Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/10/2011

CHATEAURENARD *FINALE DU TROPHEE DE L'AVENIR (3)

Dimanche 2 octobre 2011

EMOTIONS

BLOG1.jpg

▲ Jérémy Aliaga enfermé par Baroudeur de Martini

▼ Mêmes acteurs, autre "figure"

BLOG2.jpg

*****************************

▼ Sugar de Saint-Gabriel (4e) avec Jean-Henry Oudjit

BLOG3.jpg

▼ Sugar avec Boris Sanchis

BLOG4.jpg

*******************

▼ Villazon de Blatière avec Guillaume Cano

BLOG5.jpg

****************************

▼ Jérémy Aliaga pied coincé par Ratis de Raynaud

BLOG6.jpg

▼ Jérôme Martin et Ratis

BLOG7.jpg

▼ Errik et Ratis

BLOG8.jpg

********************

BLOG9.jpg

▲ Chambao de Bon (7e) avec Maxime Favier

▼ Chambao et Errik

BLOG10.jpg

************************

LA JOIE DE FREDERIC RAYNAUD
RECEVANT LE BIOU DE L'AVENIR POUR RATIS
SOUS L'OVATION

BLOG11.jpg

Photos CHRISTIAN ITIER

************************************


 

04/10/2011

CHATEAURENARD *FINALE DU TROPHEE DE L'AVENIR* (1)

Dimanche 2 octobre 2011

ON SE LEVE TOUS POUR RATIS !

châteaurenard,finale du trophée de l'avenir,ratis,sanchis,aliaga,courses camarguaises

Aliaga pied coincé par Ratis

Plebiscité par les spectateurs debouts au terme de sa magistrale prestation, puis par le vote de la Commission du Trophée Taurin Midi Libre - La Provence, Ratis de la manade Raynaud fait un magnifique Biou de l'Avenir. Dimanche, à Châto, dans une finale qui est montée en puissance après un démarrage "diesel" sous une température caniculaire, les émotions ont été au rendez-vous. Quito un peu mou, Gregau en courant alternatif, Baroudeur cocardier bonifié par deux hallucinantes "passes" d'Aliaga ont fait une mise en bouche correcte. A la reprise, Sugar impose ses difficultés cocardièrement dangereuses, Villazon sans éclat particulier, Ratis pour un quart d'heure de domination et de violentes agressions, puis Chambao l'idéale conclusion pétaradante aux planches.

Chez les espoirs de la piste, en ce jour de finale la gauche domine, ce qui n'enlève rien à la victoire méritée du droitier Boris Sanchis sur la saison. Mais au baromètre des émotions et de la prise de risque dans les difficultés, Jérémy Aliaga, Maxime Favier, Jérôme Martin et Radouane Errik ont tenu le public en haleine. En face, outre le leader Sanchis, Guillaume Cano se fait remarquer, à citer aussi Jean-Henri Oudjit, Faure.

Un bon cru donc cette édition 2011 menée par Philippe Gibert pour une présidence enjouée et à la hauteur dans une arène aux trois-quarts remplie.

 châteaurenard,finale du trophée de l'avenir,ratis,sanchis,aliaga,courses camarguaises

LA COURSE

châteaurenard,finale du trophée de l'avenir,ratis,sanchis,aliaga,courses camarguaises

Boris Sanchis avec Sugar

Entrée : 3/4. Organisateur : TAC. Président : Philippe Gibert. Raseteurs droitiers : Sanchis, Cano, Bruschet, D. Martinez, Oudjit, Faure. Gauchers : Aliaga, Favier, Errik, Martin, Alarcon, Allam. Tourneurs : P. Rado, Grando, Cuallado, Cano.

Quito ▼ (Fabre-Mailhan).- Cocardier par son placement dans les angles, un peu mou en ce jour. Au début, il se sort de l'emprise des blancs mais, se laisse enfermer et subit la rafale blanche quand les ficelles deviennent accessibles. Quelques sèches fusées mais un peu trop passif. 5 Carmen (séries, fusées) et au retour.

 châteaurenard,finale du trophée de l'avenir,ratis,sanchis,aliaga,courses camarguaises

 Gregau ▼ (Gillet).- Vif, il chasse sans finir mais pêche par son placement. Quand il est près des planches, il sort en force pour "quicher" les hommes dans de bons passages (Errik, Aliaga, Sanchis). Ses nombreux tours de ficelle dissuadent les raseteurs mais Aliaga et Sanchis essaient encore, en vain. 4 Carmen et retour.

châteaurenard,finale du trophée de l'avenir,ratis,sanchis,aliaga,courses camarguaises

châteaurenard,finale du trophée de l'avenir,ratis,sanchis,aliaga,courses camarguaises

