Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/05/2017

PALAVAS-LES-FLOTS * TROPHEE DES AS - 3e GRV *

palavas,grv,zekroui,mignon,greco,course camarguaise

Course du lundi 8 mai 2017 - 2e j. du Trophée Albert-Dubout

Extraordinaire Mignon !

Un 3e Grand Rerndez-Vous de toute beauté, gagné par Zekraoui.

palavas,grv,zekroui,mignon,greco,course camarguaiseAmbiance des grands jours avec un magnifique soleil, des arènes pratiquement pleines, une capelado orchestrée par Patrice Blanc, pleine de couleurs, de rythme pour les 20 ans de la feria et une course au sommet où Mignon étincelle, après un Castellas et Ulmet d’envergure, un brillant Cupidon et le retour gagnant de Greco après un an d’absence. Le tout parachevé par Pirate. Le duo Mignon - Zekraoui crève l’écran, et le gaucher imprime son art sur toute la course. Les points de bonification attestent de son implication et lui font remporter ce 3e Grand Rendez-Vous du Trophée Taurin. L’ensemble des blancs est à féliciter, dont Katif et I. Benafitou qui terminent seuls à droite.

Castellas (Fabre-Mailhan).- Encerclé aux rubans, il tient tête et s’affirme aux ficelles sur des trajectoires un peu plus longues. Là il maîtrise même quand la bagarre s’intensifie, jusqu’à conclure. Droite-gauche, jamais il ne se relâche dans 13 excellentes et trépidantes minutes, plus 2 pour l’élastique qu’il rentre. 6 Carmen et retour.

Ubaye (Paulin).- Part en chasse et il faut le raseter sur ses déplacements. Bien obligé ! La 1re ficelle tient 4 minutes. Les hommes lui servent alors quelques belles longueurs qui l’avantagent. 7 minutes. 3 Carmen et retour.

Ulmet (Blanc).- De suite dans le bain, placement adéquat et présence jusqu’aux planches. Il se fait respecter par de belles anticipations. Les rasets courts de Zekraoui et des gauchers en général, régalent le public tout autant que les conclusions agressives (Aliaga, Favier). A droite c’est plus dur, et il crochète le bras d’Ayme qui doit sortir. Plus sélectif les 3 dernières minutes, mais 13’30 maîtrisées. 8 Carmen et retour.

Mignon et Zekraoui

palavas,grv,zekroui,mignon,greco,course camarguaise

 

Mignon (Cuillé).- Maître de la piste dès sa sortie, il attaque avec une fougue réjouissante, renvoyant les blancs à la cogitation. De là, c’est une leçon cocardière sans faute. Placement, anticipations (I. Benafitou, Zekraoui), trajectoires poussées (Aliaga, Favier) et cette corne qui traîne en finition. Mais c’est le duo avec Zekraoui qui enflamme les gradins, du très très haut spectacle d’une beauté à couper le souffle. Les ficelles sur les cornes, l’ovation que Mignon entend à son retour est à la hauteur de son quart d’heure parfait. 10 Carmen et retour.

Cupidon (Paulin).- S’il ne tient pas en place aux rubans, quand son placement se stabilise, ses engagements aux planches sont poussés. Comme cette rafale Aliaga, Four, M. Favier sans respirer. Pour 8’ brillantes. 4 Carmen et retour.

Greco (Saint-Antoine).- Pour cette course de reprise, il a du gaz, trouve de suite les bons postes et sa préférence droitière. Et même si les gauchers tentent, c’est I. Benafitou et Katif qui se partageront le travail de belle manière, avec abnégation et courage. Greco, lui, s’engage pour des trajectoires émotionnantes scandées de plusieurs beaux coups aux planches. Conserve sa 1re ficelle (à 1000 €) pour cette belle prestation de retour. 7 Carmen et retour.

Pirate (Blatière-Bessac, 10 minutes, hors points).- Le final qu’il fallait avec ce Pirate qui frictionne les planches, montre un sacré caractère et fracasse tout à chaque occasion. Errik, Four, Favier vont au charbon et récoltent la tempête. Les bravos et la musique.


SAVOIR

Trophée des As : I. Benafitou, 24,5 (dont 2 points de bonification) ; Katif, 19 (dont 1 pt bonif) ; M. Favier, 16,5 ; Zekraoui, 16,5 (dont 3 pts bonif ; Aliaga, 13 (dont 1 pt bonif) ; Four, 12 ; Errik, 12 ; Ayme, 4,5.

Vainqueur du 3e GRV : Youssef Zekraoui.

