Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/08/2017

LE CRES *TROPHEE DES AS*

Mercredi 23 août 2017

Aliaga, I. Benafitou et Camerone
pour le 3 M et la Garrigue

Jérémy Aliaga mène la course avec assiduité et un travail sérieux. Il trouve récompense par le prix de la 7e journée du Trophée 3 M avec le cocardier Camerone de la manade Paulin qui fait tonner le canon. Ilias Benafitou, lui, s’octroie le 45e Trophée de la Garrigue aux points. Une course plaisante où Malibu de la manade Thibaud, 7 ans, se fait remarquer à ce niveau des As devant 11 raseteurs qui, certes sur un rythme aoûtien, pèsent quand même sur les débats. L’ouverture par les cavaliers de Gallus et Régine Pascal est charmante avec un joli décorum. Un coup de cœur est remis à Guy Vergnes, ancien président, par la nouvelle équipe du Joujou
Boudet (Les Baumelles).- Chasse le long des planches, se pose un temps ou se décale et tricote parfois en direction des avant-bras. Repousse les importuns, retient sa charge mais, secoué, serre Marignan de près. Rentre ses ficelles. 1 Carmen.
Malibu (Thibaud).- D’entrée montre son agressivité en se jetant aux planches après Marignan, Vic. Bien campé, aux ficelles, envoie de méchants coups de semonce en finition. M.Favier prend une pointe qui ouvre une ancienne blessure et doit sortir. Les hommes marquent le coup. Malibu, s’il ne vient pas à chaque invite, reste concentré, attentif à tous les départs et finit par un gros engagement sur Aliaga. Très intéressant. 6 Carmen et retour.
Pedro (Lautier).- Coupe volontiers la route aux hommes, sans se placer vraiment, mais toujours prêt à collaborer. Leste sur les reprises et pouvant taper droit devant. Quelques anticipations et longueurs dont une très serrée sur Benafitou et garde ses ficelles. 7 Carmen et retour.
Vauban (Paulin).- Pas trop concerné aux rubans, bien embarqué par Aliaga, I. Benafitou, Katif, il fait la planche. Mais prend les invites à contrecœur. S’anime sur un tempo plus rythmé (à la 1re ficelle ouverte) et s’envoie à plusieurs reprises. Mais sans convaincre. Rentre une ficelle. 5 Carmen et retour.
Ramier (Brestalou).- Droite-gauche à fond. Sa vitesse corse le jeu, son manque de placement le dessert mais il reste bon partenaire. De multiples séries, se rebelle et envoie les cornes après Oudjit pour 8’30 rythmées. 5 Carmen et retour.
Camerone (Paulin).- Expérimenté, c’est lui qui règle la musique. Sans se poser vraiment, il choisit ses cibles après qui il explose lourdement aux planches. Une dizaine d’impacts (pour autant de Carmen) méchamment frappés et rentre ses ficelles en musique.


MARTINE ALIAGA

Trophée des As : I. Benafitou, 18 points ; Aliaga, 9 ; Ouffe, 4 ; Favier, 3 ; Marignan, 2 ; Ciacchini, 2.
Trophée Honneur : Oudjit, 12 points ; Vic, 10.
Course du mardi 22 août. Entrée : 1/2 arène. Organisateur : CT Joujou. Président : T. Tosas. Raseteurs droitiers : I. Benafitou, Katif, Marignan, Vic, Oudjit, Ciacchini. Gauchers : Aliaga, M. Favier (sort au 2e), Y. Martin, Méric. Tourneurs : Garcia, Bensalah, Daniel, Estève.

19/08/2009

LE CRES *AS* TROPHEE DE LA GARRIGUE

Mardi 18 aout 2009

40º A L'OMBRE
ET MATHIEU MARQUIER FRAIS COMME UN GARDON

DSC07584.JPG
Mathieu MARQUIER élégant, efficace et travailleur
Marquier.jpgLe Trophée de la Garrigue 2009 est terminé vive le prochain. Celui-là ne laissera pas de souvenirs impérissables sinon celui d'un raseteur calme et pondéré, qui fait les rasets qu'il faut au moment propice, toujours sincère, propre, honnête. D'un bout à l'autre, tous les cocardiers ont eu affaires avec le grand droitier de Fos qui leur a laissé une partie de son pantalon sans se départir de sa sérénité. Les prix aux points et au mérite lui reviennent... normal. Sa complicité avec son tourneur Max Zaffaroni n'a échappé à personne et ce sont deux hommes heureux qui ont levé bouquets et trophées. Roger Andréo repart avec le trophée pour Figaret qui, à 13 ans, a été le plus motivé et le plus intéressant des six.
Les autres raseteurs Valette, Jourdan, Villard, Poujol, Martin-Cocher, A. Benafitou (sort au 4e, blessé) ont géré les affaires courantes. C'est vrai qu'il faisait très chaud, que nous étions en semaine, et après un marathon de pas mal de grosses courses dans les jambes...  Mais bon...
En hors d'oeuvre deux taureaux emboulés pour l'ET de Vendargues et au final une jolie remise des prix avec la pena, les gardians des manades L'Aurore et Vellas.
Petit Lou de Chaballier n'a pas eu à se décarcasser pour rentrer ses ficelles. Son placement, ses poursuites conclues avec la corne (2 Carmen)et la possiblité qu'il saute après ont dissuadé les blancs qui ont roumégué après les tours de ficelles...
Titouan (Cuillé), remuant, poursuivant jusqu'aux planches et se cabrant à l'arrivée, là aussi c'est pas la cohue. Ensuite, Titouan sélectionne et les blancs ne lui propose rien assez près pour l'intéresser aussi il "cabourdise" et "déquillerait" bien les spectateurs et le juge de piste pourtant haut perché. 3 Carmen pendant.
Vincent (Aubanel), en mouvement, il finit ou lâche, il suit ou pas... A la 9e, un coup de barrière sur Valette, un  engagement de Marquier, une traversée de Poujol, mais c'est long...
Figaret (du Ternen).- Au début, il prend les rasets à la "raspaille" sur ses déplacements. Bien positionné à partir de la 5e, ses poursuites sont sérieuses et il garde un gland jusqu'à la 9e. Son meilleur partenaire est Mathieu Marquier qui lui sert des rasets déliés dans lesquels Figaret s'engouffre. Quelques belles anticipations et une ficelle à la maison en musique.
Lou Piou  (Mermoux).- Des qualités pour ses 6 ans, du placement, de la vitesse d'exécution... mais beaucoup trop de temps morts pour qu'il brille. Marquier toujours essaie.... mais c'est languissant.
Satix (Margé) saut seul ou après l'homme ou à côté, prend bravement des séries qu'il conclut... C'est un peu "téléphoné" et sans grande conviction de part et d'autre, des Carmen tout de même et la 1re ficelle dans le crochet de Marquier, encore le plus assidu.
Martine ALIAGA
Photos Luc PERO
Marquier 2.jpg
SATIX et M. Marquier