Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/08/2010

LE GRAU DU ROI *AS*

Dimanche 15 Aout

GUEPARD, YVAN, RODIN, ALESIEN, NIZAM
FONT CHAVIRER LE GRAU

GUEPARDGROS.jpg

hispa.jpgGradins bondés avec en ouverture un tableau hispano-Camarguais,réalisé entre autres par le groupe l'Etoile de l'Avenir, Renaud Vinuesa et Olivier Boutaud. Une Capelado originale s'en suit et le traditionnel concours du 15 Aout pouvait débuter. En piste Gros, Violet fers de lance, Allouani, Poujol la classe à l'état pur, Auzolle batailleur, A.Benafitou, Ouffe et Moutet pour de bons passages. Cinq tourneurs. A la présidence Jacques Valentin dans une forme olympique prêt pour battre un record, "booste" au maximun les acteurs en s'époumonant pour annoncer les fortes primes. Tous les cocardiers ont dans l'ensemble répondu aux attentes d'un public satisfait à la fin de la course.

LANCIER de Lautier, a fait sa course habituelle, mettant parfois du danger sur les blancs ou les ignorant totalement.
ALESIEN de Briaux, si ce n'est pas trop sa place de sortie, il s'en accommode parfaitement et fournit une prestation sérieuse et spectaculaire. Des enfermées, des arrivées sérrées pour Gros, Benafitou, Ouffe, des coups de barrières et six fois la musique avec ses ficelles au retour.
EROS de Ricard, rentre ses ficelles aprés avoir joué dans le registre classique qu'il agrémente brillamment par des enchaînements toniques. Pour sa vaillance cinq fois la musique.
Aprés la pause, un peu de nostalgie avec les adieux de PESQUIE de Saumade, le barricadier va désormais rejoindre TRISTAN dans le prés des retraités.
YVAN du Pantaï, le petit taureau du Château d'Avignon fournit une fois de plus une prestation de haut niveau. Anticipations, enfermées et poursuites dangereuses (Auzolle 3 fois) c'est son registre qu'il étale volontiers. Allouani lui sert un caviar longueur de piste pour une arrivée percutante aux planches. Allouani encore travaille, et fait exploser la premiére ficelle que Moutet lève à 1200 Euros. La deuxième rentre et cinq Carmen sont entendus.
RODIN des Baumelles, est craint, d'ailleurs sa cocarde ne sera levée qu'à la septième minute. Le biou domine par son placement et sa vista pour faire avorter les attaques. Auzolle tente mais ... c'est Poujol qui parvient à le faire briller. On aurait aimé voir plus de travail car le taureau semblait être au top. Trois Carmen et les ficelles à 1500 Euros rentrent.
GUEPARD de Cuillé, au top il l'a été... comme à son habitude promeneur presque dilettante et pourtant il voit tout, s'intéresse à tout, surveille tout. Ses assaillants, Gros principalement sont gratifiés d'actions superbes ou l'engagement n'a d'égal que la dangerosité. Auzolle s'en mêle et subit le même traitement aux planches. En fin de quart d'heure Guépard se place et enchaîne une grosse série alors que les primes pleuvent sur sa ficelle... 50 Euros de plus, 100 Euros de plus, la ficelle est portée à 1900 Euros et la direction la porte à 2000 Euros, Gros esuie encore un monumental coup de barrière et la ficelle rentre. Public debout, ovation et des Carmen.
NIZAM de Blatière-Bessac, hors-points, difficile de sortir aprés les cracks, pourtant le Blatière pur jus va relever le défi et de belle manière. Un final explosif avec des actions d'une rare violence. Il brise plusieurs fois les planches, les traverse entièrement mais se prête aussi avec énergie au jeu des séries. Un feux d'artifice que les honneurs récompensent de nombreuses fois.

