Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/09/2018

SAINT-REMY-DE-PROVENCE *AVENIR HORS TROPHEE*

Course du lundi 24 septembre

Anis, une saveur particulière

Anis de la manade Plo remporte le prix avec maturité et domination. Son partenaire du jour Bakloul reçoit le prix du meilleur animateur. Tous deux ont donné de l’implication notamment sur une enfermée émotionnelle. Cependant la course aura manqué de travail assidu.


Boris (Nicollin).- Vaillant et honnête, il enchaîne les séries. Les hommes poursuivent les rasets et il continu son implication. 2 Carmen + retour.

Amarrant (Cuillé).- Sérieux, se place opportunément et de ce fait sera peu inquiété. Plusieurs anticipations lui permettent de dominer et de conserver ses ficelles. 3 Carmen + retour.

Radieux (Laurent).- Les séries s’enchaînent et il répond à tout avec envie. S’échauffe pour venir sauter une fois derrière l’homme. Peu entrepris par la suite il conserve une ficelle. 3 Carmen + retour.

Violino (Bon).- Se bat volontairement tout au long de sa prestation. Abordable il met néanmoins du rythme et s’emploie tout au long de sa course. 4 Carmen + retour.

Anis (Plo).- Cocardier sélectif, il se déplace et se place avec maturité. Bakloul son meilleur partenaire se fait enfermer et rattraper jusqu’aux planches sur une action piquante. Bakloul entre dans son terrain pour le second gland à 250€ à la dernière minute. 5 Carmen + retour.

Armagnac (Blanc).- S’exprime avec dynamisme sur les séries. Sa vitesse en impose où il peut conclure. Seulement aux ficelles il sera très peu travaillé et ne recevra seulement que quelques rasets éparpillés. 4 Carmen + retour.

Bandit (La Galère).- Intéressant il s’échauffe et conclut plusieurs fois dans une même serie. Ensuite lui aussi ne sera plus raseté aux ficelles. 3 Carmen + retour.


ESTEVAN

Course du lundi 24 septembre 2018. Entrée : 250 pers.  Président : Fassi. Organisateur : Comité des fêtes. Droitiers : Bressy, Benhammou, F. Garcia. Gauchers : Bakloul, El Maboub, Gaillardet, Zelphati. Tourneurs : Dumont, Levy, Ruiz

24/09/2007

ST-REMY-DE-PROVENCE le 23 09 *AS*


LE BON COUP DE BAMBOU
DANS UNE COURSE ANIMEE

medium_Saint_Rémy_020.jpg
LEVENTI accroche Villard

medium_OLA.jpgLes arènes sont presque pleines pour ce 23e souvenir Pierre-Gon. La course va s’avérer animée. Une panne de micro sur la fin du quart d’heure de Bambou ne l’empêche pas de gagner le prix au terme d’une prestation magnifique de combativité. Un arrêt d’une trentaine de minutes avec la pena qui met l’ambiance et une ola qui se déclenche. On repart pourtant avec les mêmes problèmes. Puis Léventi sur une action surpuissante se blesse apparemment aux cervicales mais les nouvelles du toril seraient rassurantes. Une spectatrice fait une chute dans les escaliers suite à une crise d’épilepsie. Ouf, il y a des jours......

Sept raseteurs dont deux gauchers s’évertuent à donner le meilleur. Auzolle dans son duel à distance avec Allouani joue les points mais signe des rasets stylés. Villard (13 medium_Villa.jpgpts) est désigné logiquement meilleur animateur toujours impliqué dans la satisfaction du public. Martin Cocher est la locomotive gauche (9 pts). Avec Bambou il effectue un travail phénoménal tandis que A. Benafitou (3 pts) se réveille un peu tard avec Jason. Sabatier et Jourdan (5 pts chacun) sont en dessous de leur valeur mais pour le premier c’est un jour particulier. Gleize (2 pts) reprend seulement la compétition. Remise des prix en piste avec l’incontournable pena de Saint-Etienne-du-Grès et les Arlésiennes de Saint-Rémy-de-Provence.
CERES (Chapelle) est rapidement délesté de ses pompons (une minute) mais la mise en bouche est intéressante avec des actions percutantes sur Martin-Cocher et Villard. Centriste, Auzolle travaille pour le ramener vers les planches. Il est récompensé par l’obtention de la 1re ficelle dont les points sont doublés. Les trois dernières minutes les hommes le délaissent. Son comportement est particulier mais ce jour il semblait décidé. Un Carmen en piste.
MOUSQUETAIRE (Lautier) perd lui aussi rapidement ses rubans. Il répond bien des deux côtés et ne refuse aucune sollicitation dans sept minutes trente rythmées mais faciles pour les tenues blanches. 1 Carmen et rentrée.
Dix minutes de présence pour NENUPHAR (La Galère) mais elles sont saccadées Quelques terminaisons mais lui aussi prend le centre et sa prestation manque de tonus. 3 Carmen et retour.
BAMBOU (Chauvet) n’a jamais plié face aux hommes. Quelle prestation aujourd’hui. D’entrée il se colle aux planches et contrôle la situation. Il menace les premiers aventuriers des ses cornes effilées. Villard, Auzolle mais surtout Damien Martin-Cocher survolté avec le bioù qui a une préférence pour les gauchers sans rechigner à droite. Damien frôle l’accrochage bousculé aux planches mais lève la cocarde. Il remet le couvert à plusieurs reprises et subit un gros engagement tout comme Villard. Bambou accepte une série puis effectue encore un gros coup de barrière sur Auzolle avant que Villard ne lève la 1re ficelle sous l’ovation à la quatorzième. Du grand Bambou qui entend 11 Carmen et rentrée ovationné. Martin Cocher s’accapare la devise qu’il brandit comme un trophée avant de la remettre à René Serme.
LEVENTI (Plo) est décidé. Trop peut être car d’entrée il frappe après Villard. Il récidive et l’envoie valser en contre piste. Il cède ses pompons en deux minutes mais à la quatrième il cloue violemment les cornes dans les planches après Auzolle et s’écroule pour se relever difficilement les cervicales touchées. Consternation lorsqu’il réintègre le toril déambulant sous l’air de Carmen entendu une fois en piste.
Agressif aux bois dès le début, SOLEDAD (Janin) subit une attaque en règle car il ne pose pas de problèmes à la tête. Cinq minutes trente suffiront pour le renvoyer au toril mais elles sont intenses et agrémentées d’actions spectaculaires comme celle sur Jourdan qui allonge le raset. 5 Carmen bien mérités et rentrée.
Hors point on se dit que JASON (Saumade) va se promener. Erreur. Il est sollicité et frappe sur Sabatier. La vitesse n’est pas sa qualité principale. Dommage car au fil des minutes il s’approche de plus en plus des planches et saute même après Bénafitou. Onze minutes vaillantes. 2 Carmen et rentrée.

Texte et Photos Eric AUPHAN 
medium_Saint_Rémy_017.2.jpg
LEVENTI sur Auzolle
medium_Bambou.jpg
BAMBOU sur M.Cocher