Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/09/2017

MANDUEL *TROPHEE AVENIR/ESPOIR*

Course du dimanche 10 septembre 2017

Mitron-Boléro, le duo de feu
de la manade Lautier

manduel,trident d'or,lautier,course camarguaise

▲ Mitron et Matéo

L'Or à la manade arlésienne,
le Trident d'Argent à la manade Nicollin.

Cette finale du Trident d’Or débute par un cérémonial bien dans la tradition camarguaise avec peña, Arlésiennes et fifres. L’émotion est au rendez-vous avec la remise à Monique Gimenez du diplôme du Comité du Trident d’Or à la mémoire de Bernard Gimenez, l’emblématique président du Trident d’Or. Côté course, après une première partie moyenne, Bolero et Mitron survolent les débats. Tous les raseteurs participent convenablement, Pradier totalise et justifie sa victoire finale pour le Crochet d’Or.
Domino (Lautier, N.042) débute calmement, fuse sur Deslys. Cul aux planches, Fouque le tire un max. Petite série pour terminer et garde ses ficelles. 1 Carmen et retour.
Boris (Nicollin, N.023).- Reçoit une avalanche pour 2 minutes les pompons. Le rythme d’enfer se poursuit à la 1re ficelle levée par Bernard. Gros coup de barrière sur Deslys. Termine a mas en laissant la 2e ficelle à Bernard à la 11e. 3 Carmen et retour.
Baron (Nicollin, N.105).- Débute à fond en se livrant des 2 côtés. Pointe sur Fouque. Décollé des planches, il est vulnérable, enchaîne une grosse action sur Pradier et coup de barrière sur Deslys. 7 minutes. 1 Carmen.
Mitron (Lautier, N.043).- Annonce la couleur avec une grosse action sur Matéo. Enchaîne de magnifiques séries, tout le monde passe, droitiers, gauchers pour des actions de feu à chaque fois. Un quart d’heure qui fera date sous une pluie de Carmen et l’énorme ovation du public ravi.
Boléro (Lautier, N.036).- Il continue sur le même rythme que son compagnon de manade. Véritable machine à raseter, il s’envole sur Deslys puis enfile une énorme série où il laisse ses rubans. Grosse bagarre aux ficelles qu’il conserve en maître de la piste. Brillant des deux côtés, il reçoit 9 Carmen et l’ovation.
Drac (Nicollin, N.188).- Difficile de passer après les 2 sacrés clients précédant. Une minute aux rubans avec quelques finitions appuyées, coup de barrière sur Deslys pour 8 minutes et 2 Carmen


REMY MARTIN

PHOTOS VENTADOUR

manduel,trident d'or,lautier,course camarguaise

Yohan Pradier, vainqueur du  Crochet d'Or


Palmarès : 59e Trident d’Or à la manade Lautier (206 points). Trident d’Argent à la manade Nicollin (193,5). Crochet d’Or à Yoan Pradier, 109 points ; 2e. Bressy, 86. 3e. Matéo, 65. Meilleur animateur : Matéo.
Trophée de l’Avenir : Pradier, 18 ; Deslys, 9 ; Bernard, 8 ; Matéo, 5 ; Fouque, 2
Course du dimanche 10 septembre. Entrée : le plein. Organisateur : CT Le Trident. Président : J. Dijon. Raseteurs droitiers : Fouque, Marquier, Maurel,
Gauchers : Matéo, Ferriol, Deslys, Bernard. Tourneurs : Dumas, Dunan, Rado, Toureau.

02/12/2016

COMITE DU TRIDENT D'OR *ASSEMBLEE GENERALE*

Dimanche 27 novembre 2016, Manduel

Belle affluence
pour l'assemblée générale

BLOGTRIDENTDOR.jpg

Tirage au sort des courses des 1res séries par Christian Vallat,
Jean-Paul Marteau, Monique Gimenez et les quatre chapeaux


BLOGDRAPEAU.jpgFort de ses 59 ans d’existence et des multiples et grands cocardiers qui ont fait leurs premières armes en son sein, le Trident d’Or poursuit sa tâche sous l’emblème inscrit sur son drapeau “Union, solidarité, amitié”. En ce dimanche d’assemblée générale, le Comité s’inscrit dans le respect de son passé et des hommes qui l’ont forgé. Hommage rendu à Bernard Gimenez (son président décédé), et à ceux qui poursuivent la tâche, dont son épouse Monique, présidente du CT de Manduel et donc hôtesse des lieux en ce jour.
Après les félicitations de Jean-Jacques Granat maire de Manduel, Jacques Mailhan, président FFCC, lui, remerciait Christian Vallat du travail ingrat mais efficace qu’il mène à la FFCC et à la présidence du Trident d’Or pour « ces courses indispensables à la tauromachie camarguaise ». Christian Vallat, en préambule, rappelait que le CT Le Trident de Manduel avait adhéré à cette compétition en 1961 et qu’il en organisera la finale en 2017 pour la 4e fois.
Jean-Paul Marteau, secrétaire, évoquait la saison 2016 où - c’était la nouveauté - trois manades (au lieu de 2) par course étaient en lice permettant ainsi de faire courir 27 élevages. Et de rappeler que la manade Gillet sortait vainqueur de la finale face à Espelly-Blanc. Pécoulié de Lautier remportait la coupe des manadiers du Trident d’Or et Chardon du Rhône, celle des Espoirs, les Révélations allant à Provençal de Navarro.
Pour 2017, trois arènes supplémentaires se proposent : Fontvieille et Pernes pour les courses de 1re série, Bellegarde pour les 2e. Et si l’âge des cocardiers qui concourent ne change pas (5, 6, 7 ans), l’ordre de sortie (1re série) varie quelque peu. Les raseteurs en lice pour le Crochet d’Or (groupe 3) recevront toujours des points de bonification supplémentaires même si la saison passée, peu d’occasion ont été données pour les octroyer.
En conclusion, Christian Vallat en revenait aux fondamentaux : « Le Trident d’Or est notre combat avec les clubs taurins dans la solidarité et la foi dans le maintien de nos coutumes ». A voir le nombre de manadiers et d’organisateurs présents dans la salle, ce maillon fort de la course camarguaise a de beaux jours devant lui.


