Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/09/2011

VILLENEUVE-LES-MAGUELONE *AVENIR*

 Samedi 3 septembre 2011

 

 

 

 6e finale du Trophée de la Vigne et des Etangs
1er Souvenir Gérard Bouisson

 

villeneuve-les-maguelone,6e trophée de la vigne et des etangs,1er souvenir gérard-bouisson,schuller,aliaga,pantin de plo,scipion de saumade,courses camarguaises

 

 UN QUATUOR POUR LES TROPHEES

 SCHULLER ET PANTIN DE PLO
ALIAGA ET SCIPION DE SAUMADE

villeneuve-les-maguelone,6e trophée de la vigne et des etangs,1er souvenir gérard-bouisson,schuller,aliaga,pantin de plo,scipion de saumade,courses camarguaises

▲Les gagnants de la finale : Mathieu Schuller et Pantin de Plo

Le vainqueur sur la saison Jérémy Aliaga

villeneuve-les-maguelone,6e trophée de la vigne et des etangs,1er souvenir gérard-bouisson,schuller,aliaga,pantin de plo,scipion de saumade,courses camarguaises

Entrée : 2/3 d’arène. Organisateur : Section taurine. Président : Bruno Séguier. Raseteurs droitiers : Jourdan, Miralles, Oudjit, Schuller. Gauchers : Aliaga, Clarion, Poujol. Tourneurs : Grando, Euzéby, Lizon, Sanchez.

 
Il n’a manqué qu’un peu de panache tant aux hommes qu’aux taureaux pour que cette finale prenne une plus ample dimension. Car côté ambiance, la Section taurine a bien fait les choses avec peña, Arlésiennes, belle remise des prix, pour cette 6e finale du Trophée de la Vigne et des Etangs, 1er Souvenir Gérard-Bouisson, soutenue par un public nombreux. Les Trophées récompensent : sur la saison Jérémy Aliaga et Scipion de Saumade, à la finale Mathieu Schuller et Pantin de Plo. C’est mérité !


Bragado (Lautier).- Le placement, il connaît et aux ficelles, les rasets doivent être engagés. S’il évite les reprises, c’est pour se replacer et ne refuse rien. Belle enfermée sur Miralles, la pression sur la 1er ficelle lui va et il serre les blancs de près. Termine solide mais reste un premier agréable. 13 minutes, 2 Carmen et retour.
Carabin (Fabre-Mailhan).- Brave, classique, il se livre de bon cœur et tape droit aux planches. Combattif avec un bon moral, conclut plusieurs fois et finit par un coup de barrière sur Poujol. Rentre ses ficelles. Des Carmen.
Major (Les Baumelles).- Les blancs se méfient de son caractère fantasque. Cul aux planches, Major attend et n’est pas assez sollicité. Sur le raset, il peut lâcher en cours, ignorer carrément ou accompagner méchamment. Ou même démolir le pourtour. Rentre ses ficelles, des Carmen en cours.
Pantin (Plo).- Cocardièrement positionné, il poursuit jusqu’au ras des planches accompagnant des cornes. Sérieux, il pousse quand il faut pour des arrivées serrées. Sérieux, rentre une ficelle bien défendue. Moult Carmen.
Perceval (Nicollin).- Droite-gauche, il enchaîne comme un métronome et se plie à la volonté des hommes. Raccompagne au fil des barrières et peut taper ou basculer (Poujol, Aliaga). Un peu nonchalant, mais, secoué, il peut conclure. La 1re ficelle lui fait subir un grand nombre de rasets, il rentre la 2nd éprouvé. Des Carmen.
Cocagne (Saumade).- A 5 ans, il est irrégulier et un peu fou-fou, mais montre des qualités quand il se place. Et même s’il baisse la tête au conctact, il pousse jusqu’au coup de barrière sur Schuller, Aliaga. Schuller fait le 2e gland sur la trompette. 2 Carmen et retour.
Ouzo (Ricard).- Les barrières sont son terrain de jeu et il les franchit à l’aise. A la poursuite de Schuller, il se retrouve à la hauteur des tubes mais sur le raset lâche souvent et gâche cette fin de course par de trop nombreuses évasions.

