Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/04/2017

SOMMIERES * AS - 2e GRAND RENDEZ-VOUS *

Course du lundi 17 avril 2017

Scipion, Pourpier,
les joyaux de la Royale de Saumade

sommières,grv,saumade,scipion,pourpier,course camarguaise

▲ Joachim Cadenas et Pourpier

 

La Royale de Saumade intéresse, impressionne, émotionne puis passionne avec ses joyaux Scipion et Pourpier. Oeuvre parachevée par Eos avant un Carmen général saluant les bêtes et le travail des hommes. Le public a vibré pour ce 2e Grand-Rendez-Vous du Trophée Taurin où Chekade ressort en première partie (avant de quitter la piste), Aliaga s’investit sur tous les taureaux, Cadenas sobre mais toujours impressionnant qui remporte ce 2e GRV.
Quel plaisir que ces arènes pleines, vibrantes et au final totalement conquises.

Trélus (N.712).- Chasse, promène s’engage avec plus ou moins d’allant et des changements de trajectoire surprise. Mieux placé à mi-parcours, pousse après les hommes et garde une ficelle. 2 Carmen et retour.

Castor (N.701).- Met les gaz après Cadenas et enchaîne pour 1’30 les pompons. Promène, pas trop attaqué, se décale. Les hommes ne lui mettent pas la pression, Castor se frise les cornes dans les tête-à-tête où il domine aisément. Dommage qu’il se centre parfois. Garde une ficelle. 2 Carmen et retour.

sommières,grv,saumade,scipion,pourpier,course camarguaise

▲ Castor et Katif

Jacob (N.724).- Sort avec du pétard et frappe sur Cadenas. Les enchaînements sans égard lui coûtent ses rubans. Mais une conclusion sur Poujol et les longueurs avec Chekade font ressortir son volontarisme et sa générosité. Il se bat avec vigueur pour 11minutes de qualité. 5 Carmen et retour.

sommières,grv,saumade,scipion,pourpier,course camarguaise

▲ Jacob et Chekade

Caruso (N.717).- Aux ficelles, il trouve les bonnes positions. Les hommes lui servent les longueurs qu’il lui faut, le public apprécie. Sans refus et sur un gros rythme, il s’enfile les séries. Ficelle ouverte, dans la précipitation Aliaga et Favier se télescopent. Maxime passe sous les pattes. Emotion ! Caruso conserve sa 2e ficelle. 3 Carmen et retour.

sommières,grv,saumade,scipion,pourpier,course camarguaise

▲ Caruso et Favier

Scipion (N.525).- Il a la grinta ! Affiche une grosse présence, anticipe ou tamponne. Concentré, placé, il déjoue les départs, et met le paquet sur une paire de conclusions émotionnantes (Cadenas, Poujol). Il impose le respect par ses départs fulgurants, séries menées bon train et ses assauts spectaculaires. La température monte dans le public. Rentre ses ficelles sous l’ovation. 11 Carmen et retour.

sommières,grv,saumade,scipion,pourpier,course camarguaise

▲ Cadenas et Scipion

Pourpier (N.515).- Placement irréprochable, attentif, froid... Les blancs ne lui sautent pas dessus. D’autant que ses conclusions hautement spectaculaires mettent les hommes en danger. Aliaga, pantalon déchiré, catapulte après Cadenas, Errik, bascule après Benafitou. De multiples agressions aux planches de toute beauté. Termine en patron dominateur, ficelles intactes. Bravo ! 9 Carmen et retour.

sommières,grv,saumade,scipion,pourpier,course camarguaise

▲ Pourpier sur Aliaga

Eos (N.731, pour 10 minutes). Tout en puissance, l’étalon tel une tornade se balance au cul des hommes. Les spectateurs exultent à chaque coup de boutoir (Aliaga, Cadenas, Poujol, Benafitou). Un joli final ! 4 Carmen et retour.

sommières,grv,saumade,scipion,pourpier,course camarguaise

▲ Eos et Aliaga

MARTINE ALIAGA
Photos LAURENT SONZOGNI

Trophée des As : Cadenas 18 (dont 2 points de bonification) ; Chekade, 15 (dont 1 bonif.) ; Errik, 8 ; Aliaga, 7 (dont 2 bonif) ; Katif, 7 ; I. Benafitou, 6 (dont 1 bonif) ; M. Favier, 5 ; Poujol, 3.

