Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/08/2018

VAUVERT *AS*

Course du dimanche 19 août 2018

Félix et Attila
pour le 10e Camargue Médical

vauvert,félix,attila,lautier,course camarguaise

Attila - Félix, les lauréats

 
Bravo à Félix et Attila qui remportent le 10e Trophée Camargue Médical.
La partie n'était pas gagnée d'avance à cinq et voyant le 1er quart d'heure. La suite sera d'un autre calibre, raseteurs et tourneurs sont à l'unisson. La course gagne en qualité et le public ne s'y trompe pas. Un Carmen général qui devient rare de nos jours, vient récompenser le bétail et les blancs, qui ont mouillé le maillot durant l'après midi.
 
Métis (Daumas).-Les premières rencontres sont difficiles à trouver. A cinq raseteurs, la pression manque face au taureau qui demande à être travailler davantage pour en sortir quelque chose. 7 minutes pour les principaux attributs.
 
Queyras (Paulin).- Un peu plus de tempo, les raseteurs se montrent plus convaincants sur un Queyras un peu décollé des planches, mais qui met de la volonté dans son comportement. Vient finir six fois aux barrières avec la corne bien mise. Il finit à mas. Une ficelle au toril. 6 Carmen et retour.
▼ Queyras - Félix

vauvert,félix,attila,lautier,course camarguaise

 
Attila (Lautier).-D'entrée, bien sa course, le niveau monte d'un cran. Il surveille les départs et anticipe fort comme sur Katif où il fait le pas. Félix tout en technique, brille sur tous ses rasets. Attila enferme avec danger Katif, fait rompre Aliaga cinq fois. Très applaudi. 11 Carmen et retour. 2 ficelles sauvées.
 
Scipion (Saumade).- Félix, raset arrêté, décoche l'attaque. Anticipe Aliaga qui a chaud aux fesses et finit en soleil à la planche. Félix encore lui insiste et Scipion vient absorber les rasets de classe du raseteur. Très bonne série sous la présidence pour les derniers instants. Sauve 1 ficelle de justesse. 5 Carmen et retour.
▼ Scipion - Félix

vauvert,félix,attila,lautier,course camarguaise

 
Helias (Blatière-Bessac).- Se déplace beaucoup le long du pourtour. Se frotte aux planches après l'homme. A la 9e plante les cornes dans le rouge avec force derrière Auzolle. A la 13e, Zekraoui enlève une grosse pelote. Ça s'emballe, à la 14e Zekraoui clôture sa course. 9 Carmen et retour.
▼ Helias - Aliaga

vauvert,félix,attila,lautier,course camarguaise

 
Pourpier (Saumade).- S'envoie  sur Zekraoui. Tricote dangereusement avec ses cornes lors de deux passages avec Zekraoui. Se dédouble sur Katif. Félix le cite à merveille et les poursuites sont de qualités. Perd son 1er gland à la 11e (470€) et le 2e à la 13e (360€). 7 Carmen et retour.
 
▼ Pourpier - Zekraoui

vauvert,félix,attila,lautier,course camarguaise

 
Landié (Nicollin, hp).- Il a tout bon, de superbes engagements, de puissants coups de barrières. Il joue son rôle à la perfection. Il va loin dans ses actions pour décrocher ses cibles. Un final pétaradant en guise de bouquet final pour clôturer la fête. 7 Carmen et retour.
▼ Landié - Aliaga

vauvert,félix,attila,lautier,course camarguaise

 
JEANNOT
PHOTOS CYRIL DANIEL
 
Course du dimanche 19 août. Entrée: 1/2 arène. Organisation: Comission des festivités. Présidence : Claude Chevalier. Raseteurs droitiers: Katif, Auzolle, Félix. Gauchers: Zekraoui, Aliaga. Tourneurs: Ull, Jockin, Perez, Lopez, Dumont.
 
Palmarès du 10e Camargue Médical : Félix meilleur raseteur sur la saison et meilleur animateur de la finale.
Attila de Lautier, meilleur taureau de la finale.
Muiron du Ternen, meilleur taureau sur la saison.

11/05/2018

VAUVERT * JEUDI DE L'ASCENSION *

vauvert,ascension,course camarguaise

Capelado avec Lou Pantaï de Vauvert
et l'Etoile d'Avenir d'Arles 
La Gardounenque et la manade Puig

Vendredi 11 mai 2018 - Course du jeudi 10 mai

Muiron dominateur en diable

Avec Aïoros pour la cocardière attitude
et Marengo en feu d'artifice

vauvert,ascension,course camarguaise

Muiron déboule à fond sur Geoffrey Robert

 