 


MARTINE ALIAGA
Photos CHRISTIAN ITIER 


Trophée de l’Avenir : Schuller, 20 points ; Aliaga, 12 ; Oudjit, 10.

 

 

▼ A citer également Jean-Henri Oudjit
ici avec Bragado de Lautier (1er)

villeneuve-les-maguelone,6e trophée de la vigne et des etangs,1er souvenir gérard-bouisson,schuller,aliaga,pantin de plo,scipion de saumade,courses camarguaises

La meilleure des récompenses pour la Section taurine
le public venu en nombre

villeneuve-les-maguelone,6e trophée de la vigne et des etangs,1er souvenir gérard-bouisson,schuller,aliaga,pantin de plo,scipion de saumade,courses camarguaises

******************************************


 

 

09/09/2009

VILLENEUVE-LES-MAGUELONE *AVENIR*

Samedi 5 septembre 2009

FINALE DU TROPHÉE DE LA VIGNE ET DES ÉTANGS

NOMADE.jpg
NOMADE de Plo, le meilleur... sauf pour le jury !
PALMARES 2009
* Pour la saison: LEVANT de Saumade et M. Schuller.
* Pour la finale: FENOUILLET de Daumas et C. Clarion
Le concours de cette finale a permis d"apprécier les hautes qualités cocardières de NOMADE (4) de Plo. FENOUILLET (3) de Daumas a étalé toute sa bravoure. ERRIKA (6) de Ricard spectaculaire. GAILLARDET (5) de Saumade parfois dangereux mais irrégulier. EMIR (2) de Nicollin, GALAAD (1) des Baumelles, GEORGES (7) de Félix agréables ont complété cette course. Chez les hommes Clarion s'impose et mène le bal devant C. Garcia, Fougère, Miralles, Jourdan, Cartalade et Schuller qui se retire au premier sur une belle frayeur en ratant le marche-pied.
Texte et Photo Luc PERO

 

05/08/2009

MONTFRIN 51e GLAND D'OR

Mardi 4 Aout 2009

AYME, SCHULLER POUR LES BLANCS
VASEL, BRUTUS POUR LES NOIRS

A.jpg
Une finale de médiocre qualité

Les gradins sont combles pour cette finale quand Luc Allemand le président de course reçoit les raseteurs de la capelado. Ayme vainqueur avec 102 pts devance Schuller 71 pts qui empoche aussi le prix du meilleur animateur. VAZEL de Chauvet s'adjuge le Souvenir Pierre Vignon, BRUTUS le prix du meilleur cocardier et OUNDO celui du meilleur barricadier. Présents aussi en piste Aliaga, Cartalade, Sanchez, Errik, C.Chanat, Guyon et Estevan.

RIQUET de Ribaud est un premier de choc, pas trés chic avec les hommes surtout les droitiers qu'il snobe et conserve ainsi un gland.
CABALLERO de Guillierme plus retors qu'à son habitude il délivre cependant quelques bonnes actions. 10 mn.
DIAMOND de Lautier collé aux barrières il ne vient pas à tous les coups et envoie de la corne au passage. Enferme une ficelle.
MAZARIN du Joncas les pompons levés c'est coup sur coup deux grosses actions. Un saut sur Aliaga et un puissant coup de butoir sur Guyon. Puis bravement se livre mais sans panache. 11 mn. Musique trois fois.
VAZEL de Chauvet deux grandes enfermées sur Schuller, dont une où le raseteur est accroché à la ceinture du pantalon au moment du saut. Ensuite du bon et du moins bon. Ficelles au toril plusieurs fois la musique et le prix du jour.
BRECHU de Cuillé quatre minutes de course...
PALUNIE de Fabre-Mailhan (hp) beaucoup trop de déchets dans une course par moments spectaculaire, mais c'était loin du final attendu. Musique.

Texte et Photos Luc PERO

A1.jpg
Anthony AYME le vainqueur
A2.jpg
Mathieu SCHULLER un superbe animateur.