Texte et photos
MARTINE ALIAGA


LES 1res SERIES 2017
2 avril, Cavaillon : Fournier, Chauvet, Thibaud
9 avril, Manduel : L’Amarée, Lautier, Grand Salan
15 avril, St-Etienne du Grès : Les Baumelles, Allard, Raynaud
16 avril, Fontvieille : Lou Pantaï, Saint-Pierre, Navarro
17 avril, St-Rémy-de-Provence, Le Rhône, La Galère, Brestalou
23 avril, Caissargues : Gillet, Le Ternen, Ribaud
9 mai, Vallabrègues : Mermoux, Blanc-Espelly, Caillan.
14 mai, Pernes-les-Fontanes : Lagarde, Plo, Joncas
21 mai, Cabannes : 1 manade à désigner, Nicollin, Blanc
3 juin, Saint-Andiol : Guillierme, Saliérène, Richebois


RECOMPENSES
Meilleur taureau des 1res séries : remis par Monique Gimenez, à Chardon de la manade du Rhône
Prix de la fidélité : avec 53 participations depuis 1960, à la manade Espelly-Blanc, vainqueur en 1965, 75, 85.
54 participations depuis 1963, manade Chauvet, vainqueur en 1974, 76, 83, 84, 89, 91, 2000. 55 participation depuis 1963, manade Ribaud, vainqueur en 1971, 79, 82, 86, 88, 90, 2007, 2013. 58e participation depuis 1950 à la manade Guillierme, vainqueur en 1962, 64, 69, 78, 92, 99.

BLOGRIBAUD.jpg

Christian Ribaud récompensé pour les 55 participations
de la manade au Trident d'Or

11/09/2016

LANSARGUES *AVENIR, 58e Finale du Trident d'Or*

Course du 11 septembre 2016

LA MANADE GILLET (203.5) DEVANCE
LA MANADE BLANC-ESPELLY (195)

POUR LA 58e FINALE DU TRIDENT D’OR

lansargues,finale trident d'or,course camarguaise

Petite édition que cette 58ème Finale du Trident d’Or. Pourtant le Club Taurin Frédéric Durand n’avait pas lésiné dans l’organisation avec Arlésiennes, Gardians, Pena et ce malgré une concurrence toute proche (Castries – Grau du Roi). Mais cela ne fait pas tout. En course camarguaise, il y a certes l’organisation, le public, des hommes en blanc et surtout des taureaux. Ce sont ces derniers aujourd’hui qui ont légèrement déçu…. Est-ce par le simple fait que lorsque l’on prononce le mot « Finale » on s’attend à quelque chose de plus  que dans une autre course normale ? Peut-être.

Quoiqu’il en soit, aujourd’hui les manades Gillet et Espelly-Blanc clôturaient, avec cette finale la compétition du Trident d’Or 2016. Sur cette course, s’il fallait retenir un taureau, ce serait Argentin de Gillet (qui d’ailleurs remporta le prix de meilleur élément de la journée). S’il fallait en retenir deux, on pourrait  ajouter Listoun de Blanc-Espelly. Pour le reste, le sentiment reste mitigé. L’avenir nous le dira.

Chez les hommes, L. Bressy  (avec 108 pts) conserve sa première place et reçoit le crochet d’or, J. Gaillardet (avec 94 pts) grimpe à la deuxième place (crochet d’argent), coiffant sur le poteau L. Matéo  (84 pts) écarté sur blessure. S. Dunan est déclaré Animateur du jour. Y. Pradier en 1ère partie et Johan Gaillardet d’un bout à l’autre a mouillé le maillot. L. Bressy s’est bien impliqué tandis que M Méric.,  G Montesinos et J Martin furent plus en retrait.

Côté présidence, pas de soucis majeurs, ça maîtrise sauf par moment avec le CD de Carmen qui déclenche prestement. Nous dirons que l’homme à le doigté facile mais bon, c’était jour de fête, il faisait beau, alors pourquoi pas ?