Cette journée d’estrambord vauverdoise termine avec le fracassant Marengo après avoir vibré à la domination de Muiron (4e) et la cocardière attitude d’Aïoros (3e). En blanc, Zekraoui, Chekade, Robert mènent le bal dans une équipe au travail correct. L’épisode des pelotes de Cupidon enflamme les débats, les raseteurs demandant à ce que des tours de ficelle soient levés. Les « pour », les « contre » se déchaînent... Le taureau revient en piste moins ficelé, mais ça casse un peu une ambiance que les éclats de Marengo ramènent au beau fixe.
Boer (Occitane, N.422).- Nonchalant dès sa sortie, ses rubans volent rapidement. Il n’est pas dans le coup en ce jour, malgré une paire de frappes (Zekraoui, Marignan, 1 Carmen) et 7’30 suffisent.
Vincent (Aubanel-Baroncelli, N.5108).- Vite fait les premiers attributs, il trouve les bonnes places pour se livrer sur les rasets de Félix et Marignan. Sort de l’emprise, et même s’il n’a pas son mordant habituel, offre 11 minutes cocardières. 2 Carmen.
Aïoros (Les Baumelles, N.612).- La course monte d’un cran. Poursuites vives, cornes pointées, placement ferme, le cocardier joue sévère. Allam rentre les reins, la corne frôle Zekraoui. A gauche, il appuie sur le champignon et les crochets restent loin des ficelles. De l’autre côté, il écarte Marignan. Jusqu’au bout après Robert, Zekraoui. Se décale des planches les deux dernières minutes et là il est moins convaincant mais le meilleur est fait. Rentre ses ficelles à 1 000 €. 6 Carmen et retour.
Muiron (Le Ternen, N.956).- Les rubans volent vite fait. Les hommes mettent ensuite du temps à l’attaquer. Le premier raset de Marignan est vivement avorté. D’autant qu’il en prend un et repart se placer. Robert passe juste. Attentif, le biòu impose sa loi pour des minutes de feu. Bouscule Robert à la planche, écarte Zekraoui, longueur émotionnante après Robert, se hisse au marchepied sur Zekraoui, coup de barrière après Martin, redoublé sur Robert. Benammar en catastrophe 2 fois. 1re ficelle à Robert à 1 300€, l’autre à la maison. 11 Carmen et retour.
Ourazy (Blanc, N.883).- Honore toutes les demandes avec vaillance, engage le poitrail. Mobile, aérien, soutient un rythme poussé et se déploie après Robert, Félix, Zekraoui, Ouffe. 11 minutes agréables. 4 Carmen et retour.
Cupidon (Paulin, N.707).- Après son aller-retour au toril, le début de sa course est houleux pour les raseteurs. Le taureau est en pattes, impeccablement placé, il démarre au quart de tour sur Zekraoui obligé de se coucher, se cabre après Robert. Pas beaucoup attaqué, il mestrège, met ça finit bien avec quelques belles accélérations et coups de barrière dont un avec bascule sur Zekraoui. Rentre sa 2e ficelle. 5 Carmen et retour.

Marengo explose tout sur son passage,
ici derrière Zekraoui

vauvert,ascension,course camarguaise

Marengo (Vellas, pour 10 minutes).- Avant la trompette, il a déjà cassé des planches et basculé en contre-piste. Si passer sa tête n’est pas la difficulté majeure c’est après que ça se corse car c’est un bolide que les hommes ont dans le dos. Des coups énormes, puissants, méchants, les barrières explosent sous les coups de boutoir. Un spectacle à lui tout seul. Rentre sa 2e ficelle avec une bonne dizaine de Carmen.


MARTINE ALIAGA
PHOTOS CHRISTIAN ITIER


Course du jeudi 10 mai.
As HT. Entrée : 3/4 d’arène. Organisateur : commission des festivités. Président : Claude Chevalier. Raseteurs droitiers : Auzolle, Chekade, Félix, Marignan. Gauchers : Benammar, J. Martin, Robert (sort au 6e), Zekraoui, Ouffe, Allam. Tourneurs : Dumont, Lopez, Jockin, Moulin, Cuallado.

33e concours d'abrivado

1er Souvenir Pierre-Aubanel

vainqueur la manade des Montilles

vauvert,ascension,course camarguaise

Jury présidé par Bérenger Aubanel

*************

En piste, la roussataïo de la manade Puig

vauvert,ascension,course camarguaise

et la magistrale ferrade par Mathieu Lapierre
de la manade Saint-Pierre

avec rentrée de l'anouble en poids au toril

vauvert,ascension,course camarguaise

**************************

 

 

 

09/03/2018

VAUVERT - 2 mars 18

Présentation saison 2018 – VAUVERT

IMG_7257 mod BON.jpgVAUVERT, SIGNE DE QUALITE DANS LA TRADITION AVEC PANACHE, DIVERSITE

Organisateurs de Courses Camarguaises (CT Les Amis de la Camargue, L’Abrivado et la Commission des Festivités), de spectacles populaires de rues (Camargue Forza) et de Tauromachie Ibérique (Pena Taurine Manzanares, CT El Campo) avaient donné rendez-vous aux passionnés de Biou le Vendredi 2 Mars pour leur présenter ce qui fera en 2018 de Vauvert, une Ville de Traditions autour d’une programmation certes riche mais de qualité.

 Dès l’entame, la Salle Bizet affichait No Hay Billettes ou A Guichet Fermé avec Aficiouna(dos) de tous bords, éleveurs de camarguais ou d’espagnol, raseteurs et politiques.

IMG_7301 - BON.JPG

Bruno Pascal (Adjoint aux Festivités) avait la lourde tâche d’ouvrir les hostilités en rendant un vibrant hommage aux gens de bouvine disparus et principalement, Pierre Aubanel, Pierrot comme tout monde l’appelait et « qui était un personnage pour nous Vauverdois », reconnaissance affirmée par Jean Denat, Maire de la commune qui annonça la naissance IMG_7295.JPGprochaine d’un espace public sur la Commune de Gallician au nom du « manadier, conteur, photographe et petit-fils du Marquis »  et dont la fête lui sera dédiée ainsi que le concours d’abrivado de l’Ascension le 10 mai , dont il aurait dû être le président du jury (pour ses 90 ans et la 50ème anniversaire de sa manade) et en devenant le Souvenir Pierre Aubanel.