02/08/2009

MONTFRIN *AVENIR*

Dimanche 2 août 2009

QUATRE HOMMES AU CHARBON

St OMER.jpg
Mathieu Schuller et ST OMER ont tout donné...
Entrée : plein. Organisateur : CT Lou Pougaou. Président : Luc Allemand. Raseteurs droitiers : Ayme, Schuller, Dumas, Estevan (se retire au 5e, choc à la face contre les gradins).  Gauchers : Aliaga, M. Sanchez (sort au 4e ennui musculaire). Tourneurs : Causse, Rouveyrolles, Sanchez.

Six à la capelado, quatre au final, et ce ne sont que des éloges que nous adressons aux tenues blanches. Pour le Gland d’Or, Ayme assure, avant la finale, sa première place et Schuller se positionne en second. Côté cocardiers, ils ont tous assuré avec leurs qualités respectives.
Bison (Fabre-Mailhan).- D’entrée enferme sérieusement Sanchez. Schuller l’entreprend et lui ravit ses principaux attributs. Il donne de bonnes répliques bien conclues avec un saut sur Estevan. Schuller encore lève la 1re ficelle. 11 minutes et 4 Carmen.
Montfrin.jpgOurasi (La Galère).- Toujours en mouvement, il longe les barricades et lorsque les hommes arrivent à le coincer, il se livre dans des "droites-gauches" intéressants. Quelques évasions inutiles. 4 Carmen en course en 14 minutes.
Beaucairois (Chauvet).- Un petit gabarit qui se défend par son placement et sa rapidité. Les hommes cogitent car Beaucairois anticipe. Il faut attendre la 10e minute pour que ses ficelles soient primées. Dominateur, il les conserve et rentre en musique déjà entendue.
Brutus (Lautier).- Il change souvent de terrain mais se replace chaque fois au bon endroit. Ses finitions sont dangereuses, spectaculaires et ses anticipations dérangent. En bref, il domine outrageusement. Seul Schuller, Aliaga se donnent les moyens de l’affronter. 4 Carmen et ficelles au toril.
Saint-Omer (Guillierme).- Quel cœur, alors que ça tombe sur lui, il se bat avec beaucoup de brio et multiplie enchaînements et finitions. Sans aucun refus, avec une formidable énergie, le biòu éclabousse les gradins par sa brillante prestation. Rentre une ficelle. Une multitude de Carmen.
Papagaï (Lagarde).- D’un sang généreux dès les premiers cites, il s’envoie sur Dumas, puis explose sur Schuller, Ayme. Aux ficelles, le travail manque (4 hommes) et Papagaï patronne. Un énorme coup sur Aliaga et ses ficelles rentrent. Des Carmen.
Richelieu (Bon, hp).- A montré des dispositions barricadières (Dumas, Aliaga, Schuller). Musique.

Texte et Photos Luc PERO

Trophée de l’Avenir : Schuller, 23 points ; Ayme, 17 ; Aliaga, 8.
Trophée des Raseteurs : Estevan, 6 ; Dumas, 1.
PAPAGAI.jpg
Jerôme Dumas s'est beaucoup investi comme içi avec PAPAGAI
***********************
CLASSEMENT DU GLAND D'OR
AVANT LA FINALE (Mardi 4 Aout)
A. AYME 94 Pts
M. SCHULLER 53 Pts
F. SABDE 38 Pts
N. VIOLET 24 Pts

01/08/2009

BAILLARGUES * AVENIR *

Vendredi 31 août : finale du Trophée J.-F. Brouillet

CAMPESTRE - PRIAM
SCHULLER - ALIAGA

PRIAM-Schuller.jpg
Deux vainqueurs Schuller sur l' ensemble de la compétition
et PRIAM pour la Finale

2 Mathieu.jpgSeulement cinq blancs pour raseter cette finale montée avec de sévères cocardiers, dur, dur ! Et pourtant, malgré une première partie "raidasse" et des taureaux peu enjoués, les hommes se sont sortis des difficiles Inca (4e) et Campbell (6e) pour s'éclater avec le canonnier du Ternen, Priam ! Une grosse demi-entrée assiste à la course où le CT Le Sanglier a sorti le décorum des grands jours. André Turquay au micro salue à la capelado les droitiers Guyon, Schuller, Valette et les gauchers Martin-Cocher et Aliaga, tourneurs Causse, Kerfouche, Molins, Sanchez. Les cinq ont mouillé le maillot, mention à Schuller, bravo aux quatre autres.