Pour la Manade Blanc-Espelly : En première position Escourial (n°902) très lansargues,finale trident d'or,course camarguaisemobile est rapidement délesté de ses principaux attributs (1’30) avant de s’échauffer, d’appuyer ses réponses derrière Bressy, Dunan (2), Montesinos avant de signer une belle enfermée en fin de quart d’heure sur Dunan. 6 Carmen plus rentrée. Florestang (n°913), troisième est un adversaire facile. 3 minutes et il ne lui reste qu’une ficelle à défendre qu’il laissera 4 minutes plus tard. 1 Carmen. lansargues,finale trident d'or,course camarguaiseEt pour finir ce trio de la devise Jaune, Rouge, Bleu, Listoun (n°925), cinquième est plein de bravoure. Légèrement anticipatif, il ne lâche pas prise, il accélère sur les trajectoires. Placé il s’engage bien, répond des deux côtés, mais au fil du temps, ce montre moins intensif. Est-ce par épuisement ou par un lâché d’armes ? 13 minutes  récompensées par le disque qui avait tourné 4 fois auparavant.

 

Pour la manade Gillet : lansargues,finale trident d'or,course camarguaiseSecond, Berlioz (n°949), après quelques tours de chauffe, va entreprendre les choses sérieuses. Il s’engage fort sur le raset, fait légèrement le pas et use d’un petit coup de tête. Régulier durant son temps de course il reçoit 3 Carmen renouvelé à son retour au toril. Quatrième, Argentin est loin de faire le lansargues,finale trident d'or,course camarguaisetango. En arrière il ne va pas. Surpris en début, il réalise vite qu’il n’est pas sur une piste de danse mais dans une piste d’arènes. Alors les choses sérieuses vont commencer. Ses engagements sur les rasets sont vifs et intentionnés (Pradier, Bressy, mais son point fort, demeure dans ses arrivées aux planches cornes menaçantes. Il ira même jusqu’à les taper derrière Gaillardet (2), Dunan. A la 7ème, dans une action d’envergure, il rejoint Gaillardet contre le mur d’enceinte. Encore vert tout de même, il s’incline peut avant la fin de son temps règlementaire. 9 Carmen plus retour fortement applaudi. En dernier, Lutin (n°958) a donné une impression lansargues,finale trident d'or,course camarguaised’inachevée. En début, le biou est présent, il termine par une corne menaçante au-dessus des planches, passe la tête. Puis progressivement l’activité blanche s’estompe, le taureau demande de plus en plus d’engagement et ses réactions sont moins incisives. 6 Carment tout de même rejoué à son retour avec sa seconde ficelle.

Lutin serre de prés L. Bressy

Texte et photos
CYRIL DANIEL

 

 

25/06/2016

PLAN D'ORGON *2ème Série Trident d'Or*

Samedi 25 Juin 2016

L'EFFICACITÉ D'ENZO BERNARD…

 Plan d'Orgon 25 06 35.jpg

Enzo Bernard poursuivi par ROYMAI (Mermoux)  

Entrée: ¼. Organisateur: CTPR Lou Rami. Présidence: G Roccia Droitiers: Améraoui, Bressy, Pradier, Sanchis Gauchers: Bernard, Lopez, Matéo, Naïm Tourneurs: Beaujard, Dumas, Duran, Roux.

Les vaillants petits taureaux de la manade Fournier devancent ceux plus imposants de la manade Mermoux pénalisés par l'handicap visuel de Roméro. L'ordre de sortie entre Jerez et Aragon aurait dû être inversé. Côté raseteurs, Bernard est efficace tandis que Matéo est peu récompensé de son travail. L'équipe travaille parfois trop précipitée parfois trop relâchée et les points reflètent l'activité.

Pour la manade Mermoux (181 points) le vagabond SARLA (2nd) use d'un coup de tête pour défendre ses rubans plus de 4 minutes. Aux ficelles, plus constant il n'est pas bousculé mais démontre sur les rasets engagés qu'il a du répondant. Pourtant, il les rentre en silence. Placé et rapide, ROMÉRO (3ème) fait réfléchir poussant même la tête au dessus des bois jusqu'à sauter après Bernard (6'). Son handicap visuel depuis un mois l'handicape et a mi-course, il laisse passer, perd son second gland (10') puis garde ses ficelles sans convaincre après moult refus. 1 Carmen et retour en silence. Corpulent, ROYMAI(5ème) impressionne. Bernard s'octroie tous les rubans. Aux ficelles, il se prête au jeu et effectue des poursuites serrées et percutantes dont une d'envergure sur Sanchis. Une ficelle pour Bernard, l'autre au toril en musique jouée cinq fois pour ce redoutable combattant.

Pour la manade Fournier (187 points) TIAGO (1er) est pris à contre pied aux rubans en moins d'une minute. Il se jette cornes en avant et se tient toujours prêt sur la reprise. Huit minutes volontaires mais avec manque de finitions. 2 Carmen et retour. Ça tourne vinaigre aux rubans pour JÉREZ (4ème) en 50 secondes malgré ses arrivées cornes aux planches. Victime de sa franchise et d'une mini-furia, il défend sa seconde ficelles après 4 minutes. Un grand coup de barrière sur Sanchis et il rentre après 8'30 éprouvantes. 3 Carmen et retour. Cul aux planches, ARAGON (6ème)à du jus mais est plus un quatrième. Cocardier, il nécessite des rasets arrêtés et ses cornes cherchent souvent à crocheter les raseteurs. Sérieux, il aurait pu passer quatrième. Ficelles au toril. 4 Carmen et rentrée.