Meilleur raseteur du 2e GRV : Joachim Cadenas

Entrée : plein. Organisateur : CT Lou Carmen.Président : Marc Moucadel. Raseteurs droitiers : I. Benafitou, Cadenas, Katif, Chekade (sort au 4e). Gauchers : Aliaga, Errik, M. Favier (sort au 6e), Poujol. Tourneurs : C. Garcia, Khaled, Estève, Cuallado, Bensalah.

16/05/2016

LUNEL *4e GRAND RENDEZ-VOUS - AS *

Lundi 16 mai 2016

Avec Scipion, Baucis et Pourpier
la dramaturgie est de mise

lunel,saumade,pourpier,baucis,scipion,course camarguaise

Pourpier et Four

La course de la Royale de Saumade débute émotionnellement avec Scipion (4e) agressif et combattif en diable, monte d’un cran avec Baucis (5e) imposant sa forte présence et son caractère irascible, et frôle le drame avec un Pourpier intraitable, dominateur et brillant.
En première partie, Belajio manque de pétard, Jacob s’offre généreusement, Trélus, plein de vivacité, aurait mérité plus de travail.

L’ensemble de ces six taureaux maintient l’intérêt tout le long et, avec des raseteurs entreprenants même si décimés par les blessures, brille crescendo.
Les hommes payent la note de ces cinq derniers jours intensifs (Nîmes, Le Grau ou Les Saintes, Lunel ou Fontvieille). Belgourari ( au 2e), Rassir (au 3e), sortent sur ennuis musculaires ; Katif (sort à la moitié du 6e) crâne ouvert après un choc sous le banet, suite à une enfermée de Pourpier. J. Martin boîte après une chute en contre-piste poussé par Baucis.
Ilias Benafitou clôture son super week-end par le prix du 4e Grand-Rendez-Vous du Trophée Taurin, et le prix du meilleur animateur du Souvenir Patrick Castro. Totalement mérités vu l’intensité de son travail (après avoir reçu dimanche le prix Claude Saumade aux Saintes).
Bastien Four, lui, gagne le prix du meilleur raseteur aux points du Souvenir Castro.
Meilleur taureau : Pourpier.

MARTINE ALIAGA

Trophée des As : Four 28 points (dont 1 de bonification) ; Aliaga 26 (dont 2) ; I. Benafitou 23,5 (dont 4) ; Katif 11 (dont 2) ; Poujol 7 (dont 1) ; Rassir 4,5 ; Belgourari 3 ; J. Martin 2,5 (dont 1)

 

* Dernières nouvelles :

à Fontvieille, Anthony Ayme rattrapé par Aroujo (6e) à la barrière, souffre d'une fracture du tibia. Il devrait être opéré demain.

IMG_0017.JPG* Ziko Katif était hier soir à l'hôpital de Lunel pour se faire recoudre une plaie d'une dizaine de centimètres au crâne. Apparemment pas d'autres conséquences. 

08/05/2016

PALAVAS *AVENIR*

Samedi 7 mai 2016, 11 h - Complète de Saumade

Bravos en noir et blanc !

Entrée : 1/10e d'arène. Organisateurs : CT Fiesta y Toro. Présidence : Jacques Valentin. Raseteurs  droitiers : G Cano, A Charrade, D Fougere, C Martinez, H Oufdil. Gauchers : A Benafitou, N Benafitou, Y Martin, M Meric. Tourneurs : J Daniel, O Abbal, JR Grando.

