Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/08/2017

VAUVERT - TROPHEE DES AS - FINALE 9EME TROPHEE CAMARGUE MEDICAL

Course du 20 août 17

POURPIER et I. BENAFITOU EN FINALISTE

Le 9ème Trophée Camargue Médical pour Y Zekraoui et Optimus (Les Baumelles)

IMG_8471.JPG

 

En clôture de la fête, la finale du 9ème trophée médical  a souffert, par moment, du manque de travail. Pourtant les 7, puis  6 présents ont fait ce qu’ils ont pu, notamment face aux grosses pointures de journée à savoir Tailleur, Colbert et surtout Pourpier, déclaré le meilleur en ce jour.  Alors que Zekaraoui récolte, I Benafitou omniprésent lui aussi n’est pas récompensé de ses efforts, si ce n’est par la réception du pris de meilleur animateur de la course.

Sur la saison Y Zekraoui et Optimus (Baumelles) pour sa course du 25.5 sont élus lauréats

IMG_8479 - MARCIAS - CHEKADE.JPGMarcias (F.Mailhan N.443) : Rapidement les pompons s'envolent. Plus régulier à droite qu'à gauche il brille derrière Chekade qui le prive de sa 1ère ficelle - 5ème - Les primes alors s'envolent, Zekraoui, Aliaga et Chekade se font serrer et le biou accentue son coup de tête au point de conserver son ultime attribut. 5 Carmen plus rentrée.IMG_8504 - SANTEN - BENAFITOU.JPG
Santen (Les Baumelle N.402) : Mène les 3/4 de sa course du centre d'où il répond sans forcer le rythme. Raseté dans les planches sa course et monte d'un demi ton. Il enchaîne, tape après Benafitou et Auzolle (2) avant de regagner le milieu. 3 Carmen pendant, le retour se faisant en silence avec une ficelle.
IMG_8526 - TAILLEUR - CHEKADE.JPGTailleur (Raynaud N.943) : Après trois échappées,  il devient maître de la situation. Il surveille tout, s'engage au moindre geste et va au bout où seule le finition manque. Sans refus il tient tête, se dégage pour se replacer et finir par s'imposer. Ficelle intactes à 650 euros, les honneurs joués 2 fois,  le raccompagnent.IMG_8566 - COLBERT - ZEKRAOUI.JPG

Colbert (Paulin N.714) : Ca navigue, ça répond au passage. Pousse après Aliaga, Benafitou et Zekraoui et s'engage aux planches à l'arrivée. Un peu plus stable en fin de quart d’heure, sa course s’en ressent avec plus d’application. La 1ère ficelle à 900 euros reste sur les cornes. 7 Carmen plus rentrée.
IMG_8577 - MARGASSE - BENAFITOU.JPGMargasse (Rambier N.735) : Début en trombe avec puissance dans les démarrages et brutalité dans ses arrivées après Zekraoui et Benafitou (2). Puis subitement se met à ignorer les gauchers. S'embarque dans de belles longueurs après Benafitou, le seul à le provoquer et tenter de lui ravir sa première ficelle mais en vain. 4 Carmen pendant.IMG_8610.JPG

Pourpier (Saumade N.514) : Pas facile d'approche les départs doivent être calculés. Il s'engage sur les sites cornes en avant et sur les plus serrés vient menacer dans ses terminaisons au-dessus des planches. Rentré sans forcer ses ficelles avec le disque qui avait tourné 7 fois
IMG_8636 - MILHAUDOIS - ZEKRAOUI.JPGMilhaudois (Lagarde N. 817) : Volontaire, barricadier (Auzolle 2, Allam)  mais sans trop d’opposition il fait ce qu’on lui demande avant de s’envoler à l’ultime minute derrière Zekraoui.

Entrée : Demie  - Organisateurs : Commission des Festivités

Présidence : Claude Chevalier

Raseteurs Droitiers : A Chekade (sort à l’entracte), I Benafitou, L Auzolle

Raseteurs Gauchers : H Poujol, Y Zekraoui, J Aliaga, F Allam

Tourneur : C Garcia, F Lopez, M Bensalah  -- Texte et Photos Cyril Daniel

18/08/2017

VAUVERT *VACHES COCARDIERES*

Vendredi 18 août 2017

Les demoiselles gardent leurs ficelles

Dans cette grande piste qui ne devait pas les avantager, les vaches ont dominé et conservé leurs ficelles, malgré les encouragements du président de course et des primes conséquentes.
Ninon (La Clapière, N.741).- Sans refus, elle cède sa cocarde. Décalée, elle prend un bon nombre de raset pour ses pompons avec quelques conclusions pour le 1er gland. Rentre le 2nd. 1Carmen.
Valentine (Chaballier, N.027).- Cul aux planches, elle change de terrain et se fait respecter. Se dresse après Chekade et Auzolle. Aux ficelles, elle n’est pas assaillie. Cocardière, elle reçoit 3 Carmen et retour.
Dakota (Les Baumelles, N.123).- Sort avec du gaz, passe plusieurs fois les barrières, s’envoie après Miralles. Aux ficelles, elle saute après Sanchez. Et il en restait encore sous les sabots.
Sarah (La Galère, N.917).- Très mobile pour ses rubans, elle accompagne Sanchez et Miralles jusqu’aux planches. Cède son 2e gland sur une belle série. Avec du métier, elle défend rageusement ses ficelles. 6 Carmen et rentrée.
Octopussy (Chapelle, N.855).- Décidée, il faut attendre 4 minutes pour voir une série. Elle s’engage sur tous les rasets et saute après Gougeon. Enchaîne avec tampons à l’arrivée. Dominatrice et vaillante, conserve tous ses attributs. Un Carmen par minute.
Théresa (Blatière-Bessac N.448).- Entreprise, ses rubans sont levés en 3 mn. Placée, elle tient les blancs à distance et bien consentie vient fort et se bat jusqu’au bout. 6 Carmen et retour.
Carmen (Raynaud, N.807).- Elle se livre, Chekhade lui prend tous ses rubans. Saute derrière Ferriol, effectue de belles séries avec vaillance. 4 Carmen et retour.
Allegria (Pagès, N.076).- Placée, vient sans rechigner et frappe en conclusion. Conserve ses rubans 7 minutes et aurait pu donner bien plus. 5 Carmen et retour.