Plan d'Orgon 25 06 03.jpg

Enfermée de Tiago (Fournier) sur Ludovic Bressy

Plan d'Orgon 25 06 13.jpg

Sarla (Mermoux) avec Ludovic Matéo 

Plan d'Orgon 25 06 20.jpg

 Gros engagement de Roméro (Mermoux) après Enzo Bernard

Plan d'Orgon 25 06 30.jpg

Arrivée cornes pointées de Jerez (Fournier) sur Yoan Pradier

Plan d'Orgon 25 06 48.jpg

Percussion de Roymai (Mermoux) derrière Enzo Bernard

Plan d'Orgon 25 06 56.jpg

Danger aux planches pour Ludovic Matéo avec Aragon (Fournier)

Texte et photos Éric AUPHAN

Trophée de l’Avenir: Bernard (16) Améraoui (8) Bressy (7) Matéo (6) Lopez (4) Naïm Pradier (3).

Trophée des Raseteurs: Sanchis (8).      

****************************************************************************

Deux grosses actions aux planches avec Boris Sanchis

Plan d'Orgon 25 06 25.jpg

Plan d'Orgon 25 06 26.jpg

Plan d'Orgon 25 06 27.jpg

Plan d'Orgon 25 06 28.jpg

Avec Jerez (Fournier) ci dessus et Roymai (Mermoux) ci-dessous

Plan d'Orgon 25 06 37.jpg

Plan d'Orgon 25 06 38.jpg

Plan d'Orgon 25 06 39.jpg

Plan d'Orgon 25 06 40.jpg

******************************************************************

 

27/11/2015

LANSARGUES

Dimanche 20 novembre 2015


LE TRIDENT D’OR DANS L’HERAULT

La 58e AG adapte le règlement à la conjoncture

trident d'or,lansargues,course camarguaise

De g. à d. : MM. Pallix, Roccia, Massard, Vallat,
Bouisseren, Carlier, Vignal, Mme Bruguière

 
trident d'or,lansargues,course camarguaiseAvec les taureaux peints par Jean Marignan, les photos et autres symboles taurins habillant ses murs, la salle Simone-Signoret affiche haut l’amour des Lansarguois pour les traditions et la bouvine. Une passion des traditions, des courses et d’un art de vivre rappelés par Sylvain Bouisseren, président du CT Frédéric-Durand, hôte de l’assemblée, et défendus par les élus présents Michel Carlier maire de Lansargues, Patrick Vignal député de la 9e circonscription et Marie-Thérèse Bruguière, vice-présidente de l’Agglo Etang de l’Or. Le président Christian Vallat replaçait, lui, la ville dans l’histoire du Trident d’Or : « Depuis 2007 à Mauguio, nous n’étions pas revenus dans l’Hérault. Lansargues a rejoint notre compétition en 1961, a organisé trois demi-finales (1975, 76 et 79). Le Lansarguois Henri Jaoul a présidé le comité de 1977 à 79. En 2012, après un arrêt de presque 30 ans, les courses ont repris ici. D’où le plaisir d’être là aujourd’hui pour cette 58e assemblée générale, nous reviendrons le 19 juin et pour la finale le 11 septembre 2016 ».
Les débats pouvaient commencer avec le bilan financier de Christian Massard annonçant un déficit pour l’exercice 2015 de 371,47 € (qui sera compensé par quelques restes à encaisser) pour un solde disponible de 4 042,49 €. Soit de quoi voir venir... Le bilan moral présenté par Gilles Roccia, remplaçant Jean-Paul Marteau excusé, faisait état de 26 manades en compétition en 2015 pour 13 pistes et revenait sur les 5 courses annulées à cause de la météo et dont 2 seulement ont pu être reprogrammées. Ces non reports ont pénalisé certaines manades et entraîné des frictions avec la FFCC dont Lucien Pallix, le représentant présent à la tribune, a eu la lourde charge de défendre le calendrier surchargé.
Christian Vallat reprenait la main pour adapter le règlement de cette compétition qui - rappelons-le - porte sur de jeunes cocardiers (4 à 7 ans) sortant des Ligues et faisant leurs premières armes au Trophée de l’Avenir. « Vu la défection de quatre organisateurs, décision a été prise de faire courir pour les premières séries, trois manades par course au lieu de deux ». 9 courses pour 27 manades qualifiées (voir ci-dessous le tableau). Autre nouveauté, la coupe du meilleur taureau des premières séries sera offerte par le club taurin où ce cocardier aura couru. Légère augmentation pour la location des taureaux, soit 250 € (les 2). Tout cela adopté à l’unanimité.
Restaient les questions diverses qui relançaient les flammes de la discorde avec la FFCC sur la crise actuelle. Lucien Pallix avertissant : « Si le 4 décembre, les statuts n’étaient pas votés, la FFCC pourrait perdre l’agrément du Ministère et il n’y aurait pas de course en 2016, sauf pour les organisateurs de spectacle ». Se fâchant tout rouge, le maire Michel Carlier assenait : « Nous trouverons une solution. Nous nous battrons avec les élus pour que les courses se fassent ». Le député Patrick Vignal, défendant le côté culturel et persuadé de l’atout économique assurait : «S’il le faut, je mobiliserai les 27 députés de la région et on vous soutiendra... Mais il faut régler vos problèmes en famille »
Juste un petit coup de chaleur dans une assemblée générale consensuelle et bon enfant.


