Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/08/2010

MONTFRIN *Avenir *

Mardi 3 Aout 2010

FINALE DU 52ème GLAND D'OR

GUYON ET BRUTUS, MAIS GRAMMATICO ET PATTON AUSSI !

GUYON.jpg

Palmarés final

1 - Rémi GUYON
2 - Fabien GRAMMATICO
Meilleur animateur - Maxime FAVIER

Meilleur cocardier de la Finale - BRUTUS de Lautier
Meilleurs cocardiers de la compétition - VERAN de Allard et LAVANDIN du Rhône

 Gradins combles, ambiance de circonstance pour ce concours qui a surtout pris de la dimension avec les prestations de BRUTUS et de PATTON. Les hommes emmenés par le duo leader du Trophée des Raseteurs (Eh oui ! n'en déplaise à certains...): Guyon-Grammatico, ont travaillé sans relâche et salutairement pour les cocardiers. Favier souvent à la limite du hors-jeu à fait plaisir au public. Luc Allemand à la présidence n'a eu aucunes difficultés pour diriger les débats.

ARISTOTE de Chauvet, démarre fort ! avant la sonnerie d'attaque il s'envoie méchament sur Grammatico et le placarde contre le refuge ! ensuite ce sont sept belles minutes avec deux Carmen. Et soudain, il décide de jeter l'ancre devant le toril jusqu'à son retour au toril avec ses ficelles.
CABARET de Ribaud, il va avaler tous les cites pendant quinze minutes, mais à son rythme. Favier le tire à l'extrême et il passe le museau. Deux Carmen et une ficelle au toril.
RABINA de Guillierme, se chauffe au fil des nombreuses provocations et améliore ainsi ses finitions qui finissent par devenir trés dangereuses. Aucuns refus et une ficelle au retour avec quatre Carmen entendus.
RAIMU de Fabre-Mailhan, un grand classique qui prend toutes les attaques et les bonifie à son avantage. Des enchainements quatre fois récompensés pour treize minutes agréables.
PATTON du Joncas, handicap visuel oblige il est compliqué. Craint il se rend vite maître de la situation et dirige avec maestria les opérations. Anticipations, finitions, placement adéquat tout son registre est étalé dans quinze minutes plusieurs fois honorées.
BRUTUS de Lautier,(Photos) une course de cocardier supérieur pour ce biou qui devrait visiter le niveau supérieur trés rapidement car il domine le programme actuel assez facilement. Jamais en défaut il maîtrise cocardièrement et spectaculairement son devoir pour enfermer ses ficells et entendre des Carmen.
CATOULI de Blanc, hors-points, promène et pas trop raseté saute seul et parfois aprés lorsqu'il est sollicité. Rien de sensationnel dans quinze minutes. Musique.

Texte et Photos Luc PERO

 K0010.jpg

 

11/04/2010

BEAUCAIRE : 1re JOURNÉE DU MUGUET D'OR

Dimanche 11 avril 2010

VILLARD PREND LES COMMANDES DU MUGUET...

Beaucaire 11 04 014.jpg
Villard en tête aprés la 1ère journèe.

Entrée : ½ arène. Organisateur : Affaires Taurines. Présidence : R. Arnaud. Raseteurs droitiers : Beaujard,   Jourdan, Marquier, Miralles, Moutet, Villard, Violet. Gauchers : Cartalade, Four, Khaled. Tourneurs  : Beker, C Garrido, Lebrun, Mata, Zerti.

Dans la vaste piste beaucairoise ce fut souvent la vague blanche aux attributs et le calme plat à presque toutes les ficelles. Néanmoins, Villard prend les commandes à distance devant Four tandis que Marquier et Jourdan se placent. Grévin termine bien la première partie. Co Blanco et Véran sont costauds et Espadon termine brillamment.

L’unicorne SANTOS (Chauvet) court fuse et se dégage comme il peut aux rubans. Il se soulève aux ficelles sur Villard mais réintègre le toril à la septième sur blessure à l’œil. 1 Carmen. 
Beaucaire 11 04 043.jpgCABOSSE (St Pierre) subit un assaut en règle aux pompons puis desserre l’étreinte aux ficelles grâce à un meilleur placement et des poursuites cornes pointées sur Violet et Moutet. Sa fin de course manque de pression blanche et il rentre une ficelle en musique jouée deux fois.
Deux minutes intenses puis GREVIN (Baumelles) promène les blancs et les attend. Classique, aller à la tête est plus difficile que d’en sortir. Bousculé sur la fin il offre un joli final mais conserve ses ficelles. 1 Carmen et rentrée.
Rapide, CO BLANCO (Lautier) annonce d’entrée la couleur aux planches. Barricadier, il fait l’effort une dizaine de fois sur Four (4), Villard (2), Jourdan, Miralles, Khaled et Cartalade. Dangereux, il accuse un peu le coup sur la fin mais conserve ses ficelles. 5 Carmen et rentrée. Coureur, VERAN (Allard) n’y voit que du blanc aux attributs puis aux ficelles il chasse, contrôle et serre Villard de très près. Généreux, il tape sur Violet (2) et Villard. Il passe son examen de passage grande piste avec mention et rentre se première ficelle fortement primée. 3 Carmen et retour.
Trapu, NEVERS (Blatière) est assailli mais c’est un cogneur. Il fonce tête baissée dans les planches sur Villard (2) et Jourdan, les brise sur Moutet et les démonte après Four. Lourdaud, il saute et crée la frayeur après Zerti. Il décourage les hommes et conserve lui aussi ses ficelles. 1 Carmen et rentrée.
Pétillant aux planches, ESPADON (Saumade) offre douze minutes étincelantes avec une dizaine de grandes actions aux bois. Il est vif, rapide et accélère à la sortie du raset mais sait aussi se mettre en valeur sur es séries. Un espadon frétillant qui termine sur une bonne note avec 6 Carmen et retour.

Texte et Photos Eric AUPHAN

Trophée des As : Four (13), Villard (11), Marquier (8), Jourdan (6), Cartalade (3), Moutet (2), Violet (1).

Trophée des Raseteurs : Beaujard (4).

 

Classement Muguet d’or : Villard (17), Four (13), Marquier (11), Jourdan (8), Cartalade et Violet (3), Beaujard et Moutet (2).

 

Beaucaire 11 04 071.jpg
ESPADON et Violet
Beaucaire 11 04 033.jpg
CO-BLANCO et Jourdan

11/09/2009

BEAUCAIRE - 2e JOURNÉE DES REVELATIONS DU PAYS D' OC

Vendredi 11 septembre 2009 : Trophée de l'Avenir

ON NE S'EST PAS ENNUYÉ

FLAMANT - Chig.jpg
FLAMANT de Nicollin sur Chig

Des gradins un peu garnis, mais terriblement bruyants et agités avec les enfants des écoles tde Beaucaire invités pour l'aprés-midi.
En piste Chig, D. Maurel, Cartalade, Fougère, Cano, Fadli, M. Sanchez, Cartalade, Violet (sort au second) pour animer un concours de bonne tenue. RAMSES de Caillan fait un bon premier, LOU PIOU de Mermoux a de bien belles qualités, MIGNON de Cuillé impose le respect, FLAMANT de Nicollin allie bravoure et brio, VERAN de Allard étale ses dispositions cocardières, LOU BARRI de La Galère montre plusieurs facettes intéressantes et IBARRA de St Antoine apprend le métier.
Texte et Photo Luc PERO