Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/05/2018

SAINT-GENIES-DES-MOURGUES

manade rambier,saint-genies-des-mourgues,course camarguaise

A l'entrée des arènes, bâches avec photos. Souvenirs, souvenirs...

Jeudi 3 mai - Course du mardi 1er mai

Sacré Briscard, le soleil des Rambier

Avec Pescaïre et Sansouire,
la complète fête 10 ans travail.

STGENIESBRISCARDPHLS.jpg

Briscard sur Yannick Martin

 

manade rambier,saint-genies-des-mourgues,course camarguaiseLes rayons de soleil de la marque à feu de la manade Rambier dessinée au centre de la piste, se sont épanouis dans la convivialité ambiante de la journée anniversaire. La décennie a été sympathiquement fêtée, c’est l’essentiel. En piste, Briscard (5e) et Sansouïre (7e) ont fait parler la poudre tandis que Mirabeau (3e) se livre vaillamment et Pescaïre, très attendu, tient son rang malgré un manque de pétard. L’équipe blanche a joué le jeu assidûment et dans l’esprit.

Dexter (N.5092).- Remuant le long des planches, les hommes le mettent vite au travail. Participatif, il pousse surtout à gauche et même s’emporte après Bouhargane, Naim et aussi Pradier. Se rebelle dans la bourre après Bouhargane et rentre sa 2e ficelle.6 Carmen et retour.

Farceur (N.1048).- Avec son placement flottant, il joue une partition inégale, il peut conclure sur les rasets engagés de Bouhargane (2 fois) ou se centrer et se faire plus difficile à convaincre. Les ficelles rentrent. 2 Carmen et retour.

Mirabeau (N.1055).- Se livre de bon cœur sans quitter le terrain des planches. Régulier, sans refus, il appuie sur le champignon après Martin, Bouhargane et s’emporte en finition sur Bouhargane, Naim. Défend sa 2e ficelle qu’il ramène.2 Carmen et retour.

▼ Mirabeau - Bouhargane

manade rambier,saint-genies-des-mourgues,course camarguaise

Margasse (N.7035).- Pour le plaisir des yeux. Le bel étalon devient très difficile à intéresser et malgré 4 fusées pétaradantes (4 Carmen), il s’enferme dans son stoïcisme.

▼ Margasse

manade rambier,saint-genies-des-mourgues,course camarguaise

Briscard (N.1052).- Ses enchaînements se concluent offensivement. Il monte en puissance au fil des minutes et s’envoie aux planches, corne méchamment placée. L’assiduité des hommes donne du rythme et Briscard ponctue ses 12’30 de multiples actions d’envergure. 12 Carmen et retour.

▼ Briscard - Yannick Martin

manade rambier,saint-genies-des-mourgues,course camarguaise

Pescaïre (N.9088).- Le grand banu est véloce, trouve les bonnes positions et enchaîne à grandes foulées. Quand le travail tarde, il « monte » sur les tourneurs. Le raset engagé de Bouhargane finit dans un bel éclat, et s’il manque un peu de pétard, il bascule après Naïm (2 fois) et rentre sa 2e ficelle. 3 Carmen et retour.

▼ Pescaïre sur Naïm

manade rambier,saint-genies-des-mourgues,course camarguaise

 

 

Sansouïre (N.1042 pour 12 minutes).- Dès le premier raset de Méric, la riposte est tapante. Rapide dès que l’objectif est en vue, il ponctue après Faure, Bouhargane. Se dégage, se livre dans les séries et finit barricadièrement. Ficelles au toril. 5 Carmen et retour.

 

MARTINE ALIAGA
Photos LAURENT SONZOGNI ET M. A.

Course du mardi 1er mai.

Niveau Avenir HT. Entrée : plein. Organisateur : CT Le Trident. Président : Claude Chevalier. Raseteurs droitiers : Faure, Laurier, Pradier, Vic. Gauchers : Bouhargane, Y. Martin, Méric, Naim. Tourneurs : Castel, Daniel, P. Rado.

