Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/06/2018

LA GRANDE-MOTTE *AS*

Samedi 23 juin 2018

Sugar et Julien Ouffe
pour le Souvenir Jo Ballester

la grande-motte,grammatico,sugar,ouffe,course camarguaise

Julien Ouffe face aux grandes cornes de Sugar

Ce trophée Jo Ballester organisé par le CTPR Lou Gregaou fut mené tambour battant avec des hommes qui en veulent du début a la fin. Face à eux des biòu vaillants chacun dans leur style. Aucune ficelle ne rentre au toril pour un spectacle de qualité. Bravo à tous les acteurs, notre ami Jo se serait « bardé ».
Sugar qui fait étalage de son métier, calme, classe, vision, et le toujours jeune Julien Ouffe travailleur infatigable, voilà deux lauréats ovationnés par le public.
Chicolo (Chaballier, N.016).- Pris dans la tourmente à sa sortie, fait front avec autorité. Tape du poitrail sur Ayme, paraît un peu lourd mais ses poursuites sont bien finies à la planche. Avec de bons changements de terrain, il montre sa préférence des droitiers Auzolle, Katif. Grosse bourre pour la seconde ficelle, il capitule a la 11e avec panache. 6 Carmen plus retour, bon premier.
Caliste (Michel, N.823).- Lui aussi assailli laisse filer les premiers attributs. Distribue de bons enchaînements aux ficelles, bouche fermée, fait front aux attaques, mais tous les coups de crochet portent. Sa bravoure offre 7 minutes de lutte avec 1 Carmen.
Ubaye (Paulin, N.724).- Son handicap visuel le rend attentif à toutes sollicitations. Passé cocarde et glands, il se montre rapide sur les attaques. Aliaga dans le berceau, fait rompre Auzolle. Placé mi-piste, il retarde l’échéance par de belles enfermées Four, Aliaga. 12 minutes agréables. 3 fois la musique et retour.
la grande-motte,grammatico,sugar,ouffe,course camarguaiseSugar (Nicollin. N.526).- Armure imposante, calme, il anticipe en venant frapper aux planches. Doté d’un léger revers, il tient les hommes en respect. Placé, il accélère et menace à l’arrivée Ciacchini, Aliaga, Katif. Les longueurs sont pleines d’émotions, le métier parle. 13 minutes. 3 Carmen plus retour.
Mangin (Le Joncas, N.920).- Quelques bonnes finitions pour les premiers attributs. Aux ficelles accepte les échanges dans de belles séries finies avec le poitrail. Leste dans ses réparties, tape sur Four et Aliaga. 7 minutes positives. 5 Carmen.
Cerbère (Lautier, N.746).- Gauche, droite vaillant à la sortie. Aux ficelles, continue sa débauche d’énergie, Four dans les cornes, se dédouble après l’homme pour venir finir au ras des bois. Après Ouffe, Auzolle, c’est chaud ! Belles séries en musique pour 8 minutes et 6 Carmen.
Urubu (Plo, N.894, hp).- Aux ficelles, énorme série en musique, surveille les départs et vient finir avec autorité sur Katif. Ouffe sort le grand jeu pour le plaisir du public. Un final plein de pétillant. 8 bonnes minutes avec 5 Carmen et les bravos.
 
VENTADOUR
PHOTOS VENTADOUR et CHRISTIAN ITIER
 
Course du 23 juin. Entrée : 1/2 d’arène. Org. : CTPR Lou Gregaou.
Président : J. Valentin. Raseteurs droitiers : Marignan, Katif, Ciacchini, Ayme, Michelier, Auzolle. Gauchers : Aliaga, Four, Ouffe. Tourneurs : Estève, Beaujard, Ull, Dumont, Fouque.
Fait marquant : Fabien Grammatico de la manade du Joncas reçoit un coup de corne au-dessous de l’œil en emboulant un taureau pour l’école taurine. Il a été aussitôt emporté vers l’hôpital à Montpellier.
Ce matin (dimanche), Fabien donnait de ses nouvelles via facebook : " Je souffre d une fracture du plancher orbital, la corne a glissé sur l'œil avec une plaie superficielle... Il me faudra subir une intervention chirurgicale dans la semaine pour que je puisse retrouver une vue normale. Merci à tous d'avoir pris de mes nouvelles, je m en sors d une belle ça aurait pu être beaucoup plus grave que ça..."
Trophée des As : Katif, 8,5 points ; Ouffe, 8,5 ; Aliaga, 8 ; Four, 8 ; Marignan, 5 ; Auzolle, 4 ; Ciacchini, 2 ; Michelier, 1.

21/10/2014

NIMES FINALE DU TROPHE DES AS

Dimanche 19 octobre 2014 - LA COURSE

Crescendo jusqu'aux feux d'artifice

nimes,finale du trophée des as,greco,ratis,sugar,allouani,courses camarguaises

Greco de Saint-Antoine et Sabri Allouani

De la première partie, je retiens Sugar (3e) pour sa prestation cocardière tenant tête haut les cornes à 12 raseteurs. En seconde, Garlan, certes un peu moins affûté mais peu sollicité aussi, se fait respecter, Ulmet attaque fort, se retient parfois, repart au combat puis se blesse, Greco signe le quart d’heure fort du jour, et Ratis, au moral retrouvé, conclut brillamment. Côté raseteurs : Allouani honore sa 10e étoile, Katif expose son talent, Ayme offensif, Auzolle leveur d’attribut en première partie, Four la qualité sans la quantité, Favier toujours au contact, Aliaga en fin de course, Martin pour quelques belles passes, Chekade, Belgourari, Errik, Ouffe en dessous.

Horacio (Cuillé).- Délimite sévèrement son terrain sur quelques mètres carrés dont il ne veut pas sortir. Les ficelles rentrent.