Excellente tenue des pensionnaires de la manade Saumade, en cette matinée palavasienne animée par une équipe de blancs entraînée par A Charrade, M Meric, N Benafitou et G Cano, exempte de tout reproche tant sur le point quantitatif que qualitatif.  Dans ce contexte, les biou de La Grande Abbaye en ouvert de fort belle manière le week-end camarguais en bord de mer.

D’Arbaud : Un premier par excellence  qui se place et s’engage fort derrière Cano, Martin, A et N Benafitou et Charrade. Anticipe A Benafitou dans une course de bon premier récompensée par le disque joué 6 fois.

Llorca : Mobile, cocarde et glands partent en 3 minutes. Aux ficelles, c’est un partenaire idéal qui brille dans les séries et se lève derrière Charrade dans 8 minutes pour 5 Carmen retour inclus.

Genepy : Plein de bravoure, il répond à tout et conclut sur Charrade, Oufdil et Fougere. Dans la bourre, il se surpasse et brille sous l’air de bizet qui ne cesse de raisonner (4 fois), tout comme à son retour après 10 minutes intenses.

Caruso : D’apparence distrait, il n’en est rien après 2 minutes de chauffe. Ses ripostes sont de plus en plus serrées (A et N Benafitou, Charrade, Martin, Meric) et son placement s’affirme au fil du temps. Il connait la musique et mène la cadence, sans se laisser surpasser un instant. Tel un ténor, il s’impose et rentre ses ficelles. 9 Carmen plus rentrée.

Tourtoulen : Rapide, il part sur le raset pour le conclure en frôlant le bois de la corne ou en passant la tête derrière Méric, Martin, Charade(4). Sans aucun refus, il rentre éprouvé avec ses ficelles accompagne du disque pour la 9 e fois. 

Medoc : Rapidement cède ses principaux attributs en se cabrant aux planches à l’arrivée derrière N Benafitou. Son tempérament de cogneur s’affirme encore sur A Benafitou (2), N Benafitou (2), Charrade (3) où l’action est puissante. 7 Carmen plus renttrée avec une ficelle. 

Rascaillan (Hors Points). Les hommes lèvent le pied (et on les comprend tant ils ont donné) mais Rascaillan laisse tout de même entrevoir de sérieuses qualités récompensées par l’Air de Bizet joué par la pena.

                                                                                                                                             CYRIL

Trophée de l’Avenir : A Charrade 13, Y Martin 11, M Meric 3

 