SAINT-HILAIRE


Course du mercredi 16 août. Entrée : 1/2 arène. Organisateur : Com. des festivités. Président : J. Roumajon. Raseteurs droitiers : Auzolle, Caizergues (sort à la 3e pour ennui musculaire), Miralles, Chekade. Gauchers : Gougeon, Ferriol,Sanchez. Tourneurs : Sagnier, Arnel.

29/05/2017

VAUVERT - TROPHEE de L'AVENIR ESPOIR - 130e ANNIVERSAIRE C.T. L'ABRIVADO

Course du Dimanche 28 Mai

A MUIRON (Le Ternen) INCONTESTABLEMENT LE 33ème  TROPHEE Christian MESTRE

A Sofian BENAMMAR le 3ème  TROPHEE Nicole CARTALADE

IMG_3086.JPG

 

Entrée : ¼ - Organisateur : CT L’Abrivado

Présidence : Aurélien LAGET

Raseteurs Droitiers : A Charrade, L Ameraoui, Y El Mahboub, J, Vic, A Ayme -  Raseteurs Gauchers : S Benammar, J Ouffe, L Alarcon -  Tourneurs : B Joseph, JL Ull, O Abbal

Fait Marquant : J Soler et Y Pradier blesses la veille ont été remplacé par A Ayme.

 vauvert,club taurin l'abrivado,Anniversaire,course camarguaiseC’est jour de fête à Vauvert. Si Paris célèbre en cette année le vauvert,club taurin l'abrivado,Anniversaire,course camarguaise130ème Anniversaire du début de la construction de la Tour Eiffel, Vauvert a vu la création du Club Taurin des Arènes. Belle coïncidence non ? Et oui 130 ans que ce club (autrefois cercle taurin vauverdois puis, club taurin vauverdois -1913- avant de devenir en 1952 le CT L’Abrivado présidé depuis 1999 par son 18ème Président Henri Fabre) qui a organisé le congrès de la Fédération  en 1958, 1965 et 2012, qui est membre fondateur du Trident d’Or, qui a été adjudicateur des arènes durant 3 ans, qui a mis sur pied la 1ère course du Trophée de l’Aficion en 1975 et qui  a eu l’honneur de faire fouler dans se piste des Scamandre, Garlan, Ratis et fier aujourd’hui de ses 280 membres, a vu le jour dans le village gardois.

Pour ce 2ème jour de fête donc, une affiche comptant pour le trophée de l’avenir-espoir avait été mijoté. Hélas, et disons-le d’entrée, elle ne fut pas à la hauteur de l’évènement, et les hommes, même si le travail fut parfois timoré, n’en sont pas les seuls fautifs. IMG_3080.JPG

IMG_3078.JPGL’originalité de la capelado, tout en restant très traditionnelle, orchestrée par la chorale Vocissimo Chœurs Lyriques de Camargue, auquel arlésiennes (du groupe des Cabidoules du Cailar) et Andalouses c’étaient jointes pour un magnifique tableau sur l’ai à Capela de Carmen, a séduit …

Si en 1ère partie, Merlot ressort, la 2ème est survolée par Muiron, sans contestation possible.

Chez les hommes, Sofian Benammar fait le doublé (meilleur animateur du jour et des 2 courses  - avec celle de la veille). Antoine Charrade, Loïc Améraoui et par intermittence Youssef El Mahboub  maintiennent le rythme…. Quant aux autres …….IMG_3109.JPG

Lou Linge (Guillierme – n° 804) : Peu de refus sans terminer ce qu’il entreprend et sans positionnement défini.  Malgré son coup de tête, un temps de repos ( ?) il s’incline à la 9ème.

IMG_3121.JPGMerlot (Cayzac – n°754) : Présent, il appuie ses poursuites  jusqu’à la limite, où il tape derrière Benammar (2), Charrade avant de basculer après El Mahboub. Sans baisse de régime durant 8’30, il reçoit son 5ème Carmen à a rentrée. Autant dire qu’une place plus derrière aurait été plus bénéfique pour tout le monde.

IMG_3140.JPGAvant la pause, Tutu (Les Baumelles  - n°006) à la bougeotte. Il tient rarement en place, il saute seul (5 fois) et les hommes ne peuvent s’y frotter. Quand il se place, les hommes ne se pressent guère. A la dernière minute, il tamponne Ouffe et entend le disque rejoué à son retour avec son 2ème gland.