Sous le signe de l'amitié

manade rambier,saint-genies-des-mourgues,course camarguaise

Ferrade, abrivado, course et bandido, la journée d’anniversaire de la manade locale Rambier a été animée, festive et porteuse d’émotion. Et les mots de Rémi Dumas, président du Trident, tout comme ceux d’Yvon Pellet, maire, ont été largement applaudis et appréciés. Pour marquer le coup, un tableau d’Arnaud Chabanon a été offert à la famille Rambier qui gardera précieusement en mémoire ce 1er mai si particulier.

28/04/2018

SAINT-GENIES-DES-MOURGUES *1er mai*

Samedi 28 avril 2018

Les 10 ans de la manade Rambier

Manade Rambier,Saint-Geniès-des-Mourgues,course camarguaise

Pierre Rambier et Arnaud Rouquairol

«C’est une journée d’amitié avec la famille, les amis, les proches, le village et le club taurin», estime Pierre Rambier pour présenter ce mardi 1er mai à Saint-Geniès des Mourgues, où pour les 10 ans de son élevage, il sortira en complète. «10 ans c’est une bonne occasion pour valoriser cette manade qui travaille bien, mérite d’être mise en valeur et qui est capable de présenter sept taureaux. En plus, elle est située sur notre village, explique Rémi Dumas, président du CT Le Trident. Du coup, avec la mairie, nous avons organisé une journée complète autour de la course».

« Un manadier fêté dans son village, c’est une grand plaisir, reprend Pierre Rambier, nous mènerons la complète, sans prétention... Avec les taureaux il faut rester humble et modeste. Mais je pense que la course devrait être intéressante, gaie, à tendance spectaculaire...».  Bien sûr, il y aura Pescaïre (4e, 9 ans), l’étalon Margasse, lui qui a fait connaître la devise gris et blanc (5e, 11 ans) et Dexter (1er, 12ans), les plus expérimentés. Puis les 7 ans, Facteur (2e) un peu fantasque ; Mirabeau (3e) vaillant ; Briscard (6e), brillant et prometteur ; Sansouïre (7e) qui avait fait la finale des Ligues 2016 à Aimargues, puis blessé, il n’avait plus couru. « C’est leur première course, informe le manadier, alors on verra bien... Et puis il faut profiter des bons moments et cette journée en sera un, c’est l’essentiel ».

La fête débutera dès le matin au déjeuner sur le terres du Mas de Nabrigas où se déroulera ensuite la ferrade. Vers midi, départ des près pour l’abrivado de sept taureaux par la route de Lunel-Viel, enfermée au village. De là, direction l’apéritif au Café de France, puis repas (sur réservations, tél. Rémi Dumas, 06 14 48 86 42) à la Maison pour tous. 16h, capelado avec les Arlésiennes et les gardians puis place aux biòu et aux raseteurs.

Dans cette belle ambiance, familiale et festive, on devrait se régaler sous les platanes du petit plan saint-geniérois.

MARTINE ALIAGA

04/12/2017

11e CHARROI DES OLIVES

Samedi 2 décembre 2017

▼ Honneur aux meneurs et aux chevaux

CHEVAUXMENEURS2.jpg

▼ Le Charroi remonte le temps

SOMMIERES.jpg

IMG_9926.JPG

▼ Au four...

IMG_9899.JPG

▼ ... et au Moulin (de Villevieille)

IMG_9938.JPG

IMG_9947.JPG

IMG_9953.JPG

sommières,villevieille,saint-geniès-des-mourgues,charroi des olives,course camarguaise

sommières,villevieille,saint-geniès-des-mourgues,charroi des olives,course camarguaise

sommières,villevieille,saint-geniès-des-mourgues,charroi des olives,course camarguaise

▼ Livraison assurée
vite au déjeuner

sommières,villevieille,saint-geniès-des-mourgues,charroi des olives,course camarguaise

▼ Top départ pour le retour
ciel chargé, froid

sommières,villevieille,saint-geniès-des-mourgues,charroi des olives,course camarguaise

▼ Traversée du Marché

ça passe juste

sommières,villevieille,saint-geniès-des-mourgues,charroi des olives,course camarguaise

sommières,villevieille,saint-geniès-des-mourgues,charroi des olives,course camarguaise

sommières,villevieille,saint-geniès-des-mourgues,charroi des olives,course camarguaise

sommières,villevieille,saint-geniès-des-mourgues,charroi des olives,course camarguaise