MARTINE ALIAGA
PHOTOS CHRISTIAN ITIER


trident d'or,lansargues,course camarguaise* Le prix du meilleur cocardier des courses des 1res séries 2015 a été octroyé à Tamarin de la manade L’Amarée.
* Renouvellement du bureau :
ont été réélus messieurs Rocarpin du CT Cavaillonnais, Ciprario et Tarascon du CT de Cabannes, M. Jauselme du CT Le Clairon de Beaucaire, Dijol du CT Le Mamaï de Vallabrègues.

***********


CHAPEAU BAS


trident d'or,lansargues,course camarguaiseUn des temps forts de l’AG du Trident d’Or, est le tirage au sort des courses de 1res séries pour la saison suivante. Il ne pourrait s’agir que d’un banal calendrier à mettre en place. Que nenni ! Au Trident d’Or, c’est tout autre chose. Le tirage est empreint de solennité, habilement pensé, mathématiquement au point. Un peu compliqué à suivre au début mais avec un peu de bonne volonté... Voyons voir... 4 chapeaux (un rouge, deux blancs, un noir). Le premier détermine l’ordre dans lequel les manades vont être tirées par course (3 élevages). Ensuite trois chapeaux numérotés 1, 2 et 3 contenant chacun 9 manades pour représenter les 27 de la compétition. Il ne reste plus qu’à tirer les trois manades de la course, une par une des chapeaux dont le numéro correspond à l’ordre déterminé par le premier... Vous n’avez pas compris ? C’est pas grave voilà ci-contre le résultat du tirage au sort.


2016 : PREMIERES SERIES


27 mars 2016, Cavaillon, manades Lautier, L’Amarée, Raynaud.
28 mars, Saint-Rémy-de-Provence, Guillierme, Blanc-Espelly, Ribaud.
9 avril, Saint-Etienne-du-Grès, Saint-Antoine, Saliérène, Nicollin.
10 avril, Manduel, Joncas, Plo, Le Rhône.
24 avril, Caissargues, Blanc, Fournier, Chauvet.
8 mai, Vallabrègues, Baumelles, Navarro, Caillan.
22 mai, Cabannes, Lou Pantaï, Gillet, La Galère.
28 mai, Saint-Etienne-du-Grès, Lagarde, Mermoux, Saint-Pierre.
5 juin, Saint-Andiol, Grand Salan, Allard, Richebois.
La première manade nommée mènera le 1er et le 6e cocardier de la course, la seconde les 2e et 5e, la troisième assurera les 3 et 4e place. Cet ordre là pouvant être modifié après entente entre les manadiers.

trident d'or,lansargues,course camarguaise

21/06/2015

LANSARGUES *AVENIR*

Dimanche 21 juin 2015

La grande vaillance des Fournier

 lansargues,trident d'or 2es séries,fournier,course camarguaise

▲ Murano de Fournier avec Victor Jourdan

Entrée : 1/3 d’arène.  Org.: CT Frédéric-Durand. Président : Thierry Tosas. Raseteurs droitiers : Oufdil, Faure, Jourdan, Montesinos, Ortiz. Gauchers : Guin, Méric, Sanchez. Tourneurs : Grando, Arnel, Thierry.

lansargues,trident d'or 2es séries,fournier,course camarguaiseUne fois les problèmes de sono réglés dans la bonne humeur, la confrontation Fournier-L’Amarée pouvait attaquer pour cette 2e série du Trident d’Or. Au final, ce sont les taureaux jeunes de Fournier qui trouvent récompense avec 197,5 points face à l’Amarée, 187. L’équipe blanche travaille mais cale un peu sur les difficultés. Jourdan totalise.

PHOTO (ci-dessus) le jury du Trident d'Or

lansargues,trident d'or 2es séries,fournier,course camarguaisePhoto:
Pernot pousse
après Faure

Pernot (L’Amarée).- Le long des planches, il s’engage fort sur le premier raset et repart se placer. En revanche, les cites d’attaque trouvent une réponse poussée (Faure, Sanchez, 1 Carmen) mais pas les reprises. Un premier assez compliqué pour rentrer ses ficelles.

Ténor (Fournier).- Une fois qu’il trouve le bon placement, sa vitesse surprend parfois les blancs et sa vaillance le fait briller dans de multiples enchaînements. 13 minutes très rythmées. 6 Carmen et retour.

Rampeu (L’Amarée).- Virevoltant, il gambade d’un raset à l’autre. Sans cesse en mouvement et jouant des cornes à l’approche des crochets, il n’est pas engageant à raseter. Du coup, les invites s’espacent pour un long quart d’heure.

Brigand (Fournier).- Remuant pour les premiers attributs, il se pose aux ficelles. De là, il enchaîne jusqu’au ras des planches. Bien embarqué par Faure, il se chauffe, casse la planche, Ortiz parti à la faute se fait dangereusement enfermer. 10’30 a mas. 8 Carmen et retour.

lansargues,trident d'or 2es séries,fournier,course camarguaisePhoto:
Murano affiche sa vaillance
et s'emporte
après Victor
Jourdan
Murano
(Fournier).- Lui aussi navigue et affiche d’entrée sa grande volonté. De grosses séries où la moutarde lui monte au nez jusqu’à taper droit aux planches. Pas de refus et cette envie qui le pousse à frapper fort après Jourdan. Rentre une ficelle. 7 Carmen et retour.