 

 

IMG_3177.JPGAprès la pause, les boissons, les chichis et la farandole endiablée au ralenti du Groupe de Traditons, Muiron (Le Ternen – n°956) IMG_3182.JPG a fourni une prestation ….. Sans reproche ! Certes « petit par la taille », même à ce niveau, on peut le qualifier de « grand » par le talent. D’entrée positionné contre les planches, il surveille tout. Chaque geste de l’homme est anticipé. Mais encore s’il faisait que ça. En plus il accélère sur les trajectoires qu’il conclut qu’à l’extrême limite. Ameraoui et Benamamar forment avec lui un beau duo alors que El Mahboub, en danger dès le départ se fera rattraper et malmené à l’arrivée… Un petit bémol cependant…. Il se montre vulnérable dans les séries. Dommage ! Des Carmen pendant (5) joué à sa rentrée par La Gardonnenque, porteur de son 2ème gland.

IMG_3197.JPGBaudelaire (Paulin – n°059) : Tout commence bien. Présent d’un côté comme de l’autre, il s’engage volontier jusqu’aux planches où il passe plusieurs fois la tête en conclusion avant de se lever derrière Vic, Améraoui ou encore Benammar. Puis progressivement ses réponses perdent en intensité pour finir récalcitrante. Alors qu’il entend le disque 2 fois en course, son retour se fait dans l’indifférence avec sa 2de ficelle.

Pour conclure, 6ème et durant un ¼ d’heure (Sic !), on attendait quelque chose de détonant avec Bataclan (Occitane – IMG_3232.JPGn°941). Et bien ce fut tout simplement brillant… Les rasets s’enchaînent les uns derrière les autres, les biou ne baisse pas de rythme mais baisse la tête pour sauver ses attributs. Seule la coupe de la cocarde est pour Ouffe, tout le reste  (cocardes, glands et ficelles – sde levée sur la trompette) va dans le crochet de  Charrade. 2 jolies séries, un coup de barrière sur Benammar pour autant de Carmen renouvelé à son retour.

Texte et Photos Cyril DANIEL

26/05/2017

VAUVERT *AS, 4e GRV*

Course du jeudi 25 mars 2017

vauvert,grv,optimus,cupidon,course camarguaise

▲ Les anciens raseteurs à la capelado

Des sensations à partir d'Optimus

vauvert,grv,optimus,cupidon,course camarguaise

Optimus - Ilias Benafitou, action frappante !

Après une jolie entrée en matière avec une ribambelle d'enfants, d'Arlésiennes et un numéro équestre, une minute de silence est observée à la mémoire de Maryse Chauvet. Ce 4e Grand Rendez-Vous du Trophée Taurin et 2e journée du Camargue Médical, au final, laisse le spectateur sur sa faim. La chaleur semble écraser blancs et noirs et même si Vincent relève cocardièrement la première partie, il faut attendre Optimus (5e) pour les premières émotions suivi d'un Cupidon rendant une copie bien remplie et la découverte de Nîmois. Le travail des blancs est inconstant malgré les bonnes passes de Marignan, Zekraoui, Ciacchini et I. Benafitou qui se fait remarquer à partir d'Optimus et remporte ce 4e GRV.

Papagaï (Lagarde).- Se défend en jouant des cornes, se décolle parfois mais lance un coup de semonce magistral à Zekraoui. Pousse quelques actions mais ne passe pas la vitesse supérieure, les hommes non plus. Les ficelles rentrent en silence.

Vincent (Aubanel-Baroncelli).- Trouve les bons postes dont il sort prestement. Des ripostes vives et des actions serrées sur Poujol, Zekraoui, Marignan. Très cocardier, régulier et sérieux pour de jolis échanges. Gère la bourre et Zekraoui met un terme à la 12e à sa sérieuse prestation. 5 Carmen et retour.

Pedro (Lautier).- Sans fioritures les premiers échanges avec ce Pedro qui ne tient pas longtemps sa position. Mais pris sur la longueur, il anticipe et raccompagne vivement (Zekraoui, I ; Benafitou, Errik). Prend le pas sur Allam et rentre sa 2e ficelle intacte. 4 Carmen et retour.

Ulmet (Blanc).- S'il s'engage avec violence après les gauchers (Zekraoui 3, Martin), à droite malgré les honnêtes propositions de Marignan, il reste en dedans. Au fil des minutes devient très sévère. Zekraoui pour une grosse réaction et la 1re ficelle à Poujol (14e). 4 Carmen et retour contesté.

Optimus (Les Baumelles).- D'entrée, grosse action sur Ciacchini, et, peu attaqué, course tourneurs et raseteurs. Il lui faut du travail pour s'exprimer et, là, ça manque. A mi-parcours, oblige I. Benafitou à tracer droit et fracasse les planches après, redouble avec force sur Ciacchini. Ça part de là, les actions s'enchaînent pour des minutes vibrantes et frappées. Finit crescendo avec ses ficelles. 7 Carmen et retour.

Cupidon (Paulin).- Cul aux planches, attentif, il a réponse à tout. Gros engagement sur Zekraoui, belles trajectoires avec Marignan, de multiples séries souvent conclues frappées. Une vaillance extrême qu'il garde jusqu'au dernier raset de Marignan, 2e ficelle dans le crochet sur la sonnerie. 6 Carmen et retour.