▼ Direction le bercail
d'un bon pas, il gèle

sommières,villevieille,saint-geniès-des-mourgues,charroi des olives,course camarguaise

sommières,villevieille,saint-geniès-des-mourgues,charroi des olives,course camarguaise

sommières,villevieille,saint-geniès-des-mourgues,charroi des olives,course camarguaise

▼ Je rêve ou il neige ?

sommières,villevieille,saint-geniès-des-mourgues,charroi des olives,course camarguaise

sommières,villevieille,saint-geniès-des-mourgues,charroi des olives,course camarguaise

▼ Soigner les chevaux, tout rentrer
avant de lever le verre
au 11e Charroi des Olives

sommières,villevieille,saint-geniès-des-mourgues,charroi des olives,course camarguaise

sommières,villevieille,saint-geniès-des-mourgues,charroi des olives,course camarguaise

PHOTOS MARTINE ALIAGA

Un Charroi à tous les temps

Retrouver l'ancien temps. N'en garder qu'un temps, celui de la récolte d'olives. Prendre le temps d'atteler en charrettes d'époque. Et tailler la route de nuit au pas de chevaux de trait pour livrer le précieux chargement au moulin. En, ce temps de l'Avent, onze ou douze attelages refont chaque année début décembre le périple des anciens.

Le temps d'une nuit, affronter la rudesse des températures, s'habituer à l'obscurité juste trouée de loupiotes, humer les odeurs de cuir, de bois, l'oreille attentive aux sonnailles et grelots des harnachements, quand les conversations se font murmures.

Le petit voyage est maintenant bien rôdé. Et les convoyeurs savent en gérer tous les temps en savourant chaque étape : marcher dans les pas des chevaux pour alléger leur charge. S'arrêter à l'invite d'amis pour un café chaud autour d'un feu de bois et repartir dans la campagne endormie. Au pont, quand les robes des chevaux fument sous l'effort, les meneurs ne sont plus que silhouettes découpées dans le halo de lueurs pâles. Les marcheurs s'accrochent alors aux ridelles des charrettes pour garder le rythme, la fatigue se fait sentir, le froid est mordant malgré les capes et les grosses vestes.

Le temps passe lentement sous les frondaisons des derniers kilomètres, nuit totale, ça et là des chevaux dans leurs prés s'agitent au passage du curieux défilé de leurs congénères au travail. Des chiens aboient. Au petit matin, le ciel change à l'Est, les couleurs s'invitent. Là-bas, Sommières sort de la brume. Il y a quelques lumières aux fenêtres. Les sabots claquent sur le goudron du pont romain. Magie de l'instant près des remparts sommiérois, les images du début du siècle dernier s'imposent. Le charroi a remonté le temps.

Le Moulin fourmille le temps du déchargement. Un à un, chaque attelage dépose son butin. Les voix sont fortes, les rires fusent. Il est temps de reprendre des forces. Le temps du retour passera à vive allure, Légers, les chevaux boucleront le trajet en une bonne paire d'heures. A l'arrivée, rapidement libérés de leurs traits et soignés, ils retrouveront la liberté.

Il sera alors temps de savourer voire de ripailler. Et foi de charretier, cela prendra un certain temps.

MARTINE ALIAGA

 

09/11/2017

11e CHARROI DES OLIVES

Prêts pour la nuit du Charroi

CHARROI2016CPHMALI.jpg

Passage du vieux pont sur le Vidourle

 

L’équipe des attelages (une douzaine) et les marcheurs qui les accompagnent prendront la route le samedi 2 décembre, à 4 h du matin, au départ de Saint-Geniès-des-Mourgues pour la 11e édition de ce périple nocturne. Première halte à Saint-Christol, puis Boisseron, traversée de Sommières vers 7 h, et déchargement des olives au Moulin de Villevieille.

Puis grand déjeuner du Charroi à Sommières. Retour vers 12 h 30 à Saint-Geniès. Possibilité pour les marcheurs de rentrer avec la navette. Infos : 06 36 55 82 03, inscriptions (obligatoire) au déjeuner : 06 71 26 34 72.

