Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/10/2017

BELLEGARDE - 13.10.17 - H.T.

LA MADONE

POUR LA MANADE DIDELOT-LANGLADE

ET Romain BRUSCHET

IMG_3345mod.jpg

IMG_3486.JPGEn ce Vendredi de Foire la Mairie de Bellegarde proposait course hors trophée servant de support à la  Finale du Trophée La Madone, composée des meilleurs taureaux jeunes de la saison. Suivie par un public conséquent, l’après-midi ensoleillée a été plaisante à suivre malgré le manque considérable de pression pour les «cocardiers » présentant non pas de difficultés, mais le plus de principes.... R. Bruschet, G. Montesinos seront les plus entreprenants, N. Benafitou et A Ayme biens présents tout comme M. Gougeon notamment dans les passages difficiles. J Pinter en retrait fera de son mieux.

Chez les noirs, les pensionnaires de la manade Saliérene, Lagarde affichent des qualités certaines qui ne seront pas toujours exploitées tandis que ceux des élevages locaux, Didelot-Langlade et Daumas, avec un travail plus assidu étalent bravoure pour l’un et spectaculaire pour l’autre. IMG_3352 - N°010 (Les Baumelles) sur R BRUSCHET.JPG

N°010 (Manade Les Baumelles) : De la méchanceté certes, de l’irrégularité aussi sans les répliques mais quand il vient, ce n’est pas pour rien. Des sauts aussi pour rien (5) et des arrivées serrées notamment après Gougeon. Un Carmen plus rentrée avec ses glands.

IMG_3367 - N°061(Didelot Langlade).JPGN°061 (Manade Didelot-Langlade) : Vaillant, il pousse par étape jusqu’à la limite où il se lève à l’approche des barrières. Les rasets s’enchaînent et sa présence est sans faille jusqu’à la dernière minute où il cède sa seconde ficelle… Récompensé à 8 reprises par le disque durant sa brillante prestation ce dernier le raccompagne, les applaudissements en plus.

N°162 (Manade Guillierme) : 5’30 d’instabilitéIMG_3386 - N° 162 (Guillierme).JPG où il prend les rasets sur ses déplacements, ce qui le rends vulnérable au point d’en perdre ses principaux attributs. Aux ficelles, c’est un peu plus régulier, ça bouge moins, se disperse moins avec un plus d’activité des hommes jusqu’à cette longueur serrée derrière G. Montesinos. 2 Carmen plus retour avec une ficelle.

IMG_3398 - N° 070 (Blanc).JPGN°070 (Manade Blanc) : Beaucoup de gaspillage d’énergies de par sa mobilité constante et ses échappées en contrepiste (6) durant sa première moitié de course avant de se canaliser un peu plus. Une timide série, une poursuite intentionnée derrière N. Bénafitou et une anticipation derrière G. Montesinos laissent entrevoir son futur potentiel. Des Carmen(5) plus rentrée avec un gland.IMG_3424 - N°150 (Salierene).JPG

N°1150 (Manade Salierene) : Vif, Anticipatif, les hommes ne vont pas se bousculer. Même si son placement n’est pas parfait, ses réactions sont régulières. Chaque trajectoire est coupée, la longueur qui s’en suit est serrée, et parfois même conclue par la corne. Le Carmen final (entendu 5 fois) le récompense pour son comportement, porteur de sa 1ère ficelle fortement primée (150€).

N°151 (Manade Lagarde) : Ca va continuer sur le IMG_3434 - N° 151 (Lagarde).JPGmême rythme. Une domination flagrante. Il surveille, fonce sur tout, change de terrain pour trouver le combat, qui ne vient pas… Les rasets Se font de loin. Tout essai d’un peu plus prêt se conclu au fil des planches en plantant les cornes ou en se levant comme après M. Gougeon, J. Pinter ou N. Benafitou. En musique (jouée 3 fois) et sous de chaleureux applaudissements, il rentre ses attributs.

IMG_3449 - N°917 (Saumade).JPGN°917 (Manade Saumade) : D’entrée de positionne pour s’engager avec force sur les rasets les plus serrés, le tout néanmoins avec une relative franchise malgré ses menaces de la corne au saut. Dès la 3ème, alors que cocarde et glands sont partis, la passivité des hommes ne lui permet pas de se mettre en œuvre. Dommage. Rentre sa 1ère ficelle à 180 € avec le disque pour la 3ème fois. IMG_3475- N°0106 (Daumas).JPG

N°0106 (Manade Daumas) : Il a du répondant. Vaillant, la plupart de ses réparties se concluent pattes sur l’estribo. Sur les rasets allongés, l’engagement aux planches à l’arrivée est systématique comme après G. Montesinos, A. Ayme, N. Benafitou et R. Bruschet. Applaudit, son 8ème Carmen résonne à son retour au toril.

Texte et Photos Cyril Daniel

16/09/2017

UCHAUD - DU COTE DES TAUREAUX JEUNES

Course du 16 Sept 17 - Organisation : CT LOU VOVO

                      NOIRS ET BLANCS : TOUS BONS !