Groupes de Tradition Le Pantaï de  Camargue et Soie et Velours d’Argence en place, chaque organisateur pouvait dévoiler sa programmation.

20170924_123117-1.jpg

Pour le CT les Amis de la Camargue, le 14ème souvenir Jean Tauleigne au Trophée de l’Avenir se tiendra le 11 mai (Gil de Lagarde – Zucchero de Blatière Béssac – Bramabiau des Baumelles – Nuage de Daumas – Rascaillan de Saumade et Artban de Cavallini face à Ben Ammar, Montesinos, Fouque, Martin, Vic et Meric)

Pour le CT L’Abrivado le 34ème Trophée Ch Mestre et 7ème Souvenir N.Cartalade Dumatras, toujours à l’avenir aura lieu le 11 aôut (Apache de Raynaud – Valois du Ternen – Voltaire des Baumelles – Armagnac de Plo – Sabran de Nicollin et Pécoulé de Lautier pour Vic, Charrade, Garcia, Marquier, Oudjit, Ben Ammar et Allam).

Mais, la plus grosse partie de la saison se déroulera à l’initiative de la Commission des festivités avec pas moins de 4 courses aux As pour le 10ème Trophée Camargue Médical (08 avril avec Pélican, Sylvérado de Nicollin, Oméga, Pirate de Blatière Béssac, Rouffian, Milhaudois de Lagarde et Baucis Saumade – 10 mai, Jeudi de l’Ascension avec Boer de l’Occitane, Vincent d’Aubanel Baroncelli, Aïoros des Baumelles, Muiron du Ternen, Cupidon de Paulin, Ourazy de Blanc et Marengo de Vellas – 17 août avec Tango de St Pierre, Santen des Baumelles, Panisse de Sylvéréal, Ouranos de Lagarde, Campéon de Pagès, Cupidon de Cavallini et Arrogant de Daumas – Finale le 19 août avec Métis de Daumas, Queyras de Paulin, Attila de Lautier, Scipion et Pourpier de Saumade, Hélias de Blatire-Bésssac et Landié de Nicollin), 3 courses à l’Avenir pour le 17ème Trophée des Vignerons (01 mai avec Génepy de Saumade, Jonker de Blatière-Béssac, Malraux de Paulin, Mï-Gato de Félix, Becasson de Blanc, Caïd de La Clapière et St-Loup de Vellas – 12 août avec Cocognon de Raynaud, Hélios de Saumade, Sylvio de Félix, Cetori d’Aubanel, Douanier de l’Occitane, Souvignarguais des Baumelles et Galaad de Lagarde – Finale le 23 septembre avec Artiste de Cavallini, Calisson de F.Mailhan, Arquet de Guillierme, Catigo de Sylvéréal, Tourtoulen de Saumade, Caïus de Lautier et  Courejau de Baltière-Béssac ), 1 Vaches Cocardières (18 août avec  Pauline de La Galère, Saintoise des Baumelles, Melissandre du Ternen, Alegria de Pagès, Thérésa de Blatière-Béssac, Carmen de Raynaud, Damisello de Chapelle et Valsière de Chaballier), 5 Ligues (7 mai avec les manades Guillierme, Raynaud et Lafisca – 13 aôut avec Cavallini, Lagarde et La Clapière – 16 août avec Lautier, Sylvéréal et Saumade – 21 septembre avec Nicollin, Félix et St Louis – 26 octobre avec St Pierre, Blanc et Rambier), 1 course de taureaux jeunes en promotion (14 août avec Occitane, Les Baumelles et Daumas) et pour conclure, 1 course de taü  (15 août avec les manades Blatière-Béssac, Martini, Saumade et Nicollin.

 

Voilà des plateaux, toutes catégories confondues prometteurs pour cette temporada. Encore faut-il que les éléments présentés trouvent de l’adversité chez les blancs… Et là, nul n’en doute à la lecture des noms annoncés qui alterneront. Autant pour les courses aux As (Félix, Marignan, Cicacchini, Zekraoui, Robert, J Martin, I. Benafitou, Katif, Aliaga, Rassir, Chekade, Auzolle) que pour les courses à l’Avenir (Bressy, Montesinos, Vic, Brunel, Benammar, Auzolle, Garcia et J Martin) et pour les courses de Taureaux Jeunes et de Taü  (Charnelet, Caizergues, Garcia, Aroca, Alarcon et Moine), l’équilibre noirs/blancs semble cohérent et respecté au point que dans quelques années, comme ce fut souhaité chez les différents intervenant de cette soirée, « Biou/Vaches et Raseteurs, Toros y Hombre » à l’heure du venir, surgissent dans les mémoires leur passage dans la piste vauverdoise ».

 

IMG_7268.JPGCette soirée fut également l’occasion pour effectuer le Tirage au sort du 33ème concours d’Abrivado, 1er Souvenir Pierre Aubanel, qui verra arpenter les rues de la ville sous l’œil avisé d’un jury de connaisseurs présidé par Berenger Aubanel dans l’ordre les manades Du Levant, Labourayre, Vellas, Cayzac et Les Montilles.IMG_7297.JPG

En clôture, après une rétro en image de la saison passées et avant que Régine Pascal n’entonne le Coupo Santo, les lauréats de la saison 2017 furent honorés :

 Meilleur Lot de Protection : Manade Laurent Cavallini ;

Meilleure Vache Cocardière : Octopussy – Manade Albert Chapelle ;

Meilleur Taureau  Trophée de l’Avenir : Arrogant – Manade Daumas

Trophée Camargue Médical : Optimus –Les Baumelles – et Pourpier – Manade Saumade

Trophée des Vignerons : Catigo – Manade Sylvéréal

Meilleur Raseteur As sur la saison : Youssef Zekraoui

Meilleur Raseteur Avenir sur la saison : Vincent Félix

Trophée Camargue Médical : Illias Bénafitou

Trophée des Vignerons : Vincent Félix

Coups de Cœur de la ville de Vauvert aux locaux Vincent Félix pour sa victoire au Trophée des As et à la manade Blatière-Béssac pour Thérésa, Cocardière d’Or.