Le Charroi est ouvert à tous les marcheurs, seules obligations, s’inscrire et se vêtir chaudement à l’ancienne.

En cas de pluie de dernier moment, le déjeuner sera décalé à midi (17 € dont 2 € reversés au Téléthon).

M. A.

CHARROIDPHAMALI.jpg

CHARROI2016BPHMALI.jpg

21/12/2016

CHARROI DES OLIVES *10e EDITION*

Périple du samedi 3 décembre 2016

Le 10e Charroi en images

4h du mat, départ de Saint-Geniès-des-Mourgues

IMG_0362.JPG

IMG_0364.JPG

IMG_0372.JPG

Après la traversée et la halte de Saint-Christol,
direction Boisseron ▲ puis Sommières ▼

charroi des olives,saint-geniès-des-mourgues,manade vitou,sommières,moulin de villevieille,course camarguaise

charroi des olives,saint-geniès-des-mourgues,manade vitou,sommières,moulin de villevieille,course camarguaise

charroi des olives,saint-geniès-des-mourgues,manade vitou,sommières,moulin de villevieille,course camarguaise

charroi des olives,saint-geniès-des-mourgues,manade vitou,sommières,moulin de villevieille,course camarguaise

Livraison des Olives au Moulin de Villevieille

IMG_0397.JPG

IMG_0404.JPG

IMG_0411.JPG

▼ Retour vers Saint-Geniès

IMG_0423.JPG

IMG_0425.JPG

IMG_0431.JPG

IMG_0437.JPG

IMG_0439.JPG

IMG_0440.JPG

IMG_0441.JPG

charroi des olives,saint-geniès-des-mourgues,manade vitou,sommières,moulin de villevieille,course camarguaise

IMG_0442.JPG

IMG_0443.JPG

IMG_0448.JPG

IMG_0451.JPG

charroi des olives,saint-geniès-des-mourgues,manade vitou,sommières,moulin de villevieille,course camarguaise

▼ Remise du chèque au Téléthon

IMG_0458.JPG

Photos Martine Aliaga
et Pierre Bousquet


Voir aussi le blog de Thierry Muller
http://lansargues-info.blogs.midilibre.com

 

23/11/2016

CHARROI DES OLIVES *10e édition*

Départ samedi 3 décembre 2016
à 4h du matin

saint-geniès-des-mourgues,sommières,villevieille,attelages,olives,course camarguaise

 


10e Charroi des olives :
des kilomètres de bonheur !

 

saint-geniès-des-mourgues,sommières,villevieille,attelages,olives,course camarguaise2007 - 2016 : le Charroi des olives fête dix ans d'aventures et de bonne humeur. Cela ne paraît pas grand chose ces 28 kilomètres aller-retour de Saint-Geniès-des-Mourgues à Villevieille mais ceux qui y participent en gardent précieusement, année après année, toutes les péripéties liées à ce périple si particulier comme autant d'histoires à raconter. La bravoure de se lever en pleine nuit, de retrouver toute la bande à Saint-Geniès, d'embarquer sur les charrettes la récolte d'olives et de cheminer au pas des chevaux sous des cieux plus ou moins froids, clairs ou embrumés, au travers des vignes, des champs et des villages endormis...  C'est le Charroi !
saint-geniès-des-mourgues,sommières,villevieille,attelages,olives,course camarguaiseLa nuit, les bruits, les odeurs, la perception des paysages, les repères, les visages... tout est différent ! A l'excitation des premiers kilomètres, quand tous ont trouvé leur rythme, bien souvent, les conversations se font murmure, le silence s'installe, ne résonnent plus que les sabots sur l'asphalte, le tintement des grelots, le grincement des essieux, le frottement des roues et le bois des charrettes qui travaille ... Alors la machine à remonter le temps déroule des images d'autrefois... C'est le Charroi !
La halte à Saint-Christol, la traversée au pont de la Benovie, le bois des brigands (les habitué(es) reconnaîtront), la traversée du vieux pont à Sommières, la livraison des olives à Villevieille et le réconfortant déjeuner dans la lumière et la chaleur retrouvée... C'est le Charroi !
Chaudement habillés à l'ancienne, meneurs et marcheurs associés reproduisent les gestes oubliés, retrouvant l'entraide primordiale entre tous et la bonne humeur collégiale indispensable. Une légèreté d'esprit aussi, attisée par l'intemporalité du voyage nocturne, le retour à la simplicité des choses et des rapports humains.  Auprès des chevaux, des parfums d'enfance à retrouver ou à découvrir. Sous les étoiles, la nature se révèle immuable, le temps ralentit, l'esprit s'apaise,  les caractères se débrident, le sourire s'installe et, souvent les éclats de rire pétillent de groupes en groupes... C'est le Charroi !
Une nuit sous les étoiles, c'est pas grand-chose, peut-être mais c'est inoubliable ! Pourquoi ? Parce que c'est ça le Charroi !