Texte et Photos Luc PERO

CAPELADO.jpg
La Capelado
PESQUIE.jpg
PESQUIE
ALESIEN.jpg
ALESIEN - Gros
YVAN 2.jpg
YVAN - Auzolle
YVAN.jpg
YVAN - Auzolle
RODIN.jpg
RODIN - Poujol
GUEPARD-GROS.jpg
GUEPARD - Gros
GUEPARD3.jpg
GUEPARD - Auzolle
GUEPARD 1.jpg
GUEPARD - Gros
GUEPARD 2.jpg
GUEPARD - Auzolle
NIZAM.jpg
NIZAM - Gros
NIZAM 2.jpg
NIZAM suite de l'action au dessus
NIZAM 4.jpg
Après le passage de NIZAM
NIZAM 3.jpg
NIZAM et toujours Romain Gros




 

15/08/2010

LES SAINTES MARIE DE LA MER *AS*

Samedi 14 Aout 2010  -  TROPHEE DES IMPERIAUX

DES IMPERIAUX JUSTE PRINCIERS
A MATHIS ET VIOLET LES BOUQUETS

MATHIS.jpg
MATHIS le meilleur des moins bons...
N.Violet pour les meilleures actions.
Bruno Pascal au micro essuie une bronca en octroyant une ficelle aprés la sonnerie. Celle-ci ne sera pas comptabilisé au Trophée Taurin pour le raseteur.
Violet, Villard, Four, Poujol, Khaled, Martin-Cocher, Clarion, Moutet et quatre tourneurs font la capelado.
Quelle déception sur les gradins abondamment garnis, à la rentrée du septième taureau. Une impression de s'être fait flouer une fois de plus. Pour les taureaux on peut toujours invoquer X ou Y raisons, pour les raseteurs on peut toujours déplorer X ou Y arguments, mais on peut se poser des questions pourquoi si peu d'hommes en piste... pourquoi les invités et sans leur faire offense sont-ils soit sur leur dernière année de carrière, soit convalescent, soit des hommes qui n'ont aucun objectif sur le haut de la compétition, car hormis Benjamin Villard, Four, Violet c'est le plateau concocté par les organisateurs, qui ne peuvent pas se retrancher derrière l'excuse  du trop de courses, celle-ci étant unique ! Bref nous avons assisté à un concours de petit niveau par un manque de sérieux total envers un public qui "roumègue" de plus en plus ! Attention la fibre de la passion a ses limites de résistance.
GREGAU de Saumade, Six minutes pour un premier aux As ! c'est pas sérieux ! Un Carmen tés généreux en course.
DRAGON de Blatière-Bessac, méchant plus qu'il ne faut, il gaspille seul son énergie. Il se jette plusieurs fois sur Villard aux planches, mais refuse beaucoup trop. Deux Carmen plus retour contesté.
MATUTE de St Antoine, un classique qui en se chauffant appuie ses poursuites sur Violet, Four, Villard dans douze minutes. Musique.
PASTEUR de Fabre-Mailhan, n'est pas dans un grand jour. Difficile mais moins incisif qu'à son habitude il refuse quelque peu et rentre ses ficelles. Violet est le seul  le dompter pour plusiers belles enfermées. Carmen au retour.
GARLAN des Baumelles, bien compliqué ce biou pour les hommes du jour... le taureau domine mais ne donne pas l'impression d'une superiorité flagrante. Quelques bonnes poursuites, ses ficelles (900 €) au toril, et musique trois fois.
MATHIS de Lautier, n'est plus le super barricadier, méchantas, mais démontre à huit reprises qu'il sait encore faire. Aura le mérite de réveiller les gradins. Rentre ses ficelles (800 €). Plusieurs Carmen.
OMEGA de Ricard, hors-points pour quatre sauts aprés les blancs qui se seraient bien passés d'un septième (comme souvent).
Texte et Photos Luc PERO
PASTEURVILLARD.jpg
PASTEUR serre Villard
GARLANVIOLET.jpg
Belle attitude de Violet face à GARLAN
MATHISPOUJOL.jpg
MATHIS tape sur Poujol

21/06/2009

LE GRAU-DU-ROI *AS*

Dimanche 21 juin 2009

GALLICIANAIS ET SPARAGUS : DEUX STYLES
DSC05175.jpg b.jpg
Grosse action de SPARAGUS sur Allouani.
 
Entrée : plein. Organisateur : Régie municipale. Présidence : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : Allouani, Auzolle, Gleize, Gros, Schuller, Violet. Gauchers : A. Benafitou, Martin-Cocher, Oleskevich. Tourneurs : Benzegh, V. Dengerma, Fouque, Ranc, Sanchez.