 Baroudeur ▲ (Martini).- Fait un tour, se cale et se replace. De fortes anticipations (Oudjit) et une grosse série où il répond présent. Il a repéré les angles mais ne reste pas longtemps en place, les blancs calculent trop longtemps. Compliqué, il profite de deux erreurs d'Aliaga : côté toril, une énorme anticipation, le gaucher sort de la tête, et ne trouve son salut qu'en se jetant sous les planches et au "quite" de Sanchis. Piqué dans son orgueil, le raseteur re-cite aussitôt le taureau, côté présidence, mais Baroudeur devance sa trajectoire. Nez à corne, Jérémy, dans un incroyable geste de survie, le saute. Les gradins tremblent. Et Baroudeur rentre fièrement une ficelle. 3 Carmen et retour.

Sugar ▼ (Saint-Gabriel).- De suite dans le coup, Sugar se signale par des poursuites serrées cornes en avant. Attentif, les rasets engagés d'Aliaga, Oudjit sont sévèrement raccompagnés aux planches où il peut taper. Sanchis, main au frontal (superbe !). Le cocardier change de terrain pour des séries, ponctue sur Oudjit, Aliaga l'embarque dans des actions chaudes, Faure, Martin également. Cano à le dernier mot, 2e ficelle à 600€ dans le crochet, tout près de la sonnerie. Belle prestation de Sugar. 7 Carmen et retour. 

châteaurenard,finale du trophée de l'avenir,ratis,sanchis,aliaga,courses camarguaises

 Villazon ▼ (Blatière-Bessac).- Difficile à fixer, il s'envoie sans prévenir. Enroulé par Cano, il se jette méchamment, se chauffe, et fait du large. Puissant sur Martin, mieux positionné, il occupe alternativement les angles. Se calme pour les dernières minutes, mais saute après Cano, pour une fin de course sans éclats. Les ficelles rentrent. 3 Carmen et retour.

châteaurenard,finale du trophée de l'avenir,ratis,sanchis,aliaga,courses camarguaises

 châteaurenard,finale du trophée de l'avenir,ratis,sanchis,aliaga,courses camarguaises

 Ratis ▲ (Raynaud).- Un quart de tour et le voilà placé prêt au combat. 1er raset, Cano est emporté, il se dresse sur Alarcon. Ratis se ménage un large terrain, repousse les tourneurs, et attend de pied ferme les courageux à l'épreuve de sa maîtrise. Favier, Errik, violemment accompagnés aux planche. Décisif dans les anticipations (Aliaga, Cano), énorme avec Martin, puissant sur Oudjit, Aliaga, Faure, Martin. Enragé après Errik, pour des coups aux planches de plus en plus accentués... La musique joue, le public est debout et, sous l'ovation, Ratis rentre au Grand Radeau avec ses ficelles (à 1000€).

 châteaurenard,finale du trophée de l'avenir,ratis,sanchis,aliaga,courses camarguaises

 Chambao (Bon).- L'unicornu du Mas de Peint offre la conclusion idéale à cette finale par une multitude d'actions aux planches. Une vaillance et un moral à toute épreuve que tous les raseteurs exploitent à bon escient, notamment Errik. Une conclusion en fanfare.

MARTINE ALIAGA
Photos CHRISTIAN ITIER
ERIC AUPHAN



11/08/2011

MONTFRIN - FINALE DU GLAND D'OR * Avenir *

Mardi 9 Aout 2011

CHAUD - BOUILLANT - BRILLANT LE GLAND D'OR
Boris Sanchis vainqueur

 

TETE.jpg
B. Sanchis brillant et méritant

PALMARES DU 52è GLAND D'OR

1 - Boris SANCHIS 65 Pts
2 - Jeremy ALIAGA 56 Pts
Meilleur animateur de la Finale - Lucas FAURE

Meilleur cocardier de la compétition
RATIS de Raynaud

Meilleur barricadier de la compétition
CHAMBOA de Bon

Meilleur taureau de la Finale
VERAN de Allard

 