MARTINE ALIAGA

saint-geniès-des-mourgues,sommières,villevieille,attelages,olives,course camarguaise


saint-geniès-des-mourgues,sommières,villevieille,attelages,olives,course camarguaiseA l'initiative de Nicolas Vitou, épaulé par des "collègues" (Pierre, Rémi, Bousca, Raymond, Bernard, etc.) passionnés de chevaux lourds et d'attelages anciens, le Charroi des olives fait revivre le passé avec sérieux et joie de vivre.
Cette année, 14 attelages partiront à 4 h pétantes, le matin du samedi 3 décembre 2016, tout près des arènes de Saint-Geniès remémorrant  le périple des anciens oléiculteurs. Chaudement habillés à l'ancienne, les meneurs et marcheurs partiront pour Saint-Christol, et la halte autour d'un feu convivial, Boisseron, le pont de Sommières au lever du jour, livraison des olives au moulin de Villevieille, déjeuner avec la soupe, le saucisson, la fougasse etc. Retour vers 9h30 au bercail (arrivée  13 h).  Une navette gratuite ramènera ceux qui le désirent.
N'hésitez pas à vous inscrire (places limitées) sans oublier la tenue paysanne d'autrefois (et vêtements chauds).
Prix 17€ dont 2 reversés au Téléthon de St Geniès.
Réservations Nicolas 06 36 55 82 03.
Voir Facebook "manade Vitou"
Naviguez sur le blogs "Bouvine en ligne" (http://coursecamarguaise.midiblogs), onglet "Charroi des Olives" dans catégorie à gauche de l'écran, et découvrez l'historique, la charte etc...

**************

Pierre explique le Charroi sur RMC

Ecoutez, voici le lien

http://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/audio/rmc-2011-vos-animaux-6h-7h-358156.html

**********

20/04/2016

SAINT-GENIES-DES-MOURGUES

20/04/2016

Les arènes seront prêtes
pour la journée du 1er mai

STGENIESTRAVAUXBLOG.jpg

Un problème de sécurité aux arènes et la sanction tombe, la sanction tombe, pas de course si les travaux ne sont pas faits. Branle-bas de combat, le CT Le Trident retrousse les manches et mobilise la municipalité. Yvon Pellet, maire, entend le cri insistant des bénévoles et met en route la rénovation et la mise aux normes de la piste et du toril. L’association a eu chaud et après des « mois de remise en question, de réorganisation et surtout de dialogue, explique le jeune président Rémi Dumas, Le Trident est en marche et la saison assurée ».
Le groupe de passionné ne ménage pas sa peine et prend le chemin des arènes, tous les samedis, pour « bichonner avec les moyens du bord, poncer, peindre les gradins, changer les planches, etc. afin d’accueillir le mieux possible les afeciouna »...
La sécurité est maintenant assurée, notamment pour les raseteurs avec un passage adéquat sous le marchepied et la piste, reste que le charme du plan saint-geniérois tient à la convivialité portée à bout de bras par les bénévoles du club taurin. « Encore quelques bricoles et nous serons prêts. Si tout n’est pas encore parfait, nous avons tous travaillé avec passion pour que l’ouverture le 1er mai se fasse dans de bonnes conditions et surtout dans l’esprit de Saint-Geniès. Sans avoir les yeux plus gros que le ventre mais en faisant tout pour maintenir et transmettre nos traditions, c’est notre credo et nous nous y employons ».
Au vu de l’affiche de qualité proposée le 1er mai, une belle entrée serait la récompense logique du travail déjà effectué.