13/04/2015

SAINT-LAURENT-D'AIGOUZE *TROPHEE DE L'AVENIR*

Dimanche 12 avril 2015 - 20e Printemps des Royales

BECHET CHEF DE FILE
DE LA COMPLETE DE SAUMADE

saint-laurent,saumade,courses camarguaises

Bechet et Clarion

Avec le beau temps et la circulation sur la route de la Mer, on aurait pu croire que les arènes, accolées a l’Eglise et servant d’axe aux bars, allaient enregistrer un plein pour la complète de la manade Saumade entrant dans le cadre du Trophée local du Printemps des Royales. Mais, fausse illusion, puisqu’à peine la 1/2 des gradins étaient garnis à l’heure où les 12 tenues blanches (8+4) suivie de Magali Saumade et son fils Emmanuel, sont venus saluer la présidence
De cette course, composée de  3 taureaux de 8 ans, et 4 taureaux de 6 ans (et oui, bien que nommée Printemps des Royales, la course est au Trophée de l’Avenir), si Béchet (4e) a tenu sa place, se sont fait également apprécier Llorca (1er), Génépy (2e), Baucis (5e) et Carabin (6e) et ce malgré un travail pas toujours approprié des hommes qui chacun dans leur style ont cependant distillés tout de même de beaux rasets.
saint-laurent,saumade,courses camarguaisesPHOTO Llorca et Soler
Llorca
(n°705) : Calmement et dans forcer le rythme, il va céder ses principaux attributs en 2’. Aux ficelles, ses réactions sont incisives  et terminées au fil des barrières notamment derrière Soler, Fougère (2), Ibarra et Méric. 14’30 récompensée par le disque qui avait tourné 4 fois. Génépy (n°740) : Surpris, cocarde et gland vont partir en 1’30. Ensuite, positionné ¾ piste, les choses vont se corser. Ses répliques sont vives et les rasets se font au compte-goutte. Sanchez, Clarion, Soler, Méric l’entraîneront avec aux dans des poursuites serrées. Six Carmen au total et les ficelles au toril.
Juste avant la pause, Tobias (n°972), en remplacement de Liber (n°726) va alterner entre déplacements et sauts (9) dont un aux trousses de Méric. Sur le raset,  pas toujours à son avantage, il a tendance à lâcher rapidement.
Avec Béchet (n°720), la musique va changer. Un placement irréprochable et une régularité parfaite dans ses répliques, à droite comme à  gauche. Mais, c’est aux ficelles (4’10) que le biou va passer la vitesse supérieure. Outre ses finitions avec la corne sur Ibarra (2), Fougère ses réactions sont limpides et il se dresse aux planches derrière Fougère et Ibarra avant de les franchir derrière ce dernier à l’ultime minute. Des Carmen pendant (7) ainsi qu’à sa rentrée porteur de sa seconde ficelle.
saint-laurent,saumade,courses camarguaises◄ PHOTO Baucis - Roig
Des qualités, aussi chez Baucis (n°997) Calme et toujours bien  positionné. Sanchez (3), Méric (4), et Soler l’amèneront  dans des poursuites qui déclencheront le disque  7 reprises rejoué à se rentrée après avoir cédé sa 2sde ficelle sur la trompette.
Avant dernier Carabin (n°982) va durant ses 9 minutes subir la pression des hommes qui ne lui feront guère de cadeaux. Il parvient toutefois à se mettre en valeur dans ses arrivées à la limite où il passe la corne (Fougère, Soler) ou se dresse (Roigt, Ibarra).
Pour conclure et  hors points, Rigau (n°994) en a sous les sabots. D’une énergie à revendre, d’une méchanceté débordante, il se jette sur tout. Il saute et même les portes de la contre-piste ne l’arrêtent pas. Quand il est en piste, les hommes le regardent. Il fuse pour s’éclater contre les planches. Les hommes essaient de la prendre par défaut mais en vain. Avec sa cocarde à 200 €, il regagne le toril en musique. A revoir avec son énergie canalisée et dans un autre contexte.
Texte et photos
CYRIL DANIEL
Entrée : 1/2 arène. Organisateur : CT Lou Bandot. Présidence : Aurélien LAGET
Raseteurs : Rémy IBARRA - Jérémy SOLER - Dimitri FOUGERE - Thomas ROIG - Jeoffrey ROBERT - Mervin MERIC - Christophe CLARION - Marc SANCHEZ
Tourneurs : Jean-René GRANDO - Benoit JOSEPH - Frédéric JOCKIN - Patrick RANC.
 

20/04/2014

SAINT-LAURENT-D'AIGOUZE *AVENIR*

Samedi 19 avril 2014 - Printemps des Royales - Manade Saumade

Du pied de l'Abbaye au pied de l'Eglise
les Saumade ont franchi le perron
 
saint-laurent-d'aigouze,saumade,printemps des royales,course camarguaiseS’il est de réputation que le samedi et de surcroît quand il y a un week-end de trois jours, le public fuit les arènes, et bien, une fois de plus, Saint-Laurent fut l’exception. Un gros ¾ des gradins était garni pour cette 5e journée du Printemps des Royales mettant à l’œuvre les pensionnaires de la manade Saumade (► Emmanuel Lescot) dont D’arbaud, Jacob et Clovis ont retenu l’attention en apportant le petit plus qui fait que ... D’une manière générale cette course a pris un rythme de croisière au premier et ne l’a plus lâché jusqu’à l’avant dernier avec de ci de là, des moments étincelants.
Chez les tenues blanches, plus présentes et plus réfléchies en 1ère partie le duo Zakaria Katif / Youssef Zekraoui a mené le bal bien secondé par Rudy Marquis, Jean-Henry Oudjit.
Au micro, ce n’était pas la voix habituelle et cela a pesé par moment, sur les comportements...
 
