Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/09/2017

SAINT-REMY-DE-PROVENCE * 29e Tau d'Or *

Course du mardi 26 septembre 2016

Joyko de la manade Les Termes
survole le Tau d'Or

Ce 29e Tau d’or, devant des arènes pleines, décollera avec la prestation de Joyko déclaré fort logiquement Tau d’Or. Uzès, Monte Cristo et Belori montreront aussi de belles choses avec du sérieux, de la vaillance et des actions pour le dernier. Chez les blancs, la bonne entente en piste permet un travail sérieux, appliqué. E. Bernard termine meilleur animateur mais tous les autres participent et s’investissent.

Pei d’Abreu (Guillerme, N.217).- Vaillant, il répond à toute et vient finir au ras des planches. Il décolle sur Marignan et Boudoin. Généreux, il perd sa 2e ficelle au bout du temps. 2 Carmen.

Montmartre (Paulin, N.231).- Un tau magnifique de présentation. Seul, s’envoie fort dans les planches, le reste de sa course sera faite de réponses vaillantes qui pousse mollement jusqu’aux bois. Rentre ses ficelles. 1 Carmen ;

Saint-Rémois (Lagarde, N.419).- Un coup de tête dans un burladero et une envolée aux tubes et on sent qu’il accuse le coup. Toutefois, il s’envole sur Bernard et Fouque. Vaillant, il montre de bon principes. Conserve ses glands. 2 Carmen ;

Joyko (Les Termes, N.213).- Vaillant, rapide et un bon placement sont ses principaux atouts. De là, les séries s’enchaînent et il répond avec plein d’entrain venant pointer ses cornes aux bois. Enfermera méchamment Mateo (2 fois) et Bernard pour apporter son lot d’émotion. Rentre ses ficelles. 6 Carmen plus retour.

Piccolo (Cuillé, N.109).- Le long des planches, il prend les rasets en faisant le pas mais s’arrête une fois la tête passée. Fouque sera toutefois malmené et doit passer sous l’estribo. Rentre une ficelle. 2 Carmen et retour.

Uzès (Vitou, N.220).- Une vaillance à toute épreuve. Sans aucun refus, il permet aux hommes de réaliser de belles trajectoires et met du cœur dans les séries. Rentre une ficelle. 6 Carmen et retour.

Monte Christo (Bon, N.407).- Sans jamais se décoller des planches, il ne refuse aucun cites et se montre vaillant. Enferme et tape sur Mateo. Il montre de bonnes dispositions malgré qu’il soit neuf. De bonne augure, il conserve son unique ficelle après cédé ses rubans en 2minutes. 3 Carmen et retour.

Belori (Nicollin, N.3169).- Rapide et avec un bon placement, il s’envoie sur tous les rasets et se montre vaillant. Termine de façon spectaculaire avec de nombreux sauts après l’homme. 5 Carmen et retour porteur de son 2nd gland.

VINCENT

Palmarès : Tau d’Or, Joyko (Les Termes). Tau d’Argent, Belori (Nicollin). Tau de Bronze, Monte Cristo (Bon). Meilleur animateur, E. Bernard.

Course du mardi 26 septembre. Hors trophée. Entrée : plein Org. : Comité des fêtes. Président : F. Fassi. Raseteurs droitiers : Bressy, Marignan, Félix, Boudoin (sort sur blessure au 7e), Fouque. Gauchers : Bernard, Mateo, J. Martin. Tourneurs : Toureau, Ruiz, Salinesi, Perez.

18/11/2016

ASSOCIATION DES ELEVEURS DE TAUREAUX DE COURSE CAMARGUAISE

Dimanche 13 novembre 2016

30e anniversaire AETCC :
vive les femmes !

aetcc,anniversaire,manade caillan,saint-remy-de-provence,course camarguaise


aetcc,anniversaire,manade caillan,saint-remy-de-provence,course camarguaiseFrançoise Peytavin, présidente depuis 1992 de l’AETCC ; Marie-Pierre Callet, vice-présidente du conseil départemental des Bouches-du-Rhône ; la directrice adjointe du Parc Naturel de Camargue ; dix femmes mises à l’honneur car à la tête d’élevages et, avec elles, toutes les épouses, mères, filles, maîtresses de maison, gardians, parties prenantes et ô combien indispensables dans les manades... « Des super femmes de Camargue ! » En cette journée anniversaire, les femmes tiennent une belle place à la tribune. Celle que mérite leur travail en pays, leur prise de responsabilités, leur travail au sein des manades, des divers organismes et de l’association.
Clin d’œil bien sûr qui ne laisse en rien sur le côté tout le travail effectué par l’ensemble des adhérents de l’AETCC et qui permet de dresser un bilan satisfaisant des premières 30 années de l’association.

aetcc,anniversaire,manade caillan,saint-remy-de-provence,course camarguaise

Rogé Andréo et Francis Caillan


A l’heure des récompenses, dans la belle salle avec vue sur les Alpilles de la manade Caillan, Françoise Peytavin, Rogé André et Francis Caillan cochent leurs objectifs rêvés en tant que fondateurs un jour de novembre 1986 : être forts en se regroupant ; se faire connaître des clubs taurins pour que courent nos vaches et cocardiers ; être reconnus par la FFCC ; et avoir accès aux informations des Services vétérinaires... On peut y ajouter : assainir les troupeaux, insister sur le côté manadiers/naisseurs, affiner la sélection, se professionnaliser... « travailler ensemble est notre réussite, insiste la présidente, l’amitié, l’entraide, le partage sont nos points forts ».
Un autre des flambeaux porté par l’AETCC est le Trophée des Jeunes Pousses. Cinq ans au compteur et de belles réussites récompensées par les œuvres d’Alain et Sylvie Roland de Mauguio pour les manades Caillan (3e), Agu (2e) et du Ternen (1er). Récompense également pour les écoles de raseteurs partenaires de ces courses, représentées par Yannick Martin de l’école de Vendargues. Récompenses enfin pour les meilleurs cocardiers des trois courses de l’anniversaire : à Burano de l’Aurore (primé au Crès et Pérols) ; à Quintilien du Ternen (à Saint-Rémy).
Et la nombreuse assemblée de trinquer au futur, avec les souhaits de leur présidente : « Progresser, avoir toujours la passion de faire courir, et un jour recevoir la récompense suprême d’un Biòu d’Or... Tchin tchin aux prochains 40 ans de l’AETCC ! ».