Le 16e Souvenir Olivier-Arnaud récompense Schuller, Gros, Violet les trois jeunes pousses qui ont bien raseté au milieu des grands d’où une fois de plus Allouani ressort. Le prix du meilleur taureau est attribué à Gallicianais mais Sparagus très cocardier malgré ses 6 ans, est aussi à mettre en exergue sur ce concours.
Petit Lou (Chaballier).- Sur une première série, il perd ses pompons. Calme, positionné, il distribue quand on va le chercher des poursuites de qualité qu’il conclut cornes menaçantes. Il garde avec maîtrise sa seconde ficelle et entend trois Carmen.
Forest (L’Argentière).- Sans trop de jus, il répond à tout et cède très vite ses principaux attributs. Puis il faut attendre qu’une ficelle soit "démarmaillée" pour que le rythme s’intensifie et le biòu de réaliser plusieurs coups. 10 minutes et 1 Carmen en course.
Eros (Ricard).- Ce grand gabarit court beaucoup et se fait facilement piéger. Puis plus incisif il se donne avec cœur dans de bons enchaînements. Schuller, Violet le citent à son avantage et le font briller. Il reçoit 7 Carmen en 12 minutes de vaillance.
Gavot (Lou Pantaï).- Dès sa sortie, calé aux barrières, c’est lui qui dicte les règles : « Je vous attends, j’anticipe et je finis avec mes grandes cornes aux planches ». A ce jeu, Allouani se positionne en "boss" devant un biòu malgré tout assez irrégulier aujourd’hui. 4 Carmen et une ficelle au toril.
Gallicianais (Briaux).- Sur l’attaque, il coince les jambes d’Allouani, mais il est vite dépassé par la pression. Le passage aux ficelles lui permet de se reprendre et d’étaler ses énormes qualités barricadières. Tour à tour et plusieurs fois, Violet, Schuller, Auzolle, Gros, Allouani sont gratifiés de grandes actions. Il enferme sa seconde ficelle avec 8 Carmen en récompense.
Sparagus (Janin).- De suite dans le coup, il fait le ménage et n’autorise aucune attaque. Le premier raset à la tête (touchée) n’arrive qu’à la sixième minute. Maître absolu des lieux il surveille et contrôle tout de son idéal positionnement. Entrepris sans finesse, les poursuites dangereuses se succèdent dans quinze minutes quatre fois honorées.
Clodomir (Bon, hp).- Fantasque barricadier qui régale le public de beaux et puissants engagements. Musique.

texte et Photos Luc PERO
DSC05160.jpg a.jpg
GALLICIANAIS, brise les planches dérrière Violet.

Trophée des As : Allouani, 17 points ; Gleize, 9 ; A. Benafitou, 8 ; Auzolle, Martin-Cocher, 7 ; Oleskevich, 3.

30/09/2008

SAINT-ETIENNE-DU-GRES *AVENIR*

Samedi 27 septembre

LE REGNE DE RAMSES
NICOLAS VIOLET TRIPLE LA MISE

baefde5cc8a54d7a1d68ada14b7fe052.jpg

e638ae74fa2fd87c0a5b2237f5af8bc8.jpgOrganisée par le comité des fêtes de Saint Etienne du Grès la dixième finale du souvenir Honoré Tardieu enregistre une bonne entrée. La péna de Saint-Etienne du Grès à domicile met l’ambiance avant la course et quand défilent au paséo Ayme, Dumas, Gros, Lafare, Martin-Cocher, Rey et Violet accompagnés des tourneurs Patou et Ranc. La chaude lutte entre Violet, Lafare et Rey a entraîné une pression importante surtout en seconde partie rondement menée en 24 minutes. Martin Cocher tire les jeunes mais Gros et Ayme ont trop raseté par à-coups. Présidence sans encombre pour Philippe Gibert. Violet inscrit son nom au palmarès pour la troisième année consécutive tandis que Lafare est désigné meilleur animateur. Ramsès très craint remporte la coupe des espoirs du Trident d’or juste devant le vaillant Hérode.

