P Rado, B. Joseph  

 

Tout en se montrant plaisante, la 21ème  Finale du Printemps des Royales, n’a pas réussi à faire oublier a lourdeur du temps et l’étouffante chaleur de ce dimanche estival…. Les bourgeons ont eu du mal à éclore, ou encore, la mayonnaise n’a pas réussi à monter, pour reprendre l’analyse du Président du club taurin Lou Bandot en fin de course. Une course tout de même loin d’être ennuyeuse, mais manquant du petit plus qui fait que... malgré les prestations de Tourtoulen et Bayard, l’implication de Y. Zekraoui, C. Clarion et par intermittence de V. Félix, K Marquis et G Montesinos.

Alors qu’en ouverture, l’Ecole de Rasteurs locale s’était mesurée à deux pensionnaires de la manade Fabre-Mailhan, une imposante remise des prix en présence des Cabidoules du Cailar, de la pena Mistral et des gardians de la manade Lescot  a clôturé  cette édition 2016 .

saint laurent d'aigouze, printemps des royales,course camarguaiseVentoux (Cuillé – n°719) : Calme et idéalement positionné, il se prête au jeu avec une nette préférence pour les droitiers sans pour autant ignorer les gauchers. 4 minutes, le temps des principaux attributs. Aux ficelles ses allonges derrière R. Ibarra, Y. Zekraoui (2) et R. Marquis (Photo) vont déclencher le disque rejoué à sa rentrée porteur de sa 2e ficelle.

saint laurent d'aigouze, printemps des royales,course camarguaiseHussard (Laurent – n°812) : Même s’il se dépense sans compter dans d’inlassables déplacements, il répond à tout et appuie de temps à autres ses répliques jusqu’aux planches où il peut poser la tête. Se posant davantage aux ficelles, la 1ère reste dans le crochet de Zekraoui à la 11ème minute, la seconde retourne au toril aux accents de Carmen qui résonne pour la 3ème fois.(Photo avec C. Clarion)

Coutard (Fabre-Mailhan – n°952) : Tel un métronome, il se jette dans les saint laurent d'aigouze, printemps des royales,course camarguaiserasets sans restriction au point d’en perdre les principaux attributs en 1’20. Aux ficelles, après avoir cédé la première à Y. Zekraoui (7’), les rasets sont s’espacer, le biou va jouer d’un petit coup de revers à l’approche des crochets. Relativement franc tout de même, il va s’incliner à la 13ème minute. 2 Carmen plus rentrée. - (Photo avec V. Félix)

saint laurent d'aigouze, printemps des royales,course camarguaiseTourtoulen (Saumade – n°9106) : Imperturbable et imposant les règle du jeu, notamment par un placement irréprochable et une occupation de l’espace appropriée, il s’engage sans rechigner  sur les sollicitations des hommes qui sont raccompagnés jusqu’aux planches, où il tape des cornes. A la dernière minute, alors qu’il accuse un peu le coup, il vient se dresser derrière V. Félix. Seconde ficelle intacte il regagne le toril avec un 3ème Carmen pour une course sérieuse. (Photo avec C. Clarion)

saint laurent d'aigouze, printemps des royales,course camarguaiseBayard (Nicollin – n°973) : D’une extrême vaillance, alors que 45 secondes viennent de s’écouler il ne lui reste plus que ses ficelles à  défendre, et 4 minutes plus tard, la seconde. Derrière G. Montesinos (2), Y. Zekraoui (3)et R. Marquis (Photo) ses poursuites sont appuyées jusqu’au fil des barrières où il glisse à l’arrivée. Toujours sur le même il défend son ultime attribut jusqu’à la 13ème. 7 Carmen plus retour  récompensant sa belle vaillance.

saint laurent d'aigouze, printemps des royales,course camarguaiseGabier (Lagarde – n°098) : 9 minutes 30 irrégulières ou il alterne le bon (des poursuites appliquées et conclues) et le moins bon (indifférences et manque d’engagement). Malgré ce, V. Félix, D. Fougère (Photo) et Y. Zekraoui seront raccompagnés au-dessus des planches. 2 Carmen plus retour.