Entrée : plein.
Organisateur : CT Lou Pougaou.
Présidence : Luc Allemand.
Raseteurs droitiers : Estevan, Faure, Grammatico, Sanchis, Schuller.
Gauchers : Aliaga (sort au 1er), Fouad, Marquis, Favier, Martin, Mebarek (rentre au 2e).
Tourneurs : Cuallado, Lizon, Rado. P, Zerti
Faits marquants : Fouad blessé derrière la cuisse par Quito à la 3e minute. Mebarek accroché par Saint-Omer derrière le genou à la 3e minute. Favier bousculé par Saint-Omer à la 10e.
montfrin,gland d'or,sanchis,courses camarguaisesChaud-bouillant, ce concours de la 53e finale du Gland d’Or. De l’action, de l’émotion, de l’ambiance, avec des bons taureaux et de bons raseteurs. Tout y était pour faire du chaudron montfrinois un volcan.
Quito (Fabre-Mailhan).- Après un départ timide, attributs vite levés, aux ficelles il appuie ses poursuites et accroche Fouad au saut de la barrière. Interruption. Le biòu ressort pour le temps restant, 12 minutes. Sérieux, dangereux, il mestrège et rentre ses ficelles avec 3 Carmen.
Bille (Chauvet).- Il bouge beaucoup mais n’en est pas moins assidu sur les attaques. Moins sollicité aux ficelles, on note une grosse enfermée sur Faure. Il rentre ses fils jaunes et 2 Carmen.
Saint-Omer (Guillierme).- Sort avec un pétard d’enfer et se jette avec virulence sur les rasets. Il accroche Mebarek au saut, déséquilibre Favier au saut des planches (3e minute). On interrompt la course et on en profite pour faire l’entracte. Le cocardier revient pour les 12 minutes restantes et d’entrée c’est une enfermée avec bousculade sur Favier. Dès lors, le biòu “chaud comme la braise” devient maître du jeu mais se livre dans de belles séries. Ficelles au toril et 6 Carmen.
Horacio (Cuillé).- Cul aux planches, il attend, et pas attaqué, c’est lui qui chasse. Sanchis en prend la mesure pour de superbes poursuites. Cocardier il s’impose et rentre logiquement un gland. Supérieur, il écoute 4 fois la musique.
montfrin,gland d'or,sanchis,courses camarguaisesVéran (Allard).- S’il perd facilement ses pompons, aux ficelles, ses poursuites se font de plus en plus énergiques et finies. Des enfermées, des coups de barrière, sur Schuller (4), Sanchis, Favier, Faure, Grammatico pour 10 Carmen dans un quart d’heure complet. Une ficelle et ovation au retour.
Jupiter (Lautier).- Un petit gabarit plein de peps qui se jette avec un cœur énorme dans la bataille. Faure (4 fois), Sanchis, Schuller, main sur le frontal régalent le public. 11 minutes brillantes 7 fois récompensées.
Phénix (Bon, hp).- Ce “bioulas” impressionne par sa taille et ses sauts. Peu raseté, il enferme sa cocarde. 4 fois les honneurs avec quelques actions spectaculaires.

 Texte et Photos Luc PERO

Trophée de l’Avenir : Sanchis, 8,5 points ; Schuller, 4 ; Favier, 2,5 ; Martin, 1,5 ; Fouad, 1 ; Marquis, 1 ; Faure, 0,5.

 

montfrin,gland d'or,sanchis,courses camarguaises
HORACIO - Sanchis

montfrin,gland d'or,sanchis,courses camarguaises
St OMER - Schuller

montfrin,gland d'or,sanchis,courses camarguaises
VERAN - Faure

**************************

LES EMOTIONS...

montfrin,gland d'or,sanchis,courses camarguaises
QUITO de F.Mailhan vient d'accrocher Fouad

montfrin,gland d'or,sanchis,courses camarguaises
Favier en danger devant St OMER de Guillierme

 

 

23/05/2010

LE GRAU-DU-ROI *AVENIR*

Dimanche 23 mai 2010

LES DAUMAS - CATALAN ET ARENAS - SE DISTINGUENT

ARENAS-Gros.jpg
ARENAS - Gros

Entrée : 1/3 d’arène. Organisateur : Régie municipale. Président : Guillaume Ruiz. Raseteurs droitiers : Gros, D. Martinez, Oudjit, Toureau, Sanchis. Gauchers : Allam, Marquis, T. Mondy. Tourneurs : Causse, Joseph, Ménargues, Ull.

Les Daumas, Arénas (7 ans) et Catalan (8 ans), respectivement 3e et 4e, ressortent en cocardiers de ce concours bien raseté. Et si Gros et Sanchis mènent, Allam se fait remarquer et tous de fournir un travail satisfaisant.
Galavard (Nicollin).- Tout de suite dans le bain pour des séries rythmées et quelques poursuites un peu plus serrées. 9 minutes. 5 Carmen et retour.
Panisse (Lautier).- Raidissime, il faut du courage aux blancs pour l’obliger à déclencher (Allam, Marquis, Gros pour 2 Carmen). Légèrement plus enclin à gauche, il rentre une ficelle avec la musique totalement injustifiée.
Arenas (Daumas).- Avec du placement et une bonne occupation de toute la piste, il force les blancs à l’application. Une pointe de vitesse à donner le frisson au public et la corne dangereuse à l'arrivée (Gros). Avec ça de l’envie pour des séries endiablées. Du bon cocardier qui rentre ses ficelles avec 3 Carmen et retour.
Catalan (Daumas).- Il en impose avec son placement rigoureux et de sèches répliques. Il a l’œil et ne se laisse pas berner. Il sélectionne et réplique avec de belles enfermées où il s’envoie à la conclusion (Gros, 4 fois, Sanchis). Malgré les efforts des blancs, il rentre un gland. 4 Carmen et retour.
Tibère (Nicollin).- Après Catalan, c’est un bonbon qui se donne sans refus (2 Carmen) et que les blancs consomment en 7 minutes.
Bartabas (Lautier).- Les hommes se règlent sur son tempo et allongent les rasets en musique pour 9 minutes. Carmen.
Sugar (Saint-Gabriel, hp).- Rapide dans ses interventions, il se livre vaillamment dans de longs enchaînements. Des Carmen et une ficelle au toril.