Le vieux briscard Floridor (Occitane) connaît la musique. A son rythme, un gros coup de revers sur les gauchers, quelques poussées sur Schuller, Guyon Valette (2 Carmen) et un coup de frein pour rentrer ses ficelles. Placement flottant au début pour Bastidon (Cavallini) dont les premiers attributs partent en 2 minutes. Tricotant des cornes, il enferme et conclut Aliaga (3 fois), 3 Carmen. Raide et intermittent, un dernier tour de la première ficelle tient jusqu'à la 13e. L'autre rentre en musique. Lou Sar (Guillierme) baroule et se disperse. Petit à petit, plus attentif et plus concluant, le long des planches, il enchaîne quelques séries conclues (Aliaga, Schuller, 2 Carmen) puis dans l'angle, se retient. Rentre une ficelle en musique.

Il trouve vite ses marques Inca (Paulin-Niquet). Attentif, très cocardier, il déjoue les plans des  blancs. Schuller le rentre pour de chaudes arrivées (2), enferme Valette, tape aux planches après Martin-Cocher, Valette, Guyon. Superbe les rasets en longueur de Schuller, Valette, met la corne sur Aliaga. Les ficelles rentrent 6 Carmen et retour. Vaillant Flamant (Nicollin) qui met du coeur à l'ouvrage sans difficulté majeure. Dix minutes  pour son unique ficelle avec quelques cabrages au planches (Schuller, Guyon). 3 Carmen et retour.
L'oeil aux aguets, rapide, Campbell (Ricard) s'engage fort sur les longues trajectoires proposées par Schuller et peut conclure. Cela lui suffit  pour s'imposer sans forcer. Les blancs tirent la langue. Guyon se fait catapulter, Aliaga propulser, Campbell termine par une rafale sur Schuller, Martin-Cocher, Aliaga. Le 2e gland part à la dernière minute dans le crochet de Schuller. 5 Carmen plus retour. Avant la trompette, Priam du Ternen (hors points pour douze minutes) bombarde déjà les planches. Agressif le biou ! Cul aux planches il attend les blancs de pied ferme. Abordé avec circonspection, il chasse et promène les hommes de placement en placement. Et quand les blancs l'attaquent, le feu d'artifice démarre : tape sur Guyon, bombarde Schuller, explose Guyon, se bat avec planches, mitraille Aliaga... Des coups violents et à répétition, des séries conclues... La musique en continu pour un final en beauté.

Martine ALIAGA
Photos Luc PERO

Ali.jpg
L'autre lauréat Jérémy Aiaga avec BASTIDON
1 Prix.jpg
Le final

 

 

26/07/2009

BAILLARGUES *AVENIR*

Dimanche 26 juillet 2009

PHOENIX SANS CONCESSION

PHOENIX.jpg
PHOENIX du Brestalou sur Mathieu Schuller

Entrée  : 3/4 d’arène. Organisateur : CT Le Sanglier. Présidence : André Turquay. Raseteur droitier : Bonhomme, Paparone, Roux, Schuller, Valette. Gauchers : G. Perez, Sabde (sort au 5e suite à un choc avec Laurier, hématome à la hanche). Tourneurs : Patou, Molins, Sanchez.

C’est la première journée du Trophée J.-F. Brouillet avec  des points de bonification alloués aux raseteurs les plus méritants dans le style. Schuller, Bonhomme s’avèrent les plus entreprenants du jour. Sabde et Perez ont bien complété. Côté cocardiers, Phœnix a fourni un quart d’heure complet, Ménélas a fait apprécier ses aptitudes barricadières, Hérode et Caballero se sont bien battus.
Caballero (Guillierme).- Finisseur dangereux il sait l’être quand l’occasion se présente comme c’est le cas de nombreux fois sur Bonhomme et Roux. Six fois la musique pour 9 minutes.
Bazaget (Saint-Gabriel).- Bien bravas, il répond à tout sur le même rythme dans 8 minutes de présence.
Phœnix (Le Brestalou).- Il excelle dans les séries et se jette fort quand l’homme le défie arrêté. 4 très grosses enfermées sur Sabde (2), Paparone, G. Perez et de nombreuses belles poursuites qu’il conclut au fil des barrières lui valent une dizaine de Carmen. Attentif jusqu’au bout, il rentre fort applaudi avec ses ficelles.
Hérode (Joncas).- Perd facilement ses pompons mais aux ficelles, il n’a plus la pression suffisante pour briller. Lorsqu’elle vient, ce sont de belles séries qu’il réalise notamment pour la prise de la première ficelle. Des Carmen récompensent sa générosité.
Laurier (Ribaud).- Débute fort par de bonnes actions et coince Sabde à la planche. Puis devient intermittent avec des oublis ou des finitions dangereuses. Une ficelle au toril et des Carmen.
Ménélas (Le Ternen).- Se fait rapidement délester de ses principaux attributs. Puis en très bon barricadier, il va prodiguer une quinzaine d’actions spectaculaires. Il donne aussi un aperçu de ses qualités cocardières et rentre une ficelle. Des Carmen.
Radjaud (Paulin-Niquet, hp).- Un magnifique tau aux qualités naissantes qui sera revu avec plaisir.