Texte et photos
MARTINE ALIAGA

aetcc,anniversaire,manade caillan,saint-remy-de-provence,course camarguaise

▲ Le manadier Gérard Agu
▼La manade du Ternen
avec Bernard, Rogé et Batiste Andréo

aetcc,anniversaire,manade caillan,saint-remy-de-provence,course camarguaise

aetcc,anniversaire,manade caillan,saint-remy-de-provence,course camarguaise

▲ Le raseteur Yannick Martin
représentant son école de raseteur de Vendargues

▼ Sandrine, Aubin et Arlette Salmeron,
manade de L'Aurore

aetcc,anniversaire,manade caillan,saint-remy-de-provence,course camarguaise

aetcc,anniversaire,manade caillan,saint-remy-de-provence,course camarguaise

▼ Les manadières ont reçu de beaux bouquets
▼ de la part des manadiers

aetcc,anniversaire,manade caillan,saint-remy-de-provence,course camarguaise

**********************

18/03/2014

69e CONGRES FFCC

 saint-rémy-de-provence,69e congrès ffcc,course du 36e trophée louis-lacroix,quassard de plo,rudy marquis,course camarguaise

Dimanche 16 mars 2014 - Saint-Rémy-de-Provence

Clair et net

Comme l'an dernier à Villeneuve-lès-Maguelone, l'organisation des Camarguaises par les clubs taurins et associations de la ville de Saint-Rémy-de-Provence a été concluante. Dans ces belles installations municipales dont la belle salle toute neuve de l'Alpilium, aucune faille et un bel enthousiasme des bénévoles.

Sur un coup de trompette tonifiant, le maire Hervé Chérubini ouvre le 69e Congrès de la FFCC présentant une ville fière de ses traditions taurines remontant à 2000 ans (sic) "d'après les dernières constatations archéologiques". Le message de l'édile est clair: "prévention, encadrement et organisation, notamment dans les spectacles de rue, l'interdiction serait pire...".

A la tribune, les responsables de la Fédé sont prêts pour les différentes interventions sous l'autorité du président Gérard Batifort : Hervé Baculard, représentant les organisateurs, Laurent Geslin représentant la communauté de communes CCVBA, Sébastien Attias GDS des Bouches-du-Rhône, le docteur Michel Romieu, le trésorier Nicolas Vera, le secrétaire adjoint Lucien Palix.

Le compte rendu moral est détaillé par Lucien Palix (chiffres lire ci-dessous), travail du bureau et du comité directeur, commission calendrier, commission discipline, rencontres dialogue... etc. Quelques mises au point sur le nombre de spectateurs qui serait 10% plus important que celui décompté d'après les entrées déclarées à la FFCC et sur le travail de la commission de discipline. Le vote approuve à l'unanimité des mains levées.

Le grand argentier, Nicolas Vera annonce des comptes redressés après une reprise de comptabilité des dernières années et plus de 120 000€ de pertes cumulées à ce moment-là qu'il a fallu endiguer par une gestion rigoureuse. Pour arriver au solde bancaire au 31 décembre 2013 de 18581€ (-293€ en 2012). Voté à l'unanimité moins deux abstentions.
 
Vote également à l'unanimité pour le budget prévisionnel.

 

Bilan médical du docteur Romieu

Le docteur Romieu a recensé le nombre de blessures de raseteurs officiellement déclarées en 2013 : 73 (chiffres stables dans le temps, 69 en 2011, 75 en 2012) dont 24 petits traumatismes diverses, 17 coups de corne, 14 lésions musculaires, 9 fractures, 7 entorses, 2 pubalgies. Le médecin note une notion de fatigue voire d’épuisement en fin de saison, une baisse du tonus et de la vigilance en constatant qu’il y a eu 14 blessures en juillet avec 137 courses, 12 en août avec 210 courses mais 13 en septembre avec seulement 91 courses.

Vote des adhérents

Candidat au comité directeur, le manadier Guillaume Linsolas a été élu avec une très grande majorité (671 voix).

Compte rendu sanitaire des élevages de taureaux
par le directeur du GDS des Bouches-du-Rhône

saint-rémy-de-provence,69e congrès ffcc,course du 36e trophée louis-lacroix,quassard de plo,rudy marquis,course camarguaiseL'intervention de Sébastien  Attias a captivé l'auditoire. Très à l'aise à la tribune, le directeur du GDS des Bouches-du-Rhône a exposé la situation en rappelant l'état des lieux 14 ans en arrière où la lutte contre la tuberculose imposait des mesures très restrictives avec abattage total du cheptel. Depuis les choses ont évolué au nom d'une "race menacée, en faible densité, spécificité du taureau  Camargue", animal unique à préserver. L'utilisation de l'Interferon gamma a été déterminante. La bataille pour conserver la génétique de la race a été une grande avancée tout comme les efforts déployés par les manadiers. Les cases séparées et les désinfection des torils ont accompagné ces mesures pour de très bons résultats.