IMG_1584.JPG

Il est des samedis où le hasard, un coup de téléphone ou le vent, comme on dit, vous mène à des endroits où vous n’aviez pas pensé aller… C’est ce qui m’est arrivé aujourd’hui. Devant discuter avec quelqu’un qui allait à la course de taureaux jeunes à Uchaud, je m’y suis rendu aussi. Et autant vous dire que je n’ai pas été déçu du déplacement.

Côtés taureaux, rien à dire, si ce n’est remercier les manadiers d’avoir mené de la sorte.

Côtés blancs, en parfait équilibre (3 droitiers + 1 tourneur  et 3 gauchers + 1 tourneur) il n’y a qu’une chose à dire. Merci de votre implication et de votre application. Comme quoi !

Je disais donc que cette course de taureaux jeunes a été d’un excellent niveau en ce début de fin de saison. Il ne serait pas surprenant de voir, la saison prochaine, certains taureaux figurer avec des noms sur les affiches du trophée de l’avenir, tels que le Printemps des Royales à St Laurent d’Aigouze par exemple.

Rare sont les comptes rendus de ce type de course, mais celle-ci mérite que l’on s’y attarde un peu.

CHEZ LES NOIRS :

IMG_1604 - N.985 (Saumade) sur C CLARION.JPGPour la Manade Saumade : En ouverture, le n°985 est rigoureux. Toujours positionné c’est à gauche qu’il est le plus appliqué alors qu’à droite il est un peu irrégulier dans ses réactions. Il s’engage fort et raccompagne. 4 Carmen plus rentrée avec une ficelle. Pour clôturer, le n°241 est un porteur d’espoirs. Pour lui aussi, son placement est irréprochable. Ses engagements à droite comme à gauche sont rapides légèrement anticipés et une corne menaçants vient corser l’affaire. IMG_1764 - N.241 (Saumade) sur J FERRIOL.JPGAu fil du temps, ses approches à l’arrivée sont de plus en plus serrées… Il ne va pas s’en rappeler  un certain……. Allé je n’aime pas comparer mais je le lâche. Un certain Lugar. 6 Carmen IMG_1696 - N.115 (St Pierre) sur M GOUGEON.JPGplus rentrée avec 1 ficelle.

Pour la Manade Saint-Pierre : En second, le n°021 a pas mal de mobilité. Mais cela ne le désavantage pas, au contraire, s’en servant pour se dégager. Menant les séries à mille à l’heure, tête basse et cornes pointées il conserve un gland. 3 Carmen plus rentréeIMG_1627 - N.021 (St Pierre) sur R BRUSCHET.JPG. Attention au n°115 en 6ème position. Sa grande armure qu’il a tendance à remuer est un danger permanent pour les bras. A grandes foulées il part dans le raset tout en coupant le terrain. Vite retourné dans les reprises et offensif,  il conserve ses ficelles.

IMG_1738 - N.205 (Lagarde) sur  BRUSCHET.JPGPour la Manade Lagarde : En 3ème le n°323, après avoir mal débuté en sortant du raset, en lâchant une fois le contact établit ou en stoppant prématurément sa réplique, va apporter davantage d’application notamment sur les longueurs où il y a plus de suivi. 2 Carmen plus rentrée avec 1 ficelle. Avant dernier, n°205 débute avec une extrême vaillance. Droite, Gauche – Gauche, Droite, tout trouve répliqueIMG_1643 - N.323 (Lagarde) sur.JPG. Comme le  précédent, il se bonifie avec le temps et ainsi, chaque arrivée de fait cornes plantées dans les planches, qui ne résistent pas souvent. 5 Carmen plus rentrée….

IMG_1684 - N.131 (Blatière-Béssac) sur D FOUGERE.JPGPour la Manade Blatière-Béssac : Le caractère, la méchanceté de la race est bel et bien présente. Mais, une pointe de noblesse est venue s’ajouter pour le premier, sorti 4ème et porteur du n°130. Positionné, il sort volontiers, signe de belles longueurs qu’il raccompagne jusqu’au ras des barrières où il va même se lever 3 fois. 4 Carmen plus rentrée avec ses ficelles. Juste après la pauseIMG_1667 - N.130 (Blatière-Béssac) sur J FERRIOL.JPG, le n°131 n’a pas fait dans la dentelle. Sérieux dans son placement, sec dans ses ripostes, comme on dit, c’est un client. Et les arrivées, n’en parlons même pas. Soit la corne racle les planches, soit il se dresse (3 fois) soit il saute (2 fois).4 Carmen plus rentrée avec 1 gland.

CHEZ LES BLANCS : Comme je le disais plus haut, équilibre parfait. Alors quand l’envie s’ajoute, et la prise de conscience qu’avec les taureaux présents, il y avait quelque chose à faire, et par-dessus tout, à faire de bien, ben ça donne ce que l’on a vu avec à droite D. Fougère, R. Bruschet, T. Vacaresse et à gauche, M. Gougeon, J Ferriol et C. Clarion assistés de M. Arnel et S. Fargier

Texte et photos
Cyril Daniel