Texte et Photos Luc PERO

Trophée de l’Avenir : Schuller, 18 points ; G. Perez, 10 ; Sabde, 8 ; Valette, 4.
Trophée des Raseteurs : Bonhomme, 17 points ; Roux, 7.
MENELAS.jpg
MENELAS du Ternen sur Mathieu Schuller

27/06/2009

MONTFRIN * AVENIR *

Samedi 27 juin 2009

OUNDO - GASTABOÏ, SHULLER - AYME
LE QUATUOR MAJEUR

1.jpg
OUNDO sur Ayme
Deux taureaux, deux hommes pour un final éblouissant ! Pour le reste, même avec les efforts de Luc Allemand au micro ce ne fut pas transcendant. A la capelado Cartalade, C.Chanat, Estevan, Chig, Sabde, Ferriol, Ayme, Schuller et Rouveyrolles, F.Garrido comme tourneurs.
LUCIANO de Blatière.Bessac est un premier de chez premier avec quelques jolies poursuites à son actif. Des Carmen souvent généreux.
PEDRO de Nicolln certes vaillant mais peu compliqué ne tient pas la distance. Musique.
CAMPOUCEU de Allard vif et anticipateur, Schuller en fait un partenaire de choix pour treize minutes plusieurs fois honorées.
TAMARIN de Ribaud est passé à côté de son rendez-vous...
GALIPAN de Lautier de la volonté dans les séries pour neuf minutes. Musique.
GASTABOÏ de Guillierme a pris beaucoup de maturité ! toujours barricadier mais nettement plus cocardier il réalise un quart d'heure complet plusieurs fois récompensé.
OUNDOde Plo, hors points, mais pas hors spectacle ! une vingtaine d'actions aux barrières, dont certaines trés puissantes avec un engagement total du poitrail au dessus des planches. Des Carmen...
Texte et Photos Luc PERO
DSC05204.jpg a.jpg
LUCIANO - Ayme
DSC05237.jpg a.jpg
GASTABOÏ - Shuller
DSC05248.jpg a.jpg
OUNDO - Schuller
DSC05256.jpg a.jpg
OUNDO - Estevan
Trophée de l' Avenir: Schuller 25, Ayme 21, Cartalade 10, Chig 9, Ferriol 2, Sabde 1

21/06/2009

LE GRAU-DU-ROI *AS*

Dimanche 21 juin 2009

GALLICIANAIS ET SPARAGUS : DEUX STYLES
DSC05175.jpg b.jpg
Grosse action de SPARAGUS sur Allouani.
 
Entrée : plein. Organisateur : Régie municipale. Présidence : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : Allouani, Auzolle, Gleize, Gros, Schuller, Violet. Gauchers : A. Benafitou, Martin-Cocher, Oleskevich. Tourneurs : Benzegh, V. Dengerma, Fouque, Ranc, Sanchez.