Aujourd'hui, si une bête est positive, elle est abattue, et des modes opératoires sont mises en place pour qu'il n'y ait pas de contamination. Mais les éleveurs peuvent continuer à travailler. "Nous sommes la région de France qui a le plus travaillé et le plus avancé. Ce statut est primordial, il faut continuer les efforts. L'abattage partiel est acquis, et il est tenu compte alors de la grande valeur additionnelle de l'animal. Pour les Bouches-du-Rhône, un seul cheptel est actuellement positif (infecté par un élevage espagnol, après identification du bacile). Des prélèvements ont également été effectués sur les bêtes sauvages qui pourraient véhiculer la tuberculose, aucune ne s'est avérée positive".

Intervention de Gérard Batifort

"J'aimerai que nous soyons solidaires"

saint-rémy-de-provence,69e congrès ffcc,course du 36e trophée louis-lacroix,quassard de plo,rudy marquis,course camarguaiseAprès l'interventions de Laurent Geslin, vice-président de la communauté de communes VBA et maire de Mas Blanc, les résultats du du vote par Lucien Palix, et quelques mots de Guillaume Linsolas, Gérard Batifort (photo Hervé Bernon) exposait son bilan et traçait les lignes de l'avenir.

"Il  y a un an, je vous présentais un projet : faire de la qualité. En vous engageant à ne pas faire de la quantité".  Rappelant quelques principes de base : "aux organisateurs, à honorer vos engagements ; aux manadiers à avoir des cheptels en état, à présenter des taureaux nés et marqués chez vous ; aux blancs à l'éthique sportive et morale : aux délégués à être vigilants ; aux gardians salariés, à se comporter en professionnels...". Le président s'est aussi déclaré "totalement contre les concours d'attrapaïres" et a rappelé ses objectifs : "organiser le calendrier, renforcer le rôle des écoles de raseteurs, travailler sur le dopage, faire la promotion active de la course camarguaise, renforcer les liens avec les partenaires et sponsors de la FFCC".

Objectifs atteints : "sur le bilan financier, on a serré les boulons. Le calendrier des courses s'est élaboré non sans mal, mais sans contestation, pour ne pas augmenter le nombre des courses. En Ligues, il faut tenir compte de la ressource humaine. En école de raseteurs, le nombre des inscrits est en chute libre. Si les organisateurs ne prennent pas deux raseteurs confirmés pour les Ligues, il faudra supprimer une cinquantaine de courses. L'avenir de la course camarguaise, ce sont les élevages et les écoles".

"Mon sentiment, la FFCC a sa légitimité et ses faiblesses. Elle rencontre des difficultés à faire respecter les réglements, les jugements de la commission de discipline sont systématiquement remis en cause. Chacun fait son propre jugement... Au Grau-du-Roi (affaire du 15 août mettant en cause Sabri Allouani, Jacques Valentin, Jean-Marie Valat), une erreur de procédure a été commise, minime mais réelle. C'est un vice de procédure qui annule tout. J'assume cette responsabilité. Les instances fédérales disciplinaires reconnaissent leur erreur. J'aimerai par contre que nous soyons solidaires. j'ai souvent l'impression d'être dans une cour d'école maternelle ou Astérix dans son village gaulois..."

Des questions restent en suspens : "la désignation des présidents de course par la Fédé, l'utilité des juges de piste...". "Et si la course camarguaise est un monde compliqué et attachant", le président a fait des voeux pour que les améliorations favorisent le ressenti du public et porte tous les efforts de la Fédé sur les jeunes des écoles de raseteurs. "Il faut les encadrer, les éduquer, les entourer"...

Diplôme fédéral à Jean-Pierre Durrieu

 

saint-rémy-de-provence,69e congrès ffcc,course du 36e trophée louis-lacroix,quassard de plo,rudy marquis,course camarguaise

"C'est un gardian d'exception" qui a reçu le diplôme fédéral des mains du président Batifort. Dès l'âge de 9 ans et son premier cheval, "celui qui a passé plus de temps dans les bartas qu'à l'école a choisi sa vie". Entre boulanger comme son père, et gardian. D'abord gardianou puis gardian de métier. C'est aux couleurs "rouge et vert" qu'il dédiera sa passion. Aujourd'hui à la retraite, Jean-Pierre Durrieu est tous les jours là où est sa vie. Près des taureaux.

Texte et photos
MARTINE ALIAGA

 

saint-rémy-de-provence,69e congrès ffcc,course du 36e trophée louis-lacroix,quassard de plo,rudy marquis,course camarguaise

 

 Les chiffres

La Fédé, c’est 2 930 licenciés dont 445 femmes, qui se répartissent en 1 897 adhérents au sein de 142 clubs taurins, 8 adhérents de 7 clubs taurins non organisateurs, 112 raseteurs, 53 tourneurs, 1 encadrement école de raseteurs, 30 stagiaires, 5 juges de piste, 319 élèves raseteurs, 148 manadiers, 20 gardians salariés, 314 AGNS et 23 adhérents directs. Par départements : 27 adhérents dans l’Aude, 894 dans les Bouches-du-Rhône, 1 244 dans le Gard, 718 dans l’Hérault, 47 dans le Vaucluse.
724 courses ont été effectivement organisées (104 étant annulées) dont 89 aux As, 331 à l’Avenir, 161 Ligue, 116 taureaux jeunes/neufs/étalons,mixte, 27 vaches cocardières.
Le Gard demeure toujours le département phare avec 355 courses (49%) pour 200 dans les Bouches-du-Rhône, 158 dans l’Hérault et 11 dans le Vaucluse.
Spectateurs : 84 903 spectateurs en 89 courses au Trophée des As ; 111 886 en 331 courses à l’Avenir ; 44 237 en 161 courses de Ligue ; 8 039 en 27 courses de Vaches cocardières. Soit un total pour 724 courses pour 286 125 spectateurs.