Texte et Photos Cyril Daniel

IMG_7255.JPG

IMG_7253.JPG

14/01/2018

VAUVERT : UNION TAURINE PAUL-RICARD

Dimanche 14 janvier 2018

Union taurine Paul-Ricard


Vendredi 19 janvier, l'Union taurine Paul-Ricard tiendra son assemblée générale, à partir de 18h30, salle Foucaran aux arènes de Vauvert.
Une assemblée générale un peu particulière puisque la présidente Christine Rossi-Ferrari est démissionnaire de son poste pour raison de santé. Celle-ci fait appel à candidature et se tient prête à accompagner l'éventuel (le) postulant (e), pour assurer la continuité de cette vénérable association vauverdoise.

16/10/2017

VAUVERT - JUBILE DE POUJOL

IMG_9526.JPG

Course du dimanche 15 octobre 2017

Merci Hadrien !

POUJOL1FAMILLEPHEM.jpg

Remplir les arènes de Vauvert, c’est fait ! Réunir les tauromachies, c’est fait ! Partager tes émotions, c’est fait ! Pour ce bel après-midi plein d’aficion et d’amitié, merci Hadrien !

Hier les arènes de Vauvert ont vibré pour le jubilé d’Hadrien Poujol, désormais ex-raseteur et désormais président de la FFCC à part entière. Quitter la tenue blanche après 20 ans de piste, ce ne doit pas être facile... Mais terminer, entouré de tous les siens et transmettre sa passion des taureaux (et toros) dans cette ambiance festive pleine d’aficion, de sympathie et de partage, c’est un point d’orgue à sa carrière qui restera à jamais gravé dans la mémoire du Vauverdois.

IMG_9530.JPG

IMG_9523.JPG

IMG_9532.JPGSous la baguette du maître en la matière, Patrice Blanc, pas une seule fausse note n’a contrarié la partition. Les gradins bondés et la contre-piste bien garnie accueillaient, après le ballet des chevaux de Renaud Vinuesa, une ribambelle d’Arlésiennes, des générations de raseteurs, d’anciennes Reines d’Arles et demoiselles d’honneur, pour applaudir follement le héros du jour ému aux larmes aux côtés de Naïs Lesbros, reine d’Arles.

Dans un brindis envoyé au grand-père formateur de son aficion (Pierre Poujol, disparu), Hadrien Poujol survolait ses combats avec les cocardiers, sa passion des tauromachies, le soutien de sa famille... Terminant par « Papi, je te serai éternellement reconnaissant ». Emouvant ! Rejoint par les siens, épouse, enfants, et ses tourneurs (Eric Jourdan, Thierry Dengerma, Gérald Rado, Denis Labrousse), le charismatique gaucher lançait ensuite le début d’un spectacle qui s’avérait réglé comme du papier à musique, sous l’impulsion d’acteurs impliqués, élégants, transmettant au public. Les (plus ou moins anciens) raseteurs attaquaient par une Cocarde d’Or où les deux biòu (de Daumas et Félix) se sont frayés comme ils ont pu un chemin entre des vagues blanches que Bruno Séguier au micro a dû temporiser. Batistes Bordes face à un toro puissant de Robert Margé, a donné une démonstration magistrale de six écarts impressionnants. Les deux frères Guillaume et Nicolas Vergonzeanne, eux, stars de la course landaise, ont, par des sauts incroyables, fait trembler les gradins.

Jean-Luc Herleman prenait la présidence le temps de la tienta d’un macho de la ganaderia San Sebastian pour les maestros Sébastien Castella, figure majeure du toreo, Mehdi Savali et Jérémy Banti. Instants intenses et fascinants. Après l’entracte, place à la course camarguaise de quatre cocardiers rasetés par différents acteurs en alternance (lire ci-dessous). Du très bon travail, rythmé, propre avec des taureaux très participatif. Bayard de Nicollin, Courejau de Blatière-Bessac, Scipion de Saumade et un Artalet de Laurent explosif en diable pour le dernier raset d’Hadrien qui soulevait les arènes.

« Les taureaux m’ont tout donné, à mon tour de les protéger au mieux » disait en préambule à cette superbe après-midi, Hadrien. De la piste à la Fédération de la course camarguaise, voilà le prochain combat du jeune président Poujol.

MARTINE ALIAGA

PHOTOS MALI ET ERIC MARC

 

Le dernier raset avec Artalet

POUJOLARTALETPHEM.jpg

Avec un Bayard de Nicollin très participatif et offensif. Un Courejau de Blatière-Bessac, remuant et brutal aux planches, s’explosant aux trousses des hommes. Le pétard à revendre de Scipion de Saumade, cocardier vaillant au possible dont les séries étaient accompagnées au saxo, imposant le silence aux hommes de la piste avant de finir en trombe au cul d’Hadrien et de serrer dangereusement Favier. Ficelles au toril. Quant à Artalet de Laurent, qui pouvait mieux que lui accompagner en feu d’artifice les derniers rasets du champion. Pétillant et bacéleur à tout va, le fauve multiplie les actions d’envergure. Les hommes régalent, le public est accroché et profite joyeusement. Les coups de barrière s’additionnent et s’amplifient jusqu’à la dernière envolée après Hadrien qui embrasait les gradins. Magnifique !