Nîmois (Fabre-Mailhan, N.033 pour 12 minutes, hp).- Dès la trompette, fait preuve d'un caractère offensif. Se livre avec fougue dans une ou deux séries, se place, saute ou bascule après l'homme, impact après Ciacchini, puis Belgourari et un dernier pour Marignan. Jeune, tout vert et intéressant. A revoir.

MARTINE ALIAGA

Trophée des As : Zekraoui, 15 points (dont 2 de bonification) ; Marignan, 14 ; I. Benafitou, 10 (dont 2 bonif) ; Ciachini, 9 (dont 1 bonif.) ; J. Martin, 7 (dont 1 bonif.) ; Belgourari, 6 : Poujol, Errik, 4 ; Allam, 2.

Ilias Benafitou remporte le 4e Grand Rendez-Vous

Entrée : 1/2 arène. Organisateur : commission des festivités. Président : Claude Chevalier. Raseteurs droitiers : I. Benafitou, Ciacchini, Marignan, Belgourari. Gauchers : Allam, Errick, J. Martin, Poujol, Zekraoui. Tourneurs : Garcia, Fouque, Moulin, Lopez, Beaujard.

vauvert,grv,optimus,cupidon,course camarguaise

▼ Zekraoui attrapé par le pantalon par Vincent

vauvert,grv,optimus,cupidon,course camarguaise

▼ Cupidon de Paulin

vauvert,grv,optimus,cupidon,course camarguaise

************************

 

24/03/2017

VAUVERT *10e Printemps des jeunes aficionados*

Vendredi 24 mars 2017

10e PRINTEMPS DES JEUNES AFICIONADOS

VAUVERTCAMERONECHEKADEPHMALI.jpgSamedi 25 mars : 10h, démonstration de danse folklorique camarguaise, des allées du marché aux arènes.

11h, découverte des tauromachies camarguaise et espagnole, aux arènes, 1 vache en démonstration pour les élèves de l'école de raseteur de Vauvert. 1 vache (sin caballo) en démonstration pour les élèves des écoles taurines de Nîmes.

Hommage à Jean Lafont et Philippe Cuillé

12h30,apéritif, parvis des arènes, tapas, animé par un mano a mano musical, DJ et pena.

14h30, ateliers de découverte de la tauromachie, dans la salle Foucaran des arènes, exposition de costumes des diverses tauromachies et atelier pratique de couture et dessin animé par Nathalie Chaubet.

En piste, préparation et entraînement des chevaux de la corrida par la cavalerie Bonijol pour le cheval de picador, et Michael Toubas pour le cheval de rejon.

16h, démonstration de toreo à cheval par Michael Toubas, rejoneador et les recortadores, vaches de la ganaderia Turquay.

Dimanche 26 mars

11h, abrivado

11h30, tienta de trois machos ganaderias Granier, François André, Turquay pour Patrick Varin, Tibo Garcia, Baptiste Cisse, picador Rabin Rehabi

12h30, apéritif, tapas, repas de l'aficion sur le parvis des arènes

16h, novillada sin caballo, ganaderia Turquay pour El Rafi et Solitalito, sobresaliente Adam Samira

17h30 bandido.

Toutes ces animations sont gratuites
Marché artisanal taurin toute la journée.

Renseignements : gard.aficion@gmail.com, tél. 07 82 25 34 25

17/03/2017

SAISON 2017 *VAUVERT*

vauvert,saison 2017,course camarguaise

Vendredi 17 mars 2017

VAUVERT : tous impliqués ! 

vauvert,saison 2017,course camarguaiseVendredi dernier, la salle Bizet avait pris ses airs de fête pour présenter la saison vauverdoise. Bruno Pascal, en maître de cérémonie, les Arlésiennes du Pantaï de Camargue et ses nombreux pichouns pour la note traditionnelle, un film de Jean-Pierre Masse et tous les clubs taurins ont attesté du dynamisme de la ville et de sa ferveur taurine. Ainsi chacun a présenté son programme devant une belle assemblée.

En point d’orgue, le 10e Printemps des jeunes aficionados (25 et 26 mars), la journée du 25 mai avec le 32e concours d’abrivado et la course du Trophée Camargue Médical de toute beauté (Papagaï, Vincent, Chico, Ulmet, Optimus, Cupidon, Nîmois et les adieux de Ratis).

Un bon moment également lors de la remise des prix aux vainqueurs 2016 et l’annonce du jubilé d’Hadrien Poujol le 22 octobre. Les élus participatifs que sont Katy Guyot et Jean Denat ont témoigné : «Vauvert est ville de traditions et nous pensons qu’elles ont de l’avenir, il faut qu’elles soient de qualité, nous y sommes attachés, d’ailleurs il y aura autant de jours de fête que l’an passé».Le maire en a profité pour adresser des coups de cœur : aux Vaches cocardières (finale à Vauvert 24 septembre) ; au Printemps des jeunes aficionados et à Hadrien Poujol pour son élection et son jubilé. Restait à Régine Pascal à conclure avec La Coupo Santo.