LA COURSE

QUASSARD ET RUDY MARQUIS
pour le 36e Trophée Louis-Lacroix

 

saint-rémy-de-provence,69e congrès ffcc,course du 36e trophée louis-lacroix,quassard de plo,rudy marquis,course camarguaise

Enfermée émotionnante de Quassard
sur un superbe raset de Sanchis (photo MALI)

 

Niveau AS HT. Entrée 3/4 d'arène. Organisateur : comité des fêtes. Président : François Fassi. Raseteurs droitiers : Auzolle, Ayme, Bruschet, Belgourari (sort au 2e), Moine (entre au 3e), Sabatier, Sanchis. Gauchers : Errik, Favier, R. Marquis, Martin-Cocher. Tourneurs : Cuallado, C. Galibert, T. Garrido, Sanchez, G. Rado.

La Reine d'Arles, ses demoiselles d'honneur, les cavaliers de la manade Caillan et la pena de Saint-Etienne-du-Grès ouvrent la capelado. Une minute de silence est respectée en la mémoire de Camille Bacculard.

Le concours présenté est de qualité, les hommes rasètent avec envie, parfois avec empressement, il y a du rythme, c'est intéressant. Je n'ai assisté qu'aux quatre premiers quart d'heure. Après une première partie de très bon niveau, j'ai pu constaté la suprématie cocardière de Quassard de Plo. Pour les trois autres, je m'en tiens au compte rendu de Christophe paru dans Midi Libre et La Provence.

Embrun de Nicollin attaque de bonne manière semant le doute dans la tête des tenues blanches par son agressivité et ses fusées dangereuses. Des poursuites effrénées après Favier, des enfermées (R. Marquis). Il n'en fait qu'à sa tête et envoie la corne en finition. Des actions poussées jusqu'aux planches où il s'engage après Favier (3), Errik, Marquis. Il défend énergiquement sa première ficelle levée par Favier, et garde l'autre. 3 Carmen et retour.

Lucas de La Galère se bat en lançant les bannes en finition, cognant droit aux planches. Les hommes l'obligent sur un petit périmètre où il laisse de l'énergie mais garde son punch. ça se calme aux ficelles, mais Lucas reste toujours aussi castagneur. Pas un refus et toujours cet impact aux bois (Auzolle, Favier, Belgourari). Meurtri dans sa chair mais combatif jusqu'au bout de ses 13'30 trépidantes. 3 Carmen et retour.

 

saint-rémy-de-provence,69e congrès ffcc,course du 36e trophée louis-lacroix,quassard de plo,rudy marquis,course camarguaise

▲ Camerone (Paulin) reconnaît longuement la piste. Sa méchanceté est intacte et ses déplacements opportuns. Il ne se laisse pas enfermer et raccompagne avec des conclusions frappantes. Se chauffe et ponctue au fil des barrières (Moine, Bruschet, Ayme, Auzolle...). Plus d'une dizaine de coups aux planches pour une prestation brillante. Rentre une ficelle, 8 Carmen et retour.

Après l'entracte, c'est le vainqueur 2013 à Villeneuve-les-Maguelone qui attend les hommes. Quassard de Plo ne met pas longtemps à s'imposer. Le taureau chasse, se place, repart... difficile à contenir, difficile à passer. Souvent les hommes sont obligés de lâcher le raset sous la menace. Martin-Cocher, Auzolle écartés, Errik anticipé... Quassard utilise les angles pour conforter sa position, plus de petit pas de côté pour "fermer la porte". Les blancs sont testés. Les poursuites serrées. Sanchis s'élance  pour un beau cite, réponse sèche et dangereuse de Quassard, Bruschet doit rompre tout comme Martin-Cocher, Rudy Marquis en danger dans le berceau des cornes. Le taureau domine et se fait respecter. Les ficelles rentrent à Pontevès avec le prix de la journée. 5 Carmen et retour.

Estreloun de Caillan pour 11 minutes plaisantes avec plusieurs grosses actions aux planches.

Chico de Lautier, combatif et sérieux pour 14 minutes.

Saint-Rémois de Fabre-mailhan assure la partie spectaculaire de toute sa générosité.

***************

 

 

13/03/2014

SAINT-REMY-DE-PROVENCE *CE WEEK-END*

Les Camarguaises en terre provençale

 SAINT-REMY.JPG

Les organisateurs saint-rémois réunis pour organiser Les Camarguaises
Photo P. P. 

 Les clubs saint-rémois ont uni leurs compétences afin de proposer le meilleur des programmes pour ces deux journées sous l’égide la Fédération française de la course camarguaise. Le samedi sera dédié aux jeunes (écoles de raseteurs et Ligue) et à la soirée culturelle (expo et films taurins). Dimanche, place au 69e Congrès fédéral.

Dès 8 h, les bureaux de vote seront ouverts sous l’autorité de la commission électorale (Gérard Batifort, Norbert Nesti, Laurent Henin, Nicolas Manchon), présidée par Françoise Fayard, tel que déterminé lors du comité directeur du 17 février. 

A 9 h, place aux allocutions et divers comptes rendus. Lucien Palix, secrétaire adjoint, livrera l’exposé moral et Nicolas Vera l’état des finances. Le docteur Michel Romieu fera le point médical côté raseteurs. Magalie Renaud, quant à elle, parlera de l’état sanitaire du bétail. 

Le président Gérard Batifort fixera certainement les objectifs de travail pour l’avenir avant de remettre le diplôme d’honneur de la FFCC à ... C’est la surprise !