MARTINE ALIAGA


L’AFFICHE
11 h 45, abrivado manade Lafon.
12 h,
apéritif Café de France, animation pena Mithra.
14 h 30,
repas sous le préau de l’école (inscriptions obligatoires).
16 h, 9 €,
spectacle d’ouverture, course de la 1re journée du Trophée des Jeunes et Trophée 3M.
Vidourle (Lafon) - Sirocco (Vellas) 
Iroko (Brestalou) - Coquet (Cuillé)
Colbert et Kloros (Paulin)
Quintillien (Le Ternen).
Raseteurs : Faure, Jourdan, F. Martin, Y. Martin, Ortiz, Rassir, Méric.
Bandido.
Réservations : repas (20 €) et places numérotées (11 €),
tél. 06 14 48 86 42.

28/11/2015

TRADITION

Samedi 5 décembre, départ 4 heures du matin

Nuit blanche avec le Charroi des olives

Charroi2012PHRD.jpg

C’est un peu antinomique mais il y a des traditions... nouvelles. Comme celle instaurée depuis neuf ans, par un groupe de gens du terroir de Saint-Geniès-des-Mourgues. Curieux du mode de vie des arrière grands-parents - voire plus loin encore - ils ont décidé d’en retracer un des épisodes dictés par les saisons. A savoir la récolte des olives et leur trajet jusqu’au moulin réalisé de nuit pour ne pas perdre un jour de travail. Férus de chevaux pour la plupart, et d’attelages pour quelques-uns, ils ont décidé de reprendre le flambeau, de ressortir leurs charrettes, leurs costumes d’époque et d’attaquer aux premières heures du matin les 20 kilomètres les séparant de Villevieille. Ainsi naissait le 1er Charroi des Olives.

En 2015, l’équipe est rodée, les chevaux aussi, autour du club taurin Le Trident de Saint-Geniès-des-Mourgues, de la manade Vitou et de passionnés venant du Lunellois ou du Montpelliérain. Samedi 5 décembre, à 4 heures du matin précises, les attelages anciens de chevaux lourds partiront de Saint-Geniès chargé des olives et accompagné des marcheurs. Halte-café à Saint-Christol, livraison au Moulin de Villevieille, déjeuner à Sommières et retour, tranquille, au pas des chevaux pour rejoindre le Téléthon... Connaître le froid et la fatigue d’une nuit blanche, redécouvrir des bruits et des odeurs, voir le jour se lever ensemble, aux côtés des chevaux... Voilà le périple, voilà leur simple bonheur.

M. A.

Photos Rémi Dumas et Martine Aliaga

charroi,saint-geniès-des-mourgues,sommières,course camarguaise


PRATIQUE
Renseignements : 06 36 55 82 03.

Prix : 17 € dont 2 € reversés au Téléthon.
Impératif : porter des vêtements à l'ancienne, pas de couleurs fluos.
Déroulement : rendez-vous à Saint-Geniès. 4 h précises, départ.
Livraison des olives vers 7 h 30.
Déjeuner à Sommières vers 8 h.
Retour au pas pour les attelages et les marcheurs volontaires, en minibus gratuit pour les autres marcheurs.
 
***************
Avant de les convoyer
il faut ramasser les olives

charroi,saint-geniès-des-mourgues,sommières,course camarguaise

Nicolas Vitou sur ses terres au milieu des biou

charroi,saint-geniès-des-mourgues,sommières,course camarguaise

Parfois on se sent tout petit....