Martine ALIAGA


Trophée de l’Avenir : Sanchis, 12 points ; Gros, 11 ; D. Martinez, 8 ; Allam, 7 ; Oudjit, 4 ; Marquis, 2.
Trophée des Raseteurs : Toureau, 10 points ; T. Mondy, 6.

CATALAN-Sanchis.jpg
CATALAN - Sanchis

30/10/2009

FINALE DES TAU AUX SAINTES

Mercredi 28 octobre 2009 : finale des courses de tau Marcel-Mailhan


SUCCÈS MÉRITÉ

SAINTES.jpgArènes bondées, temps estival, mercredi dernier, la course finale des tau Marcel-Mailhan organisée par le Parc Naturel régional de Camargue s’est taillé un beau succès. Un succès populaire qui, au fil des années,  ne se dément pas pour une course qui n’a pas déçu. Les stagiaires FFCC (à droite Chekade, Gautier, Sanchez ; à gauche Martin, Favier, Rassir, Alarcon ; tourneurs Martinez, Fouque) ont raseté proprement avec envie et rigueur. Et si les récompenses finales sont décernées à Chekade (1er), Gautier (2) et Favier (3), les félicitations vont à l’ensemble.
Fantasques, agressifs,  volontiers fugueurs, parfois distrait, naïfs... Tous ces tau, entre 3 et 5 ans,  ont montré à des degrés divers ces traits de caractère. Les plus aptes à participer au jeu ont été distingués :  le Lautier, 1er ; 2e le Guillierme, 3e le Fabre-Mailhan ; le Lagarde aurait pu y prétendre.
Dans l'ordre de sortie, le très beau N.645 de Raynaud s’est montré fugueur et pas trop intéressé. Celui d’Aubanel-Baroncelli, N.5108, a mis du jus dans les poursuites notamment surles gauchers mais a volontiers campé en contrepiste.
Le N.563 de Guillierme, 3e, a paru le plus complet et le plus prometteur. Il montre du moral jusqu’au terme de ses 10 minutes, avec une bonne occupation de la piste. Dans les séries qu’il honore sérieusement, il ponctue de la corne. Tour à tour les stagiaires le cite proprement et le tau plonge avec envie dans des poursuites poussées.
Le N.431 de Lautier, 4e, surprend. Un petit gabarit vif qui anticipe et poursuit avec détermination. Les raseteurs lui servent de belles longueurs en musique. Trop en confiance, Favier se fait surprendre et renverser pleine piste (voir photos ci-dessous) Avec sang-froid, le raseteur se sauve des cornes. Mais la séquence a été émotionnante.

A la reprise, le L’Ilon N.657 a eu plus de cœur à s’échapper qu’à poursuivre  manquant de conviction. Le N.576 de Fabre-Mailhan est un bel exemplaire qui s’offre généreusement sur tous les cites. Des séries rythmées souvent conclues avec cœur où il laisse sa 2nd ficelle à la 7e minute. Le N.519 de Lagarde met toute sa puissance à couper le terrain de ses adversaires. Toujours bien placé, il est attentif et signe de beaux engagements. Quant au Martini, N.601 même s’il ne refuse rien quand il est bien pris par les blancs, ses désirs d’évasion l’ont empêché de se concentrer.

Martine ALIAGA
* Les vainqueurs de la finale ont été récompensés en fin de course mais la remise des prix décernés sur l'ensemble des courses se fera prochainement au Relais culturel des Saintes-Maries-de-la-Mer.

 

LE " TAU " DE LAUTIER VAINQUEUR
CORRIGE SERIEUSEMENT M. FAVIER

DSC09568.JPG
DSC09569.JPG
DSC09570.JPG
DSC09571.JPG
DSC09572.JPG
DSC09573.JPG
DSC09574.JPG
DSC09575.JPG
DSC09576.JPG
DSC09577.JPG
DSC09578.JPG
Photos Luc PERO