Pour conclure, on attendait Napaca (Blatière-saint laurent d'aigouze, printemps des royales,course camarguaiseBéssac – n°909) – hors points -  et nous sommes restés sur notre faim. 10 minutes caractérielles où il tape les planches sur les hommes en contre piste, ignore ou lâche le raset ou s’écrase comme une brute contre les planches en finition de courts rasets de Clarion (2), Y Zekraoui (Photos) , R. Marquis ou G. Montesinos. 3 Carmen plus retour, ficelles intactes après 10 minutes de course.

Les Récompenses :

saint laurent d'aigouze, printemps des royales,course camarguaiseLa manade B. Lagarde reçoit le prix de Meilleure Royale 2016

Et Vincent Félix le prix du Meilleur Animateur

 

 

saint laurent d'aigouze, printemps des royales,course camarguaiseLa manade Nicollin, représentée  par Guillaume Granchit reçoit le prix de Meilleur Taureau de la finale pour Bayard alors que Youssef Zekraoui reçoit celui de meilleur animateur

 

Texte et Photos Cyril Daniel

23/03/2009

SAINT-LAURENT-D'AIGOUZE - PRINTEMPS DES ROYALES 2

Dimanche 22 mars

LES SAUMADE... RIEN A JETER

DSC02107.JPG
LEVANT sur Biscarrat

Sept sur sept pour les beaux bébés de 6 ans de Magali. Ce Printemps des Saumade a régalé la nombreuse assistance. Les raseteurs au nombre de huit aidés de quatre tourneurs ont tous joué le jeu. Schuller, Ayme, Oufdil, Fougère, Biscarrat, à droite ; Aliaga, Sanchez, C. Chanat à gauche.D’entrée Arrogant donne le meilleur sur de belles poursuites qu’il conclut spectaculairement. Puis après un petit passage en contrepiste, il s’avère plus sérieux en enfermant sévèrement Schuller et surtout Aliaga. Six fois la musique. Plein de sang, Saphir a des qualités mais n’a pas toujours la tête à les exploiter. Dommage car certaines séquences laissent augurer un potentiel intéressant dans une fin de quart d’heure très rythmée. Cinq fois la musique. Il bouge beaucoup Gaillardet et saute seul aussi trop souvent. Puis il entre dans sa course et sur Oufdil (deux fois) il s’aligne sur le raset et se propulse derrière lui à la barrière. Il récidive sur Fougère (x 2), Schuller (x 2), Biscarrat. Des Carmen et ses ficelles au toril. Il a du cœur Méphisto et du répondant aussi dans des répliques de la meilleure veine, surtout après les gauchers Aliaga et C.Chanat. Pas mal aussi sur les droitiers Oufdil, Sanchez, Schuller, Ayme. Sa course pleine de bravoure est honorée plusieurs fois pour le côté brillant et spectaculaire.Avec calme, Levant met toute son application pour assurer sa partition. Volontaire et barricadier à souhait, il gratifie les hommes de superbes actions dont une où il brise et bascule derrière Schuller. Du grand spectacle pour une vingtaine d’engagements contre ou au-dessus des barrières et une kyrielle de Carmen. Puissant, barricadier, Mérou à la magnifique présentation ! Ses coups de butoir sont impressionnants de violence, il brise plusieurs planches, met à mal un pilier au terme d’actions superbes. C’est un grand spectaculaire et la musique retentit plusieurs fois. Pour terminer encore un spectaculaire, Espadon, certes un peu plus tendre que les précédents mais il n’en est pas moins intéressant. Ses multiples coups de barrière et sauts sont récompensés de plusieurs Carmen.

Texte et Photos Luc PERO

DSC02097.JPG
GAILLARDET - Oufdil
DSC02112.JPG
MEROU - Biscarrat
DSC02119.JPG
MEROU - Aliaga
DSC02124.JPG
ESPADON - Sanchez