SAVOIR

Dimanche 15 octobre. Arènes pleines. Organisateur : CT des supporters d’Hadrien Poujol. Présidents de course en alternance : Bruno Pascal, Bruno Séguier, Marc Moucadel, Didier Goytes (Landais), Jean-Luc Herlemann (tienta), Joris Alvarez, Aurélien Laget. Raseteurs : (en alternance) pendant les 4cocardiers, Robert, Sanchez, Jourdan, Poujol, Errik, Félix, Ciacchini, Ayme, Favier, Auzolle, Bruschet, A. Benafitou, Clarion, etc. Tourneurs : Khaled, C. Garcia, Fouque, A.Perez, Jockin, etc.

▼ La classe du petit Prince
Sébastien Castella

vauvert,hadrien poujol,course camarguaise

Photo ERIC MARC

▼ Les Landais à l'aise

vauvert,hadrien poujol,course camarguaise

PH ERIC MARC

▼ Pour la tienta de macho
Medhi Savalli, Jérémy Banti, Sébastien Castella
tout de blanc vêtus

à cheval Olivier Marger

PHOTOS MALI

vauvert,hadrien poujol,course camarguaise

▼ Pour la Cocarde d'Or des anciens
Mehdi Savalli maestro et raseteur

vauvert,hadrien poujol,course camarguaise

▼ Pour la Cocarde d'Or des ancienss
sauteur et raseteur, Nicolas Vergonzeanne

vauvert,hadrien poujol,course camarguaise

▼ Brindis

vauvert,hadrien poujol,course camarguaise

vauvert,hadrien poujol,course camarguaise

▼ Sauteurs

vauvert,hadrien poujol,course camarguaise

▼ Ecarteur

vauvert,hadrien poujol,course camarguaise

▼ Raseteur un jour raseteur toujours...

Hadrien Poujol et Artalet

vauvert,hadrien poujol,course camarguaise

************************

 

 

26/09/2017

VAUVERT - 37e Finale de la Cocardière d'Or

Course du dimanche 24 septembre

BELLES et BONNES !

                           Vaches et hommes s'associent pour un Carmen général

IMG_2571 mod.jpg

Belles et Bonnes, ce sont des mots inventés pour elles, pour ces vaches qui ont offert grâce à la complicité des hommes une excellente finale. Gougeon, Vacaresse pour la saison, Auzolle (23 pts), Guyon (19 pts) et Vacaresse pour finale rejoignent les manades Blatiere (Cocardière d'or) Chapelle (Cocardière d'argent) et Chaballier (Prix de la journée) sur le podium final complété des vauverdois D. Stenger IMG_2318 - CAPELADO.JPGet C Llinares IMG_2325 - CAPELADO.JPGhonorés pour leur engagement aux services de l'aficion.

En prélude, pena, arlesiennes accompagnées de Mezzo-Soprano Valentine Lemercier et du cavalier G. Simon avaient accueillis pour un coup de cœur, la capelado et le quadruple vainqueur du Trophée, T. Dumont.

Une bien belle journée d’estrambord organisée par la Ville deIMG_2355 - VALENTNE - GUYON.JPG Vauvert pour un modeste trophée.
Valentine (Chaballier) : Toujours dans les planches, elle impose son rythme. Percutante à droite, elle se dresse aux planches après Guyon (4), Vacaresse et Gougeon. 6 Carmen plus rentrée.
IMG_2365 - SAINTOISE - FERRIOL.JPG
Saintoise (Les Baumelles) : Beaucoup de mobilité et de présence sans faiblir dans 6 vulnérables minutes récompensées par le disque joué 7 fois.

Sarah (La Galère) : Pas mal de déplacements aux IMG_2387 - SARAH - GUYON.JPGpompons en se levant derrière Guyon (2) tout en empêchant Gougeon et Vacaresse d'atteindre la tête. Plus calme ensuite mais autant déterminée après Guyon et Gougeon, elle conserve ses ficelles. 5 Carmen plus rentrée.
IMG_2411 - OCTOPUSSY - Cocardière d'Argent - VACARESSE.JPG
Octopussy (Chapelle) : Sans faute de placement, l'oeil pétillant et partout elle s'engage au moindre geste avec vivacité sans s'éloigner des planches. En plus de faire le pas, elle tamponne après Boyer, Auzolle et Guyon (2). Le disque  8 fois pour une prestation optimale  l'actif de la Cocardière d'Argent en titre. IMG_2433 - THERESA - GUYON.JPG