Escamillo (Raynaud).- En mouvement, les premiers attributs volent vite. Quand il se place, il pousse ses conclusions jusqu’à faire voler les planches. Mais neuf minutes suffisent. Moyen en ce jour. 1 Carmen et retour.

nimes,finale du trophée des as,greco,ratis,sugar,allouani,courses camarguaisesSugar (Saint-Gabriel).- Il tient la forme et conclut au fil des planches à chaque action. Gère son placement et ses déplacements, sait se sortir de l’emprise et balade les hommes du toril à la présidence. Attentif, ses poursuites sont torrides et ses enfermées et arrivées aux planches dangereuses comme après Belgourari, Katif, Favier, Ziko ou Martin.  Du cocardier haut de gamme. 8 Carmen et retour au terme de ses 13’15.

nimes,finale du trophée des as,greco,ratis,sugar,allouani,courses camarguaisesGarlan (Les Baumelles).- Applaudi à la lecture de son palmarès, il se met vite en place côté toril. Pour qui le premier raset ? Chekade attaque à 1’30, anticipation sur Favier… Pour 5 minutes les premiers attributs. On ne plonge pas par hasard entre les cornes du triple Biou d’Or et les hommes se rangent soigneusement le long des planches, droite et gauche, pas une tête ne dépasse, et chaque candidat choisi longuement sa trajectoire. Le public s’impatiente. Les primes montent. Katif, le plus entreprenant, mais aussi Martin, duo Ziko-Favier. Quelques anticipations et chaudes enfermées mais pas assez au sentiment des spectateurs qui manifestent… après les enchères (jusqu’à 2200€ )? Après les hommes ? En attendant, Garlan se fait, une fois de plus, respecter et rentre ses ficelles. 3 Carmen et retour.

nimes,finale du trophée des as,greco,ratis,sugar,allouani,courses camarguaisesUlmet (Blanc).- Il attaque fort en se soulevant en rafale. Puis se place et se ménage un temps de récupération. Ça repart après Ayme, Auzolle. Entre retenue puis grosses actions aux planches (Allouani, Ouffe, Martin, Katif). Sur un gros coup de barrière après Katif, se blesse à la 11e et réintègre en musique, avec ses ficelles et 6 Carmen.

nimes,finale du trophée des as,greco,ratis,sugar,allouani,courses camarguaisesGreco (Saint-Antoine).- Premiers impacts violents sur Allouani puis Auzolle. Le cocardier a envie, cela se sent. Placé, froid, attentif, Greco s’engage haut et fort sur chaque action. Il envoie un boulet de canon sur Ayme qui se blesse en retombant. Continue sur sa lancée, en catapultant Allouani, Katif, ça c’est juste le temps des rubans. Aux ficelles, il redouble de méchanceté, par des coups puissants après Katif (4), Chekade (2), Belgourari (2), Auzolle, Allouani (2), les planches volent après Auzolle qui en reçoit une sur la tête… Près d’une vingtaine d’actions rythmées par la musique. Le public se lève. Greco rentre une ficelle en musique et sous l’ovation.

nimes,finale du trophée des as,greco,ratis,sugar,allouani,courses camarguaisesRatis (Raynaud).- Difficile de passer après Greco mais Ratis a de bons arguments. Un Ratis comme on l’aime, placé, explosif, belliqueux ! Un moral et un physique au top. Facétieux et joueur aussi. Même s’il se disperse un peu en démontant le pourtour, pas grave on l’apprécie aussi pour ça.  Surtout qu’il compense aux ficelles, par des coups de barrière puissants : Aliaga 3, Four, Martin 2, Belgourari 2, et Favier dont il coince méchamment le pied aux planches). Du très bon Ratis qui rentre ses ficelles. 7 Carmen et retour.

MARTINE ALIAGA
PHOTOS ITIER - MALI

 

Trophée des As : Allouani, Ayme, 14 points ; Auzolle, 13 ; Four, 7 ; Katif, 6 ; Favier, Belgourari, 4 ; Aliaga, Martin, 2 ; Errik, Chekade, 1

▼ SUGAR DE SAINT-GABRIEL

nimes,finale du trophée des as,greco,ratis,sugar,allouani,courses camarguaises

▲ Mehdi Belgourari et Sabri  Allouani ▼
dangereusement enfermés par Sugar

 nimes,finale du trophée des as,greco,ratis,sugar,allouani,courses camarguaises

▼ GARLAN DES BAUMELLES

avec Katif

nimes,finale du trophée des as,greco,ratis,sugar,allouani,courses camarguaises

▼ avec Favier

nimes,finale du trophée des as,greco,ratis,sugar,allouani,courses camarguaises

 ▼ ULMET DE BLANC

sur Allouaninimes,finale du trophée des as,greco,ratis,sugar,allouani,courses camarguaises

 ▼ Le festival d'actions de GRECO DE SAINT-ANTOINE

nimes,finale du trophée des as,greco,ratis,sugar,allouani,courses camarguaises

nimes,finale du trophée des as,greco,ratis,sugar,allouani,courses camarguaises

nimes,finale du trophée des as,greco,ratis,sugar,allouani,courses camarguaises

nimes,finale du trophée des as,greco,ratis,sugar,allouani,courses camarguaises

nimes,finale du trophée des as,greco,ratis,sugar,allouani,courses camarguaises

▼ RATIS DE RAYNAUD

La jambe de Maxime Favier coincée à la planche

nimes,finale du trophée des as,greco,ratis,sugar,allouani,courses camarguaises

nimes,finale du trophée des as,greco,ratis,sugar,allouani,courses camarguaises

nimes,finale du trophée des as,greco,ratis,sugar,allouani,courses camarguaises

***************