saint-laurent-d'aigouze,saumade,printemps des royales,course camarguaiseD'Arbaud (n°732) sera un parfait premier menant sa course dans tout le périmètre de la piste mais sans jamais quitter le terrain des planches. Sans forcer, il s’engage avec puissance et n’hésite pas à passer la vitesse supérieure quand le besoin s’en fait sentir, Katif (2), Zekraoui (2) et Ortiz l’amenant dans de beaux échanges. 12 minutes de présence récompensées par le disque qui avait retenti 5 fois.
Changement de registre avec Coutard (n°613) ou en moins de 2 minutes, cocarde et glands s’en vont. Aux ficelles, il apporte un peu plus d’application notamment dans son approche des planches, mais, en toute franchise ne passe pas le cap des 10 minutes.
saint-laurent-d'aigouze,saumade,printemps des royales,course camarguaiseJuste avant la pause, Jacob (n°724) va compenser son manque de placement par sa volonté et se bravoure. Les bons, comme les mauvais rasets, trouvent réponse avec cependant plus d’application à droite. Katif et Montésinos le provoquent à merveille et font monter sa course d’un cran notamment dans des poursuites serrées et finitions menaçantes ... Certains lui reprocheront ses 3 sauts volontaires... Mais qui est parfait à 100%. Porteur de sa seconde ficelle, il retourne au toril en entendant son huitième Carmen.
A la place de cocardier, Saladin (n°517) va sûrement l’être par son placement et par son comportement faisant lever le pied aux hommes. Même si les finitions ne sont pas son truc, ses ripostes sont sèches et aidées d’un petit coup de tête. Katif (2), Soler (2) et Zekraoui se feront serrer de près ce qui déclenchera  5 fois les honneurs renouvelés à son retour au toril à la 14 minutes, seconde ficelle sur l’oreille pour certains, et sur la corne pour les autres mais attribuée par la présidence.
Genépy (n°740) lui non plus n’a pas  la flemme. Calme d’un premier abord, il passe la vitesse supérieure quand le travail s’intensifie. Soler, Katif et Zekraoui parviendront à le mettre en valeur dans ses 10 minutes de piste.
saint-laurent-d'aigouze,saumade,printemps des royales,course camarguaiseAvant dernier, Clovis (n°714) est d’une vaillance extrême. Sur les poursuites, il pousse, il accélère et met les hommes en danger. Katif, Marquis, Ortiz, Zekraoui et Montesinos sauront l’amener avec eux jusqu’à la limite où il peut de lever ou passer la corne dans 12 minutes.
Pour conclure, Rigau (n°974) commettra quelques péchés de jeunesse en franchissant les bois à huit reprises volontairement. Positionné, il peut se montrer appliqué en raccompagnant bien en passant la corne comme il peut lâcher prise. A revoir dans un autre contexte. Le Carmen au retour ne s’imposait pas nécessairement.
 
Texte et photos
CYRIL DANIEL
 
 
Entrée : ¾ d'arène. Organisateur : CT Lou Bandot. Présidence : Aurélien Laget. Raseteurs : Katif Z – R Marquis – R Ortiz – M Sanchez – J Soler – Y Zekraoui – G Montésinos – JH Oudjit. Tourneurs : B Joseph – L Zerti – F Jockin – F Garrido.

06/04/2014

LES SAINTES MARIE DE LA MER *AVENIR*

Dimanche 06 Avril 2014

BECHET ET MÉDOC LE DUO DE CHOC........

IMG_5176.jpg

 Rémi Guyon s'applique à la tête du sérieux Béchet.