Theresa (Blatiere Bessac) : Volontaire et agressive la Cocardière d'Or 2017 tient tête à l'assaut des hommes. Quand les rasets s'enchaînent, elle s'exprime aux planches sous les honneurs. Pas débordé cède néanmoins une ficelle dans une bonne course. 8 Carmen plus retour.
IMG_2451 - VALSIERE - VACARESSE.JPG
Valsiere (Chaballier) : Boxeuse plutôt que danseuse, ses percussions aux planches sont d'une violence inouïe. Plus d'une douzaine d’engagements profonds derrière Vacaresse (3) Guyon (6) Gougeon Boyer et Auzolle. Placée, les hommes ne lui montent pas dessus. 10 Carmen plus rentrée et le prix de la journée en prime.
Azalais (Ricard) : Sa réputation s'affirme dès l'attaque avec un décollage après Guyon. Recidive après Gougeon IMG_2467 - AZALAIS - GUYON.JPGet Ferriol. Souvent positionnée au centre, les hommes sont hésitants car la trajectoire est longue. Consentie, elle démarre promptement pour cogner les planches à IMG_2503 - BERETTA - GOUGEON.JPGl'arrivée. 6 Carmen plus rentrée avec un gland.
Beretta (Nicollin) : Plus vaillante que spectaculaire elle est à fonds dans sa course et ses trajectoires conclues au fil des barrières, cornes menaçantes. En fin de course anticipe Gougeon et le placarde contre les planches. Elle termine bien cette 37ème finale et reçoit son 9ème Carmen au retour au toril.

 

Entrée : 1000
Organisateur : Commission des Festivités
Présidence : Jacques Roumajon
Raseteurs droitiers : T Vacaresse, R Guyon, L Auzolle, F Boyer, J Pinter
Gauche : M Gougeon, F Ferriol
Tourneurs : S Fargier, A Duran, G Sagnier

IMG_2328.JPG

Palmarès 2017 : Cocardière d'Or : Thérésa (Blatière-Bessac) - Cocardière d'Argent : Octopussy (Chapelle) - Meilleure de la Finale : Valsière (Chaballier)

1er raseteur du Trophée : M Gougeon 110 pts - 2ème T Vacaresse 56 pts

1er raseteur Trophée Ph Thiers : L Auzolle 23 pts - 2ème R Guyon 19 pts - Plus méritant : T Vacaresse

24/09/2017

VAUVERT * ELECTION DE LA COCARDIERE D'OR *

Dimanche 24 septembre 2017

vauvert,vaches cocardières,thérésa,blatière-bessac,course camarguaise

C'est ce matin à Vauvert, qu'avait lieu à 11h dans la Salle Foucaran, l'élection de la Cocardière d'Or 2017: Sur 22 votants - 11 membres du bureau et 11 organisateurs - , 18 se sont exprimés.

vauvert,vaches cocardières,thérésa,blatière-bessac,course camarguaise

Le titre de Cocardière d'Or 2017
a été décerné
à Theresa  (Manade Blatière-Bessac)
avec 10 voix
devant OCTOPUSSY (Manade  Chapelle) avec 7 voix. 

VALSIERE (Manade Chaballier) obtenant 1 voix.

VAUVERT *AVENIR/HONNEUR*

Course du samedi 23 septembre 2017

Douanier - Félix, l'évidence

vauvert,douanier,félix,papagai,course camarguaise

Après-midi sympathique entre afeciouna avec l’Union taurine vauverdoise dont le président d’honneur et fondateur, Emilien Duché, 91 ans, remet le Trophée portant son nom, et le Souvenir Jean-Pagès. Pas de suspense pour les prix tant Douanier d’Occitane et Vincent Félix, meilleur animateur, tombaient sous l’évidence. Bernard Lagarde reçoit aussi un trophée pour Papagaï qui fêtait son départ en retraite dans cette piste théâtre de ses plus belles courses. Expérimenté, sélectif et souvent criminel à la planche, Papagaï laissera l’image d’un cocardier de qualité.
Pilou (Félix, N.860).- Peu intéressé par le jeu hormis quelques sorties en force où il corse l’affaire. Malgré l’instance des blancs (1 Carmen), rentre ses ficelles.
Baigneur (Ricard, N.880).- Alterne les sauts-surprise (4) et, une fois placé, un bon comportement dans les rasets. Se révolte sur la fin en frappant après Bernard et fracassant les planches. 9 minutes. 1 Carmen et retour.
Tutu (Les Baumelles, N.006).- Lui a du gaz, une bonne pointe de vitesse et du placement. Sur les belles invites de Félix, raccompagne jusqu’au ras des planches. Se montre dangereux sur les rasets engagés de Zekraoui, jusqu’au bout avec Gaillardet pour 8 minutes les rubans. Affermit son placement et défend son terrain. Félix et Zekraoui signent les plus belles actions. 1re ficelle à la 14e, l’autre rentre. 5 Carmen et retour.

▼ Tutu et Zekraoui

vauvert,douanier,félix,papagai,course camarguaise


Bessoun (Guillierme, N.614).- Souvent en déplacement, Bessoun raccompagne sans forcer. Pas trop titillé, il s’exécute selon la demande. Gaillardet s’implique, Zekraoui allonge, Bessoun se met au tempo mais manque de mordant en ce jour. 12 minutes. 2 Carmen et retour.
Douanier (Occitane, N.103, remplace Achille).- Du moral, du placement, de la vitesse. Entrepris sur un bon rythme, il fait face et se cabre sur Félix et Bernard. Agressif, il fait du large, manque de travail à mi-parcours et s’évade. En revanche quand les hommes s’investissent, il répond présent. Ses 5 dernières minutes sont brillantes avec des enchaînements de qualité voire des conclusions (Bernard, Zekraoui, Robert). Rentre une ficelle. 8 Carmen et retour.

▼ Egalement finisseur, le jeune Douanier
ne manque pas de qualité

vauvert,douanier,félix,papagai,course camarguaise


Persée (Lagarde, N.811).- A grandes foulées, il repousse les blancs et passe lestement les limites. Rapide sur le raset et capable de sauter après, les blancs se perchent haut. Au travail, il montre une belle présence dans les enchaînements qu’il peut conclure (Gaillardet). Mais les raseteurs se relâchent, et Persée rentre ses ficelles. 3 Carmen et retour.


