Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/08/2015

MANADE ANNE ET YVES JANIN

Vendredi 14 août 2015

JANIN YVES.jpgLes appels et messages téléphoniques ont afflué  à Saint-Geniès-des-Mourgues à l’annonce du décès d’ Yves Janin. Tout autant que les témoignages d’affection et les fleurs lors des obsèques du manadier qui ont réuni famille, amis, manadiers, gardians, raseteurs, associations de maintenance, organisateurs…  gens de bouvine. Tout autant que d’innombrables courriers qui depuis parviennent à la demeure du disparu.

Josy, l’épouse d’Yves, et sa fille Anne très touchées et émues par ce soutien venu de toute la Provence et du Languedoc, ne peuvent répondre individuellement à chaque personne mais tiennent à préciser : « Chacune de ces marques d’affection a été lue ou écoutée. Cela nous a fait chaud au cœur et nous vous en remercions tous vivement. Yves est toujours avec nous, il veille sur le Grand Vallat et ses chers cocardiers et chevaux. Rien ne changera, la manade Anne et Yves Janin continue comme par le passé »

10/08/2015

OBSEQUES

Lundi 10 août 2015

L'hommage à Yves Janin

 BLOGJANIN.jpg

L’abbatiale Saint-Geniès n’a pu contenir tous ceux que le décès du manadier Yves Janin a ému. Et le parvis a accueilli une partie des amis, des Saint-Geniérois, des gens de bouvine qui tenaient à marquer leur attachement et leur respect et à soutenir Josy son épouse et Anne sa fille.  Précédé des  deux chevaux de ce grand cavalier  et porté par les manadiers, le cercueil s’est avancé parmi les Arlésiennes en costume de deuil, les gardians en tenue, accueilli par la chorale accompagnant la messe. Les éloges d’Henri Laurent, Pierre Aubanel, Guy Chaptal ont souligné le rôle  du défunt au sein des associations de manadiers et de la Nacioun Gardiano, notamment dans la création du Pèlerinage des gardians à Lourdes (en 1985) et dans la maintenance des traditions. Jeannot Lafon, très ému, a rappelé les 50 ans d’amitié, chez Lhoustou-Vedel et Zuccarelli, nommant les cocardiers prestigieux Saint-Geniès, Saint-Hilaire, Oural, Sangar Biòu d’Or 1991 ou la vache Pénélope... et soulignant les qualités de cet éleveur de métier, ses actions auprès des Services vétérinaires, défendant la race des taureaux de Camargue tout autant que les abrivado, bandido et course camarguaise.

Le pélot du Mas du Grand  Vallat est parti discrètement... à son image. Son esprit fédérateur, pondéré et plein de sagesse restera un exemple à suivre,  sa distinction naturelle et sa bonhomie teintée d’humour, un souvenir indélébile. Adessias  Monsieur Janin.

PHOTO C. ITIER

MARTINE ALIAGA