MARTINE ALIAGA

LES PRIX 2016 

vauvert,saison 2017,course camarguaise

A la manade Chaballier pour Valsière
à la manade Daumas pour Arrogant, meilleur cocarider des courses Avenir

à Magali Saumade pour Scipion, meilleur taureau de la finale
vauvert,saison 2017,course camarguaiseà Bernard Lagarde pour Milhaudois meilleur cocardier de la saison
à Ilias Benafitou, meilleur raseteur de la saison

à Pascal Mailhan pour le Printemps des jeunes aficionados

à Emeric Assenat, pur produit vauverdois de l'école  de raseteurs locale, qui passe en Ligue en 2017
à Adel Amerji et Pierre Olivares, raseteurs de l'école

Coup de coeur au Pantaï de Camargue

vauvert,saison 2017,course camarguaise

************

vauvert,saison 2017,course camarguaise32e concours
d'abrivado
du jeudi
de l'Ascension
25 mai

Les manades passeront dans l'ordre suivant

1re manade Devaux
2e Labourayre
3e Lescot
4e Vitou
5e Lou Simbeu


Le concours sera animé par Alain Rubio et présidé par Jacques Mailhan

*************

Les clubs taurins de Vauvert

Union taurine vauverdoise Paul-Ricard, présidée par Christine Rossi Ferrari.
Club taurin l'Abrivado (130e anniversaire) présidé par Henri Fabre.
Les Amis de la Camargue présidé par Bruno Pascal.
Club taurin El Campo, présidé par Robert Mattonai
Pena taurine Manzanares, présidée par Jean-François Dussuel

************

10e Printemps des jeunes aficionados

Samedi 25 mars : 10h, démonstration de danse folklorique. 11h, découverte des tauromachies camarguaise et espagnole.
Hommage à Jean Lafont et Philippe Cuillé
14h30, atelier de découverte de la tauromachie. 16h, démonstation de toréo à cheval et recortadores.

Dimanche 26 mars : 11h, abrivado.11h30, tienta de trois machos. 16h, novillada sin caballo. 17h30, bandido.

Entrée gratuite.

Marché artisanal thème taurin. Jeux pour les enfants.

Renseignements : gard.aficion@gmail.com, tél. 07 82 25 34 25.

vauvert,saison 2017,course camarguaise

***************

 

10/02/2017

VACHES COCARDIERES

Vendredi 10 février 2017

LES VACHES COCARDIERES
MAINTIENNENT LE CAP MALGRE TOUT !

2017VACHES.jpg

2017VACHES3PHCD.jpgCe dimanche 5 février, à Vauvert  se tenait l’assemblée générale du  Trophée des Vaches Cocardières. Dans cette intersaison, imprégnée par les primaires, le président Patrick Garcia afficha d’entrée de jeu le positionnement du Trophée qu’il préside. Amorce pouvait être faite sur le bilan d’une saison relativement chaotique et compliquée sur le point financier. Même si les membres du bureau ont dû mettre la main à la poche pour rétablir l’équilibre des comptes, certaines subventions promises publiquement demeurent toujours attendues ainsi que le souligna le Trésorier, Francis Vidal dans un compte rendu très détaillé faisant apparaître tout de même un compte de résultat positif avoisinant les 1000 €.

C’est en présence de bon nombre d’élus, de représentants de la bouvine (FFCC, Raço di Biou, AETCC, raseteurs), de quelques manadiers, de très peu de raseteurs et d’organisateurs que le secrétaire général, Roger Astrologi retraça les grandes lignes de la saison écoulée (composée de 16 courses) en mettant en exergue les différents lauréats, notamment ceux de la Finale qui a failli ne pas avoir lieu,  à cause d’une pression récurrente des raseteurs classés (à l’exception d’un) qui demandaient une invitation.

Nouvelle Réglementation Intérieure : pour pallier à cela,  il a été travaillé une réorganisation de la compétition pour 2017, ainsi que l’expliqua Jacques Roumajon… La comptabilisation des points sera faite sur l’année  et une remise des compteurs à zéro s’effectuera le matin de la finale, un peu à l’image de nos voisins landais. Il y aura récompenses pour les vainqueurs de l’année et pour les vainqueurs du jour. Obligation faite pour l’organisateur d’inviter un minimum de 5 raseteurs de son choix sur les 10 autorisés (au lieu de 12 actuellement). Le but est avant tout de mettre en valeur les cocardières…

Remerciements aux généreux donateurs (particuliers, associatifs, commerçants) pour la survie du Trophée, la parole finale allait être donnée aux représentants régionaux et départementaux qui n’ont pas manqué de saluer le parcours, l’intérêt, et la nécessité  pour les éleveurs de l’existence de ce trophée.

« C’est par votre militantisme, votre passion que les vaches font leur place en course camarguaise », dixit Jean Denat, Maire de Vauvert, dans son allocution axée surtout sur la préservation des zones humides, l’engagement et les difficultés de faire reconnaître la race Camargue dans ce qui est maintenant notre Grande Région et le retrait de la prime pour les prophylaxies versée aux manadiers. Quant à Léopold Rosso, président du syndicat mixte pour la protection de la Camargue gardoise et de Caroline Breschit, conseillère départementale du canton d’Aigues-Mortes ils n’étaient pas venus les mains vides, mais porteuses de subventions.

« Si sans Femme, il n’y aurait pas d’hommes, sans vaches, il n’y aurait pas de taureaux, alors vive le Trophée des Vaches Cocardières ! » ainsi seront les mots de conclusion par un membre de l’assemblée.