MARTINE ALIAGA
Photos CHRISTIAN ITIER


Trophée de l’Avenir : Gaillardet, 13 ; Félix, 10 ; Bernard, 5 ; Charrade, 4.
Course du samedi 23 septembre. Entrée : 300 personnes environ. Org. : Union taurine vauverdoise. Président : Claude Chevalier. Raseteurs droitiers : Auzolle, Charrade, Félix. Gauchers : Bernard, Gaillardet, Zekraoui. Tourneurs : Perez, Abbal, Toureau, Lévy.

REMISE DES PRIX

Vincent et Camille
frère et soeur

vauvert,douanier,félix,papagai,course camarguaise

▼ Emilien Duché, 91 printemps

remet le prix du meilleur taureau du jour

à la manade Occitane pour Douanier

vauvert,douanier,félix,papagai,course camarguaise

▼  Un "jumeau" aux côtés de Camille
pour remettre le prix à Vincent Félix

vauvert,douanier,félix,papagai,course camarguaise

▼ Christine Rossi Ferrari
président de l'Union taurine vauverdoise

vauvert,douanier,félix,papagai,course camarguaise

▼ Le bouquet à la manade Bernard Lagarde
pour saluer la carrière de Papagaï

vauvert,douanier,félix,papagai,course camarguaise

**********************

21/09/2017

VAUVERT : FINALE DES VACHES COCARDIERES

Mardi 19 septembre 2017

Qui succédera à Octopussy ?

Dimanche, à Vauvert, la Cocardière d'Or 2017 sera élue

vauvert,vaches cocardières,course camarguaise

▲ Octopussy de la manade Chapelle
Cocardière d'Or 2016

Dimanche 24 septembre, les arènes Jean-Brunel de Vauvert accueilleront après 1990, 1993 et 1999, la finale des Vaches Cocardières au cours d’une journée d’aficion et de tradition illustrant l’emblème local «Vauvert, c’est vivre les traditions».

Scrupuleusement sélectionnées par les membres du Trophée, ce sont 7 cocardières qui ont été proposées à la Commission des Festivités, présidée par Bruno Pascal, pour défendre leurs attributs, face à 10 raseteurs et 4 tourneurs.

Dans l’ordre de sortie : 1re, Saintoise (Les Baumelles).- Avec une seule sortie cette année (Aimargues), son sérieux et son classicisme ont su séduire pour ouvrir les débats. 2e, Valentine (Chaballier).- Tout vauvert,vaches cocardières,course camarguaiseaussi sérieuse, elle devrait tenir les hommes en respect surtout que, quand on la serre, elle sait menacer à l’arrivée. 3e, Sarah (La Galère).- A 8 ans, elle a déjà 4 finales à son actif. Dorénavant plus classique, elle alterne sérieux et mobilité et peut, dans la pression, s’engager au-dessus des planches. vauvert,vaches cocardières,course camarguaise4e, Octopussy (Chapelle).- La Cocardière d’Or en titre, clôturera une fort belle saison. Cocardière dans l’âme avec placement et anticipation, spectaculaire aux moments opportuns, et dominatrice par-dessus tout - elle a conservé tous ses attributs à chacune de ses prestations - elle devrait, dans cette piste relativement grande, tenir la dragée haute aux hommes.

vauvert,vaches cocardières,course camarguaise5e, Thérésa (Blatière-Bessac).- Au caractère bien trempé de la race des Iscles, la Cocardière d’Argent et meilleure vache de la finale 2016 à Pérols, est d’une régularité irréprochable. Vaillante, intraitable à la planche, c’est une valeur sûre. vauvert,vaches cocardières,course camarguaise6e, Valsière (Chaballier).- La triple Cocardière d’Or (2012, 2014 et 2015), âgée aujourd’hui de 11 ans, alterne désormais entre le sérieux et le spectaculaire avec des arrivées d’une rare puissance. Ce sera sa 7e participation à une finale. 7e, Azalais (Ricard).- Quasiment inconnue dans vauvert,vaches cocardières,course camarguaisele circuit (deux courses en 2017) c’est du fantasque, propre aux pensionnaires du Domaine de Méjanes, qui devrait enflammer les gradins avec sauts, mais aussi envolées. 8e, Beretta (Nicollin).- La lauréate de la Promotion JeanLouis Daniel dans les arènes de Vestric est encore toute jeune. A 6 ans, sa rapidité et ses percussions aux planches en font une dernière qui devrait laisser le public sur une fort bonne note.

Les raseteurs : comme il avait été annoncé en février lors de l’assemblée générale du Trophée, le règlement de la Finale a été obligé d’évoluer, de s’adapter et de suivre le mouvement. Désormais, le Trophée des Vaches Cocardières se joue sur la saison.
D’ores et déjà, on peut dire que le vainqueur de cette 37e édition est le gaucher Mickael Gougeon (110 points). Il est suivi de Tom Vacaresse (56) et de Jean-Louis Ricci (50).
La finale venue, les compteurs seront remis à zéro et se jouera le Trophée Philippe-Thiers. Seront alors récompensés le raseteur ayant totalisé le plus de points sur la journée (prix de 500 €), le 2e (200 €) ainsi que le plus méritant (150 €).
Nouveauté également dans le choix des raseteurs. Sur les 10 participants réglementaires, l’organisateur est tenu d’inviter 6 raseteurs de son choix, pas forcément classés au Trophée des Vaches. Laissant ainsi la place à 4 entrants. Seront d’ores et déjà présents à la capelado les droitiers Auzolle, Guyon, Vacaresse et les gauchers Ferriol, Gougeon, Benammar.