********************

ACHILLE au Charroi

charroi,saint-geniès-des-mourgues,sommières,course camarguaiseIl a 5 ans et participera à son premier Charroi des Olives. Produit d'un père âne des Pyrénées et d'une mère percheronne américaine, Achille le mulet affiche 1,71 m au garrot. "Il a une force impressionnante et le pied sûr. Il est encore trop jeune et pas assez aux ordres pour lui faire tirer une charrette de nuit, explique Nicolas Vitou son propriétaire, mais je lui mettrai des bâts et il portera sa cargaison d'olives. Avec lui, il ne faut pas se tromper dans le dressage, il faut faire venir les choses de loin et en douceur mais une fois qu'il a compris, c'est acquis. Il est très intelligent".  Avec la mule Margueritte et le Camargue Bazille, c'est le trio équin de Vitou au Charroi.

 
 
 
 
 
 

10/11/2015

TRADITION

Le 9e Charroi des Olives

Prêts pour une nouvelle nuit !

CHARROI2013PHMALI.jpgLa saison de la cueillette des olives a, pour certaines catégories, déjà commencé et l’équipe du Charroi des Olives prépare ses troupes. Frustrés de n’avoir pu accomplir leur périple 2014 noyé par un épisode cévenol, les charretiers attendent avec des envies décuplées leur 9e périple. Le convoi d’une douzaine d’attelages et de marcheurs se rassemblera à partir de 3h30 le samedi 5 décembre - départ impératif à 4 h du matin - devant la MPT (La Poste) à Saint-Geniès-des-Mourgues. Direction le Moulin de Villevieille pour acheminer la récolte d’olives. Petit arrêt à Saint-Christol, puis en route vers Sommières via Boisseron. Les participants doivent s’habiller à l’ancienne (sans vêtements de couleurs voyantes), le but étant de retrouver l’environnement et les sensations des anciens oléiculteurs et de leur rendre hommage en retraçant leur périple. En récompense, une nuit hors du temps, sous les étoiles...
M. A.
Pratique : inscriptions (limitées) au tél. 06 36 55 82 03.
Prix : 17 € dont 2 € reversés au Téléthon.
Déroulement : 4 h, départ. Livraison des olives vers 7 h 30.
Déjeuner à Sommières vers 8 h.
Retour au pas pour les attelages et les marcheurs volontaires, en minibus gratuit pour les autres marcheurs, afin de participer au Téléthon à Saint-Geniès-des-Mourgues.
 
 
**************
Le Charroi c'est quoi ?
Visitez les précédentes éditions sur ce blog
(catégorie Charroi des Olives, à gauche de l'écran)
********************

 

28/08/2015

SAINT-GENIES-DES-MOURGUES *AS*

 saint-geniès-des-mourgues,léo de raynaud,course camarguaise

Jeudi 27 août 2015

Léo emballe les arènes pleines

saint-geniès-des-mourgues,léo de raynaud,course camarguaise

L'action du jour : Léo sur Youssef Zekraoui 

"Heureusement que j'ai les fesses musclées", rigole Youssef Zekraoui en regardant Frédéric Raynaud en haut du toril. En effet, le raseteur vient d'essuyer un fulgurant emportement de Léo, la corne entre les fesses, et un catapultage dans le public. Le spectaculaire cocardier des Raynaud a enchanté les arènes archi-pleines par un final en fanfare. Et heureusement que le CT Le Trident l'avait récupéré de la course annulée du dimanche, car, avant lui, les occasions de s'enflammer n'avaient pas été très nombreuses. Malgré les arènes archi-pleines, l'implication totale des membres du CT, et l'affiche somme toute prometteuse. Mais, pour la plupart les cocardiers aujourd'hui avaient la poudre d'escampette dans la tête amenant un travail brouillon de la part des raseteurs. Ressortent tout de même, le premier Belagio de Saumade sérieux et solide, Juvénal de Nicollin (3e) auteur d'un bon quart d'heure, quelques bons passages de Bayle de Vinuesa (4e) et de Dalloz de Cuillé (5e). Mais tout ça a manqué de liant.

saint-geniès-des-mourgues,léo de raynaud,course camarguaisePhoto:
la détermination
de Sabri
avec Belajio
Belajio (Saumade).- Avec son beau gabarit, il roule les mécaniques, se montre agressif et rigoureusement placé. Ignore parfois les importuns mais fuse corne pointée sur le raset engagé de Zekraoui. Lequel insiste et, par quatre fois, des corps à corps serrés. Entre retenue et méchantes offensives, un bon premier. Rentre ses ficelles. 6 Carmen et retour.