Après l’apéritif et les agapes, les arènes municipales Chomel-Coinon seront le thêatre du Trophée Louis-Lacroix (niveau As HT).

MARTINE ALIAGA

Les organisateurs : comité des fêtes, Union taurine, CT l’Abrivado, CT Glanum, CT des Alpilles.

Réservations : tél. 06 50 57 66 86

LES COURSES

 

SAMEDI 15 MARS

saint-remyphoto.jpg10 h 30, gratuit, comité des fêtes. Taureaux emboulés des manades Gros, Gillet pour les élèves (rendez 9 h 30 aux vestiaires) : Ameraoui, Chahboune, J. Deslys, Caurant, Vera, Michelier, F. Lopez, N. Favier, V. Félix, Brunel, B. Martinez, A. Martin, Mendes, Deurrieu. Tourneurs : Moine, Sabatier.

15 h, 5 €, comité des fêtes, dél. Buchaca. Ligue. Manades Richebois, Blanc, Chauvet. Raseteurs (rendez-vous 14 h aux vestiaires) : Bernard, Carta, Courgeon, Fabre, Guerrero, Machi, Marignan, F. Martin, Robert, Romero, Rodrigez, Viscomi, Valée.Tourneurs : Arnel, Fadli.

DIMANCHE 16 MARS

15 h, 11 €, comité des fêtes, dél. Blanc. Chr. CHRISTOPHE. Niveau As HT. 17e Souvenir Louis-Lacroix. Nicollin: EMBRUN - La Galère : LUCAS - Paulin : CAMERONE - Plo : QUASSARD - Caillan : ESTRELOUN - Lautier : CHICO - Fabre-Mailhan : SAINT-REMOIS. Groupe 1. Raseteurs : Auzolle, Belgourari, Bruschet, Errik, Favier, R. Marquis, Martin-Cocher, Sabatier. Tourneurs : Cuallado, C. Galibert, T. Garrido, G. Rado, S. Sanchez.

Juges de piste : Travaglini et Ruiz.

PROGRAMME

SAMEDI 15 MARS

Arènes Chomel-Coinon :

10 h 30, gratuit, course de présélection, emboulés, élèves écoles de raseteurs.

12 h, apéritif offert par le comité des fêtes. 

13 h, restauration possible sur place. 

15 h, 5 €, Ligue. 

Salle de l’Alpillium :19 h, allocutions d’Hervé Chérubini et de Gérard Batifort.

19 h 30, inauguration de l’exposition taurine (photos, tableaux, vieilles affiches, livres, trophées, etc.) 

Apéritif offert par la municipalité. 

20 h, restauration possible. 21 h, gratuit, projection de films taurins.

DIMANCHE 16 MARS

Salle de l’Alpillium :

8 h, réception des congressistes

8 h, ouverture des bureaux de vote. 

9 h, 69e congrès FFCC. 12 h 30, apéritif offert par l’UCTPR. 

13 h 15, repas, salle Jean Macé. 

 

15 h, course Niveau As HT, arènes Chomel-Coinon.

26/09/2012

BLESSURES

Mardi, à Saint-Rémy-de-Provence, les raseteurs Sofiane Rassir et Hadrien Poujol ont été blessés.

Sofiane par le premier étalon de ce 24e Tau d'Or, Camisard de La Galère. Déséquilibré par le taureau, le raseteur est lourdement retombé sur le dos et la tête.
Hadrien, lui, a été rattrapé au milieu de la piste par Ulysse de Rouquette (4e) qui lui inflige un sérieux coup de corne dans le fessier (gauche).

Les deux raseteurs ont été emmenés à l'hôpital d'Avignon, Rassir pour un suivi après son KO et Hadrien pour sa blessure. Les dernières nouvelles des deux garçons étaient plutôt bonnes.

* Aujourd'hui, mercredi, d'autres nouvelles d'Hadrien, plus précises : 30 cm dans la fesse gauche et 15 cm au niveau du muscle pectoral droit. Opéré hier soir, le raseteur espère sortir de l'hôpital dans deux ou trois jours. Sa saison est certainement terminée.*

Malgré toutes ces émotions et deux longs arrêts, la course a été intéressante. Palmarès : Tau d'Or Gardoun de Lautier (7e), Tau d'Argent Ulysse de Rouquette (5e), Tau de Bronze Boutar de Mogador. Meilleur animateur : Jérémy Lafare.

09/11/2011

COURSE DU 11 NOVEMBRE SAINT REMY DE PROVENCE

Mercredi 9 novembre 2011

LE VOTE DU PUBLIC

Vendredi 11 Novembre c'est la clôture de la temporada à Saint Rémy de Provence (avec le retour attendu de l'espoir Esméro de la manade Caillan). A cette occasion, la section taurine et le comité des fêtes ont decidé de faire voter le public pour l'élection du meilleur taureau et du meilleur raseteur de la course. Aucun amalgame avec le vote du public de la célèbre émission "qui veut gagner des millions" de Jean-Pierre Foucault mais une idéé originale dont voici pour les futurs spectacteurs le principe.

Après la sortie du dernier taureau les membres du comité des fêtes ramasseront les tickets d’entrée sur lesquels les spectacteurs payants auront écrit au dos le nom du meilleur taureau et celui du meilleur raseteur. Sur tous les tickets ramassés, 50 seront tirés au sort et les résulats seront proclamés dans la foulée.

Amis aficionas n'oubliez pas vos stylos si vous vous rendez à Sain-Rémy-de-Provence le 11 novembre.

Eric AUPHAN

15/10/2011

SAINT REMY DE PROVENCE -3e TROPHEE DEMOISELLE DES ALPILLES*

Samedi 15 Octobre 2011

GAZETTE LA CONQUÉRANTE …

 St Rémy Vaches 15 10 074.jpg

▲ Gazette (A Chapelle) offensive après Martin Cocher.