Texte et photos
CYRIL DANIEL

2017VACHESPHCD.jpg

********************

                                        

31/10/2016

VAUVERT *33e FINALE DU TROPHEE PESCALUNE*

vauvert,trophée pescalune,scipion,pourpier,cadenas,zekraoui,aliaga,course camarguaise

A la capeladon, Velout Pescalune, Pantaï de Camargue,
pena Mithra et les cavaliers de Jeannot et Iris Lafon
chez qui la valeur n'attend pas le nombre des années.

Course du dimanche 31 octobre 2016

Le Pescalune brille en terre gardoise

Scipion et Pourpier trustent les prix. Le podium des raseteurs : 1er Zekraoui, 2e Aliaga, 3e I. Benafitou. Cadenas meilleur animateur. 

 vauvert,trophée pescalune,scipion,pourpier,cadenas,zekraoui,aliaga,course camarguaise

L'action du jour Pourpier catapulte
Ilias Benafitou haut vers les gradins

Aliaga, I. Benafitou, Zekraoui qui jouent le podium, Cadenas qui force l’émotion du public, des cocardiers qui livrent une partition d’envergure dans une 2e partie de très haut niveau... Le public s’est enthousiasmé pour cette belle finale du 33e Trophée Pescalune délocalisée à Vauvert pour cause de réfection des arènes lunelloises. Et si Pourpier confirme sa dangerosité par une action époustouflante après I. Benafitou et Mignon sa maîtrise malgré le rythme imposé, Scipion tient en respect l’équipe blanche affichant son caractère, sa méchanceté et sa grande vaillance.
Papagaï (Lagarde).- Les cornes menacent jusqu’au ras des planches à chaque raset, Cadenas déjà fait frémir le public. Sans vraiment se poser, Papagaï multiplie les actions chaudes, honore tous les cites et zèbre l’espace à la rencontre des crochets. Deux coupures de micro hachent les dernières minutes de sa course qui fut volontaire et brillante. Une ficelle rentre. 5 Carmen et retour.
Vincent (Aubanel-Baroncelli).- Tient cocardièrement ses positions, riposte avec conviction et demande de l’investissement. Cadenas avec ses rasets engagés, Zekraoui conquérant, mettent la pression. En fin de temps, il durcit son jeu, mais les hommes se déchaînent pour un dernier tour de ficelle que s’offre Zekraoui à la 14e. 6 Carmen et retour.
Bigarrat (Fabre-Mailhan).- Attaqué plein pot, il veut tout prendre. Brave, il permet toutes les audaces. Aux ficelles, avec un peu plus d’espace, il peut aller au bout de ses trajectoires. Le rythme des rasets baisse mais Cadenas et Zekraoui le motivent pour la 1re ficelle à Zekroui à la 14e.

 

vauvert,trophée pescalune,scipion,pourpier,cadenas,zekraoui,aliaga,course camarguaiseMignon (Cuillé).- Cul aux planches, il s’approprie la piste tout entière et attaque par une magistrale anticipation sur Aliaga. Duo de classe avec Cadenas, Zekraoui au plus près des cornes pour 5 minutes les rubans. Aux ficelles, les ripostes restent vives, et les trajectoires haletantes (Zekraoui, I. Benafitou, Cadenas, Aliaga). Le Biòu d’Or 2016 tient le rythme et rentre une ficelle. 7 Carmen et retour.
Scipion (Saumade).- 1’15 brouillon des deux parties aux rubans. Aux ficelles, Scipion hausse le ton, écarte Martin, Aliaga (3 fois), Allam serré de près. Pique une colère et s’en prend aux planches. Puis se cale et affiche son caractère dans de grosses enfermées (Aliaga), des ripostes poussées (Poujol), ou des coups aux planches (Aliaga, Zekraoui). Volontaire et agressif, rentre ses ficelles. 6 Carmen et retour.
Pourpier (Saumade).- Il attaque avec rythme et montre sa fougue, I. Benafitou rentre les reins, les coups pleuvent après Cadenas (2), Dunan, Martin. Aux ficelles, I. Benafitou serré de près jusqu’aux planches, se voit prendre le pied au saut et valdingue jusqu’au premier étage des gradins dans une attaque dantesque du taureau, planches explosées. Ça calme les hommes un moment. Bien placé, Pourpier attend la suite, elle sera d’envergure après Cadenas, I. Benafitou, Zekraoui. Puissant et déterminé, Pourpier rentre une ficelle. 9 Carmen et retour.


Texte et photos
MARTINE ALIAGA

vauvert,trophée pescalune,scipion,pourpier,cadenas,zekraoui,aliaga,course camarguaise

▲ Excellente course de Youssef Zekraoui
qui remporte le Pescalune (Photo Norbert Raynaud)


Le 33e Trophée Pescalune

vauvert,trophée pescalune,scipion,pourpier,cadenas,zekraoui,aliaga,course camarguaise

Le podium des raseteurs : 1er, Zekraoui, 47 points ; 2. Aliaga, 43 ; 3. I. Benafitou, 39,5.
Meilleur animateur : Cadenas.
Meilleur taureau de la saison lunelloise : Pourpier de Saumade. Meilleur taureau de la finale : Scipion de Saumade.
Prix aux bayles.
vauvert,trophée pescalune,scipion,pourpier,cadenas,zekraoui,aliaga,course camarguaise▲ Photo - Coup de cœur au président de course Jacques Valentin (à droite sur la photo), 17 ans de fidélité aux arènes lunelloises.