Tamarin (L’Amarée).- Beau taureau qui se fait chiper ses pompons rapidement sans éclats. Aux ficelles, son agressivité n’inspire par les hommes. Posté, les blancs passent au large et Tamarin passe son trop plein d’énergie sur les planches. Quelques amorces d’enchaînement mais peu touchent la tête. Tamarin reste maître de ses ficelles. 3 Carmen et retour.

Texte et photos
MARTINE ALIAGA

Trophée de l’Avenir : Faure, Ortiz, 4 points ; Méric, 2.

Trophée des Raseteurs : Jourdan, 22 ; Sanchez, 9 ; Guin, 7 ; Oufdil, 5.

Trident d'Or : manade Fournier, 197,5 points - L'Amarée, 187.

 

03/02/2015

TRIDENT D'OR : REUNION REFLEXION

Vendredi 16 janvier 2015

LE TRIDENT D'OR EN TROIS QUESTIONS



Le président du Trident d'Or Christian Vallat et son Comité, avait donné rendez­vous le vendredi 16 janvier dernier en la salle Lou Rigau de Saint-Etienne-du-Grès à la famille du Trident d'Or. Au programme : essayer de répondre aux questions diverses soulevées lors de l'Assemblée Générale de Cavaillon du dimanche 23 novembre dernier. En fait ce sont trois points qui méritaient d'être traités avec réflexion et plus de temps de concertation.

A savoir 1: Est­-ce que les raseteurs du groupe 2 pouvaient, lors des courses de première série de la compétition, avoir leurs points de comptabiliser au Trophée Taurin?

2: La compétition du Crochet d'Or doit-elle être réservée aux seuls raseteurs de l'Avenir?

3: Changement ou amélioration de la notation des taureaux par le jury?

A la première question (et après que le Trophée Taurin ait fait savoir qu'il était neutre sur le sujet), les divers points de vue des trois composantes  concernées s'exprimaient (raseteurs­, manadiers et organisateurs), le président Vallat prenait la température : statu quo avec une majorité voulant rester tel quel. Contre 8 pour 6.

A la deuxième, en revanche l'unanimité s'est faite pour que cette compétition reste l'exclusivité des raseteurs de l'Avenir. Avec même à chaque course un bonus de points aux trois meilleurs animateurs du jour récompensés simultanément de 3, 2 et 1 pts supplémentaires qui se rajouteront au seul classement du Crochet d'Or.

Enfin pour le 3e cas de figure, celui concernant les notes donnés aux taureaux de la course: C'est à dire que sur les 7 notes la plus élevée et la plus basse sont toujours supprimées, mais que faire pour que les cinq notes restantes (et résultat final) aient plus de crédibilité réclamé par beaucoup et notamment les manadiers? Pas évident car comme tout vote, avec ou sans note, c'est a l'appréciation subjective des membres des jurys. Seule une concertation pour expliquer ces choix est formuler pour après la course...!

Reste maintenant à entériner le tout lors d'une prochaine réunion du Comité. Enfin une modification des statuts fut à l'ordre du jour de cette assemblée générale ordinaire. Celui concernant l'Art 4 Bis où, si le président du jury était désigné pour toute la compétition, maintenant un président issu du Comité du Trident d'Or sera désigné à chaque course.

PATRICK PONS

28/11/2014

TRIDENT D'OR

Dimanche 16 novembre, assemblée générale

Dans l'esprit de Bernard

TRIDENTD'OR2PHHB.jpg

 

Denis Rocarpin, président du CT Cavaillonnais, avec sa farouche volonté et sa fe di biou inébranlable avait la tâche d’organiser la 57e assemblée générale du Trident d’Or sur ses terres vauclusiennes. Une réunion marquée par la disparition, en cours de saison, du président du comité, Bernard Gimenez, et menée dans la continuité d’un état d’esprit qu’il avait insufflé tout au long de ses 24 ans de présidence. Outre le traditionnel déroulement d’une AG, les membres avaient donc à élire le successeur de Bernard.

L’assemblée menée par Georges Tarascon, le vice-président ; qui n’a pas son pareil pour répandre la bonne humeur. Fidèle à sa réputation, il déclarait : « Je suis triste d’être à cette place car Bernard n’est plus à nos côtés, mais au Trident finalement on n’a pas beaucoup usé de président ce qui prouve la bonne entente. Maintenant nous n’avons plus qu’à attendre la fumée blanche pour savoir qui sera le 6e ».

Après avoir élu le nouveau conseil d’administration, les membres se retiraient pour voter. Christian Vallat, secrétaire depuis 2008, était élu à l’unanimité : « Je vais tout faire pour tenir ma promesse faite le jour des obsèques de Bernard aux arènes de Manduel, de sorte que tous ensemble nous perpétuons l’esprit du Trident d’Or ». Un président faisant donc le consensus espéré, restant ouvert à toutes propositions et discussions, ayant le soutien des manadiers, des raseteurs, et même celui de Monique Gimenez l’épouse du regretté Bernard : « Je pense que c’est un bon choix. Depuis le temps qu’il y est, Christian a fait ses preuves. J’espère surtout qu’il ira dans le bon sens du Trident d’Or... Dans l’esprit de Bernard ».