Le 16e Souvenir Olivier-Arnaud récompense Schuller, Gros, Violet les trois jeunes pousses qui ont bien raseté au milieu des grands d’où une fois de plus Allouani ressort. Le prix du meilleur taureau est attribué à Gallicianais mais Sparagus très cocardier malgré ses 6 ans, est aussi à mettre en exergue sur ce concours.
Petit Lou (Chaballier).- Sur une première série, il perd ses pompons. Calme, positionné, il distribue quand on va le chercher des poursuites de qualité qu’il conclut cornes menaçantes. Il garde avec maîtrise sa seconde ficelle et entend trois Carmen.
Forest (L’Argentière).- Sans trop de jus, il répond à tout et cède très vite ses principaux attributs. Puis il faut attendre qu’une ficelle soit "démarmaillée" pour que le rythme s’intensifie et le biòu de réaliser plusieurs coups. 10 minutes et 1 Carmen en course.
Eros (Ricard).- Ce grand gabarit court beaucoup et se fait facilement piéger. Puis plus incisif il se donne avec cœur dans de bons enchaînements. Schuller, Violet le citent à son avantage et le font briller. Il reçoit 7 Carmen en 12 minutes de vaillance.
Gavot (Lou Pantaï).- Dès sa sortie, calé aux barrières, c’est lui qui dicte les règles : « Je vous attends, j’anticipe et je finis avec mes grandes cornes aux planches ». A ce jeu, Allouani se positionne en "boss" devant un biòu malgré tout assez irrégulier aujourd’hui. 4 Carmen et une ficelle au toril.
Gallicianais (Briaux).- Sur l’attaque, il coince les jambes d’Allouani, mais il est vite dépassé par la pression. Le passage aux ficelles lui permet de se reprendre et d’étaler ses énormes qualités barricadières. Tour à tour et plusieurs fois, Violet, Schuller, Auzolle, Gros, Allouani sont gratifiés de grandes actions. Il enferme sa seconde ficelle avec 8 Carmen en récompense.
Sparagus (Janin).- De suite dans le coup, il fait le ménage et n’autorise aucune attaque. Le premier raset à la tête (touchée) n’arrive qu’à la sixième minute. Maître absolu des lieux il surveille et contrôle tout de son idéal positionnement. Entrepris sans finesse, les poursuites dangereuses se succèdent dans quinze minutes quatre fois honorées.
Clodomir (Bon, hp).- Fantasque barricadier qui régale le public de beaux et puissants engagements. Musique.

texte et Photos Luc PERO
DSC05160.jpg a.jpg
GALLICIANAIS, brise les planches dérrière Violet.

Trophée des As : Allouani, 17 points ; Gleize, 9 ; A. Benafitou, 8 ; Auzolle, Martin-Cocher, 7 ; Oleskevich, 3.

24/05/2009

BAILLARGUES *AVENIR*

Dimanche 24 mai

MANO A MANO SCHULLER - ALIAGA
Valette.jpg
Benjamin Valette ne finira
 pas la course...

Entrée : 1/3 d’arène. Organisateur : CT Le Sanglier. Président : André Turquay. Raseteurs droitiers : Chig, Schuller, Valette (sort à l’entracte).
Gauchers : Aliaga, G. Perez. Tourneurs : Abbal, Causse, Molins, Sanchez

A cinq puis à quatre (après la blessure de Valette – estafilade par Crespin), ils ont tout donné. Et le mano a mano Schuller – Aliaga de la deuxième partie a déclenché de nombreuses fois les applaudissements du public. Avec les quatre premiers taureaux pas commodes (surtout Crespin), un Boufareu (6e) plein d’envie, les blancs ont encore trouvé assez de ressources pour faire briller Toscan (7e hors points). Carmen !
Toujours en mouvement Amiral (Cavallini) se laisse facilement plumer des premiers attributs. Mais aux ficelles, il complique le jeu en poussant fort sur le raset et parfois avec un coup de revers. 14 minutes, 5 Carmen…
Il court, il court Crespin (Le Brestalou) mais ne relâche jamais son attention. Valette en fait les frais par une zébrure dans le dos au saut. Aller à la tête, ça va, en sortir il faut un sacré coup de rein. Enfermées et séries endiablées la corne pointée à l’arrivée sont un régal. Et une fois arrêté, Crespin à l’affût ne lâche toujours rien. Une ficelle au toril, 6 Carmen.
Barri (Le Grand Salan) en impose avec ses larges cornes, sa carrure et son envie d’en découdre. Puissant dans ses ripostes, il ne supporte personne dans son terrain dont il sort en puissance. Les ficelles rentrent, 3 Carmen.
Froid, sûr de son terrain, Corail (Paulin-Niquet) conclut méchamment chaque passage. Schuller et Aliaga se partagent les rasets à sa tête et les arrivées aux planches émotionnantes. 5 Carmen et une ficelle à la maison.
Abordable, Gandin (Lafon) donne 14 minutes de franchise dans des enchaînements et quelques sauts intempestifs. 3 Carmen.
Le jeune Boufareu, pour son baptême à l’Avenir, se fait "remuer" au début. Puis, il bisque et s’allonge dans des poursuites jusqu’aux planches (Carmen). Mieux placé aux ficelles, il s’envoie avec rage et ne refuse rien. Avec bravoure, il défend sa 2e ficelle qu’il rentre avec les honneurs.
Avec ses cornes en guidon de vélo, Toscan (Occitane) une fois chaud et bien servi par les blancs offre le festival qu’il fallait pour bien finir notamment un énorme coup de barrière sur Aliaga qu’il plaque en haut des tubes. 6 Carmen.