MAJOR (Les Baumelles) offre une résistance intéressante pendant dix minutes avec un placement adéquat et des réponses parfois poussées après les droitiers mais son dernier tiers de course est plus décousu. Il rentre une ficelle en musique jouée deux fois.
BECASSON (Saint-Pierre) garde ses pompons quatre minutes mais perd la première ficelle dans la foulée sous l’impulsion de Gros. Par la suite tout le monde se calme et la seconde rentre avec les honneurs entendus à trois reprises.
Sans momifier les tenues blanches, RAMSES (Caillan) inspire la crainte. Il enferme Lafare puis tape après ce dernier. Il faut aller le chercher dans son terrain et il raccompagne au ras des planches. Il impose le respect et crée le danger même si sur la fin il est plus réticent. Il rentre un gland et reçoit 3 Carmen dont retour.
Dix minutes intenses pour HERODE (Joncas) débordant de vaillance et de combativité. Il frappe après Ayme et volontaire à l’effort il finit a mas. 6 Carmen et rentrée.
Vif sur les premiers rasets, BEAUCAIROIS (Chauvet) se jette à fond dans la bataille mais pêche dans le placement. Pourtant Rey l’attrape jusqu’aux planches mais la pression est telle qu’il subit pendant cinq minutes trente. 3 Carmen et retour.
29dde7cbc7fc4be70a34ed1cbcace645.jpgNonchalant, BASILIC (Ribaud) a des dispositions lorsqu’il saute et poursuit Lafare dans la contre piste. Obligé de s’envoyer aux tubes il frôle l’accrochage quand le bioù le bouscule d’un violent coup de tête au passage. Et Jérémy de s’exclamer : «Je peux aller brûler un cierge, il m’a fait drôlement peur». Par la suite les hommes en prennent la mesure et ne lui font guère de cadeaux. La victoire finale se joue sur la dernière ficelle et le bioù est obligé de s’incliner en huit minutes trente après une course aux points fatale. 4 Carmen dont retour. 
Il ne restait plus qu'à rejoindre la salle Pierre-Emmanuel pour la remise des prix avec bien sûr la péna de Saint Etienne du Grès.

Texte et photos Eric AUPHAN
71fc9e5e27201669b9173095a48e1f4c.jpg
HERODE et D.M.Cocher
6ad3a42f11f861d994b8651cfd2284a8.jpg
BEAUCAIROIS sur R.Gros
4608c8e90951632d1488cabb0d9633c7.jpg
MAJOR sur A.Ayme

 

20/08/2008

REDESSAN 18-08 *Avenir*

TRAVAIL TROP PARCIMONIEUX
AUX FICELLES ...

9b17b6cc247d467aebbb20d162fc8d17.jpg
Manque de travail et les taureaux se font spectateurs... !
Violet et   N.Benafitou exempts de reproches, sont travailleurs et mènent la course. Gros, Rey, Bruschet, Grammatico, Thierry sont à la traîne. Alain Laget au micro fait de son mieux pour diriger.
POUGAOU de Hervas est bien brave pour un premier, mais saute sur N.Benafitou et lui déchire le pantalon. Dix minutes. ORGANDI de Plo, sérieux, rapide il va rapidement s'ennuyer dés que ses pompons sont levés. Rentre ses ficelles, un Carmen en course, pas à la rentrèe ?. OURASI de La Galère, véloce mais bien embarqué par Benafitou, Gros et Violet il conclut plusieurs fois. Rentre ses ficelles et trois Carmen. BRUTUS de Lautier, avant d'arriver aux ficelles il manque déjà de travail. Sérieux il faut le revoir dans un autre contexte. Quatre Carmen. ORACIO de F.Mailhan, saute seul et revient aussi tout seul en piste. Raseté effectue de bons échanges, mais le travail trop irrégulier ne lui permet pas de faire plus. Ses ficelles au toril et des Carmen. TANGO de Didelot, n'est pas travaillé sur un bon rythme et c'est bien dommage, car en plusieurs occasions il montre un aperçu ses possibilités dans des poursuites déterminées. Bouscule Thierry en contre piste et garde une ficelle. Musique. GUILHEM de Lagarde, hors points est trop délaissé pour être jugé.
Texte et Photos Luc PERO
676d0e6d59da98e95bf3130aff36e9b6.jpg
N. Benafitou à la tête de POUGAOU de Hervas
bffd7a5714d4add0a11c20a28a1f4d6e.jpg
N. Violet et BRUN de Lautier
*************

TANGO de Didelot fait danser Patrice THIERRY !

a968d6d95f6f6eba8f859bb257b44fe3.jpg

11b2c15b95f7bbcd40a93b905f977a6d.jpg