Entrée: 1/3 Organisateur: Comité fêtes Présidence: T Tosas Droitiers: Boudouin, Charnelet, Chig, Roux, Sabatier Gauchers: Cartalade, Lafare, Martin, Martin-Cocher Tourneurs: Dumas, Jorquéra.

Joli succès pour le 3e trophée de la demoiselle des Alpilles remporté par Gazette proche de la perfection devant Cigale difficile d’accès. Vanelle échoue à une voix. Chez les hommes tous participent activement. Sabatier et Martin Cocher sont logiquement honorés mais Lafare, Chig et Roux sont aussi à citer. La remise des prix s’effectue en piste avec les arlésiennes locales, Julia Berizzi et Angélique Marignan demoiselles d’honneur de la Reine d’Arles, la demoiselle de St Rémy et les cavalières de la manade Caillan accompagnées du porte drapeau.

Après deux vaches emboulées rasetées par l’école taurine de St Rémy, la jeune RALEUSE (Caillan) est de mauvaise humeur. Elle change de terrain, frappe sur Chig mais saute seule et a du mal à rentrer dans la course. A revoir plus aguerrie. 1 Carmen et rentrée.
Avec sa corpulence masculine, MAYA (Ribaud) butine gauche-droite avec conviction. Sérieuse, elle se donne sans retenue dans les séries, percute Martin Cocher (2), saute après Martin et rentre une ficelle. 6 Carmen et rentrée.
Attaquée prudemment, VANELLE (Cavallini) enferme Martin Cocher et Sabatier. Corpulente elle aussi, elle manque de pression aux ficelles pour donner le meilleur mais sa fin de course est percutante après Cartalade et Sabatier. 6 Carmen dont retour avec ses ficelles.

MARQUISE (Les Baumelles) effectue neuf minutes énergiques avec du placement et des séries. Son sens du combat lui permet d’enfermer les anges blancs dans des poursuites serrées. 5 Carmen et rentrée.
Plein gaz, GAZETTE (Chapelle) sort avec du pétard et réalise une solide partition cocardière et barricadière. Elle surveille, pointe les cornes et effectue des finitions puissantes dans une prestation quasi parfaite avec le prix du jour et de nombreux Carmen.
Rapide, CIGALE (Ricard) crisse dès le début du raset. Ses anticipations inspirent la crainte. Elle fait réfléchir, enferme dangereusement Martin Cocher, saute après Chig et termine par un coup de barrière sur Boudouin. Ficelles inaccessibles. 5 Carmen dont retour.

Noire et blanche, ARIANE (Brestalou) malgré son petit physique ne perd pas le fil des rasets. Concentrée et volontaire elle se jette avec tout son moral dans la bataille et finit même par percuter Chig (2) et Boudouin dans un final relevé. 7 Carmen et rentrée. Solide, SYBILLE (Le Ternen) baisse la tête, crée de la difficulté, se place idéalement et cloue dangereusement les cornes aux planches. Les hommes accusent le coup physiquement mais Chig lui fait accomplir un grand coup de barrière. 4 Carmen et retour avec ses ficelles.
SABRINA (La Galère) remplace Christine blessée. A 11 ans elle connaît la musique et si elle sait percuter comme sur Roux et Martin Cocher, sa course est plutôt classique. Elle reçoit la bourre pour la première ficelle que s’offre Roux à la dernière minute. 7 Carmen et rentrée.

St Rémy Vaches 15 10 008.jpg

▲ Raleuse (Caillan) sur Chig.

▼ Maya (Ribaud) avec Aurélien Boudouin.

St Rémy Vaches 15 10 018.jpg

St Rémy Vaches 15 10 028.jpg

▲ Vanelle (Cavallini) enferme sévèrement Damien Martin Cocher.

▼ Marquise (Les Baumelles) et Jérôme Martin.

St Rémy Vaches 15 10 044.jpg

 St Rémy Vaches 15 10 083.jpg

▲ Gazette (A Chapelle) percutante après Roux.

▼ Cigale (Ricard) dans une grande action derrière Chig.

St Rémy Vaches 15 10 105.jpg

St Rémy Vaches 15 10 145.jpg

▲ Albert Chapelle et Florent Lupi lors de la remise du prix de Gazette.

 Texte et photos Eric AUPHAN

Palmarès 3e Trophée Demoiselle des Alpilles.

1er prix meilleure vache: Gazette Manade Albert Chapelle.

2nd prix meilleure vache: Cigale Manade Ricard.

Meilleur animateur droitier David Sabatier

Meilleur animateur gaucher Damien Martin Cocher.

29/09/2011

SAINT REMY DE PROVENCE *TAU D'OR*

Mardi 29 Septembre 2011

LA JOLIE DONATION DE NOTAIRE...

 St Rémy 27 09 048.jpg

▲ Notaire (Cuillé) et Benjamin Villard les deux vainqueurs de la journée

Entrée: Plein Organisateur: Comité des fêtes Présidence: P Gibert Droitiers: Sabatier, Sanchis, Villard. Gauchers: Errik, Favier, Martin, Poujol. Tourneurs: Baccou, Cuallado, G et P Rado.

Le plein sur les gradins et une ola avant que ne débute le 23ème Taù d’Or. Capélado agrémentée par la péna la Gardounenque, les arlésiennes, la demoiselle de St Rémy et les gardians dans une charrette d’où ils descendent un à un devise à la main. En piste Villard et Sanchis sont les plus assidus, Poujol sert des rasets de choix et les autres épaulent bien le trio. Notaire remporte le Taù d’or, Vauban vainqueur 2010 est Taù d’argent, Juvenal remporte lui le Taù de Bronze. Gardoun et Chacha auraient pu également se couvrir de bronze. A la remise des prix Benjamin Cuillé offre son bouquet à Henri Laurent pour un petit moment d’émotion pour les deux acteurs.