Course du lundi 8 mai. Entrée : 5/6e d’arène. Org. CT Fiesta y Toros. Président : Jacques Valentin. Raseteurs droitiers : Katif, I. Benafitou, Ayme (sort au 3e). Gauchers : Aliaga, M. Favier, Four, Errik, Zekraoui. Tourneurs : Bensalah, Garcia, Jockin, Cuallado, F. Lopez.

La course camarguaise dans toute sa splendeur

palavas,grv,zekroui,mignon,greco,course camarguaise

Greco et I. Benafitou

Si la course camarguaise est une fête, elle s’est pleinement exprimée, lundi, à Palavas, avec la capelado orchestrée par Patrice Blanc. Sévillanes, Arlésiennes, chevaux camarguais et ibériques : couleurs, gaieté, tempo, originalité. Si la course camarguaise est un art, comment ne pas succomber aux arabesques et ballets des duos noir et blanc, où notamment Zekraoui et Mignon excellent.

Si la course camarguaise est un sport, les hommes ont fait démonstration d’assiduité, d’investissement pour les joutes les plus guerrières avec Castellas, le redoutable Ulmet ou le brillant Cupidon et le guerrier Pirate.

Mais la course camarguaise c’est aussi un catalyseur d’émotions. Devant le danger que fait planer Ulmet, ou pour accompagner Greco dans sa course de reprise après un an d’absence. Motivé, le taureau de Saint-Antoine a tout de suite pris ses repères, retrouvé ses penchants droitiers et, par quelques redoutables pétards aux planches, rassuré de son intégrité retrouvée.

La course camarguaise s’est aussi l’admiration portée aux hommes - manadiers ou raseteurs - qui permettent aux taureaux, les uns de naître et d’atteindre leur maturité, les autres de transcender leur terrible sens du combat. A ceux qui organisent enfin, merci de créer les conditions de ces grands moments de tauromachie et de partage.


MARTINE ALIAGA
PHOTOS CHRISTIAN ITIER et MALI

palavas,grv,zekroui,mignon,greco,course camarguaise

palavas,grv,zekroui,mignon,greco,course camarguaise

palavas,grv,zekroui,mignon,greco,course camarguaise

palavas,grv,zekroui,mignon,greco,course camarguaise

▼ Maxime Favier et Castellas de Fabre-Mailhan

palavas,grv,zekroui,mignon,greco,course camarguaise

▼ Ubaye - Aliaga

palavas,grv,zekroui,mignon,greco,course camarguaise

▼ Ulmet enferme Zekraoui

palavas,grv,zekroui,mignon,greco,course camarguaise

▼ MIGNON dans toute sa splendeur

palavas,grv,zekroui,mignon,greco,course camarguaise

▼ Avec Maxime Favier

palavas,grv,zekroui,mignon,greco,course camarguaise

▼ Avec Ziko Katif

palavas,grv,zekroui,mignon,greco,course camarguaise

palavas,grv,zekroui,mignon,greco,course camarguaise

▼ Cupidon

palavas,grv,zekroui,mignon,greco,course camarguaise

▼ Greco et Ilias Benafitou

palavas,grv,zekroui,mignon,greco,course camarguaise

▼ et Pirate

palavas,grv,zekroui,mignon,greco,course camarguaise

▼ Le prix du 3e GRV à Youssef Zekraoui

palavas,grv,zekroui,mignon,greco,course camarguaise

*******************************

19/03/2017

BELLEGARDE

Le sérieux d'une belle affiche

bellegarde,galant,saint-eloi,favier,zekroui,course camarguaise

Galant met le turbo après Maxime Favier

La Jeunesse bellegardaise s'implique de belle manière et ses efforts de monter un plateau de qualité paient. La course est belle et le public satisfait. Les trophées récompensent Maxime Favier (aux points) et Youssef Zekraoui (animateur), c'est mérité ! L'entente en piste est bonne, Les 3 As (avec Katif) tiennent leur rôle, les jeunes Castell, Bressy ne font pas de la figuration et Robert se remarque en 2e partie.

Côté taureaux, c'est solide et intéressant. Saint-Eloi et sa générosité spectaculaire offrent le trophée à la manade La Galère, mais Galant de Saint-Germain est impressionnant dans le style cocardier finisseur. Tous les autres tiennent bien leur rôle.

Salme (Didelot-Langlade) se dégourdit d'abord les pattes et montre de l'entrain aux barrières (se soulève après Favier, Zekraoui) conservant son 2gland jusqu'à mi parcours. Avec un placement plus assuré aux ficelles, pose des difficultés.Ziko Katif assure, Bressy se fait quicher aux planches. Attentif et sérieux, rentre ses ficelles en musique.

