Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/08/2011

LANSARGUES *AS*

Mercredi 17 août 2011

RADJAU CARBURE AU SUPER

lansargues,as,radjau,saint-omer,bastien four,courses camarguaises

Cocardier aux grosses finitions, Radjau impressionne


Saint-Omer a du jus et Bastien Four encore des réserves

 

Entrée : plein. Organisateur : comité des fêtes. Président : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : Ayme, Auzolle, Jockin, Jourdan, Matray, Gleize. Gauchers : Four, Ouffe (sort au 5e), Oleskevich. Tourneurs : Kerfouche, Rouveyrolles, Dunan, Sanchez, T. Garrido.

Le soleil tape plein pot, les raseteurs paient l’accumulation des courses et n’ont plus d’essence dans le moteur, certains cocardiers tournent au ralenti, même le public semble léthargique. Par moments, on a frôlé la panne sèche. Mais la bonne humeur revient avec Saint-Omer et surtout Radjau, et puis c’est la fête...
Loïc Auzolle score et Bastien Four semble avoir encore des réserves pour les plus beaux échanges.
Saphir (Lautier).- Statufié dès la 4e minute, il donne de maigres ripostes. 9 minutes 30.
Arrogant (Saumade).- Un beau gabarit d’entrée dans le coup. Placé, il met tout son poids dans ses réparties et envoie la corne au contact ou en finition. A la 2e ficelle, tout comme celle des hommes, sa motivation connaît des hauts et des bas. 11 minutes.
Daudet (Fabre-Mailhan).- Il est de bonne composition pour des séries soutenues et parfois s’évade sans prévenir avec un petit coup de revers par moments. Finalement, il use les blancs et, sans avoir refusé un seul raset à ses 9 opposants, rentre ses ficelles.
Indien (Cuillé).- A son rythme - tranquille aujourd’hui - il gère la piste et se contente de repousser les attaques, il est vrai peu nombreuses. Four dans de belles longueurs pour 10 minutes les pompons. Le public réclame plus de travail, alors Auzolle l’embarque et Indien se jette, Four encore. Les ficelles resteront sur les cornes. 3 Carmen.
Saint-Omer (Guillierme).- Lui a encore le plein d’énergie et de ses larges banes raccompagne jusqu’au ras des planches, et parfois au-dessus. Les blancs sont en panne, pourtant Saint-Omer s’offre, et explose après Matray et Jourdan. Four qui a fait tous les rasets d’attaque s’octroie la 2e ficelle à la 12e. 3 Carmen.
Beleu (Lou Pantaï).- Chasse et, au passage, laisse ses premiers attributs. Pas étouffé mais toujours prêt à participer comme sur ces beaux cites de Matray, Ayme. Mais il s’ennuie, promène et saute. Termine par une série et un coup aux planches sur Auzolle. Rentre une ficelle avec 3 Carmen.
Radjau (Paulin, hp, 10 minutes).- Il carbure au super et veut en découdre. Attentif, puissant, un cocardier aux grosses finitions. Cogne après Matray, Oleskevich, Four, traverse les planches après Four, anticipe Auzolle, et coup final après Four. 6 Carmen.

 


MARTINE ALIAGA
Photo MARLENE VIANES


Trophée des As : Auzolle, 12 points ; Four, 7,5 ; Ayme, 2,5 ; Matray, 2 ; Ouffe, 1,5 ; Oleskevich, 1,5

02/08/2009

MONTFRIN *AVENIR*

Dimanche 2 août 2009

QUATRE HOMMES AU CHARBON

St OMER.jpg
Mathieu Schuller et ST OMER ont tout donné...
Entrée : plein. Organisateur : CT Lou Pougaou. Président : Luc Allemand. Raseteurs droitiers : Ayme, Schuller, Dumas, Estevan (se retire au 5e, choc à la face contre les gradins).  Gauchers : Aliaga, M. Sanchez (sort au 4e ennui musculaire). Tourneurs : Causse, Rouveyrolles, Sanchez.

Six à la capelado, quatre au final, et ce ne sont que des éloges que nous adressons aux tenues blanches. Pour le Gland d’Or, Ayme assure, avant la finale, sa première place et Schuller se positionne en second. Côté cocardiers, ils ont tous assuré avec leurs qualités respectives.
Bison (Fabre-Mailhan).- D’entrée enferme sérieusement Sanchez. Schuller l’entreprend et lui ravit ses principaux attributs. Il donne de bonnes répliques bien conclues avec un saut sur Estevan. Schuller encore lève la 1re ficelle. 11 minutes et 4 Carmen.
Montfrin.jpgOurasi (La Galère).- Toujours en mouvement, il longe les barricades et lorsque les hommes arrivent à le coincer, il se livre dans des "droites-gauches" intéressants. Quelques évasions inutiles. 4 Carmen en course en 14 minutes.
Beaucairois (Chauvet).- Un petit gabarit qui se défend par son placement et sa rapidité. Les hommes cogitent car Beaucairois anticipe. Il faut attendre la 10e minute pour que ses ficelles soient primées. Dominateur, il les conserve et rentre en musique déjà entendue.
Brutus (Lautier).- Il change souvent de terrain mais se replace chaque fois au bon endroit. Ses finitions sont dangereuses, spectaculaires et ses anticipations dérangent. En bref, il domine outrageusement. Seul Schuller, Aliaga se donnent les moyens de l’affronter. 4 Carmen et ficelles au toril.
Saint-Omer (Guillierme).- Quel cœur, alors que ça tombe sur lui, il se bat avec beaucoup de brio et multiplie enchaînements et finitions. Sans aucun refus, avec une formidable énergie, le biòu éclabousse les gradins par sa brillante prestation. Rentre une ficelle. Une multitude de Carmen.
Papagaï (Lagarde).- D’un sang généreux dès les premiers cites, il s’envoie sur Dumas, puis explose sur Schuller, Ayme. Aux ficelles, le travail manque (4 hommes) et Papagaï patronne. Un énorme coup sur Aliaga et ses ficelles rentrent. Des Carmen.
Richelieu (Bon, hp).- A montré des dispositions barricadières (Dumas, Aliaga, Schuller). Musique.

Texte et Photos Luc PERO

Trophée de l’Avenir : Schuller, 23 points ; Ayme, 17 ; Aliaga, 8.
Trophée des Raseteurs : Estevan, 6 ; Dumas, 1.
PAPAGAI.jpg
Jerôme Dumas s'est beaucoup investi comme içi avec PAPAGAI
***********************
CLASSEMENT DU GLAND D'OR
AVANT LA FINALE (Mardi 4 Aout)
A. AYME 94 Pts
M. SCHULLER 53 Pts
F. SABDE 38 Pts
N. VIOLET 24 Pts