Entrée: 1/10ème Organisateur: Gard Toro. Présidence: Bruno Pascal. Droitiers: Guyon, Marquier Miralles, Vic (sort au 5ème contusion). Gauchers: Allam, Bouharghane, Ferriol, Oleskevich. Tourneurs: Labrousse, Lebrun, Lizon, Sagnier.

Course honnête aux Saintes mais plus de travail n'aurait pas nui. Castor termine bien la première partie, Béchet et Médoc sont au dessus quant à Éos il ne peut être jugé. Guyon est déjà affuté, Bouarghane et Allam travaillent, Ferriol plus à l'aise en seconde partie. Les autres sont trop discrets.

TRELUS (1er) à du mal à appuyer ses poursuites mais se rapproche des planches au fil des rasets surtout à droite son côté préféré. Son coup de tête lui permet de conserver ses ficelles. Un premier honorable avec 7 Carmen et retour. LIBER (2ème) affiche de suite de la vaillance mais aime la contre piste. Brouillon, il ne reçoit pas un travail qui lui permet de s'extérioriser même s'il se dresse après Miralles. Il rentre ses ficelles. 2 Carmen et rentrée. Il se livre avec franchise ce CASTOR (3ème) et les hommes lui font accomplir des séries rythmées. Aux ficelles il devient plus agressif en finition et ronge même du terrain sur le raset. Excellent sur la reprise il conserve une ficelle en musique jouée 6 fois.

Sans jouer les ténors, CARUSO (4ème) perd vite ses rubans. Doté d'un tempérament généreux, il ne pose pas de difficultés pendant quatorze minutes très volontaires. 6 Carmen et retour. Méchant, BECHET (5ème) cloue les cornes mais défend ses ficelles en deux minutes. Sérieux et placé, il contrôle, enferme Bouarghane à deux reprises et s'avère percutant dans un final enjoué. 6 Carmen et rentrée. Les degrés montent avec MEDOC (6ème) qui manque de rasets et saute seul mais aussi après Bouarghane. Les planches craquent sur Ferriol et se brisent le coup suivant. Après Guyon l'envol est spectaculaire etc il termine par deux grandes actions sur Ferriol. Il conserve un gland. 6 Carmen dont rentrée. Le taù, ÉOS (7ème) sort décidé. Rapide et fulgurant, il reçoit quelques rasets à blanc qui finissent dans le pourtour. Dix minutes ennuyeuses faute de travail car on sent qu'il en a sous les sabots.

les saintes-maries-de-la-mer,saumade,course camarguaise

Trélus en première position se jette derrière Rémi Guyon.

les saintes-maries-de-la-mer,saumade,course camarguaise

Liber second à la poursuite de Faycal Allam.

les saintes-maries-de-la-mer,saumade,course camarguaise

Castor en troisième position enferme dangereusement Nicolas Oleskevich.

les saintes-maries-de-la-mer,saumade,course camarguaise

Caruso en tête à tête avec Rémi Guyon

les saintes-maries-de-la-mer,saumade,course camarguaise

Béchet termine violemment aux planches après Joffrey Ferriol

les saintes-maries-de-la-mer,saumade,course camarguaise

Médoc se soulève derrière Faycal Allam

les saintes-maries-de-la-mer,saumade,course camarguaise

Eos ici avec Bouarghane n'a eu guère l'occasion de montrer ses capacités.

Texte et photos Eric AUPHAN

Trophée de l’Avenir : Bouarghane (11)

Trophée des Raseteurs : Guyon (15), Oleskevich (5), Ferriol (4), Vic (4), Marquier (2)

07/04/2013

SAINT-LAURENT-D'AIGOUZE *AVENIR*

saint-laurent-d'aigouze,printemps des royales,saumade,courses camarguaisesDimanche 7 avril 2013 

Le Printemps va bien aux jeunes Saumade

◄ JACOB (2e)

Entrée: 3/4 d’arène.
O
rganisateur: Lou Bandot.
Président: T. Cure.
Raseteurs droitiers: Fougère, Miralles, Oufdil, Valette (sort au 4e). Gauchers: Cartalade, Chanat, Clarion, Sanchez.  Tourneurs: Curtil, Labrousse, Noguera.