Muscadin (Fournier).- Toujours à fond, il s'intéresse et se donne. A mi parcours, sélectionne un peu, Maxime Favier fait l'effort et, titillé, Muscadin conclut (2 fois), Garde ses ficelles bien difficiles d'accès à l'intérieur de ses petites cornes refermées. Rentre ses ficelles.

Calisse (Sylvéréal).- Véloce avec son physique profilé, il fait du large à grandes enjambées. Ses cornes fines et impressionnantes menacent. Katif et Zekraoui s'y collent pour des longueurs. Calisse s'emporte après Castell, Ziko, plusieur sfois. Surveille les départs et ferme la porte par quelques pas. Lâche ses ficelles sur les dernières minutes. Musique.

Après l'entracte, Oscar de La Galère vient saluer une dernière fois avant la retraite. 57 courses au compteur et de multiples trophées pour ce vétéran des pistes qui, à 16 ans, place deux belles conclusions en guise d'au revoir.

Campéon (Pagès).- Puissant, autoritaire, les hommes l'abordent prudemment d'autant qu'il se projette aux planches à chaque finition. Cocardier, sélectionne ses départs et choisit les invitations bien engagées. Raccompagne méchamment et apprécie les gauchers. Rentre ses ficelles en musique.

Galant (Saint-Germain).- Gros caractère qui impose son sens du combat. Repousse les hommes à la frontière, et le premier raset de Zekaroui est honoré au-dessus des planches. Fracasse après Favier, ne supporte pas grand monde dans son proche entourage, et s'approprie toute la piste. Avec beaucoup de méchanceté exprimée, honore les séries qu'il conclut de bon coeur (Favier, Robert). Taureau au registre complet très intéressant. Rentre une ficelle. Carmen.

 

bellegarde,galant,saint-eloi,favier,zekroui,course camarguaiseSaint-Eloi (La Galère).- D'entrée tamponne à chaque occasion ce qui occasionne un multitude de coups de barrière très engagés. Favier, Zekraoui, Robert le plus souvent pour une tendance gauchère, mais aussi quelques actions d'envergure à droite Castell, Bressy. Une énorme générosité récompensée à maintes reprises et retour sur l'air de Bizet presque au terme.

Gotham de Roumanille montre de la fougue dans les séries et se hisse en finition, malgré son inexpérience. Les hommes jettent leurs derniers feux, la fatigue se fait sentir . Place à la remise des prix.

Texte et photos
MARTINE ALIAGA

Samedi 18 mars. Niveau Avenir HT. Entrée : une grosse demi-arène. Président : Joris Alvarez. Raseteurs droitiers : Bressy, Robert, Castell, Katif. Gauchers : Favier, Zekraoui, El Mahboub. Tourneurs : F. Lopez, Cuallado, Lebrun, Roux.

Palmarès : meilleur raseteur aux points Maxime Favier. Meilleur animateur Youssef Zekraoui. Meilleur taureau : Saint-Eloi de La Galère, Galant de Sdaint-Germain aurait pu aussi bien y prétendre.

***********

Une belle action de Calisse

bellegarde,galant,saint-eloi,favier,zekroui,course camarguaise

▼ Campéon

bellegarde,galant,saint-eloi,favier,zekroui,course camarguaise

▼ Galant 

bellegarde,galant,saint-eloi,favier,zekroui,course camarguaise

▼ Saint-Eloi

bellegarde,galant,saint-eloi,favier,zekroui,course camarguaise

bellegarde,galant,saint-eloi,favier,zekroui,course camarguaise

*********************

 

11/07/2016

LUNEL *AS*

Dimanche 10 juillet 2016 - Trophée du Muscat (1re j.)

Sparagus, Chekade, Zekraoui
le trio du Roger-Damour

lunel,sparagus,chekade,zekroui,aliaga,favier,camai,course camarguaise

Chekade enfermé par Camaï

Entrée: 1/3 d’arène. Organisateur: Lunel Toro. Président: Jacques Valentin. Raseteurs droitiers: Allouani, Belgourari, I. Benafitou, Chekade, Katif (se retire au 3e). Gauchers: Aliaga, Four, Rassir (se retire au 2e), Zekraoui, M. Favier. Tourneurs: Estève, Joseph, Bensalah, Fouque Ull.
 