Partant de là, les questions diverses ont permis les premiers échanges et points à débattre. Dans la foulée, le tirage au sort des premières séries était effectué (lire ci-dessous).

Après les félicitations d’usage que tous adressaient à Christian, le Trident d’Or pouvait trinquer avec le verre de l’amitié offert par la Maison Pernod 51, dans une ambiance chaleureuse où les biòu et la course camarguaise se retrouvaient au centre des discussions. Preuve que la succession de Bernard est assurée.

PATRICK PONS
PHOTOS HERVE BERNON

Christian Vallat, le nouveau président

TRIDENTD'ORPHHB.jpgCet ancien maître en bâtiment est natif de Vallabrègues, né le 11 décembre 1953. Depuis 1985, il est installé à Saint­Etienne­du­Grès où depuis 2004, il est président du Comité des fêtes. Sa devise : “Regarder le passé pour voir ce qui était bien mais aller de l'avant". Premières réactions à chaud.

Alors Monsieur le Président ?

C'est une grande émotion de toute façon de prendre la suite de Bernard qui était l'emblématique président du Trident d'Or. Mais je suis fier de lui succéder pour honorer sa mémoire et remercie mes collègues qui m'ont accordé cette confiance. De même que je pense à mes prédécesseurs tous ces hommes qui ont mené le Trident d'Or à ce jour, et en particulier à Maître Louis Lacroix qui était comme moi originaire de Vallabrègues.

Allez-vous apporter votre touche personnelle ?

Elle y était déjà plus ou moins en tant que secrétaire. Au niveau de la communication, on peut l'améliorer, ça je le pense, ce qui serait bien. Faire, ou du moins essayer, de la qualité pour que les clubs taurins soient moins réticents afin d'avoir une ou deux pistes supplémentaires.

Et au niveau des notations ?

On garde toujours 7 notes et on élimine la plus basse et la plus haute afin d'être au plus prêt de la réalité mais peut­-être pas toujours dans la réalité. Mais vous savez dans toutes les compétitions ou il y des notations d'un jury, il y a toujours des contestations. On va faire en sorte qu'il y en est le moins possible.

TOUT SAVOIR SUR L'AG

Le nouveau bureau.- Président: Christian Vallat. Les vice­-présidents: Georges Tarascon et René Ayme. Trésorier: Christian Massard. Trésorier adjoint: Gérard Coulomb. Secrétaire: Jean-­Paul Marteau. Secrétaire adjoint: Gilles Roccia. 

Nouveau vice président.- Une autre ­promotion­ a fait l'unanimité celle de René Ayme à la vice ­présidence du Trident d'Or en compagnie de Georges Tarascon. Jolie récompense quelque part méritée pour René (l'Avignonais afeciouna) déjà délégué de course auprès de la FFCC. Un passionné, sérieux et homme de confiance. 

Le 1/3 sortant.- Christian Massard de St Andiol, Christian Vallat de St Etienne du Grès, Gérard Coulomb d'Aramon, Jean-Paul Marteau de Barbentane et René Ayme de St Remy de Provence sont élus pour 3 ans. Et la candidature de Denis Rocarpin de Cavaillon est acceptée pour un an.

Les cinqs précédents présidents.- Le premier président du Trident d'Or fut le fondateur René Clavel en 1959. Puis de 1960 à 1977 Maître Louis Lacroix. De 1977 à 1979 Henri Jaoul. De 1980 à 1989 Françis Chaine. De 1990 à 2014 Bernard Gimenez.

Les finances.- Tenues par le trésorier Christian Massard les comptes 2014 indique que 19 CT (nommés) sont à jour de leur cotisation (40€ par adhérents) et fait ressortir un déficit de 452, 59€, et avec un reliquat de l'exercice 2013 de 4.866, 55€, il reste un solde disponible de 4.413, 96€. Une saine gestion approuvée à l'unanimité.

Bilan moral.- Juste avant qu'il ne soit élu président, le secrétaire Christian Vallat a fait ressortir que 16 clubs taurins ont participé en 2014, ainsi que 26 manades tout en précisant que seul 19% de taureaux âgés de 7ans ont participé aux courses "ce qui prouve qu'il n'y a pas d'abus de la part des manadiers. " 

Demande des raseteurs.- Le raseteur David Maurel s'est fait le porte­parole des raseteurs du Groupe 2 qui demandent que leurs points en première série soient comptabilisés au Trophée Taurin. Réponse lui est faite qu'il faut en discuter avec les manadiers et les organisateurs. Quant au Trophée Taurin si les principaux concernés sont d'accord le Trophée aussi.

Et de Michel Gibelin.- Président du jury, Michel Gibelin fait demande d'essayer d'améliorer la (les) feuille de cotation des taureaux, de revoir aussi la cotation du Crochet d'Or côté raseteur, ainsi que celle des courses de pré sélection pour les manades. Cela se discutera lors d'une prochaine réunion du comité du Trident d'Or.