La manade Saumade joue le jeu du Printemps des Royales avec un lot de jeunes taureaux (6-7 ans) homogène et prometteur. Des raseteurs moins expérimentés que ceux présents aurait sûrement mieux équilibré les débats. Néanmoins Icham Oufdil propose de bien   belles trajectoires et paie de sa personne. Reste que l’impression d’ensemble est bonne en faveur des cocardiers.

Coutard.- Met de la volonté et de la méchanceté dans ses poursuites face à des raseteurs très pressants. Deux terminaisons sévères (Clarion, Oufdil) pour autant de Carmen ainsi qu’au retour.

Jacob.- Sort avec rage et ramène presto les blancs au ras des planches. Généreux dans les séries et offensif, il tient tête avec caractère. Tire la langue mais reste chaud jusqu’à rentrer une ficelle. 4 Carmen et retour.

 saint-laurent-d'aigouze,printemps des royales,saumade,courses camarguaises

 ▲ Bechet (avec Oufdil).- Placé, autoritaire, il s’envoie des séries à fond et conclut avec virulence. Valette coincé à la planche, Oufdil prestement raccompagné. Attentif et dominateur, il ne laisse sa 2e ficelle que sur la sonnerie. 7 Carmen et retour.

Darbaud. - Attaqué à la traverse, il trouve vite sa place aux planches d’où il se livre dans un registre classique. Gère ses déplacements et se montre sélectif dédaignant les rasets kamikazes. Un beau duo avec Oufdil quand le raseteur lui sert des rasets “classe”. Rentre une ficelle, 2 Carmen et retour.

 saint-laurent-d'aigouze,printemps des royales,saumade,courses camarguaises

▲ Caruso (avec Oufdil) trépigne en attendant l’attaque. Leste et mobile, il se livre en rythme pour de folles séries. Oufdil trébuche et se sauve sous le marche-pied. Caruso montre Beaucoup d’envie. Un taureau pétillant ! 4 Carmen et retour. 

saint-laurent-d'aigouze,printemps des royales,saumade,courses camarguaises(avec Chanat) Roitelet.- Plein de fougue, remuant, il se jette aux planches avec impétuosité. Les coups de barrière pleuvent - une grosse dizaine - les Carmen aussi. Les blancs sont rappelés à l’ordre. Mais le taureau en redemande et ça repart en musique. Rentre ses ficelles avec panache.

Médoc (hors point).- Il en veut, les blancs un peu moins. Pas de vrai raset, Médoc promène, s’évade. Une bombarde après Oufdil et une série conclue pour les ficelles qui rentrent. 2 Carmen et retour.

Texte et photo
MARTINE ALIAGA


Trophée des Raseteurs :

Cartalade, 12 points ; Clarion, 11 ; Fougère, 7 ; Sanchez, 4 ; Miralles, 3 ; Chanat, 2 ; Valette, 2. 

30/09/2009

SAINT-REMY-DE-PROVENCE *TAU D' OR*

Mardi 29 septembre 2009

LE XXIe TAU D'OR A PRIAM DE SAUMADE

Priam tau d'or.jpg
PRIAM le vainqueur
PALMARÈS DU 21e TAU D'OR
PRIAM de Saumade - Tau d'Or
BEL AMI de l'Occitane - Tau d'Argent
DESERTEUR de F.Mailhan - Tau de Bronze
Meilleur raseteur-animateur: Benjamin Villard
Gardiaén Saumade.jpg
Le gardian de la manade Saumade
PRIAM Saumade.jpg
Brutal et brillant le Tau de Saumade
Photos Luc PERO