MALI

Trophée de l’Avenir : Aliaga, 22 points ; Schuller, 22 ; G. Perez, 8 ; Chig, 7 ; Valette, 3.

SAINT-GEORGES-D'ORQUES *AVENIR*

Samedi 23 mai 2009

LES RASETEURS MOUILLENT LE MAILLOT

malraux schuller.jpg

▲ Malraux anticipe Mathieu Schuller

Dans ce plan typiquement villageois où résonnent encore les échos de "grosses" courses de vaches cocardières et des exploits du raseteur local Serge Denis, le CT Le Trident a réussi - grâce à tout les acteurs - une belle "petite" course. Dommage que le public ne suive pas davantage, car tous les ingrédients étaient réunis : ambiance amicale, bétail adéquat, raseteurs impliqués, présidence dans le coup... c'est ça aussi la course camarguaise qu'on aime. Voyons de plus près.

Cyril Daniel au micro lance la capelado où défilent à droite Schuller, Chig ; à gauche C. Chanat, Cartalade et Sanchez ; tourneurs : Dumas, Abbal, Curtil, Sanchez.
Intelligemment Fauvet du Ternen (N.616, 13 ans) choisit le devant du toril d'où il revient malgré les sollicitations des tourneurs pour neuf minutes très agréables où les raseteurs s'appliquent dans de pur rasets.3 Carmen.
eole chig.jpgEole de Rousseau (N.240) livre une belle prestation avec des sorties pleines de fougue sur les hommes même s'il balade un peu trop. Une belle volonté sur des séries poussées grâce à laquelle il rentre une ficelle. 8 Carmen. ◄ photo avec Chig.
SPARTACUS SANCHEZ.jpgLe brave Spartacus (N.018) de l'Occitane, malgré un placement quelquefois flottant, montre un moral à toute épreuve dans de longs enchaînements qui vont a mas. Une ficelle rentre, 4 Carmen. ► photo avec M. Sanchez.

Malraux de Vitou (N. 009, un peu moins rigoureux qu'à Castries) cherche son placement et n'est abordé qu'avec parcimonie au début car ses ripostes sont sèches. A partir de la 7e minute, calé, il se fait alors respecter avec des enfermées dangereuses, rentre une ficelle, 5 Carmen.
Pas de temps morts avec Octanto (N.243) de Plo qui se livre franchement mais avec un bon coup de revers à la rencontre. Un peu brouillon mais vaillant dans de belles séries. Les ficelles au toril, 3 Carmen.
Le Bombero (Saint-Pierre, N.807) promène les hommes et ponctue au gré de son humeur. Schuller lui offre de belles longueurs, Chig et Sanchez finissent aux planches en fanfare. Le Bombero termine magistralement en s'envoyant comme un boulet de canon après Schuller. Garde ses ficelles, 6 Carmen.

Les blancs ont tout donné avec un maximum de beaux gestes et le Carmen final qui les salue - ainsi que le bétail - est une juste récompense à leur bon travail.

Texte et Photos Martine ALIAGA

 

MALRAUX CHANAT.jpg

Malraux et  Charles Chanat

**************************************