Elles font l'impasse.- Ce sont les manades Saliérène et du Brestalou qui jugent ne pas avoir trois taureaux de qualité pour la compétition 2015 "ce qui est tout à leur honneur et fait preuve d'un bel esprit" dixit le président Vallat? Ce qui fait en quelque sorte le bonheur de celle de Georges Navarro.

Course reportée.- En cas d'intempéries reporter une course du Trident d'Or un samedi ou un dimanche pose problème. La programmer un vendredi n'est pas porteur financièrement parlant. Trouver une solution? La question a été posée à Lucien Palix secrétaire de la FFCC (et représentant le président fédéral Gérad Batifort excusé) lequel devant un calendrier des plus chargés n'a pu apporter une réponse positive. Si la malchance voulait que ce soit 3­4 courses d'accord, mais si ce n'est pour une seule on doit bien y arriver....

****************

2015 - Les premières séries

Le 14 mars à Cavaillon : manade Richebois -­ Caillan.

Le 15 mars à Alleins : Le Rhône - ­ Chauvet.

Le 22 mars à Raphèle-lès-Arles : Mermoux -­ Le Joncas.

Le 22 mars à Barbentane : Nicollin­ - Allard.

Le 5 avril à Fontvieille : Lautier -­ Raynaud.

Le 6 avril à Saint­-Rémy-­de-­Provence : La Galère -­ Gillet.

Le 12 avril Saint-­Etienne-­du-Grès : Les Baumelles ­- Navarro.

Le 19 avril à Manduel : Blanc­-Espelly -­ Grand­Salan.

Le 19 avril à Plan-d'Orgon : Fournier -­ Guillierme.

Le 26 avril à Caissargues : J.-C. Blanc ­- Lou Pantaï.

Le 8 mai à Vallabrègues : Plo -­ Saint­Pierre.

Le 31 mai à Saint­-Etienne­-du­-Grès : Ribaud ­- L'Amarée.

Le 7 juin à Saint­-Andiol : B. Lagarde ­- Saint­Antoine.

15/11/2013

TRIDENT D'OR 2014

Samedi 9 novembre 2013

LE CT RAMI DE PLAN D'ORGON ORGANISERA LA FINALE

 trident d'or 2014,1res séries,courses camarguaises

Le bureau du Trident d'Or. Photo HERVE BERNON

Comme il est de tradition au Trident d'Or, l'organisateur de l'assemblée générale organise la finale. Pour 2014 ce sera le CT Lou Rami qui donne d'ores et déjà rendez-vous en septembre 2014.

En attendant, le comité du Trident d'Or, réuni au Plan d'Orgon, a tiré au sort les premières séries de la compétition.

22 mars 2014 à Alleins : manade Les Baumelles - Le Joncas.
6 avril à Manduel : La Galère - L'Amarée.
12 avril à Saint-Etienne-du-Grès : Ribaud - Saint-Pierre.
19 avril à Plan-d'Orgon : Saliérène - Guillierme.
20 avril à Fontvieille : Plo - Le Brestalou.
21 avril à St-Rémy-de-Provence : Blanc - Saint-Antoine.
26 avril à Raphèle-les- Arles : Mermoux - Nicollin.
27 avril à Caissargues : Le Rhône - Caillan.
27 avril à Salin-de-Giraud : Fournier - Allard.
8 mai à Vallabrègues : Richebois - Lou Pantaï.
31 mai à Barbentane : Gillet - Raynaud.
1er juin à St-Andiol : B. Lagarde - Chauvet.
1er juin à Lansargues : Lautier - Espelly-Blanc.

******************

05/09/2013

TRIDENT D'OR * FINALE *

TRIDENT D'OR

FINALE A VALLABREGUES

Dimanche 8 septembre, finale du 55e Trident d’Or,
organisé par le CT Lou Mamaï
pour ses 100 ans
Programme : 11h30, abrivado
13h, repas, réservations 06 09 39 39 17 
16 h30, 8€, Avenir 
course finale manades Ribaud et Lautier. 

 

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises

CLASSEMENT POUR LE CROCHET D'OR

1 CIACCHINI Jérémy 143.93 points - 2 ZBIRI Smaïn 109.10 - 3 ROIG Thomas 99.42 - 4 GAUTHIER Anthony 91.73 - 5 PRADIER Yohan 68.28 - 6 GAILLARDET Joan 63.55 - 7 ALLAM Fayssal 61.10 - 8 BOYER Frédéric 53.45 - 9 SABOT Benjamin 47.80 - 10 ALARCON Loïc 45.90 - 11 IBARA Rémi 37.60 - 12 KATIF Zakaria 36.93 - 13 ALLIAOUI Farid 34.67 - 14 COULOMB Florian 31.72 - 15 ANANE Mehdi 26.00 - 16 ZEKRAOUI Youssef 26.00 - 17 MARQUIS Rudy 25.30 - 18 CHARNELET Mickaël 24.90 - 19 ELHAJJOUJI Fouad 12.2520 BOURNEL Marc 8.00 - 21 ZINI Walid 6.75 - 22 PEREZ Yannick 5.33

CENTENAIRE DU CT LOU MAMAI

rendez-vous,assemblées générales,agenda,courses camarguaises