LE FISSOU (Michel) saute, resaute et s’éternise en contre piste. Un jour sans envie et une désagréable sensation à son retour au toril sous les sifflets. Sélectionné, il doit avoir des qualités non révélées ce jour. GALOPIN (Fabre-Mailhan) accepte les séries cornes aux planches puis saute seul. Du moral et des actions dont un saut après Poujol mais il saute et finit moins bien en restant en contre piste. 3 Carmen et rentrée. Volontaire CHACHA (Thibaud) danse avec les blancs mais physiquement à du mal même s’il se chauffe au fil des minutes avec deux coups de butoirs après Villard et Poujol et un saut derrière Sanchis. Il se livre neuf minutes mais termine éprouvé. 6 Carmen et retour. Avec un sens du placement aiguisé, NOTAIRE (Cuillé) fait donation de sa fougue après Villard Poujol et Sanchis qui le mettent en valeur. Cocarde 200€ pour Poujol avec une belle série. De l’agressivité aux planches et une combativité qui lui permet de se couvrir d’or. 10 Carmen et rentrée.

Sans être une forteresse, VAUBAN (Blanc) a des dispositions pour s’envoyer au delà des planches après les hommes et notamment Poujol qui le fait briller couleur argent. Un placement pas dénué d’intérêt et une bonne maîtrise du combat. 6 Carmen et retour. Vif, GARDOUN (Lautier) sort avec du pétard. Rapide on ne se bouscule pas. Le taureau manque de pression mais frappe ou saute après les téméraires du jour. Excellent dans sa tenue de piste il a un bon potentiel et aurait pu rentrer dans les prix. 6 Carmen et retour. Leste, JUVENAL (Nicollin) frappe sur Errik et lui aussi ne rechigne pas à sauter après les hommes. Méchant et à la recherche de la faute il la trouve quand il déshabille Rado en contre piste. Heureusement Patrice retombe en piste le visage en sang, la tenue en lambeaux mais indemne. Par la suite il saute un peu à côté et semble moins concerné. Pourtant il finit en bronze. 4 Carmen et rentrée. CAÏFFA (St Pierre) est volontaire et peut percuter aux planches mais s’il ne rechigne par à l’effort il manque de punch. Beaucoup de Carmen avec les blancs qui jouent le jeu et l’attendent pour le faire briller mais le soufflet est retombé

St Rémy 27 09 097.jpg

▲ Vauban (Blanc) Taù d'argent sur Poujol

▼ Juvenal (Nicollin) Taù de Bronze frappe après Errik

St Rémy 27 09 130.jpg

Texte et photo Eric AUPHAN

11/09/2011

ST REMY DE PROVENCE *31e Finale des Vaches Cocardières*

Samedi 10 Septembre 2011

 GAZETTE EN OR POUR LA SECONDE FOIS
 CHRISTINE L’ARGENT ET LE PANACHE …

 saint-rémy-de-provence,finale des vaches cocardières,gazette de chapelle,christine de la galère,ricci,courses camarguaises

Christine - Ricci

Entrée: ½ Organisateur: Association des Vaches Cocardières Présidence: J Roumajon Droitiers: Bonhomme, Douville, Dumont, Roux, Sabatier. Gauchers: Cartalade, Lafare, Poujol, Ricci. Tourneurs: Jorquéra, Lieballe (rentre 3ème), Rado.

Après deux vaches emboulées pétillantes de la manade Caillan, la capélado est rehaussée par la péna de Saint Etienne du Grès, les arlésiennes, la demoiselle de St Rémy, sa demoiselle d’honneur et les cavalières de la manade Caillan. Les cocardières donnent du fil à retordre aux hommes avec une seule ficelle levée. Lafare et Roux sont les animateurs du jour, Poujol est à l’origine des plus belles actions, Ricci assure par moments mais l’ensemble manque de pression dès qu’on arrive aux ficelles. Toutes les vaches ont du répondant. Gazette honore son second titre et Christine est explosive.

Aux rubans, GRAVESONNAISE (Caillan) court beaucoup trop mais percute criminellement aux trousses de Lafare, Roux et Sabatier. Toujours le long des planches, elle sélectionne aux ficelles et les conserve. 2 Carmen et retour.

Rapide, GENTIANE (Ribaud) donne le ton après Ricci et Roux avec un goût de liqueur amère aux planches. Volontaire dans les séries, elle enferme Poujol et bascule après lui. Dangereuse, elle percute une demi-douzaine de fois et conserve ses ficelles. 10 Carmen et rentrée.

La grande ZOÉ (Ricard) inspire la crainte. Elle attend au centre, décolle après Rado. Les blancs redoutent ses sauts. Sabatier coupe la cocarde et Zoé brise la planche. Lafare lève un gland et Zoé le poursuit en contre piste. Excellente elle conserve sa cocarde en musique jouée 6 fois.

Placée près des bois, CARIOCA (Raynaud) frappe violemment contre les planches sur la plupart des rasets. Disponible, c’est la seule à concéder une ficelle mais au terme d’un course combative. 9 Carmen et rentrée.

Concentrée, GAZETTE (Chapelle) étrenne son 2ème titre par un coup de barrière sur Bonhomme. Elle coupe le terrain, envoie les cornes, baisse la tête et complique le combat. Pas submergée elle termine par une enfermée après Sabatier. Ses ficelles sont inaccessibles. 10 Carmen dont retour.