Attaquée tambour battant, cette 1re journée du Trophée du Muscat, s’est un peu étiolée au fil des taureaux. Les sorties de Rassir et Katif (blessés) n’arrangent pas les affaires. Mais Zekraoui affiche son grand courage et Chekade, sa volonté ,relayés par Aliaga, Allouani, Favier...
Côté taureaux, retour gagnant de Sparagus après sa blessure, Bayle et Laos compliquent le jeu, la bravoure de Camaï et Cupidon, esseulé pour finir.
Bendor (Ricard).- Dès la 5e minute, accroche Zekraoui et le bouscule méchamment. Une séquence émotion pour attaquer ! Sans trop de mal mais, dans un esprit de revanche, Zekraoui encore dans les cornes. Bendor, lui, sans se départir de son calme mais en tricotant des cornes, assure le boulot. Plus engagé avec les gauchers qui multiplient les passages, il laisse sa 2e ficelle à 10’30. 3 Carmen et retour.
▼ Bayle attrape Rassir par la basket

lunel,sparagus,chekade,zekroui,aliaga,favier,camai,course camarguaise

 
Bayle (Vinuesa).- Bien campé sur ses différentes positions, il faut le séduire pour qu’il déclenche mais alors il poursuit déterminé jusqu’aux planches voire plus. Accroche le pied de Rassir dans une action serrée à la planche. Se cabre après Zekraoui, tape après I. Benafitou, emboîte méchamment Favier pour 9’les glands. Aux ficelles qu’il garde, les rasets sont calculés et il complique le jeu à souhait. 3 Carmen et retour.
▼ Laos accélère après Ilias Benafitou

lunel,sparagus,chekade,zekroui,aliaga,favier,camai,course camarguaise

Laos (Cyr). Remplace Lebrau boiteux. Chasse, se place, fait reculer les tourneurs, et pas de reprises s’il vous plaît. Prend le pas sur I. Benafitou. Sa rigueur n’inspire pas les blancs. Laos, imperturbable gère l’espace et le temps. A Chekade, le plus assidu, la 1re ficelle à la 12e. Rentre une ficelle après avoir dominé.1 Carmen et retour.
▼ Sparagus - Aliaga, duo complice

lunel,sparagus,chekade,zekroui,aliaga,favier,camai,course camarguaise

Sparagus (Janin).- Il a la “grinta” pour sa reprise. Vitesse, placement, anticipations, tout y est. Anticipe Chekade, Aliaga, Zekraoui. Les hommes grattent les ficelles, lui tient le rythme. Dernières anticipations sur Aliage, Zekraoui et rentre sa 2e ficelle. 3 Carmen et retour.
Mephisto (Chapelle-Brugeas).- Se laisse prendre au vire vire aux rubans. Aux ficelles, se place et attend longtemps les invites. Quelques molles séries lui sont proposées et toujours Zekraoui au plus près des cornes. Chekade pour la 1re ficelle à la 13e. L’autre rentre.
▼ Camaï ne lâche rien face Maxime Favier

lunel,sparagus,chekade,zekroui,aliaga,favier,camai,course camarguaise

Camaï (Vidourlenque). - Placé et rapide dans ses interventions, les hommes usent de sa grande volonté. Des séries brouillonnes mais Camaï ne rechigne pas et place de belles accélérations. Dopés par sa bravoure, les hommes servent de superbes longs duos (Zekraoui, Belgourari, I. Benafitou). Il reste concentré et n’abdique jamais. Rentre une ficelle, bouche fermée. 8 Carmen et retour.
Cupidon (Cavallini, hp).- Affiche d’entrée son agressivité, cherche le combat surtout à gauche (vu son handicap visuel). Premier essai d’I. Benafitou qui se fait carrément catapulter. Puis, il a le temps de se placer et d’attendre la fin de ses douze minutes. 1 Carmen et retour avec 1 gland.
Texte et photos
MARTINE ALIAGA
 
Trophée des As: Chekade, 23 points; Zekraoui, 14; Favier, 10; Allouani, 7; Aliaga, I. Benafitou, Four, 4; Belgourari, 3
 
▼ Bastonnage d'envergure de Cupidon
aux trousses d'Ilias Benafitou

lunel,sparagus,chekade,zekroui,aliaga,favier,camai,course camarguaise

▼ Le sang froid de Youssef Zekraoui
baroulé par Bendor
et qui ne lâche pas la corne
évitant ainsi la blessure

lunel,sparagus,chekade,zekroui,aliaga,favier,camai,course camarguaise


lunel,sparagus,chekade,zekroui,aliaga,favier,camai,course camarguaise

lunel,sparagus,chekade,zekroui,aliaga,favier,camai,course camarguaise

****************