08/09/2009

SAINT-LAURENT-D'AIGOUZE : FINALE DU PRINTEMPS DES ROYALES

Dimanche 6 septembre 2009 : Trophée de l'Avenir

REPORTAGE PHOTO DE CHRISTIAN ITIER

Les vainqueurs 2009

ST LO SAUMADE CI.jpgST LO BLATIERE CI.jpg

Meilleure course :
manade Saumade
Meilleur raseteur
de la saison :
Mathieu Schuller
Meilleur taureau
de la finale :
Nizam
de Blatière-Bessac
Meilleur raseteur
de la finale :
Freddy Sabde

 Une finale de qualité devant des arènes pleines, capelado et remise des prix à la hauteur des bonnes idées du CT Lou Bandot. Et si Freddy Sabde l'emporte, Cyril Garcia mérite la citation.

ST LO GARCIA NIZAM CI.jpg
Cyril Garcia, présent dans les difficultés et sachant aussi faire briller, ici avec Nizam (7e hp)
▼ Freddy Sabde retrouve son niveau et paye de sa personne
ci-dessous avec Arcanel de Lagarde, 6e
ST LO SABDE LAGARDE CI.jpg

23/03/2009

SAINT-LAURENT-D'AIGOUZE - PRINTEMPS DES ROYALES 2

Dimanche 22 mars

LES SAUMADE... RIEN A JETER

DSC02107.JPG
LEVANT sur Biscarrat

Sept sur sept pour les beaux bébés de 6 ans de Magali. Ce Printemps des Saumade a régalé la nombreuse assistance. Les raseteurs au nombre de huit aidés de quatre tourneurs ont tous joué le jeu. Schuller, Ayme, Oufdil, Fougère, Biscarrat, à droite ; Aliaga, Sanchez, C. Chanat à gauche.D’entrée Arrogant donne le meilleur sur de belles poursuites qu’il conclut spectaculairement. Puis après un petit passage en contrepiste, il s’avère plus sérieux en enfermant sévèrement Schuller et surtout Aliaga. Six fois la musique. Plein de sang, Saphir a des qualités mais n’a pas toujours la tête à les exploiter. Dommage car certaines séquences laissent augurer un potentiel intéressant dans une fin de quart d’heure très rythmée. Cinq fois la musique. Il bouge beaucoup Gaillardet et saute seul aussi trop souvent. Puis il entre dans sa course et sur Oufdil (deux fois) il s’aligne sur le raset et se propulse derrière lui à la barrière. Il récidive sur Fougère (x 2), Schuller (x 2), Biscarrat. Des Carmen et ses ficelles au toril. Il a du cœur Méphisto et du répondant aussi dans des répliques de la meilleure veine, surtout après les gauchers Aliaga et C.Chanat. Pas mal aussi sur les droitiers Oufdil, Sanchez, Schuller, Ayme. Sa course pleine de bravoure est honorée plusieurs fois pour le côté brillant et spectaculaire.Avec calme, Levant met toute son application pour assurer sa partition. Volontaire et barricadier à souhait, il gratifie les hommes de superbes actions dont une où il brise et bascule derrière Schuller. Du grand spectacle pour une vingtaine d’engagements contre ou au-dessus des barrières et une kyrielle de Carmen. Puissant, barricadier, Mérou à la magnifique présentation ! Ses coups de butoir sont impressionnants de violence, il brise plusieurs planches, met à mal un pilier au terme d’actions superbes. C’est un grand spectaculaire et la musique retentit plusieurs fois. Pour terminer encore un spectaculaire, Espadon, certes un peu plus tendre que les précédents mais il n’en est pas moins intéressant. Ses multiples coups de barrière et sauts sont récompensés de plusieurs Carmen.

Texte et Photos Luc PERO

DSC02097.JPG
GAILLARDET - Oufdil
DSC02112.JPG
MEROU - Biscarrat
DSC02119.JPG
MEROU - Aliaga
DSC02124.JPG
ESPADON - Sanchez