Texte et photo
CYRIL DANIEL

PROGRAMME

Dimanche 24 septembre. 10 h 30, élection de la Cocardière d’Or, salle Foucaran aux arènes. 11 h, abrivado départ du pré des Demoiselles. 12 h, apéritif musical avec la peña Los Sombreros. 16 h, 9 €, 37e finale. Remise des prix en piste suivie d’une bandido manade Aubanel jusqu’au Jeu-deBallon.

CLASSEMENT DES RASETEURS

Au 1er septembre : 1. Gougeon, 110 points ; 2. Vacaresse, 56 ; 3. Ricci, 50 ; 4. Clarion, 39 ; 5. Sanchez, 35 ; 6. Douville, 32 ; 7. Miralles, 28 ; 8. Guyon, 22 ; 9. Chekade, 21 ; 10. Charnelet, 19. 11. Caizergues, 15 ; 12. Auzolle, 13 ; Ferriol, 12 ; 14. Ouffe, 8 ; 15. Gautier, 7.

 

21/08/2017

VAUVERT - TROPHEE DES AS - FINALE 9EME TROPHEE CAMARGUE MEDICAL

Course du 20 août 17

POURPIER et I. BENAFITOU EN FINALISTE

Le 9ème Trophée Camargue Médical pour Y Zekraoui et Optimus (Les Baumelles)

IMG_8471.JPG

 

En clôture de la fête, la finale du 9ème trophée médical  a souffert, par moment, du manque de travail. Pourtant les 7, puis  6 présents ont fait ce qu’ils ont pu, notamment face aux grosses pointures de journée à savoir Tailleur, Colbert et surtout Pourpier, déclaré le meilleur en ce jour.  Alors que Zekaraoui récolte, I Benafitou omniprésent lui aussi n’est pas récompensé de ses efforts, si ce n’est par la réception du pris de meilleur animateur de la course.

Sur la saison Y Zekraoui et Optimus (Baumelles) pour sa course du 25.5 sont élus lauréats

IMG_8479 - MARCIAS - CHEKADE.JPGMarcias (F.Mailhan N.443) : Rapidement les pompons s'envolent. Plus régulier à droite qu'à gauche il brille derrière Chekade qui le prive de sa 1ère ficelle - 5ème - Les primes alors s'envolent, Zekraoui, Aliaga et Chekade se font serrer et le biou accentue son coup de tête au point de conserver son ultime attribut. 5 Carmen plus rentrée.IMG_8504 - SANTEN - BENAFITOU.JPG
Santen (Les Baumelle N.402) : Mène les 3/4 de sa course du centre d'où il répond sans forcer le rythme. Raseté dans les planches sa course et monte d'un demi ton. Il enchaîne, tape après Benafitou et Auzolle (2) avant de regagner le milieu. 3 Carmen pendant, le retour se faisant en silence avec une ficelle.
IMG_8526 - TAILLEUR - CHEKADE.JPGTailleur (Raynaud N.943) : Après trois échappées,  il devient maître de la situation. Il surveille tout, s'engage au moindre geste et va au bout où seule le finition manque. Sans refus il tient tête, se dégage pour se replacer et finir par s'imposer. Ficelle intactes à 650 euros, les honneurs joués 2 fois,  le raccompagnent.IMG_8566 - COLBERT - ZEKRAOUI.JPG

Colbert (Paulin N.714) : Ca navigue, ça répond au passage. Pousse après Aliaga, Benafitou et Zekraoui et s'engage aux planches à l'arrivée. Un peu plus stable en fin de quart d’heure, sa course s’en ressent avec plus d’application. La 1ère ficelle à 900 euros reste sur les cornes. 7 Carmen plus rentrée.
IMG_8577 - MARGASSE - BENAFITOU.JPGMargasse (Rambier N.735) : Début en trombe avec puissance dans les démarrages et brutalité dans ses arrivées après Zekraoui et Benafitou (2). Puis subitement se met à ignorer les gauchers. S'embarque dans de belles longueurs après Benafitou, le seul à le provoquer et tenter de lui ravir sa première ficelle mais en vain. 4 Carmen pendant.IMG_8610.JPG

Pourpier (Saumade N.514) : Pas facile d'approche les départs doivent être calculés. Il s'engage sur les sites cornes en avant et sur les plus serrés vient menacer dans ses terminaisons au-dessus des planches. Rentré sans forcer ses ficelles avec le disque qui avait tourné 7 fois
IMG_8636 - MILHAUDOIS - ZEKRAOUI.JPGMilhaudois (Lagarde N. 817) : Volontaire, barricadier (Auzolle 2, Allam)  mais sans trop d’opposition il fait ce qu’on lui demande avant de s’envoler à l’ultime minute derrière Zekraoui.

Entrée : Demie  - Organisateurs : Commission des Festivités

Présidence : Claude Chevalier

Raseteurs Droitiers : A Chekade (sort à l’entracte), I Benafitou, L Auzolle

Raseteurs Gauchers : H Poujol, Y Zekraoui, J Aliaga, F Allam

Tourneur : C Garcia, F Lopez, M Bensalah  -- Texte et Photos Cyril Daniel