Entrée : 3/4 d’arène. Organisateur : Lunel Toro. Président : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : F. Martin, Cadenas, I. Benafitou, Dunan. Gauchers : Zekraoui, Allam, Aliaga, Poujol, R. Marquis. Tourneurs : Bensalah, Jockin, Khaled, Lopez.

▼ Scipion - Jérémy Aliaga

vauvert,trophée pescalune,scipion,pourpier,cadenas,zekraoui,aliaga,course camarguaise

▼ Les vainqueurs de la finale
Scipion et Youssef Zekraoui

vauvert,trophée pescalune,scipion,pourpier,cadenas,zekraoui,aliaga,course camarguaise

▼ L'action de Pourpier sur Ilias Benafitou

vauvert,trophée pescalune,scipion,pourpier,cadenas,zekraoui,aliaga,course camarguaise

vauvert,trophée pescalune,scipion,pourpier,cadenas,zekraoui,aliaga,course camarguaise

vauvert,trophée pescalune,scipion,pourpier,cadenas,zekraoui,aliaga,course camarguaise

vauvert,trophée pescalune,scipion,pourpier,cadenas,zekraoui,aliaga,course camarguaise

25/09/2016

VAUVERT *AVENIR* 15E TROPHEE DES VIGNERONS - Course de Saumade

Course du 25 septembre 2016

LES SAUMADE REGALENT !vauvert, trophée des vignerons,avenir,course de saumade,course camarguaise

Carmen Général pour les noirs et les blancs

vauvert, trophée des vignerons,avenir,course de saumade,course camarguaise

 

 

 

 

 

 

 

Entrée : 1/5e d'arène. Présidence : Claude Chevalier. Organisateur : mairie. Raseteurs droitiers :  V Félix, V Marignan, T Dumont, M Marquier. Raseteurs gauchers : S Zbiri, N Benafitou, J Martin. Tourneurs : B Joseph, D Dunan, E Lieballe, JF Moulin                       

En ce dimanche de revivre, la Municipalité de Vauvert présentait pour la vauvert, trophée des vignerons,avenir,course de saumade,course camarguaise15e Finale du Trophées des Vignerons, la course complète de la manade Saumade qui a donné entière satisfaction. En effet, du premier au sixième, les pensionnaires de la Grande Abbaye et de la Villa Marcelle ont démontré leurs valeur face à une équipe entreprenante, même si entachée par moment par un peu de pagaille chez les tourneurs. Si Caruso remporte les suffrages, d’Arbaud en ouverture, Tobias, Tourtoulen et Eos semblent connaître les rouages de la piste, Hélios et Rigau en prennent le chemin

Marignan aux points et Félix au mérite se retrouvent sur le podium. Mais dans l’ensemble tous, à deux exceptions près ont contribué à la réussite de la course…

Des taureaux qui se font respecter et transmettent quelque chose, des hommes qui leur servent tout pour qu’ils s’expriment et bien comme il faut. Que demander de plus ?  C’est ça les vraies valeurs de la Course Camarguaise.

vauvert, trophée des vignerons,avenir,course de saumade,course camarguaiseD’Arbaud : La panoplie du parfait premier. Placement, sélection, changements de terrain et petit coup de tête. Sans quitter le terrain des planches, il s’engage promptement. Quand il est bousculé,  il redouble d’activité et se dresse derrière N. Benafitou. 4 Carmen dans 12 minutes de course récompensées.

⇐ D'Arbaud s’engouffre dans le raset de J. Martin

Hélios : C’est la pagaille le temps des principaux attributs. Ca appelle vauvert, trophée des vignerons,avenir,course de saumade,course camarguaisede tous côtés, ça passe n’importe comment. Mais c’est bref (1’30). Aux ficelles, trouvant refuge contre les planches, c’est dans le classicisme qu’il œuvre en faisant légèrement le pas, en ne partant que sur les vrais rasets et allant jusqu’à la limite. Si la 1ère part à la 8ème (Zbiri) il maîtrise les débats pour le lâcher la seconde qu’à la 15ème. 2 Carmen plus rentrée.

                          V. Félix à la tête d'Hélios ⇒

vauvert, trophée des vignerons,avenir,course de saumade,course camarguaiseTobias : Plus remuant que les deux précédents, il se montre présent sur tout au prix de la condition physique qu’il ira récupérer dans le couloir (3 fois). En piste, il s’engage en faisant légèrement le pas, en accélérant sur les longueurs. Sans rendre les armes, il se bat sans relâche avant de taper derrière  J Martin et  N. Benafitou (2).
4 Carmen plus rentrée.

 ⇑ Tobias et V. Marignan

Caruso : Relativement vulnérable aux principaux attributs, il se vauvert, trophée des vignerons,avenir,course de saumade,course camarguaisepositionne contre les planches, l’œil vif, il surveille et devance toute tentative.  De son placement irréprochable, il anticipe V. Marignan, V. Félix, N. Benafitou et J Martin qui ne peuvent pas toujours toucher la tête. Laisse la 1ère ficelle à 350 € à J. Martin. 8 Carmen plus rentrée.