Jivago (Blatière-Bessac).- Il court, il court, chasse, ignore ou lâche le raset. Mais envoie un pétard-surprise à Zekraoui. Des sauts intempestifs, des trajectoires aléatoires. Bref...

saint-geniès-des-mourgues,léo de raynaud,course camarguaisePhoto:
Ziko et Juvénal

Juvénal (Nicollin).- Se livre bien aux rubans, se place aux ficelles et Katif l'embarque, Allouani l'enroule, il s'envoie et bascule. Des frappes lourdes (Aliaga, Allouani), se soulève (Outarka, Zekraoui), des actions abouties (Allouani, Zekraoui). Dans ses cornes cannelées, les ficelles s'inscrustent, les hommes insistent, et Juvénal en garde une. Bon quart d'heure. 6 Carmen et retour.

saint-geniès-des-mourgues,léo de raynaud,course camarguaisePhoto:
Bayle cornes pointées sur Victor Jourdan
Bayle
(Vinuesa).- Le plus souvent le long des planches, il faut l'intéresser, alors il vient fort comme ce coup de barrière sur Katif. Mais les hommes manquent de liant et lui un peu de tonus. De belles actions pourtant comme lorsqu'il se cabre après Katif (2), Jourdan (2), Aliaga. Un goût d'inachevé pourtant. Les ficelles rentrent 5 Carmen et retour.

saint-geniès-des-mourgues,léo de raynaud,course camarguaise► Photo:
Aliaga
à la tête de Postier

Postier (Janin).- A grandes enjambées, il visite toute la piste, enchaîne à bonne allure sans jamais se poser. Brouillon il est, brouillons les hommes sont ! Parfois, il s'arrête, alors il fait parler sa vitesse d'exécution. Katif allonge, beau raset, belle réplique. Mais il reprend son marathon, et même s'il adhère à tous les rasets, il bâcle un peu le travail. 2 Carmen et retour avec une ficelle.

 

saint-geniès-des-mourgues,léo de raynaud,course camarguaise

▲  Dalloz s'envoie sur Victor Jourdan

Dalloz (Cuillé).- Lui aussi a la bougeotte mais quand il prend Jourdan dans le collimateur, c'est action frappée. Energique, un peu fou fou, il s'évade de bon coeur. Décidément avec Jourdan, c'est l'osmose pour encore 2 gros coups de barrière, et un pour Ouffe. Après il saute dans l'élan après Aliaga, Katif. Un dernier gros et vrai tampon sur Katif et rentre une ficelle. 3 Carmen et retour. 

Léo (Raynaud, hp).- Remuant, violent, il se livre et s'envoie méchamment après Zekraoui à qui il manque trouer les fesses et qui se retrouve dans les gradins. Une bonne dizaine de beaux et forts engagements parfois en rafale (Zekraoui, Katif, Outarka). Il tire la lanque, tempère un peu, mais repart au combat, la fleur au fusil, comme un boulet de canon. Et la dernière salve et pour Lahcène Outarka. Plein de Carmen !

Texte et photo

MARTINE ALIAGA

▼ LEO de Raynaud
à l'attaque sur Lahcène Outarka

saint-geniès-des-mourgues,léo de raynaud,course camarguaise

Jérémy Aliaga et Dalloz de Cuillé

saint-geniès-des-mourgues,léo de raynaud,course camarguaise

Ziko Katif et Bayle de Vinuesa

saint-geniès-des-mourgues,léo de raynaud,course camarguaise

Youssef Zekraoui et Belajio de Saumade

saint-geniès-des-mourgues,léo de raynaud,course camarguaise

 

Entrée : plein. Org. CT Le Trident. Président : Claude Chevallier. Raseteurs droitiers : Allouani, Katif, Outarka, Jourdan. Gauchers : Aliaga, Zekraoui, Ouffe, Mebarek. Tourneurs : Jockin, Tourki, Khaled, Estève, Daniel.

Trophée des As : Katif, 15 points ; Allouani,  14 ; Outarka, 6 ; Aliaga, 6 ; Zekraoui, 2 ; Ouffe, 2.