Rapide, OPALE (Brestalou) se tourne vite et contrôle les départs. Elle monte sur les tourneurs, ne se laisse pas manœuvrer facilement. Cocardière, elle manque de pression et conserve ses ficelles. 5 Carmen et rentrée.

CIGALE (Ricard) n’est pas fainéante. Elle trouve en Poujol une fourmi blanche qui lui fait accomplir deux splendides actions. Plus abordable sur la fin elle a un gros moral et se montre très valeureuse. 3 Carmen et retour.

Puissante aux bois, CHRISTINE (La Galère) offre un festival d’actions barricadières avec des sauts et des percussions époustouflantes. Au terme d’une grosse envolée elle malmène Lafare sur le mur mais sans mal. Eblouissante de volonté elle prend tout et termine éprouvée mais avec l’ovation. 11 Carmen et rentrée.

VALSIERE (Chaballier) percute de façon puissante une demi-douzaine de fois. Une jeune vache avec un gros potentiel, vaillante elle chasse les hommes et termine sur une bonne note. 6 Carmen et rentrée.

Texte et photos Eric AUPHAN

saint-rémy-de-provence,finale des vaches cocardières,gazette de chapelle,christine de la galère,ricci,courses camarguaises

Lafare - Gazette

Palmarès 31ème Finale Trophée Louis Thiers.

1er Ricci 121 points, 2ème Douville 80 pts, 3ème Lafare 66 pts, 4ème Roux 64 pts, 5ème Cartalade 39 pts.

Cocardière d’or 2011 Gazette Manade A Chapelle (9 voix).

Cocardière d’argent 2011 Christine Manade La Galère (5 voix).

Meilleure vache de la finale Christine Manade La Galère.

Meilleurs animateurs Rodolphe Roux et Jérémy Lafare

28/09/2010

SAINT-REMY-DE-PROVENCE

Dimanche 26 septembre 2010 : 26e Souvenir Pierre-Gon

RENOIR ET SABATIER LE DUO VICTORIEUX

 

1.jpg

 

Entrée : ¾ Organisateur : Comité des fêtes Présidence : P Gibert Droitiers : Estevan, Gleize, Marquier, Sabatier, Savajano, Villard. Gauchers : N Bénafitou, Errik, Four, Lafare. Tourneurs : Bensalah, Dunan, C et F Garrido, Mata.

La pena de Saint-Etienne du Grès et les Arlésiennes assurent le décorum du 26e Souvenir Pierre-Gon. Une course ouverte de belle façon par les emboulés de la manade Cuillé et l’école taurine de Salin-de-Giraud mais la suite n’apporte pas de grandes émotions. Un travail linéaire St Rémy 26 09 212.jpget des absences aux ficelles vraiment insuffisant pour les deux derniers. Sabatier travailleur s’adjuge le prix du meilleur animateur mais Four très actif ne devait pas être loin. Benjamin Villard pour une reprise est efficace et n’a rien perdu de son talent. Reste à trouver le rythme mais pour une reprise c’est vraiment bien. Marquier assure quelques passages mais les autres ne sont pas assez réguliers voire transparents. Côté biou, Renoir assagi et cocardier est désigné meilleur taureau. Côté tourneurs, pagaille défavorable au spectacle. Je te lève, tu me lèves le taureau mais un peu d’ordre serait le bienvenu.

Pas de charge héroïque pour LANCIER (Lautier) peu enclin aux efforts. Il pointe parfois les cornes mais lâche avant le terme. S’il rentre un gland c’est en silence. Une fois en piste c’était déjà beaucoup.
Unicorne SANTOS (Chauvet) n’inspire pas les gauchers. A droite c’est bien mieux avec des enfermées notamment sur Sabatier. Ficelles au toril avec 4 Carmen et retour.
Vainqueur l’année dernière, FANFAN (Caillan) frappe rapidement sur Sabatier. Bien placé il répond avec vivacité et enferme dangereusement Marquier. Aux ficelles c’est calme mais quand la première est ouverte il démontre toute sa hargne après un bon Sabatier qui se l’adjuge. 4 Carmen dont retour porteur de la seconde.
Vaillant MAZARIN (Joncas) se donne avec brio dans des séries mais percute aussi Lafare, Gleize, Villard et Sabatier. Il perd sa première ficelle sur le fil avec 9 Carmen et retour.
Coureur, DAUDET (Fabre-Mailhan) effectue une course sérieuse. Des anticipations, un saut après Four et une défense renforcée de ses ficelles. La première pour Errik et la seconde retourne aux Bernacles. 2 Carmen et rentrée.
Moins spectaculaire et plus cocardier, RENOIR (Cuillé) débute pourtant droit comme un I à la barrière après Sabatier. Volontaire il n’est plus aussi explosif mais se défend en anticipant Sabatier. Four tente aussi beaucoup mais Renoir manque de pression aux ficelles si bien que des sifflets descendent des gradins pour les hommes.  4 Carmen et retour.
Gaspillé, QUASARD (Plo, hors point) n’aura que Four pour véritable adversaire. Quel dommage car il présente des dispositions à contrario des blancs. Four (coupe cocarde, cocarde et glands) s’implique avec beaucoup de panache. Aux ficelles c’est le calme plat mais bravo Bastien. 3 Carmen et retour.

St Rémy 26 09 124.jpg

Fanfan (Caillan) dangereux à la poursuuite du local David Sabatier

St Rémy 26 09 207.jpg

Quasard (Plo) et le talentueux Bastien Four

Texte et photos Eric AUPHAN

Trophée des As : Villard (16), Four (9) Sabatier (8) Marquier (5) et Sabatier (5).
Trophée de Raseteurs : Savajano (8)