             Caruso s'engage derrière V. Marignan ⇒

vauvert, trophée des vignerons,avenir,course de saumade,course camarguaiseTourtoulen : Vaillamment,  il laisse cocarde et glands en 1’30. Ses échanges sont  de plus en plus serrés et la corne vient menacer les mollets lors du saut. Assaillit pour une ficelle démarmaillée, il booste son énergie et répond au coup par coup avant de mettre en danger N. Benafitou. 8 Carmen plus rentrée.

 ⇐ Tourtoulen anticipe J .Martin

Eos : Relativement franc sur le raser, il n’en demeure pas moins unevauvert, trophée des vignerons,avenir,course de saumade,course camarguaise brute épaisse dans ses arrivées ou les cornes émoussés par les coups, tapent ou sa plantent dans les planches. Sur les interventions les rapides, il se lève derrière Félix (3), J Martin, N Benafitou et V Marignan (3) dont une ou il ira même se retrouver en contrepiste. 11 Carmen plus rentrée, dépouillé avant son terme.

vauvert, trophée des vignerons,avenir,course de saumade,course camarguaiseEos dans une puissante action derrière J. Martin ⇒

⇐ Rigau tamponne V. Marignan

Pour conclure, Rigau a paru dissiper. Difficile pour lui de conduire son imposant train arrière dans les rasets courbés, il se met en valeur ses finitions sur les rasets rectilignes allant même jusqu’à sauter derrière ou même tout seul. 3 Carmen plus rentrée.

 

Texte et hotos
Cyril DANIEL

07/05/2016

VAUVERT *AVENIR*

Vendredi 6 mai 2016

Bon cru
pour le 12e Trophée Jean-Tauleigne

vauvert,souvenir tauleigne,helios de saumade,persée de lagarde,félix,course camarguaise

Vincent Félix surpris par l'anticipation d'Hélios

Entrée : Environ 400. Organisateur :  CT Les Amis de la Camargue. Présidence : Bruno Pascal. Raseteurs : N Benafitou, A Charrade, V Félix, Y Naïm, H Oufdil, H Poujol, S Zbiri. Tourneurs : E Lieballe, O Abbal, M Arnel, D Labrousse.

Ce concours de manades ayant pour support le 12e Trophée Souvenir Jean Tauleigne s’est avéré être d’un bon niveau, notamment avec les prestations relevées de Persée, Hélios, Renard et Lancier face à une équipe fournissant un travail soutenu mais correct même si à deux reprises le président de course dû reprendre les tourneurs. A. Charrade fut omniprésent du début à la fin mais le jury a opté au moment de la reprise des prix pour le local de l’étape Vincent Félix alors que chez les taureaux, le spectaculaire de Persée a prévalu sur le sérieux d’Hélios.

En première position, Athos (Les Baumelles, n°702) est un dur à cuire, qui en plus d’un sévère placement, demande de l’engagement pour démarrer et poursuivre jusqu’à la limite où il peut de lever (Poujol 2, Naïm). Une série à mi-course meuble les dix première minutes de course, durcit sur la fin. 4 Carmen plus rentrée.
Ensuite Renard (Brestalou, n°604), tout en étant sans cesse en mouvement, va faire le crabe sur chaque départ avant d’accélérer sur la longueur tout en jouant d’un petit coup de tête. Charrade (2), Naïm (2), le tirent à merveille. Il se jette d’un raset à l’autre en pivotant sur ses pattes arrière. 5 Carmen plus rentrée avec 1 ficelle.
Pour conclure cette première partie, Lancier (Cavallini – n°724) va étaler sa bravoure pendant 12 minutes durant lesquelles ses poursuites franches mais serrées et de jolies séries seront récompensées par le disque 4 fois pendant ainsi qu’à son retour.

Quatrième, et dieu sait si elle lui va fort bien cette place, Hélios (Saumade – n°970) va être le cocardier du jour… Positionné cul aux planches, il surveille et se lance sur la provocation en faisant le pas, pour ne le conclure que contre les planches, où il n’hésite pas à passer la tête (Poujol 3, Zbiri 2, Charrade). Félix embarqué ne peut aller à la tête alors que le biou s’impose au fil du temps. Rentre en musique, joué 8 fois pendant et avec sa 2de ficelle.
Cinquième, Youka (Daumas), est irrégulier. Il peut fuir (3 sauts) comme se prêter au jeu (2 séries) au point que le président de course lui donnera un temps de repos à mi-course avant de se reprendre pour sauter derrière Naïm et de céder sa 2nde ficelle sur le trompette. 5 Carmen plus rentrée.
vauvert,souvenir tauleigne,helios de saumade,persée de lagarde,félix,course camarguaisePhoto
le fort engagement
de Persée
aux trousses
de Charrade

Pour conclure, Persée (Lagarde – n°811) va régaler par des finitions, dont lui a le secret. Dès le 1er raset l’arrivée derrière Charrade est fracassante. Même s’il a bougeotte, les honore tout. Benafitou (2 fois) se fait serrer de près et projeter à l’arrivée tout comme Poujol, Félix et son partenaire du jour, A. Charrade qui le citera à merveille et l’entrainera dans des finitions (4) parfois allant au-delà  des planches. Aujourd’hui à Vauvert, Persée et Antoine rentrent dans la légende vauverdoise !!!! Fort éprouvé, il rentre au toril avec ses ficelles sous un 9e Carmen.

TEXTE ET PHOTOS
CYRIL DANIEL